Info en continue, hotline, dernières nouvelles des actions populaires.
Accueil > News > News

 

0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400 | ... | 4450

BIDEN-IRAN | ACTE 4
La danse malsaine des menaces

Biden veut sans cesse négocier avec les mollahs malgré leurs provocations et manoeuvres dilatoires. On a vu cette double polka agaçante également sous l’administration démocrate d’Obama. Cela est dû au fait que les démocrates ont depuis longtemps une politique de soutien aux islamistes au Moyen-Orient, pour ravir à la Grande-Bretagne sa maitrise dans ce domaine qui lui offre une suprématie mondiale dans le domaine pétrolier, et aussi pour déstabiliser la Chine et la Russie grâce à leurs minorités musulmanes (Tchétchènes ou Ouïghours).

Les démocrates ont inauguré cette diplomatie de chaos contrôlé en Iran par l’idéologie islamo-gauchiste (c.-à-d. une lecture marxiste du Coran) pour allier les gauchistes iraniens et d’ailleurs [1] aux jeunes islamistes et contourner les mollahs alliés historiques des Anglais, mais leurs pions n’ont pu prendre le pouvoir par une révolution islamiste. Les démocrates ont dû s’associer avec les Anglais pour profiter de leurs pions, les mollahs. Ils ont alors redéfini leur projet comme un front contre l’URSS et la Chine. Les Anglais ont participé, mais ont viré les pions des démocrates. Ces derniers font tout pour affaiblir les mollahs sans les renverser pour les obliger à ouvrir le régime à leurs pions.

Les mollahs ont longtemps résisté avec l’aide des Anglais, du terrorisme et des négociations par intermittence. Mais in fine, ils ont accepté de dialoguer avec Obama. Ils ont alors perdu le soutien des Anglais, mais aussi des Européens, des Chinois et des Russes qui profitaient de leur guerre contre les États-Unis. Ces derniers ont imposé l’accord nucléaire de 2015 aux mollahs pour bloquer le deal espéré par Obama, mais les mollahs ont continué à provoquer ce dernier pour parvenir à un deal avec lui.

Trump [2] a mis fin à l’islamisme pernicieux des démocrates et a mené une diplomatie d’affaiblissement des mollahs et leur terrorisme, mais Biden est revenu en arrière ravivant les mêmes résistances anglo-euro-russo-chinoises. Les mollahs sous ces multiples pressions, mais aussi bien affaiblis par Trump et par une forte opposition des Iraniens ont aussi repris leur résistance, mais avec des chantages terroristes et nucléaires plus anxiogènes pour forcer leurs adversaires à capituler.

24.02.2021

 
Iran : Bombardements humiliants et crise des Caps !

Des photos satellitaires diffusées en Iran ont révélé que les récents bombardements israéliens ont détruit les 4 sites de construction et de stockage de missiles du régime des mollahs en Syrie. Cela a été possible grâce à une fuite des Pasdaran chargés de la sécurité du régime, à la passivité de la DCA d’Assad et de Poutine et l’inefficacité de celle des mollahs. Ces 4 faits ont pesé autant que la perte des 4 sites balistiques du régime et ils ont bien plombé le moral des mollahs et de leurs associés, provoquant une grosse panique financière.

26.12.2020

 
Iran : Krach Kraken depuis la validation provisoire de Biden

Depuis lundi, le régime des mollahs est en crise : la bourse chute chaque jour alors que les mollahs ne cessent de se féliciter de la victoire annoncée de Biden qui pendant longtemps était leur contact avec la Maison-Blanche. Ces crashs consécutifs, ruineux pour le régime, résultent des effets internationaux de Biden à la Maison-Blanche.

18.12.2020

 
Iran : Zam, victime des circonstances !

Les autorités européennes et les médias français font état de la pendaison de Rouhollah Zam par les mollahs, décrivant Zam comme une figure centrale de l’opposition dans le soulèvement de 2017. Il n’en est évidemment rien, car il était un agent d’infiltration du régime dans l’opposition. Il avait par ailleurs échoué dans sa mission. Mais sa mort n’est pas due à son échec. Voici son parcours méconnu en Occident et pourquoi il a été tué par le régime immédiatement après le rejet des recours de Trump [3] contre Biden [4].

14.12.2020

 
اعدام زم بلافاصله پس از رای دادگاه عالی‌ آمریکا بر ضد ترامپ 12.12.2020

 
Iran : Yazdi, mort d’un pion usé

L’ayatollah Mohammad Yazdi qui avait eu des postes élevés au sein du régime des mollahs est mort ce 9 décembre 2020. Le Figaro et Le Monde affirment que sa mort n’est pas un coup dur pour les conservateurs du régime et son Guide. Faux. Voici la vérité sur ce mollah et les conséquences de la sa mort pour le régime.

11.12.2020

 
Iran : Grosses intempéries naturelles et politiques

Hier, les mollahs se sont sentis très menacés après une manifestation de victimes d’inondation qui a lieu grâce à la passivité des miliciens. Le régime avait diffusé sa rumeur habituelle de la mort du Guide et a aussi réactivé sa fausse opposition pour simuler un changement. Personne n’a salué cette fausse opposition. Autre gros problème : depuis il y a eu de nombreuses nouvelles inondations...

07.12.2020

 
Iran  : Le Guide mort de peur !

Depuis un mois, de nombreuses régions iraniennes ont été inondées suite à d’importantes précipitations hivernales, mais le régime ne leur a pas envoyé des secours. Il y a plusieurs manifestations dans le sud du pays qui a été le plus touché. Depuis 3 jours, la population du plus important port pétrolier du sud du pays est dans les rues. Hier, ils sont passés à l’attaque.

06.12.2020

 
Fakhrizadeh : Le sacrifice inutile d’un homme-sandwich

Les médias occidentaux ont rapporté l’assassinat d’un savant nucléaire iranien dans un déplacement de sa résidence secondaire vers Téhéran. Certains ont évoqué un attentat israélien. La victime n’était nullement un savant, mais avait une autre fonction nettement plus importante. Par ailleurs, personne n’a signalé le déroulement très perturbant de l’attentat et ses nombreux récits officiels contradictoires. Il y a aussi un témoin oublié. Voici ces éléments qui ouvrent une piste très inattendue !

02.12.2020

 
Conférence de presse de l’équipe juridique de Trump

L’équipe juridique de Trump vient d’abattre sa première carte. Elle l’avait annoncé il y a 3 jours lors d’une conférence de presse en exposant quelques preuves. Nous vous invitons à visionner sa vidéo traduite en français par des anonymes de la chaîne YouTube Jeanne Traduction, passionnés par notre droit à l’info.

26.11.2020

 
Iran : L’opposition se prépare pour le grand soir

Il y a une semaine, après l’annonce de la "victoire de Biden" (ami des mollahs) [5], les Iraniens avaient annoncé une reprise forte de la contestation anti-régime pour profiter des derniers jours de présidence de Trump qui les soutient pour renverser le régime. Cela semblait bien engagé, mais depuis, les mollahs ont coupé l’accès à l’Internet et ont privé les opposants de coordonner leur mouvement. Tout n’est pas compromis pour autant.

21.11.2020

 
Trump-Biden : Le FBI enquête enfin !

Selon Fox News, qui a révélé l’info, cette enquête du FBI ne signifie pas la confirmation de la fraude aux élections américaines, mais son ouverture signifie que contrairement aux déclarations des démocrates, l’équipe juridique de Trump dispose d’éléments convaincants susceptibles de démontrer la fraude des démocrates et annuler les votes attribués à leur candidat, Joe Biden.

17.11.2020

 
Iran : Le régime se met en soins palliatifs !

Les Iraniens, déçus par l’échec apparent de Trump, qui est leur seul ami, devaient cesser le travail ce samedi et durcir leur opposition pour profiter de derniers jours de sa présidence. Ce samedi, l’Iran est entré presque en grève générale !

16.11.2020

 
Iran : Quand le New York Times aide Trump !

Vendredi dernier, le très pro-démocrates NY Times, ami de Biden qui se veut partisan d’une entente avec les mollahs, a accusé ces derniers de liens avec Al Qaeda (branche armée des Frères Musulmans) en révélant l’assassinat du n°2 du groupe à Téhéran par des agents israéliens sur ordre de Trump ! Incroyable éloge de Trump ? Eh bien non...

16.11.2020

 
Iran : Biden, fatal aux mollahs, malgré lui !

Hier, mardi 3 novembre 2020, les mollahs devaient fêter l’anniversaire de leur prise en otages des diplomates de Carter, président démocrate qui les avait pourtant aidés à s’emparer du pouvoir. Par un heureux hasard, hier, il y avait aussi les élections américaines avec d’une part leur ennemi, Trump et d’autre part, Biden [6], un ancien camarade de Carter. Les mollahs qui sont gravement en danger devaient afficher leur anti-américanisme, mais sans la traditionnelle immolation du drapeau américain pour se dire solide, mais ouvert aux négociations. Les opposants devaient en revanche humilier le régime en boycottant sa manifestation puis en affichant leur soutien à Trump. Ils ont réussi leur premier objectif, mais ont été privés du second, sans pour autant se dire vaincus.

05.11.2020

 
Iran : Shajarian, le mauvais bluff !

Depuis une semaine, le régime est face à un tsunami de pénuries alimentaires grandissantes de jour en jour, car à l’appel du prince Reza Pahlavi, les routiers ont rejoint la contestation populaire en bloquant le principal accès du régime vers le Kurdistan irakien, son dernier fournisseur de produits alimentaires et de médicaments. Les Iraniens ont aussi suivi la directive du prince en manifestant massivement contre le régime au prétexte de la célébration d’une victoire sportive internationale. L’appel a aussi été entendu au sein de l’opposition anti-mollahs, mais aussi anti-Pahlavi. Les policiers invités à se joindre la lutte ont aussi répondu présents. Le régime a décidé de raviver sa fausse opposition en instrumentalisant la mort du chanteur Shajarian qui en faisait partie. Mais il a échoué et son bluff a entraîné des conséquences inattendues !

12.10.2020

 
IRAN : LE REMARQUABLE APPEL À L’UNITÉ DE REZA PAHLAVI

Le prince Reza Pahlavi [7] s’est adressé aux Iraniens le lundi 28 septembre et a lancé un appel à l’unité à tous les opposants, y compris les miliciens rebelles, convaincus de l’irréformabilité du régime. Le texte a d’ores et déjà suscité des réactions très intéressantes. Nous vous les exposerons dans notre prochain article. En attendant, voici son discours en persan et sa traduction par nos soins pour nos chers lecteurs français.

01.10.2020

 
Iran : Nouvelles Alliances contre les mollahs

Les mollahs sont en très grande difficulté, car ils ont perdu le soutien de leurs miliciens de base pour avoir volé leurs épargnes afin de résister aux sanctions de Trump au lieu de puiser dans leurs propres réserves en devises. Ces nouveaux opposants ont crié le nom de Pahlavi, le pire ennemi des mollahs qui est le choix du peuple pour son avenir. La situation des mollahs s’est dégradée en avril 2019 avec la fuite du chef de leur contre-espionnage Ali Nasiri aux États-Unis et l’émergence d’une cinquième d’officiers des renseignements. Cela a permis le soulèvement d’octobre 2019 et dernièrement les grèves demandées par Reza Pahlavi pour renverser le régime. Les proches du régime ont tenté de fuir. Les mollahs ont misé des pendaisons des proches et ont affaibli leur régime.

Les mollahs ont misé sur la déstabilisation de la région et ont perdu les Russes qui ont besoin d’un Moyen-Orient stable pour étendre son influence en Méditerranée.

Il y a une semaine, Trump a davantage affaibli les mollahs en sanctionnant leurs violations des droits de l’homme, en rétablissement des sanctions onusiennes d’avant l’accord nucléaire et en imposant la paix au Moyen-Orient. Les Européens, les Russes et les Chinois (P5-1) n’ont pas applaudi Trump en espérant monnayer leur adhésion.

Les mollahs ont alors fait appel aux adversaires démocrates de Trump. Ce choix a fâché leurs parrains historiques anglais qui ont révélé des liens bancaires passés entre les mollahs et les démocrates pour empêcher le deal. Les Russes ont aussi puni les mollahs en les menaçant militairement et en leur imposant un embargo bancaire (conforme aux attentes de Trump).

Les mollahs ont zappé les Russes (trop puissants) et ont incendié une grande usine liée aux Anglais pour les forcer à cesser leur sabotage. Ces derniers, mais aussi la France et l’Allemagne ont craint de nouveaux coups contre leurs agents et ont condamné les violations des droits de l’homme par les mollahs, mais ont aussi continué à les draguer en aidant leurs faux opposants. Les Iraniens ont rejeté ces gens et ont appelé à une plus forte mobilisation autour du prince Reza Pahlavi. Il a entendu leurs demandes et a posé un nouveau défi au régime. Récit de tous ces rebondissements et bien plus.

28.09.2020

 
Iran : La gâchette de Trump a déjà déstabilisé les mollahs

Les mollahs vont mal, car ils ont été lâchés par les miliciens de base, sans doute 100 % de leurs militaires, peut-être 90 % de leurs policiers et autant d’officiers des renseignements. Tous les opposants en profitent pour manifester dont les ouvriers qui n’ont jamais eu le moindre respect dans ce régime et regrettent leur condition 4 étoiles sous le Shah (ex. accès à la propriété en 5 ans d’économie contre 68 ans d’économie actuellement). Les mollahs résistent à cette pression gigantesque par des annonces intimidantes et des exécutions.

Trump a eu la bonne idée de soutenir les Iraniens et sanctionner les mollahs. Mais les Européens préfèrent les mollahs, car ils leur achètent divers minerais, de produits agricoles de luxe et du pétrole à 10 % de leur prix.

Hier, Trump a annoncé le rétablissement des sanctions onusiennes par son administration et a demandé la même chose aux Européens en respect d’un accord conclu avec l’administration Obama. Les Européens ont encore refusé, mais sans oser défier les États-Unis. Les mollahs ont été confrontés à une nouvelle panique au sein de leur régime. Le point sur la situation.

21.09.2020

 
Iran : Pandémie certifiée F24 pour cloitrer des opposants très en forme !

Il y aurait une nouvelle vague de covid-19 en Iran en raison de la rentrée des classes ! France 24 l’a dit aussi ! Mais en fait, c’est une énorme fake news du régime (validée sans vérification par France 24 qui est assez pro-mollahs), car la rentrée des classes en Iran a lieu depuis des millénaires, selon une tradition Hachéménides, le premier jour de l’automne, le 1er Mehr c’est-à-dire le 21 septembre selon le calendrier occidental. La raison de cette vague de covid19 au moment d’une rentrée fictive est un accord inattendu entre les opposants décisifs, un accord qui a d’ores et déjà donné un nouveau souffle à la lutte contre le régime.

08.09.2020

 
Iran : Les mollahs en grand danger malgré le consensus européen anti-sanctions onusiennes !

La présidence actuelle du Conseil de sécurité de l’ONU a rejeté la demande américaine de rétablissement des sanctions internationales contre Téhéran. On parle encore d’un désaveu pour Trump, mais ce n’est pas pour autant une victoire pour les opposants à Trump, car les mollahs n’appliquent pas leurs engagements et ces pays sont désormais tenus à les forcer sous peine d’être eux-mêmes obligés de les sanctionner. Ce n’est en conséquence aussi pas une victoire pour les mollahs. Par ailleurs, leur situation économique et politique se dégrade de jour en jour, ils pourraient mordre la poussière avant même que la procédure onusienne actuelle aboutisse ou pas.

27.08.2020

 
Iran : sous le chantage terrible de ses amis EU3 !

Les mollahs sont dans une situation extrêmement grave en raison de la rébellion de leurs officiers de renseignements et leurs sabotages, mais aussi en raison d’une grève illimitée dans de nombreux secteurs d’activités notamment le pétrole et les transports ferroviaires et urbains, aussi en raison de l’échec de leur terrorisme et enfin, en raison des sanctions programmées par l’administration Trump en réponse à leur terrorisme et leur nucléaire opaque. Dans ce contexte très tendu, les mollahs ont affirmé qu’ils accepteraient la visite de leur site nucléaire pour clarifier leur position. Ce lundi (24 août 2020), le nouveau directeur argentin de l’AIEA doit rencontrer les responsables du régime pour en savoir plus.

Le point sur toutes les sources de tensions en Iran.
© IRAN-RESIST.ORG

24.08.2020

 
Iran-Liban : Preuves de la responsabilité des mollahs dans les explosions à Beyrouth

Après les explosions à Beyrouth, le Hezbollah a été désigné comme le responsable en étant le propriétaire des stocks de nitrate d’ammonium explosif à l’origine de la catastrophe. Or, selon les informations de divers services secrets dont occidentaux, les stocks situés dans les zones réservées au Hezbollah n’appartenaient pas à ce dernier, mais directement aux mollahs. Ce qui confirme notre hypothèse de leur responsabilité directe.

22.08.2020

 
Iran : 4 défaites internationales majeures + 1 faux succès onusien

Les mollahs sont dans une situation grave en raison des sanctions américaines, de l’hostilité active des Iraniens, de la rébellion de la majorité de leurs miliciens sécuritaires, la panique des affairistes de leur régime, l’échec de leurs initiatives terroristes et les révoltes régionales contre le Hezbollah.

Au cours des deux derniers jours, les mollahs ont subi de nouvelles défaites, dont deux de taille : la paix entre Israël et les Émirats sous la direction de Trump et l’annonce par l’AIEA que leur régime avait assez de matières nucléaires pour la fabrication de 2 bombes.

Mais les mollahs ont aussi échappé à une 3e défaite de tailles, car la France et la Grande-Bretagne ont refusé de voter en faveur de la résolution s’opposant à l’abandon de leur embargo sur les armes. Tous leurs médias parlent d’une grande défaite pour Trump qui l’empêchera d’être réélu et en conséquence d’une grande victoire pour leur régime. En fait, il ne s’agit pas d’une grande victoire pour le régime ou d’une grande défaite pour Trump, car ils continueront à sanctionner les mollahs et les pays qui se sont opposés à lui sont conscients de la dangerosité des mollahs et ne lui fourniront pas les armes qu’il désire et ne le laisseront pas armer ses alliés terroristes.

16.08.2020

 
Liban : Les citoyens libanais et iraniens, ensembles contre le Hezbollah et les mollahs

Les mollahs acculés par la contestation populaire, les grèves pour les renverser, les sabotages de leurs miliciens notamment des renseignements, la perte de tous leurs contrats pétroliers, la condamnation de leur ingérence régionale par les pays musulmans concernés y compris avec les les chiites irakiens, syriens et libanais et la perspective d’un retour des sanctions onusiennes, ont opté pour le rappel de leur nuisance en explosant les stocks d’explosifs du Hezbollah pour engendrer le chaos au Liban et faire reculer leurs adversaires par la crainte de nouvelles nuisances ailleurs, mais le résultat est différent de ce qu’ils espéraient. Il y a un chaos, celui du Hezbollah. On parle de la fuite de son patron vers l’Iran ! Récit chronologique.

09.08.2020

 
Iran  : Vers un hyper-isolement des mollahs

Depuis quatre jours, une grande majorité des miliciens-ouvriers de 4 secteurs économiques majeurs d’Iran (pétrole, électricité, transports en commun, acier) ainsi que le personnel d’un hôpital ont rejoint les ouvriers du secteur sucrier pour une grève illimitée pour renverser les mollahs. Ces derniers, affaiblis par la rupture d’un grand nombre de leurs miliciens notamment ceux des renseignements, n’ont pu briser ces grèves. C’est pourquoi ils ont évoqué des pendaisons d’opposants populaires pour intimider les grévistes. Mais ils n’ont cessé de reculer, réduisant le nombre des condamnés. Mercredi, désespérés par la persistance des grèves, ils ont exécuté un milicien dissident accusé du meurtre d’un milicien il y a 3 ans lors des manifestations anti-régime et pro-Reza Pahlavi. Cette exécution a révolté les Iraniens et a incité d’autres acteurs économiques iraniens à rejoindre la grève illimitée contre les mollahs !

07.08.2020

 
Iran : La fête du Sacrifice a aggravé les problèmes du régime

Le régime a échoué récemment dans ses diverses tentatives pour embraser la région ou intimider ses ennemis. Au cours des 3 derniers jours, il s’est vu imposer de nouvelles sanctions, il a lancé une offensive commerciale au Venezuela et a été puni par des incendies déstabilisants de ses officiers rebelles. La fête du sacrifice du régime a aussi été boycottée à 99,99% des Iraniens, car la traditionnelle prière collective et publique à cette occasion (déjà boycottée depuis plusieurs années a été un véritable fiasco car il attiré moins de 30 personnes dans tout le pays.

01.08.2020

 
Iran : Nouvelles preuves de la disparition du général milicien Hajizadeh

Il y a peu, en nous référant à une rumeur des officiers rebelles luttant contre le régime, nous avions affirmé que les mollahs avaient sacrifié le général milicien Hajizadeh, principal accusé dans le tir de 2 missiles sur un avion ukrainien, afin qu’il n’y ait aucun procès possible impliquant le régime dans ce crash. Les mollahs ont fait, mardi, état de sa présence lors de leurs dernières manœuvres navales et balistiques pour nier son sacrifice. Mais les photos du reportage sur la présence de Hajizadeh semblent être des montages photographiques et elles confirment plutôt son absence.

31.07.2020

 
Iran : Offensives et défaites secrètes des mollahs en Irak et au Liban !
+ nouveaux liens et de nouvelles vidéos sur les événements de dim. en Irak et sur les condamnés à mort d’Ispahan. (ajoutées le 30.07.20 à 10H00)

Les mollahs sont chaque jour ébranlé par des sabotages perpétués par des officiers de leurs renseignements, ceux-mêmes qui sont censés les protéger. C’est pourquoi au début de la semaine dernière, les mollahs ont joué la carte du chantage terroriste en Irak pour obtenir un couloir de fuite dans ce pays. Mais le PM irakien Kazemi a tenu bon et a contre-attaqué en arrêtant des membres du Hezbollah irakien. Les mollahs ont exporté des armes lourdes vers le Hezbollah Libanais et ont provoqué une chaîne de réactions négatives au Liban et en Syrie et aussi en Iran. Ils ont tenté de restaurer leur image par une manœuvres balistiques, mais suite à un sabotage, leurs missiles ont détruit leurs propres stocks de missiles sol-mer  ! Voici les derniers événements survenus depuis :de nouvelles initiatives ratées qui ont lourdement pénalisé les mollahs.

29.07.2020

 
Iran : Tirs de missiles contre le régime

Hier, la milice avait programmé des manœuvres nocturnes dans le golfe Persique et des tirs des missiles sol mer pour insinuer une bonne capacité de guerre pétrolière nocturne afin de terroriser ses voisins arabes et leurs clients pétroliers étrangers. Mais elle a annoncé une erreur : 3 missiles ont été tirés par erreur vers le sol de l’île de Qeshm. Mais il ne s’agit en fait pas d’une erreur, mais vraisemblablement d’un nouveau sabotage anti-régime.

26.07.2020

 
Iran : 3 larges défaites régionales en 3 jours
(en Irak, au Liban et en Syrie)

Il y a quelques jours, alors que le régime était ébranlé par de nouveaux sabotages et attaques de leurs officiers rebelles, son ministre des AE s’est rendu en Irak dans l’espoir de trouver un couloir de fuite via ce pays. Le Premier ministre irakien Al Kazemi, ancien directeur des renseignements irakiens très anti-mollahs, n’avait alors pas placé le drapeau du régime derrière son représentant comme s’il ne reconnaissait plus la légitimité des mollahs. Zarif l’avait cependant invité à Téhéran pour masquer son échec. Mais sa quasi-rupture avec les mollahs a été confirmée lors de cette visite et a donné lieu à d’autres évolutions très fâcheuses pour les mollahs.

25.07.2020

 
Iran : 5 explosions à Téhéran

Il y a quelques heures, nous avions formé l’hypothèse d’une forte dissidence voire de rébellions au sein de la milice des Pasdaran. Des explosions dans plusieurs bases de la milice, uniquement possible grâce à des éléments hostiles au régime, confirment ces rébellions et la volonté des rebelles d’accélérer la chute du régime !

19.07.2020

 
قرارداد ۲۵ ساله با چین : خبری تقلبی برای مبارزان تقلبی و شعارهای انحرافی


دلیل‌های تقلبی بودن قرارداد ۲۵ ساله با چین
دلیل‌ها و اهداف این سیاه بازی سیاسی
استقبال داخلی‌ از این سیاه بازی 
استقبال اپوزیسیون و شاهزاده رضا پهلوی از این سیاه بازی
رابطه این سیاه بازی‌ و یوزپلنگان وطن

در کانال یوتوب من، کاوه محسنی

14.07.2020

 
Iran : Manifestations, punitions et ripostes au 13 juillet 2020

Le régime des mollahs a encore mis en avant le faux opposant Manouchehr Bakhtiari avec un drapeau de monarchie ! Cela signifie qu’il se voit menacé par la reprise des manifestations avec des slogans en faveur de la dynastie Pahlavi.

14.07.2020

 
Iran : la guerre des Incendies et des diffamations

Un nouvel incendie a eu lieu ce samedi en Iran. La centrale thermique de fourniture d’électricité à la ville d’Ahwaz a pris feu. Qui est à l’origine de ce feu qui privera la ville d’Ahwaz d’électricité ? Certains parlent encore d’une responsabilité israélienne. Certains félicitent ce pays et d’autres l’insultent. La vérité est comme toujours bien différente. Israël n’est pour rien dans cet incendie. Voici des éléments qui permettent de désigner les vrais coupables et aussi comprendre l’insistance des affirmations de l’implication d’Israël.

05.07.2020

 
Incendie & Explosion à Téhéran
(3 vidéos)

La clinique très luxueuse Sina situé dans le nord de Téhéran (quartier de Tajrish) a explosé et brûlé ce mardi en début de soirée (heure locale).

Certains prétendent qu’il y avait un dépôt de munitions dans cet hôpital. 1er Bilan : 17 morts.

01.07.2020

 
Iran : Terreurs et ripostes

Les mollahs sont ébranlés par des sanctions, les ruptures de leurs proches et un mécontentement populaire général. Les mollahs ont opté pour des punitions fortes en tout genre, dont des assassinats d’opposants exilés, pour empêcher la fuite de leurs proches et le soulèvement des Iraniens. Récit et impacts.

25.06.2020

 
Iran : No more bankable !

Les mollahs refusent actuellement l’accès des inspecteurs de l’AIEA à deux sites nucléaires qu’ils devaient démanteler. Ils insinuent avoir repris des activités nucléaires interdites, brandissant la menace implicite de leur droit au nucléaire militaire, pour intimider leurs adversaires et les forcer à renoncer à l’adoption des nouvelles sanctions onusiennes souhaitées par Trump. Ce mardi a été une journée clef pour ce bras de fer, une journée noire pour les mollahs. Point sur la situation.

17.06.2020

 
Iran : Un nouveau Parlement d’ultras losers !

Le régime des mollahs a un nouveau Parlement et un nouveau président de Parlement, le milicien Ghalibaf, qualifié d’ultra conservateur. Les médias français évoquent un certain durcissement du régime, ce qui revient à dire qu’il ne l’était pas jusque là et qu’il serait en état de tenir malgré la contestation et les sanctions. Mais tout cela est faux. Comme d’habitude, la France cherche à courtiser le régime et son actuel président. En réalité, le nouveau Parlement du régime est le contraire de ce que décrivent les médias français. C’est un Parlement de losers qui ne peut pas sauver le régime.

03.06.2020

 
Iran : Trump et la fin des dérogations... ou 60 jours de mercato anti mollahs

Trump a annoncé mercredi la fin des dérogations accordées aux entreprises russes, chinoises et européennes à intervenir dans le cadre des activités nucléaires permises par l’accord de Vienne. Qui risque quoi ?

28.05.2020

 
Iran : 2 Condamnations à mort dans un contexte européen & international hostile (article complété le mardi 20.05.20 à 12H00)

Les mollahs viennent de condamner à mort un ancien directeur de la SAIPA, le second constructeur automobile iranien, ainsi que l’épouse de ce dernier pour corruption financière, trafic de devise et d’or. Il y a 6 ans, presque jour pour jour, les mollahs avaient pendu un homme d’affaires pour les mêmes raisons. Il s’agissait alors de mettre en garde des amis du régime tentés par la trahison et la fuite avec leurs capitaux ! Cette année, il s’agit de la même chose, mais dans un contexte plus grave notamment en raison d’une forte contestation interne et de sérieux revers internationaux contre le régime.

20.05.2020

 
Iran : Le régime en alerte orange

Il y a actuellement des millions d’Iraniens en grève et plusieurs milliers à manifester chaque jour pour des salaires en retard. Il y a une crise de panique chez les complices financiers du régime. Ce dernier les rémunère grassement pour les garder à ses côtés. Mais hier, la bourse de Téhéran s’est effondrée : ce qui signifie que les sommes faramineuses versées par le régime à ses proches n’ont pas suffi à les rassurer. Samedi soir, nous avons constaté de l’agitation en Iran et sur le Twitter iranien.

17.05.2020

 
Iran : Navy en crise !

Les mollahs ont annoncé avoir tiré un missile par erreur sur un de leur navire pendant une manœuvre navale faisant 19 morts et 15 blessés. Quelques détails indiquent que les mollahs ne disent pas la vérité.

12.05.2020

 
Iran : Les mollahs parient sur l’or de Maduro pour survivre

Les Iraniens sont en grève générale pour virer les mollahs et combattent le régime par tous les moyens notamment en boycottant ses éléctions ou en boycottant en ce moment le Ramadan. Les complices économiques de ces derniers font tout pour quitter le pays avec leurs dollars ou leurs lingots d’or. Les mollahs ont opté pour des gains boursiers hors du commun (50% par mois) pour ces alliés agités pour les retenir en Iran, mais ce choix des mollahs a créé une pénurie d’or qui souligne la faillite des mollahs et a amplifié le mécontentement de ses proches. Les mollahs ont trouvé la solution en proposant d’aider Maduro contre des lingots d’or !

09.05.2020

 
دمکرات‌های آمریکا در جنگ میکروبی با پیمان ترامپ+چین برای جلوگیری از انزوای جمهوری اسلامی

یاد آوری: انتخاب ترامپ و سیاست نفتی‌ جدید آمریکا (به دلیل شکست‌های چهل ساله برنامه
کمربند سبز برژینسکی و همکارانش به خصوص در حزب دمکرات)
اعلام ظهور کرونا در چین به وسیله دانشگاه جان هاپکینز نزدیک به دمکرات‌ها و شخص برژینسکی
محکومیت این دانشگاه به ۲ ملیارد دلار غرامت برای آزمایش میکروب سفلیس روی کودکان آمریکای جنوبی در دوره ریاست جمهری حزب دمکرات در دهه ۴۹ میلادی
واقعیت کرونا در ایران
وضعیت اقتصادی و سیاسی بسیار افتضاح رژیم در حال حاضر
راه کار برای سقوط رژیم : ادامه اعتصاب سراسری حاضر و
از سرگیری اعتراضات خیابانی با شعار به نفع خاندان پهلوی و ترامپ

01.05.2020

 
Iran : Grève de la fin !

Les mollahs vont mal, car les Iraniens sont en grève générale pour les renverser et par ailleurs, les puissances étrangères les sanctionnent pour leur terrorisme et refusent de les aider au prétexte du jour d’après la pandémie de coronavirus. Les mollahs ripostent à leurs ennemis d’extérieur par des menaces militaires, mais sans être pris au sérieux. Il en va de même face à leurs ennemis d’intérieur. Explications.

27.04.2020

 
Iran : Macron offre des tests de dépistage aux mollahs !

Il y a deux jours, nous déplorions l’absence d’info en France sur la reprise des manifestations anti-régime en Iran en supposant que Macron était en négociation avec les mollahs. Ces derniers ont confirmé notre hypothèse en signalant la réception ce jeudi 23 avril, une gigantesque cargaison française de de kits de dépistage de coronavirus alors que les autorités françaises affirment ne pas en disposer pour les Français ! C’est scandaleux, mais à plusieurs titres. Explications.

25.04.2020

 
Iran news : Téhéran réclame Reza Pahlavi !

C’était il y a 2 jours : des slogans en faveur du prince Reza Pahlavi à Téhéran. Il s’agit sans nul doute d’une vidéo récente car on y voit certains manifestants porter de masques chirurgicaux.

Les gens ont crié : Prince héritier vient nous secourir !
Ils ont aussi crié : Mort à la République islamique !

24.04.2020

 
Iran News : le régime sur une orbite très très basse !

Les mollahs viennent d’annoncer la mise en orbite d’une satellite militaire, de quoi relancer leur supposée capacité de frappe des pays voisins alliés aux États-Unis, les bases américaines aussi bien dans la région et au-delà ou encore la possibilité de mener une guerre anti-pétroliers dans la mer rouge. Mais l’annonce est fausse. Il s’agit d’un bluff de plus pour forcer l’Europe à soutenir le régime alors qu’il va très mal en raison de nombreuses manifestations ouvrières et la résurgence des manifestations pour un changement de régime sous la direction du prince Reza Pahlavi.

23.04.2020

 
Iran news : des drones anti-crise !

Après vous avoir exposé en détail, pendant ces 15 ans d’existence du site, la réalité du régime des mollahs en décortiquant leurs mensonges et leur propagande, nous vous offrirons à présent très régulièrement des news sur ce qu’ils affirment et ce qu’ils voudraient insinuer ou cacher !

Aujourd’hui, l’affirmation d’avoir inventé des drones capables de frapper Israël, des frappes surtout à usage interne !

21.04.2020

 


0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400 | ... | 4450

Flux RSS de cette rubrique