Info en continue, hotline, dernières nouvelles des actions populaires.
Accueil > News > News

 

0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400 | ... | 4450

Iran : Shajarian, le mauvais bluff !

Depuis une semaine, le régime est face à un tsunami de pénuries alimentaires grandissantes de jour en jour, car à l’appel du prince Reza Pahlavi, les routiers ont rejoint la contestation populaire en bloquant le principal accès du régime vers le Kurdistan irakien, son dernier fournisseur de produits alimentaires et de médicaments. Les Iraniens ont aussi suivi la directive du prince en manifestant massivement contre le régime au prétexte de la célébration d’une victoire sportive internationale. L’appel a aussi été entendu au sein de l’opposition anti-mollahs, mais aussi anti-Pahlavi. Les policiers invités à se joindre la lutte ont aussi répondu présents. Le régime a décidé de raviver sa fausse opposition en instrumentalisant la mort du chanteur Shajarian qui en faisait partie. Mais il a échoué et son bluff a entraîné des conséquences inattendues !

12.10.2020

 
IRAN : LE REMARQUABLE APPEL À L’UNITÉ DE REZA PAHLAVI

Le prince Reza Pahlavi [1] s’est adressé aux Iraniens le lundi 28 septembre et a lancé un appel à l’unité à tous les opposants, y compris les miliciens rebelles, convaincus de l’irréformabilité du régime. Le texte a d’ores et déjà suscité des réactions très intéressantes. Nous vous les exposerons dans notre prochain article. En attendant, voici son discours en persan et sa traduction par nos soins pour nos chers lecteurs français.

01.10.2020

 
Iran : Nouvelles Alliances contre les mollahs

Les mollahs sont en très grande difficulté, car ils ont perdu le soutien de leurs miliciens de base pour avoir volé leurs épargnes afin de résister aux sanctions de Trump au lieu de puiser dans leurs propres réserves en devises. Ces nouveaux opposants ont crié le nom de Pahlavi, le pire ennemi des mollahs qui est le choix du peuple pour son avenir. La situation des mollahs s’est dégradée en avril 2019 avec la fuite du chef de leur contre-espionnage Ali Nasiri aux États-Unis et l’émergence d’une cinquième d’officiers des renseignements. Cela a permis le soulèvement d’octobre 2019 et dernièrement les grèves demandées par Reza Pahlavi pour renverser le régime. Les proches du régime ont tenté de fuir. Les mollahs ont misé des pendaisons des proches et ont affaibli leur régime.

Les mollahs ont misé sur la déstabilisation de la région et ont perdu les Russes qui ont besoin d’un Moyen-Orient stable pour étendre son influence en Méditerranée.

Il y a une semaine, Trump a davantage affaibli les mollahs en sanctionnant leurs violations des droits de l’homme, en rétablissement des sanctions onusiennes d’avant l’accord nucléaire et en imposant la paix au Moyen-Orient. Les Européens, les Russes et les Chinois (P5-1) n’ont pas applaudi Trump en espérant monnayer leur adhésion.

Les mollahs ont alors fait appel aux adversaires démocrates de Trump. Ce choix a fâché leurs parrains historiques anglais qui ont révélé des liens bancaires passés entre les mollahs et les démocrates pour empêcher le deal. Les Russes ont aussi puni les mollahs en les menaçant militairement et en leur imposant un embargo bancaire (conforme aux attentes de Trump).

Les mollahs ont zappé les Russes (trop puissants) et ont incendié une grande usine liée aux Anglais pour les forcer à cesser leur sabotage. Ces derniers, mais aussi la France et l’Allemagne ont craint de nouveaux coups contre leurs agents et ont condamné les violations des droits de l’homme par les mollahs, mais ont aussi continué à les draguer en aidant leurs faux opposants. Les Iraniens ont rejeté ces gens et ont appelé à une plus forte mobilisation autour du prince Reza Pahlavi. Il a entendu leurs demandes et a posé un nouveau défi au régime. Récit de tous ces rebondissements et bien plus.

28.09.2020

 
Iran : La gâchette de Trump a déjà déstabilisé les mollahs

Les mollahs vont mal, car ils ont été lâchés par les miliciens de base, sans doute 100 % de leurs militaires, peut-être 90 % de leurs policiers et autant d’officiers des renseignements. Tous les opposants en profitent pour manifester dont les ouvriers qui n’ont jamais eu le moindre respect dans ce régime et regrettent leur condition 4 étoiles sous le Shah (ex. accès à la propriété en 5 ans d’économie contre 68 ans d’économie actuellement). Les mollahs résistent à cette pression gigantesque par des annonces intimidantes et des exécutions.

Trump a eu la bonne idée de soutenir les Iraniens et sanctionner les mollahs. Mais les Européens préfèrent les mollahs, car ils leur achètent divers minerais, de produits agricoles de luxe et du pétrole à 10 % de leur prix.

Hier, Trump a annoncé le rétablissement des sanctions onusiennes par son administration et a demandé la même chose aux Européens en respect d’un accord conclu avec l’administration Obama. Les Européens ont encore refusé, mais sans oser défier les États-Unis. Les mollahs ont été confrontés à une nouvelle panique au sein de leur régime. Le point sur la situation.

21.09.2020

 
Iran : Pandémie certifiée F24 pour cloitrer des opposants très en forme !

Il y aurait une nouvelle vague de covid-19 en Iran en raison de la rentrée des classes ! France 24 l’a dit aussi ! Mais en fait, c’est une énorme fake news du régime (validée sans vérification par France 24 qui est assez pro-mollahs), car la rentrée des classes en Iran a lieu depuis des millénaires, selon une tradition Hachéménides, le premier jour de l’automne, le 1er Mehr c’est-à-dire le 21 septembre selon le calendrier occidental. La raison de cette vague de covid19 au moment d’une rentrée fictive est un accord inattendu entre les opposants décisifs, un accord qui a d’ores et déjà donné un nouveau souffle à la lutte contre le régime.

08.09.2020

 
Iran : Les mollahs en grand danger malgré le consensus européen anti-sanctions onusiennes !

La présidence actuelle du Conseil de sécurité de l’ONU a rejeté la demande américaine de rétablissement des sanctions internationales contre Téhéran. On parle encore d’un désaveu pour Trump, mais ce n’est pas pour autant une victoire pour les opposants à Trump, car les mollahs n’appliquent pas leurs engagements et ces pays sont désormais tenus à les forcer sous peine d’être eux-mêmes obligés de les sanctionner. Ce n’est en conséquence aussi pas une victoire pour les mollahs. Par ailleurs, leur situation économique et politique se dégrade de jour en jour, ils pourraient mordre la poussière avant même que la procédure onusienne actuelle aboutisse ou pas.

27.08.2020

 
Iran : sous le chantage terrible de ses amis EU3 !

Les mollahs sont dans une situation extrêmement grave en raison de la rébellion de leurs officiers de renseignements et leurs sabotages, mais aussi en raison d’une grève illimitée dans de nombreux secteurs d’activités notamment le pétrole et les transports ferroviaires et urbains, aussi en raison de l’échec de leur terrorisme et enfin, en raison des sanctions programmées par l’administration Trump en réponse à leur terrorisme et leur nucléaire opaque. Dans ce contexte très tendu, les mollahs ont affirmé qu’ils accepteraient la visite de leur site nucléaire pour clarifier leur position. Ce lundi (24 août 2020), le nouveau directeur argentin de l’AIEA doit rencontrer les responsables du régime pour en savoir plus.

Le point sur toutes les sources de tensions en Iran.
© IRAN-RESIST.ORG

24.08.2020

 
Iran-Liban : Preuves de la responsabilité des mollahs dans les explosions à Beyrouth

Après les explosions à Beyrouth, le Hezbollah a été désigné comme le responsable en étant le propriétaire des stocks de nitrate d’ammonium explosif à l’origine de la catastrophe. Or, selon les informations de divers services secrets dont occidentaux, les stocks situés dans les zones réservées au Hezbollah n’appartenaient pas à ce dernier, mais directement aux mollahs. Ce qui confirme notre hypothèse de leur responsabilité directe.

22.08.2020

 
Iran : 4 défaites internationales majeures + 1 faux succès onusien

Les mollahs sont dans une situation grave en raison des sanctions américaines, de l’hostilité active des Iraniens, de la rébellion de la majorité de leurs miliciens sécuritaires, la panique des affairistes de leur régime, l’échec de leurs initiatives terroristes et les révoltes régionales contre le Hezbollah.

Au cours des deux derniers jours, les mollahs ont subi de nouvelles défaites, dont deux de taille : la paix entre Israël et les Émirats sous la direction de Trump et l’annonce par l’AIEA que leur régime avait assez de matières nucléaires pour la fabrication de 2 bombes.

Mais les mollahs ont aussi échappé à une 3e défaite de tailles, car la France et la Grande-Bretagne ont refusé de voter en faveur de la résolution s’opposant à l’abandon de leur embargo sur les armes. Tous leurs médias parlent d’une grande défaite pour Trump qui l’empêchera d’être réélu et en conséquence d’une grande victoire pour leur régime. En fait, il ne s’agit pas d’une grande victoire pour le régime ou d’une grande défaite pour Trump, car ils continueront à sanctionner les mollahs et les pays qui se sont opposés à lui sont conscients de la dangerosité des mollahs et ne lui fourniront pas les armes qu’il désire et ne le laisseront pas armer ses alliés terroristes.

16.08.2020

 
Liban : Les citoyens libanais et iraniens, ensembles contre le Hezbollah et les mollahs

Les mollahs acculés par la contestation populaire, les grèves pour les renverser, les sabotages de leurs miliciens notamment des renseignements, la perte de tous leurs contrats pétroliers, la condamnation de leur ingérence régionale par les pays musulmans concernés y compris avec les les chiites irakiens, syriens et libanais et la perspective d’un retour des sanctions onusiennes, ont opté pour le rappel de leur nuisance en explosant les stocks d’explosifs du Hezbollah pour engendrer le chaos au Liban et faire reculer leurs adversaires par la crainte de nouvelles nuisances ailleurs, mais le résultat est différent de ce qu’ils espéraient. Il y a un chaos, celui du Hezbollah. On parle de la fuite de son patron vers l’Iran ! Récit chronologique.

09.08.2020

 
Iran  : Vers un hyper-isolement des mollahs

Depuis quatre jours, une grande majorité des miliciens-ouvriers de 4 secteurs économiques majeurs d’Iran (pétrole, électricité, transports en commun, acier) ainsi que le personnel d’un hôpital ont rejoint les ouvriers du secteur sucrier pour une grève illimitée pour renverser les mollahs. Ces derniers, affaiblis par la rupture d’un grand nombre de leurs miliciens notamment ceux des renseignements, n’ont pu briser ces grèves. C’est pourquoi ils ont évoqué des pendaisons d’opposants populaires pour intimider les grévistes. Mais ils n’ont cessé de reculer, réduisant le nombre des condamnés. Mercredi, désespérés par la persistance des grèves, ils ont exécuté un milicien dissident accusé du meurtre d’un milicien il y a 3 ans lors des manifestations anti-régime et pro-Reza Pahlavi. Cette exécution a révolté les Iraniens et a incité d’autres acteurs économiques iraniens à rejoindre la grève illimitée contre les mollahs !

07.08.2020

 
Iran : La fête du Sacrifice a aggravé les problèmes du régime

Le régime a échoué récemment dans ses diverses tentatives pour embraser la région ou intimider ses ennemis. Au cours des 3 derniers jours, il s’est vu imposer de nouvelles sanctions, il a lancé une offensive commerciale au Venezuela et a été puni par des incendies déstabilisants de ses officiers rebelles. La fête du sacrifice du régime a aussi été boycottée à 99,99% des Iraniens, car la traditionnelle prière collective et publique à cette occasion (déjà boycottée depuis plusieurs années a été un véritable fiasco car il attiré moins de 30 personnes dans tout le pays.

01.08.2020

 
Iran : Nouvelles preuves de la disparition du général milicien Hajizadeh

Il y a peu, en nous référant à une rumeur des officiers rebelles luttant contre le régime, nous avions affirmé que les mollahs avaient sacrifié le général milicien Hajizadeh, principal accusé dans le tir de 2 missiles sur un avion ukrainien, afin qu’il n’y ait aucun procès possible impliquant le régime dans ce crash. Les mollahs ont fait, mardi, état de sa présence lors de leurs dernières manœuvres navales et balistiques pour nier son sacrifice. Mais les photos du reportage sur la présence de Hajizadeh semblent être des montages photographiques et elles confirment plutôt son absence.

31.07.2020

 
Iran : Offensives et défaites secrètes des mollahs en Irak et au Liban !
+ nouveaux liens et de nouvelles vidéos sur les événements de dim. en Irak et sur les condamnés à mort d’Ispahan. (ajoutées le 30.07.20 à 10H00)

Les mollahs sont chaque jour ébranlé par des sabotages perpétués par des officiers de leurs renseignements, ceux-mêmes qui sont censés les protéger. C’est pourquoi au début de la semaine dernière, les mollahs ont joué la carte du chantage terroriste en Irak pour obtenir un couloir de fuite dans ce pays. Mais le PM irakien Kazemi a tenu bon et a contre-attaqué en arrêtant des membres du Hezbollah irakien. Les mollahs ont exporté des armes lourdes vers le Hezbollah Libanais et ont provoqué une chaîne de réactions négatives au Liban et en Syrie et aussi en Iran. Ils ont tenté de restaurer leur image par une manœuvres balistiques, mais suite à un sabotage, leurs missiles ont détruit leurs propres stocks de missiles sol-mer  ! Voici les derniers événements survenus depuis :de nouvelles initiatives ratées qui ont lourdement pénalisé les mollahs.

29.07.2020

 
Iran : Tirs de missiles contre le régime

Hier, la milice avait programmé des manœuvres nocturnes dans le golfe Persique et des tirs des missiles sol mer pour insinuer une bonne capacité de guerre pétrolière nocturne afin de terroriser ses voisins arabes et leurs clients pétroliers étrangers. Mais elle a annoncé une erreur : 3 missiles ont été tirés par erreur vers le sol de l’île de Qeshm. Mais il ne s’agit en fait pas d’une erreur, mais vraisemblablement d’un nouveau sabotage anti-régime.

26.07.2020

 
Iran : 3 larges défaites régionales en 3 jours
(en Irak, au Liban et en Syrie)

Il y a quelques jours, alors que le régime était ébranlé par de nouveaux sabotages et attaques de leurs officiers rebelles, son ministre des AE s’est rendu en Irak dans l’espoir de trouver un couloir de fuite via ce pays. Le Premier ministre irakien Al Kazemi, ancien directeur des renseignements irakiens très anti-mollahs, n’avait alors pas placé le drapeau du régime derrière son représentant comme s’il ne reconnaissait plus la légitimité des mollahs. Zarif l’avait cependant invité à Téhéran pour masquer son échec. Mais sa quasi-rupture avec les mollahs a été confirmée lors de cette visite et a donné lieu à d’autres évolutions très fâcheuses pour les mollahs.

25.07.2020

 
Iran : 5 explosions à Téhéran

Il y a quelques heures, nous avions formé l’hypothèse d’une forte dissidence voire de rébellions au sein de la milice des Pasdaran. Des explosions dans plusieurs bases de la milice, uniquement possible grâce à des éléments hostiles au régime, confirment ces rébellions et la volonté des rebelles d’accélérer la chute du régime !

19.07.2020

 
قرارداد ۲۵ ساله با چین : خبری تقلبی برای مبارزان تقلبی و شعارهای انحرافی


دلیل‌های تقلبی بودن قرارداد ۲۵ ساله با چین
دلیل‌ها و اهداف این سیاه بازی سیاسی
استقبال داخلی‌ از این سیاه بازی 
استقبال اپوزیسیون و شاهزاده رضا پهلوی از این سیاه بازی
رابطه این سیاه بازی‌ و یوزپلنگان وطن

در کانال یوتوب من، کاوه محسنی

14.07.2020

 
Iran : Manifestations, punitions et ripostes au 13 juillet 2020

Le régime des mollahs a encore mis en avant le faux opposant Manouchehr Bakhtiari avec un drapeau de monarchie ! Cela signifie qu’il se voit menacé par la reprise des manifestations avec des slogans en faveur de la dynastie Pahlavi.

14.07.2020

 
Iran : la guerre des Incendies et des diffamations

Un nouvel incendie a eu lieu ce samedi en Iran. La centrale thermique de fourniture d’électricité à la ville d’Ahwaz a pris feu. Qui est à l’origine de ce feu qui privera la ville d’Ahwaz d’électricité ? Certains parlent encore d’une responsabilité israélienne. Certains félicitent ce pays et d’autres l’insultent. La vérité est comme toujours bien différente. Israël n’est pour rien dans cet incendie. Voici des éléments qui permettent de désigner les vrais coupables et aussi comprendre l’insistance des affirmations de l’implication d’Israël.

05.07.2020

 
Incendie & Explosion à Téhéran
(3 vidéos)

La clinique très luxueuse Sina situé dans le nord de Téhéran (quartier de Tajrish) a explosé et brûlé ce mardi en début de soirée (heure locale).

Certains prétendent qu’il y avait un dépôt de munitions dans cet hôpital. 1er Bilan : 17 morts.

01.07.2020

 
Iran : Terreurs et ripostes

Les mollahs sont ébranlés par des sanctions, les ruptures de leurs proches et un mécontentement populaire général. Les mollahs ont opté pour des punitions fortes en tout genre, dont des assassinats d’opposants exilés, pour empêcher la fuite de leurs proches et le soulèvement des Iraniens. Récit et impacts.

25.06.2020

 
Iran : No more bankable !

Les mollahs refusent actuellement l’accès des inspecteurs de l’AIEA à deux sites nucléaires qu’ils devaient démanteler. Ils insinuent avoir repris des activités nucléaires interdites, brandissant la menace implicite de leur droit au nucléaire militaire, pour intimider leurs adversaires et les forcer à renoncer à l’adoption des nouvelles sanctions onusiennes souhaitées par Trump. Ce mardi a été une journée clef pour ce bras de fer, une journée noire pour les mollahs. Point sur la situation.

17.06.2020

 
Iran : Un nouveau Parlement d’ultras losers !

Le régime des mollahs a un nouveau Parlement et un nouveau président de Parlement, le milicien Ghalibaf, qualifié d’ultra conservateur. Les médias français évoquent un certain durcissement du régime, ce qui revient à dire qu’il ne l’était pas jusque là et qu’il serait en état de tenir malgré la contestation et les sanctions. Mais tout cela est faux. Comme d’habitude, la France cherche à courtiser le régime et son actuel président. En réalité, le nouveau Parlement du régime est le contraire de ce que décrivent les médias français. C’est un Parlement de losers qui ne peut pas sauver le régime.

03.06.2020

 
Iran : Trump et la fin des dérogations... ou 60 jours de mercato anti mollahs

Trump a annoncé mercredi la fin des dérogations accordées aux entreprises russes, chinoises et européennes à intervenir dans le cadre des activités nucléaires permises par l’accord de Vienne. Qui risque quoi ?

28.05.2020

 
Iran : 2 Condamnations à mort dans un contexte européen & international hostile (article complété le mardi 20.05.20 à 12H00)

Les mollahs viennent de condamner à mort un ancien directeur de la SAIPA, le second constructeur automobile iranien, ainsi que l’épouse de ce dernier pour corruption financière, trafic de devise et d’or. Il y a 6 ans, presque jour pour jour, les mollahs avaient pendu un homme d’affaires pour les mêmes raisons. Il s’agissait alors de mettre en garde des amis du régime tentés par la trahison et la fuite avec leurs capitaux ! Cette année, il s’agit de la même chose, mais dans un contexte plus grave notamment en raison d’une forte contestation interne et de sérieux revers internationaux contre le régime.

20.05.2020

 
Iran : Le régime en alerte orange

Il y a actuellement des millions d’Iraniens en grève et plusieurs milliers à manifester chaque jour pour des salaires en retard. Il y a une crise de panique chez les complices financiers du régime. Ce dernier les rémunère grassement pour les garder à ses côtés. Mais hier, la bourse de Téhéran s’est effondrée : ce qui signifie que les sommes faramineuses versées par le régime à ses proches n’ont pas suffi à les rassurer. Samedi soir, nous avons constaté de l’agitation en Iran et sur le Twitter iranien.

17.05.2020

 
Iran : Navy en crise !

Les mollahs ont annoncé avoir tiré un missile par erreur sur un de leur navire pendant une manœuvre navale faisant 19 morts et 15 blessés. Quelques détails indiquent que les mollahs ne disent pas la vérité.

12.05.2020

 
Iran : Les mollahs parient sur l’or de Maduro pour survivre

Les Iraniens sont en grève générale pour virer les mollahs et combattent le régime par tous les moyens notamment en boycottant ses éléctions ou en boycottant en ce moment le Ramadan. Les complices économiques de ces derniers font tout pour quitter le pays avec leurs dollars ou leurs lingots d’or. Les mollahs ont opté pour des gains boursiers hors du commun (50% par mois) pour ces alliés agités pour les retenir en Iran, mais ce choix des mollahs a créé une pénurie d’or qui souligne la faillite des mollahs et a amplifié le mécontentement de ses proches. Les mollahs ont trouvé la solution en proposant d’aider Maduro contre des lingots d’or !

09.05.2020

 
دمکرات‌های آمریکا در جنگ میکروبی با پیمان ترامپ+چین برای جلوگیری از انزوای جمهوری اسلامی

یاد آوری: انتخاب ترامپ و سیاست نفتی‌ جدید آمریکا (به دلیل شکست‌های چهل ساله برنامه
کمربند سبز برژینسکی و همکارانش به خصوص در حزب دمکرات)
اعلام ظهور کرونا در چین به وسیله دانشگاه جان هاپکینز نزدیک به دمکرات‌ها و شخص برژینسکی
محکومیت این دانشگاه به ۲ ملیارد دلار غرامت برای آزمایش میکروب سفلیس روی کودکان آمریکای جنوبی در دوره ریاست جمهری حزب دمکرات در دهه ۴۹ میلادی
واقعیت کرونا در ایران
وضعیت اقتصادی و سیاسی بسیار افتضاح رژیم در حال حاضر
راه کار برای سقوط رژیم : ادامه اعتصاب سراسری حاضر و
از سرگیری اعتراضات خیابانی با شعار به نفع خاندان پهلوی و ترامپ

01.05.2020

 
Iran : Grève de la fin !

Les mollahs vont mal, car les Iraniens sont en grève générale pour les renverser et par ailleurs, les puissances étrangères les sanctionnent pour leur terrorisme et refusent de les aider au prétexte du jour d’après la pandémie de coronavirus. Les mollahs ripostent à leurs ennemis d’extérieur par des menaces militaires, mais sans être pris au sérieux. Il en va de même face à leurs ennemis d’intérieur. Explications.

27.04.2020

 
Iran : Macron offre des tests de dépistage aux mollahs !

Il y a deux jours, nous déplorions l’absence d’info en France sur la reprise des manifestations anti-régime en Iran en supposant que Macron était en négociation avec les mollahs. Ces derniers ont confirmé notre hypothèse en signalant la réception ce jeudi 23 avril, une gigantesque cargaison française de de kits de dépistage de coronavirus alors que les autorités françaises affirment ne pas en disposer pour les Français ! C’est scandaleux, mais à plusieurs titres. Explications.

25.04.2020

 
Iran news : Téhéran réclame Reza Pahlavi !

C’était il y a 2 jours : des slogans en faveur du prince Reza Pahlavi à Téhéran. Il s’agit sans nul doute d’une vidéo récente car on y voit certains manifestants porter de masques chirurgicaux.

Les gens ont crié : Prince héritier vient nous secourir !
Ils ont aussi crié : Mort à la République islamique !

24.04.2020

 
Iran News : le régime sur une orbite très très basse !

Les mollahs viennent d’annoncer la mise en orbite d’une satellite militaire, de quoi relancer leur supposée capacité de frappe des pays voisins alliés aux États-Unis, les bases américaines aussi bien dans la région et au-delà ou encore la possibilité de mener une guerre anti-pétroliers dans la mer rouge. Mais l’annonce est fausse. Il s’agit d’un bluff de plus pour forcer l’Europe à soutenir le régime alors qu’il va très mal en raison de nombreuses manifestations ouvrières et la résurgence des manifestations pour un changement de régime sous la direction du prince Reza Pahlavi.

23.04.2020

 
Iran news : des drones anti-crise !

Après vous avoir exposé en détail, pendant ces 15 ans d’existence du site, la réalité du régime des mollahs en décortiquant leurs mensonges et leur propagande, nous vous offrirons à présent très régulièrement des news sur ce qu’ils affirment et ce qu’ils voudraient insinuer ou cacher !

Aujourd’hui, l’affirmation d’avoir inventé des drones capables de frapper Israël, des frappes surtout à usage interne !

21.04.2020

 
André Comte-Sponville sur l’après-confinement

Le célèbre philosophe, auteur du “Petit traité des grandes vertus” (Seuil), André Comte-Sponville a publié une vingtaine d’ouvrages et a partagé dans “Grand Bien Vous Fasse” son sentiment quelque peu alarmiste quant à la société de l’après-confinement.

Source : France Inter. 14 avril 2020.

17.04.2020

 
Le pétrole neutraliserait le coronavirus !

Le président Macron mettra-t-il ou pas fin au confinement des Français ? Certains disent que non, car il serait têtu, mais sa décision ne dépend pas de lui ou de ce que fait le virus, en vrai ou en supposé, mais de ce qu’il adviendra du prix du pétrole. Les faits sont aussi têtus.

11.04.2020

 
Iran : Le coronavirus exacerbe les problèmes des mollahs

Le FMI a refusé l’aide de 5 milliards de dollars demandée par les mollahs pour rebondir après le choc économique provoqué par le coronavirus. Ce refus a mis les mollahs déjà très en difficulté dans une situation encore plus critique.

07.04.2020

 
Iran : L’Europe ne sauvera pas les mollahs  !

Les mollahs ont sans cesse sur-exagéré le nombre des victimes provoquées par le coronavirus et demandent à présent 5 milliards de dollars d’aide et la levée des sanctions pour des raisons humanitaires. L’Europe qui a toujours profité du baril à prix sacrifiés par les mollahs dit vouloir les aider ! Trump refuse. Les Iraniens tremblent à l’idée de cette aide qui permettra aux mollahs de recruter des bras pour se maintenir au pouvoir.

26.03.2020

 
Coronavirus : Trump mise sur la chloroquine comme traitement

AFP. Le président américain Donald Trump a vanté jeudi le recours imminent à la chloroquine, un antipaludéen, comme possible traitement pour le coronavirus, même si les autorités sanitaires ont un peu tempéré l’enthousiasme présidentiel.

19.03.2020

 
Coronavirus : Un traitement & des révélations

Le professeur Didier Raoult, directeur d’IHU Méditerranée-Infection, grand prix de l’INSERM (2010), officier de la Légion d’honneur (2011), commandeur de l’ordre national du Mérite (2015), avait annoncé il y a 3 semaines qu’il ne fallait pas jouer avec la peur et avait parlé d’un traitement !

Nous avions aussi parlé d’une surenchère au même moment en établissant la filiation de cette surenchère politique (démocrate américaine) de cette maladie.

Le journal Le Monde, qui a toujours servi cette filiation, avait alors classé les propos de Pr Raoult comme fake news !

Le Point, de la même mouvance et aussi la porte-voix du gouvernement pour cacher les informations contraires aux intérêts du gouvernement français notamment en Iran, avait aussi remis en cause le traitement en le classant comme "bêtises" ! [2]

Dans une conférence à l’IHU, le professeur Didier Raoult vient de riposter par les résultats de son traitement. Il évoque aussi la campagne de diffamation à son encontre ainsi que des menaces pour le faire taire !

19.03.2020

 
Coronavirus : Quand la politique devient virale !

La psychose de coronavirus continue dans le monde malgré le nombre peu élevé de ses victimes comparé à d’autres maladies. De nombreux dirigeants politiques à travers le monde exploitent cette psychose et y contribuent pour désactiver leurs opposants ou des manifestations à leur encontre. Mais, c’est une erreur, car la psychose a été lancée par les démocrates américains avec certains objectifs et l’exploitation des autres dirigeants renforce ses capacités et donnent du pouvoir à démocrates américains, certains d’être battus aux élections 2020, qui cherchent une déstabilisation économique générale pour déstabiliser et battre Trump. Macron sera artisan de sa propre défaite comme les mollahs qui sont déjà dépassés par leur exploitation de ce filon inépuisable de « menace extérieure ». Pourtant, il n’y a pas de fatalité pour Macron et pour la France. Voici quelques éclaircissements pour mieux comprendre la situation.

14.03.2020

 
Iran : L’AIEA bouscule enfin le régime !

La crise factice iranienne de coronavirus souhaitée par les mollahs a certes réussi à cloitrer les Iraniens et permettre au régime de respirer, mais elle n’a pas pu briser l’embargo financier du régime et entraîner un élan de solidarité pour faire oublier les pressions sur le chantage nucléaire des mollahs par des activités contraires à leurs engagements. Le premier discours du nouveau directeur de l’AIEA évoque ces activités et aussi 3 nouveaux sites soupçonnés d’héberger d’autres activités plus suspectes.

10.03.2020

 
Iran : Assassinat d’un général des Pasdaran

Les mollahs ont encore perdu un important agent terroriste au Moyen-Orient. Il s’agit de Farhad Dabirian, un très proche de Nasrallah. Il a été assassiné au sud de Damas sur le site de la très importante mosquée de Zeynabieh, zone qui était sous sa direction !

07.03.2020

 
Coronavirus : Nouvelles souches (mutations) en Iran et ailleurs

Il y a un super-coronavirus en Iran selon les mollahs, mais les témoignages sont loufoques et les images encore d’avantages. En fait, les mollahs ont besoin de ce super-coronavirus pour empêcher les rassemblements hostiles à leur encontre. Par ailleurs, l’intox des mollahs est validée par une plateforme ou application de John Hopkins university (ou JHU proche des démocrates américains & du lobby officiel des mollahs aux Etats-Unis) qui propose une carte mondiale et en temps réel de l’évolution de coronavirus (sous la direction d’une certaine Kimia Ghobadi). Cette carte qui est donc fausse concernant l’Iran est devenue, paraît-il, une référence qui servira d’ailleurs ces initiateurs pour devenir les partenaires du monde !

Il y a d’autres "erreurs" sur cette carte notamment de localisation des contaminations en France, du nombre de morts en Italie, mais cependant les prévisions alarmantes de l’outil de JHU ne sont pas remises en cause. Il nous semble que beaucoup de gouvernements, dont celui de la France, s’en accommodaient bien et exploitaient la peur de coronavirus pour détourner l’attention de leurs problèmes politiques ou de les résoudre. Voici le dépistage de ces coronapolitucus en Iran, en France et ailleurs !

06.03.2020

 
Iran : Boycott à 100% & Coronavirus à 30% vs les mollahs !

Il y a le pourcentage le plus élevé de morts par coronavirus en Iran, soit 30% de morts selon le régime contre 2,9% en Chine ! Est-ce que l’Iran va devenir le foyer le plus important de ce virus ? La réponse est négative, car il y a tout de même peu de cas et les mollahs ont eux-mêmes participé aux rumeurs de risque d’endémie pour expliquer un nouveau boycott massif de leurs élections et continuent encore par intermittence pour faire diversion après cet échec qui a souligné leur impuissance et a aussi engendré des effets internationaux très négatifs qu’ils ne soupçonnaient pas. Le coronavirus et son exploitation malsaine par les mollahs pourraient aggraver le désaveu de ces derniers et in fine entraîner leur chute.

24.02.2020

 
Iran : Élections inflammables

Les Iraniens sont appelés à voter vendredi par les mollahs pour prouver leur soutien à leur régime. Mais tous les témoignages, sur tous les médias, font état d’un projet national de boycott de ces élections : un référendum inversé pour montrer le rejet du régime.

Les mollahs ont opté pour la victimisation de leurs faux réformateurs par l’invalidation de leur candidature, dans l’espoir d’attribuer le boycott à l’exclusion de ces candidats. Les Iraniens se montrent conscients du jeu des mollahs et défient la censure du régime par le ralentissement de la vitesse du net en nous envoyant des micro-vidéos de dégradation des affiches électorales, de slogans écrits ou criés (notamment dans les universités), la preuve que les faux résultats de ces fausses élections enflammeront à nouveau l’Iran.

20.02.2020

 
Iran : Élections perdues d’avance

En fin de cette semaine, le vendredi 21 février 2020 (2 Esfand 1398), les mollahs vont organiser le premier tour des élections législatives de leur Parlement, qui n’a strictement aucun pouvoir ! Ces élections auront lieu avec des urnes opaques et vraisemblablement pré-bourrés et la majorité élue (ou sélectionnée par les mollahs) aura pour fonction de donner une certaine image à leur régime : modérée ou au contraire refusant tout consensus. Quelle sera l’identité des mollahs pour les prochaines années ?

16.02.2020

 
Iran : Crypto-preuves retrouvées du terrorisme des mollahs !

Depuis avant-hier, mardi 11 février 2020, (l’anniversaire de la révolution islamique et son boycott général en Iran), la NSA a reconnu qu’elle s’était infiltrée dans les années 60 dans les réseaux de communications diplomatiques secrets et codés de 120 pays (notamment l’Iran) en prenant le contrôle d’une entreprise suisse qui produisait un crypteur réputé comme sûr et indépendant. Il a été précisé que les mollahs avaient acquis ce crypteur (mouchard) après la révolution islamique en tablant sur la neutralité des Suisses. De nombreux articles (très superficiels dans l’ensemble) ne parlent pas de l’impact de ces écoutes et se contentent de parler de l’histoire du crypteur ou encore ils se moquent de la crédulité des mollahs.

Ce sont ces articles qui sont à moquer, car ils négligent des faits graves et très préjudiciables aux mollahs : des preuves irréfutables de leurs liens avec des attentats terroristes très sanglants !

13.02.2020

 
Iran : Mauvaises amitiés françaises

Ce mardi matin (11 février 2020 – 22 Bahman 1398), les mollahs ont été massivement boycottés par les Iraniens et aussi par les derniers collaborateurs de leur régime moribond. Nous avons exposé ce boycott du fait qu’il n’y avait aucune image à une demi-heure avant la fin des rassemblements et que par la suite on a vu des foules et des VIP à Téhéran sous un ciel sans nuage par un temps frais alors qu’il y avait une couverture nuageuse à 100 % à Téhéran et il y faisait une température ressentie de -16 °C à 10h du matin et -10 °C à midi à la fin de la manifestation. Plusieurs heures après nos rapports, l’AFP a parlé d’une forte mobilisation sans trop se tarder sur les images du régime et leur incompatibilité avec la météo de ce jour. Plusieurs médias français ont repris cette dépêche et ont amplifié cette fake news.

12.02.2020

 


0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400 | ... | 4450

Flux RSS de cette rubrique