Accueil > Pauvreté (et Disparité)
0 | 50 | 100

Iran : Des problèmes à la bourse iranienne du pétrole

Il y a une semaine, le régime, qui se trouve en difficulté, évoquait sa capacité de fermer le détroit d’Ormuz pour rassurer les siens et intimider Washington. La possibilité d’une guerre n’avait pas rassuré les siens car on a assisté à des problèmes du côté de la bourse de Téhéran. Le mercredi 13 juillet, avant-dernier jour de la semaine en Iran, le régime a changé son fusil d’épaule, en inaugurant en grande pompe et en présence de nombreux officiels sa propre bourse du pétrole avec ses propres réserves pour devenir le principal décideur du prix du baril et ainsi remplir ses caisses en faisant plier Washington.


15.07.2011

Iran : Les raisons des tirs de missiles et des slogans agressifs du régime

Cette semaine, la république islamique d’Iran a montré des silos profonds, avant d’annoncer 14 tirs réussis de missiles de 2000 km de portée. Le régime s’est dit prêt à détruire Israël et les bases américaines chez ses voisins arabes. Mais les tirs ont été faits dans le désert central iranien (ci-dessous) qui est distant de moins de 800 km des frontières du pays. De fait, s’ils avaient la portée annoncée, ils seraient tombés chez les voisins. Or personne n’a signalé une attaque de missiles iraniens. Les missiles ne pouvaient donc pas avoir la portée annoncée. L’annonce était un bluff de puissance. Ce qui compte ce ne sont pas les détails des missiles, mais les intentions du régime.


01.07.2011

Iran : La semaine en images n°173

Dans la précédente édition de la semaine en images, nous avons vu comment vendredi dernier, les Iraniens, mais aussi les Pasdaran ou encore des alliés économiques du régime ont boycotté la journée d’hommage à Khomeiny. Cette semaine, ils ont recommencé le même manège le dimanche 5 juin en boycottant l’anniversaire de la première révolte de Khomeiny ou l’émergence politique de Khomeiny. Le régime était doublement abandonné et désavoué par le peuple et par les siens. Ses alliés économiques se sont agités : ventes d’actions et achats de dollars !

Secoué, craignant que cette agitation ne révèle son isolement en n’encourage le peuple à songer à un soulèvement, le régime a passé la semaine à prendre des mesures discrètes pour laisser supposer qu’il avait du répondant et même la capacité de punir ses adversaires. Ce fut la semaine des bluffs compliqués, de déprimes et de coups de folie !


12.06.2011

Iran : La semaine en images n°167

Depuis des mois, les forces armées du régime boudent les manifestations officielles. Chaque manifestation ainsi ratée confirme la fragilité du régime face à un soulèvement et par conséquent elle augmente l’inquiétude dans les rangs des collaborateurs du régime. Actuellement ces gens achètent de l’or avec frénésie dans la crainte d’un effondrement soudain du régime.

De fait, chaque événement officiel nécessitant une célébration avec la présence des forces armées est d’avance perçu comme une épreuve pour le régime. Cette semaine, le régime avait une très grande épreuve de ce genre devant lui : la célébration de la création des Pasdaran qui devait commencer vendredi et durer plusieurs jours.

En prévision de nouveaux boycotts déstabilisants, jeudi dernier (la veille de la première manifestation), le régime avait menacé les Pasdaran dissidents des pires sévices. Cet avertissement n’a pas été entendu. La présence des Pasdaran a été très faible aux manifestations en leur honneur.

Cette semaine, on a franchi un seuil. Le régime était menacé : la bourse de Téhéran s’est effondrée et la demande d’or a explosé. Le régime a augmenté l’offre de l’or dans des proportions inattendues et a organisé un accident de la route pour trois commandants dissidents des Pasdaran. Vous n’en avez rien su car les partenaires occidentaux du régime ont surtout parlé des nouvelles sans importance (sur le cinéma iranien) afin de dissimuler les difficultés de leur allié. Washington qui a besoin d’un allié islamiste en Iran a même précipité deux émissaires à Téhéran. Voici les images d’une semaine mouvementée dont les mollahs et les Pasdaran se souviendront.


01.05.2011

Iran : La semaine en images n°155

Au début de cette semaine, le mardi 1er février, le régime célébrait en grande pompe l’anniversaire du retour de Khomeiny en Iran en 1979. Etant donné que ce retour est qualifié de Fajr qui veut dire aube en arabe, le même jour, il devait lancer la décade de Fajr, dix jours de festivités culturelles avant la célébration de l’anniversaire de la révolution le vendredi 11 février.

Mais fait inédit dans l’histoire du régime : ces célébrations n’ont pas pu avoir lieu et la Décade de Fajr n’a pas pu démarrer le 1er février en raison d’une absence de mobilisation populaire. Voici le récit et les images d’une semaine bénie. (vous pouvez cliquer puis zoomer sur les images pour les agrandir une ou deux fois)


06.02.2011

Iran : Le bilan effarant d’un mois de prix libres

Depuis des années, Washington sanctionne Téhéran et lui propose en même temps le dialogue pour arriver à une entente globale. En fait, il cherche à normaliser ses relations afin de pouvoir revenir en Iran avec ses pions afin de prendre le pouvoir de l’intérieur via une révolution de couleur. De fait, bien qu’ils soient ruinés par les sanctions, ils ne peuvent pas accepter une entente. En prévision d’une incapacité à importer les aliments ou marchandises de base qu’ils ne produisent pas (notamment le kérosène nécessaire pour produire de l’électricité), dès 2009, ils ont commencé à augmenter les prix des produits importés pour habituer les Iraniens à très peu consommer afin de limiter le risque d’une pénurie soudaine suivie d’un soulèvement dévastateur. Le 25 décembre dernier, il y a exactement un mois, les mollahs sont allés encore plus loin en supprimant les prix subventionnés. Cela avait provoqué des manifestations et une baisse du nombre des partisans du régime. L’info a été censurée par Washington et ses alliés, les mêmes qui ont aidé Khomeiny en 1979. Un mois après cette mesure économique impopulaire, les mêmes Etats occidentaux ne produisent aucun reportage sur la situation. Voici le bilan que nous avons pu établir en nous basant sur des témoignages de nos lecteurs en Iran.


26.01.2011

Iran : La semaine en images n°130

Depuis un mois, Washington, qui a besoin des mollahs pour soulever les musulmans de l’Asie Centrale contre la Chine, a renforcé les sanctions de sa guerre d’usure économique à leur encontre pour les forcer à accepter son offre d’entente. De nombreux pays fournisseurs de produits de première nécessité comme l’Allemagne ont cessé leurs livraisons. Dans le même temps, les clients du pétrole iranien ont cessé leurs achats. Ces lâchages en chaîne ont humilié les mollahs et démoralisé ses alliés internes. Ces lâchages en chaîne privent l’Iran des devises nécessaires pour trouver de nouveaux fournisseurs. Le pays manque de tout et surtout de carburant, nécessaire pour faire fonctionner les centrales thermiques. Les mollahs n’ont néanmoins pas cédé en cas d’entente, ils devraient transférer les pouvoirs politiques et économiques (le pétrole) aux Américains. C’est une situation dangereuse car les alliés internes du régime pourraient le lâcher pour ne pas mourir en cas d’un soulèvement populaire. Il y a trois semaines, le régime avait tenté de les rassurer en se lançant dans un programme d’inauguration d’équipements industriels pour montrer que tout va bien. La semaine dernière il a oublié le peuple et ses alliés internes pour enchaîner les provocations afin d’engager Washington dans une escalade express afin que la peur d’une guerre dans le détroit d’Ormuz handicapant l’approvisionnement pétroler de l’Occident pousse ce dernier à lâcher Washington. Dans cette semaine de vifs efforts pour provoquer une escalade, le régime a dû faire face à un autre problème : le Ramadan qui doit être synonyme d’un marché bien achalandé pour récompenser les bons croyants. Cela fait des années que les Iraniens ont fait le deuil de ce genre de chose, mais cette semaine, on a atteint le niveau plancher dans l’offre de produits comestibles, c’est pourquoi pendant la semaine où les mollahs devaient se faire entendre, on ne les a pas vus se pavaner en Iran.


15.08.2010

Iran : La semaine en images n°120

D’habitude l’actualité iranienne concerne le nucléaire : le régime est prié d’accepter un compromis, il se lance alors dans des provocations militaires, sous-entend une guerre pétrolière ou une guerre palestinienne, car il ne peut pas accepter de compromis avec l’Occident, cela lui coûterait le soutien de la rue arabe. Cette semaine, cette rue arabe qui compte sur les mollahs était justement en ébullition suite à l’attaque de l’armée israélienne contre la Flottille. On aurait dû donc avoir droit à une semaine palestinienne haute en couleur, mais on n’a guère entendu les mollahs ce qui a pleinement profité aux Turcs que l’on peut soupçonner d’un coup monté (un incident prévisible) pour prendre le leadership de la rue arabe. Si le régime ne s’est pas battu pour garder ce leadership, c’est parce que les Iraniens ne sont pas pro Palestiniens et par conséquent ils ne sont pas descendus en masse dans les rues comme les Turcs, les Pakistanais pour manifester leur solidarité. A l’épreuve du réel, le régime a perdu sa couronne. Ce ne fut pas la seule déconvenue de la semaine puisqu’il devait célébrer également la journée commémorative de la disparition de Khomeiny ainsi que la première révolte islamiste de ce dernier en 1964 et les deux jours ont été des fiascos sans nom en termes de mobilisation. Si l’on devait donner un nom à ce n° 120 de la semaine en images, l’on pourrait parler de la semaine des désenchantements !


06.06.2010

Iran : La semaine en images n°118

Cette semaine, en France, l’actualité iranienne a surtout tourné autour de la libération de Clotilde Reiss, mais cela n’était pas l’objet central de l’actualité iranienne pour les mollahs dirigeants ou pour la population. Pour les mollahs, la principale actualité était évidemment la signature de l’accord avec le Brésil et la Turquie dans lequel ils restaient fidèles à leurs positions et parvenaient à un compromis sans avoir cédé aux exigences de la communauté internationale. Téhéran a d’ailleurs affiché toute la semaine un air de victoire dans l’intransigeance. Dans le même temps pour la population iranienne, le principal sujet de préoccupation a été : que vais-je devenir face à de nouvelles sanctions qui se profilent à l’horizon face à l’attitude d’intransigeance militante (du pouvoir). C’est ce que l’on peut voir dans le regard critique sur les évènements de cette semaine porté par les photographes iraniens issus de la classe populaire.


23.05.2010

Iran : La semaine en images n°115

Le début de la semaine a été marqué par les annonces d’attaques contre les pétroliers alors que les Gardiens de la Révolution procédaient à des tirs de missiles sur le golfe Persique, une provocation évidente pour bloquer tout apaisement avec Washington. Sans se laisser perturber par cette attitude négative des mollahs, Washington qui a besoin d’une entente pour étendre son hégémonie régionale, a expédié son émissaire, le ministre brésilien des affaires étrangères, à Téhéran pour trouver un terrain d’entente avec les mollahs. Ces derniers ont encore une fois dit non à tout compromis. La fin de la semaine a été différente car si nos enturbannés ont bien évidemment des priorités internationales, ils ont aussi des priorités intérieures : l’été revient et s’approche le 1er anniversaire du soulèvement du peuple iranien contre l’ensemble du régime. Ne sachant ce qui pourrait advenir nos barbus de toutes tendances se sont lancés dans des célébrations de type social pour se montrer proches du peuple.


02.05.2010

Iran : La semaine en images n°109

La principale info de la semaine du point de vue extérieur a évidemment été la célébration de la Fête du feu d’origine zoroastrienne qui est vue par le régime comme un élément hostile à l’Islam. C’est pourquoi cette fête bon enfant avant la révolution s’est transformée en une expression très politisée du rejet du régime et des mollahs et par extension de l’islam dont les Iraniens connaissaient peu la rigueur ou les méfaits. Depuis des années, le peuple parade dans les rues au son des pétards d’une puissance inouïe. Cela est à l’origine d’un grand malaise pour les dirigeants du régime. Pendant cette période, on ne les voit plus et l’on ne les entend plus. Ils attendent que ce mauvais moment passe. La situation a toujours été plus terrible pour ceux d’entre eux qui se prétendent comme étant des modérés ou des dissidents car en tant que tels, pendant cette période, ils doivent être du côté du peuple, ce qu’ils ne peuvent évidemment pas faire. Il en résulte un second mutisme politique plus prononcé du côté des soi-disant modérés. Cette année, ce second mutisme nécessaire a été nuancé par le fait que ces modérés à temps partiel réunis au sein du Mouvement Vert avaient décidé de récupérer la parade protestataire du peuple comme l’expression d’un soutien en leur faveur. Il en a d’ailleurs résulté une semaine courte coupée en deux avec un peu d’agitation Verte avant la fête du feu et du mutisme après cette fête.


21.03.2010

Iran : La semaine en images n°101

Il y a une dizaine de jours, le régime des mollahs a annoncé la suppression des prix subventionnés, officiellement pour mieux partager les allocations. En vérité, sous l’effet des sanctions, il n’a plus assez de devises pour approvisionner le marché et cela étant synonyme de pénuries et d’émeutes, il a juste décidé de réduire le pouvoir d’achat des Iraniens pour expliquer que la baisse de la consommation n’était pas économique, mais sociale ou écologique. Pas dupes pour un sou, les photographes issus de ce peuple que l’on veut affamer ont organisé la résistance avec des images bouleversantes d’une réalité économique très peu écologique (vous pouvez cliquer puis zoomer sur les images pour les agrandir une ou deux fois).


24.01.2010

Iran : Le partage équitable risque de nuire à la santé des mollahs

Il y a deux ans quand les sanctions américaines ont privé les mollahs des investissements étrangers, ces derniers ont décidé d’alléger leurs dépenses. Le choix a été d’éliminer progressivement les subventions mises en place depuis 30 ans pour maintenir les prix des produits de base à un niveau abordable pour les Iraniens. Conscient de l’impopularité d’une telle loi, Téhéran l’a déguisée en réforme sociale ! Adoptée le 5 janvier, puis entérinée hier par le Conseil des Gardiens comme une loi conforme à l’Islam, la loi est fin prête, reste à présent à trouver le courage de l’appliquer.


15.01.2010

Iran : La semaine en images n°99

Pendant des mois, le Mouvement Vert a mis en avant ses projets démocratiques autour de Moussavi, mais quand dernièrement les Occidentaux ont évoqué un renversement de régime, le Mouvement Vert et Moussavi ont reculé en rappelant leur attachement au modèle politique en place. Chacun a alors su que ce Mouvement n’avait rien d’hostile au régime. Le mythe s’est effondré. Cette semaine, le régime a tenté de le réanimer avec des menaces d’exécution pour les manifestants inexistants de ce Mouvement factice, puis en évoquant des restrictions pour les médias pro-Verts et enfin avec l’annonce de l’attaque à la carabine de la voiture de Karroubi, l’alter ego de Moussavi… Ce numéro de la semaine en images vous mène loin de ces rumeurs ou de ces mises en scène, au cœur de l’Iran, au cœur des problèmes réels provoqués par les sanctions américaines auxquels le régime ne sait comment faire face.


10.01.2010

8 janvier 1936 : Interdiction du port de voile en Iran

« Lors de l’interdiction du port de voile en 1936, ma grand-mère ne sortit plus de chez elle jusqu’à la chute de Réza-Shah cinq ans plus tard » me disait un jeune iranien d’une riche famille d’Ispahan. En effet, la réaction à l’émancipation des femmes ne vint pas du petit peuple comme certains voudraient nous le faire croire, mais bel et bien de la bourgeoisie et du reliquat de l’aristocratie Qadjar. Soixante-quatorze ans plus tard, c’est toujours cette bourgeoisie islamiste qui tient les rênes de l’oppression religieuse tout en se donnant une image faussement progressiste en Occident. Un bref survol de l’histoire sociologique de l’Iran ne nous laissera plus aucun doute sur le soutien du petit peuple à une révolution sociale telle que celle lancée il y a presque un siècle par l’accession au trône de la dynastie Pahlavi au trône. Dans cette révolution sociale qui ne tardera pas à reprendre sa course, l’émancipation des femmes sera la revendication la plus ferme des couches les plus défavorisées.


par Babak Khandani


09.01.2010

Iran : La semaine en images n°94

Il y a une semaine, les médias occidentaux pleuraient pour la médaille volée de Shirin Ebadi. Les Iraniens se sont alors rappelés qu’elle existait, mais continuait à ne rien dire de déplaisant sur le régime qui les opprime. Ebadi est une figure positive en Occident mais pas en Iran. Ce qui explique qu’il n’y ait pas eu la moindre manif en sa faveur en Iran. Cette semaine ces mêmes médias vibrent pour la manif du 7 décembre alors qu’elle n’est qu’une nouvelle tentative du régime pour relancer le Mouvement Vert, fausse opposition interne hostile à toute négociation nucléaire et donc à la fin des sanctions qui pèsent sur le peuple iranien. Puisque l’on oublie si souvent les habitants de ce pays, les voici.


06.12.2009

Iran-confidential : Massive lay-off

© IRAN-RESIST.ORG – March 17, 2009 | Recently, media told about the collective lay-off of 2,000 employees of an important Iranian company. Those employees had at least two months-wages unpaid that are lost for ever because of this lay-off. Such process is very common under the mullahs’ regime.


05.12.2009

Iran : La semaine en images n°82

La grande actu de la semaine a été les soi-disant arrestations des partisans du Mouvement Vert. Mais étant donné que ce mouvement n’a pas d’existence réelle, il n’existe également aucune image de ses partisans en train de manifester leur colère après ses soi-disant arrestations. Le régime a du mal à trouver des figurants pour participer à sa fausse opposition destinée à rallonger la vie du régime. Ce n’est pas faute d’avoir essayé. Décodages en images.


13.09.2009

Iran : La semaine en images n°80

Cette semaine, deux grands évènements ont eu lieu en Iran : mercredi, le guide suprême a annoncé l’absence de preuve à l’encontre des accusés du Mouvement Vert et vendredi, ce pays réputé musulman est entré dans l’ère du ramadan. Aucun des deux n’a donné lieu à des manifestations de joie. Explications en images ou absence d’images.


30.08.2009

Iran : La semaine en images n°78

Cette semaine, le régime entendait relancer le Mouvement vert, cette fausse contestation scénarisée fidèle à la révolution islamique, avec des manifestations mais aussi un rassemblement autour de Rafsandjani. Ces rêves se sont heurtés à une réalité : le refus du peuple iranien d’être le complice de basses manoeuvres pour clamer l’illégitimité d’Ahmadinejad afin de rendre toutes futures négociations avec lui dépourvues de valeur.


16.08.2009

Iran : Un apaisement provoqué par les sanctions

Il y a une semaine, le G8 a donné deux mois aux mollahs pour accepter l’offre des Six sous peine de renforcer les sanctions contre l’Iran. En réponse, Téhéran vient de changer le directeur de son programme nucléaire en nommant Ali Akbar Salehi qui prône le dialogue après une suspension provisoire de l’enrichissement, conformément aux exigences de l’offre des Six. Téhéran a vraiment peur de nouvelles sanctions.


20.07.2009

Iran : Demain sera identique à hier

C’est le jour J pour le régime des mollahs : aujourd’hui aura lieu la simulation d’un suffrage universel qui doit permettre au régime de renouveler la légitimité de son programme nucléaire ou son soutien au Hezbollah.


12.06.2009

Iran : Quand Paris Match et la Croix aident les mollahs !

A l’approche de l’élection présidentielle en Iran, les médias français produisent des reportages sur l’Iran. Ces documents ont été réalisés avec l’aval du régime sans quoi le média en question ne pourrait plus envoyer des journalistes en Iran. Il nous a donc paru utile de signaler les articles qui contiennent des propos non conformes à la réalité ou dictés par le régime des mollahs. Nous ouvrons le bal avec la Croix et Paris Match.


10.06.2009

Iran-Cannes : Les supercheries de Bahman Ghobadi révélées par lui-même

A l’occasion d’un entretien accordé à la section persane de la chaîne publique américaine Voice Of America, Bahman Ghobadi a tenu des propos radicalement opposés à ces déclarations à la presse française. Ce document vidéo disponible sur Youtube montre aussi des images de son film qui révèlent des supercheries dans le discours de Ghobadi.
| Arrêts sur images |


19.05.2009

Iran : La semaine en images n°65

La semaine a été écrasée sous le poids des nouvelles concernant Roxana Saberi. Une femme qui en 6 ans de vie en Iran n’a jamais écrit ou réalisé un reportage sur la vraie vie en Iran : la misère, le chômage, les enfants travailleurs, ces 15% d’Iraniens qui ont des casiers judiciaires parce qu’ils se défoncent ou vivent de menus larcins, les 700,000 prisonniers dont la moyenne d’âge est de 24 ans ! Aujourd’hui on parle d’elle comme auteur d’un film engagé sur la jeunesse. Les photos de presse récoltées cette semaine nous permettent d’enguirlander ce film présenté à Cannes. (cliquez sur les images pour les agrandir)


17.05.2009

Iran : Un certain regard !

La section « un certain regard » du 62eme Festival de Cannes a débuté avec un film iranien tourné clandestinement par Bahman Ghobadi sur la vie des rappeurs de la scène de la musique underground en Iran. On ne pouvait pas mieux choisir pour un certain regard car ce film est une nouvelle œuvre de propagande du régime des mollahs pour donner une certaine image de la jeunesse iranienne, une image qui ne correspond pas à la réalité de la vie en Iran.


15.05.2009

Iran : La génération Khomeiny meurt à 28 ans

La trêve médiatique est finie. Après avoir occulté les pendaisons pendant un mois, Téhéran annonce tous les jours de nouveaux cas. Avec les 9 cas annoncés aujourd’hui, on arrive à 110 exécutions depuis le début de l’année 2009.


06.05.2009

Iran : Delara ou la pendaison d’une « mineure en instance d’exécution »

Tous les Iraniens ont été touchés par la nouvelle de l’exécution de Delara Darabi, une jeune femme qui avait commis un meurtre alors qu’elle était mineure. Son cas présente un intérêt particulier car tout au long de ces 5 années, le régime n’a cessé de manipuler les médias et les activistes occidentaux contre la peine de mort pour bâtir des fausses carrières de défenseurs des droits de l’homme à des personnes liées au régime.


03.05.2009

Iran : Le régime ne communique plus sur les pendaisons

Depuis le 10 avril 2009, les médias du régime des mollahs ont seulement répertorié 6 pendaisons en Iran. Cette discrétion est liée à l’approche de l’élection présidentielle du 12 juin 2009.


30.04.2009

Iran : La semaine en images n°59

Le principal événement de la semaine a été la participation du représentant du régime des mollahs à la conférence internationale sur l’Afghanistan. Téhéran y cherchait une victoire sur les Etats-Unis. Pendant que les mollahs s’employaient à peaufiner leur plan ; au pays, les Iraniens vivaient les derniers jours des vacances de Nowrouz : des vacances peu agréables marquées par des inondations dévastatrices et une défaite de l’équipe nationale face à des Saoudiens très grossiers dans leurs attitudes.
(cliquez sur les images pour agrandir)


05.04.2009

Iran confidentiel : Licenciement en masse

Récemment, les médias ont évoqué le licenciement collectif de 2000 salariés d’une importante entreprise iranienne. Ces salariés avaient au moins deux mois de salaires en retard, perdus à jamais par la faute de ce licenciement. Le procédé est très courant sous le régime des mollahs.


17.03.2009

Iran : La semaine en images n°56

Dans une semaine, les Iraniens fêteront le nouvel an iranien, le Nowrouz. Il est également célébré en Afghanistan, en Asie Centrale (dont les présidents étaient cette semaine à Téhéran), même au Pakistan réputé islamiste ou encore en Russie. La Turquie vient de déclarer le premier jour du printemps férié en l’honneur de cette fête si profondément iranienne. Mais en Iran, son pays d’origine, le régime le combat depuis 30 ans, les mollahs continuent à appeler le peuple à se défaire de cette superstition. Les médias du régime ne lui consacrent pas une place digne et pire de tout, par la faute de 30 ans de mauvaise gestion des mollahs aggravée par les sanctions, les Iraniens sont fauchés, leurs poches comme leurs assiettes sont vides. Quant au régime, il reste obnubilé par ses slogans, sa sécurité, et son programme nucléaire. Une obsession qui l’emmène à refuser tout dialogue et tout compromis, d’un côté avec les Américains, et de l’autre avec les Iraniens.


15.03.2009

Iran : La semaine en images n°54

L’événement médiatique de cette semaine a sans doute été l’achèvement et la livraison par la Russie de la centrale nucléaire de Bouchehr, en travaux depuis 11 ans ! Cet événement nous révèle les trois facettes de l’info sous les mollahs : la réalité, la propagande et la désinformation.


01.03.2009

Iran : Les correspondants français oublient les Iraniens

À l’occasion du 30e anniversaire de la révolution islamique, les médias français ne nous n’ont vraiment pas gâtés avec les sempiternels articles de Delphine Minoui sur les féministes islamiques ou les reportages aseptisés de France 24, reportages qui évoquent une ferveur populaire anti-sioniste en évitant de montrer les pauvres pourtant si visibles. Une affaire qui agite actuellement les médias et les sphères politiques iraniennes permet de supposer que les journalistes français envoyés en Iran ne font vraiment pas leur job.


16.02.2009

Iran : Le pain est devenu un produit de luxe

Bientôt le régime fêtera ses trente ans. Les exilés sont sceptiques quant à un avenir meilleur et ce d’autant plus qu’Obama a parlé dans son discours de son désir de serrer les mains si elles renonçaient à rester des poings serrés. Mais les plus déçus sont ceux qui vivent en Iran : ils « fêteront » les trente ans de la révolution le ventre vide. Le pain vient de doubler en un mois pour atteindre ½ dollar dans les quartiers pauvres, 1 dollar chez les riches.


28.01.2009

Gaza : Israël interdit l’accès de la reconstruction à l’Iran

Jeudi dernier, Tzipi Livni a déclaré que son pays empêcherait le régime des mollahs d’intervenir dans les travaux de reconstruction de Gaza, comme il l’avait fait au Sud Liban pour renforcer sa présence dans la région.


25.01.2009

Iran : La semaine en images n°45

La semaine de l’actualité qui avait débuté par les concours de lancer de chaussures sur les portraits de Bush s’achève sur la frappe israélienne sur la bande de Gaza. La semaine en images révèle une similarité entre les 2 faits : aucun n’a su mobiliser les Iraniens.


28.12.2008

Iran : Deux amputations programmées

Récemment, le régime des mollahs, alors qu’il espérait une entente avec les américains, avait demandé à ses médias de ne plus diffuser les nouvelles relatives aux pendaisons ou aux flagellations. Depuis peu, il est revenu à ses habitudes, notamment pour intimider la population en annonçant les pendaisons et aussi les amputations. Nous avions ainsi évoqué le 11 novembre, deux verdicts d’amputations pour des voleurs, le régime annonce deux autres verdicts contre des voleurs récidivistes.


19.11.2008

Iran : La semaine en images n°38

L’événement de la semaine a été Obama dont l’élection a surpris les mollahs. La surprise a fait place à la déception après ses premières déclarations : le nouvel élu a évoqué son refus de composer avec le programme nucléaire iranien et le soutien au Hezbollah, deux attitudes synonymes d’une poursuite des sanctions adoptées par Bush et des offres de dialogue sous condition de rompre avec le nucléaire et le Hezbollah. Cette diplomatie rigoureuse avait sous Bush un aspect inconnu du public : des contacts secrets qui reprendront aussi, mais sans doute sans la participation d’un homme politique du régime des mollahs qui se disait l’Obama de l’Iran. Cet homme est Ali Larijani.


09.11.2008

Iran : Une prime de 100,000 dollars aux députés !

La vie en Iran est devenue très chère. La hausse des prix est liée à la spéculation des marchands du Bazar sur les produits de base : le sucre, l’huile, le riz. Les prix des produits alimentaires ont triplé ces derniers temps. Alors que les Iraniens ont du mal à joindre les deux bouts, le régime chouchoute les siens.


07.10.2008

Iran : L’assassin du jeune marié a été pendu | +221 pendaisons depuis 01.01.2008

Nosrat F. 43 ans avait avoué qu’il s’était fait passer pour un agent d’application de la charia pour arrêter un couple de jeunes mariés et les dépouiller, mais son projet avait mal tourné et il avait tué le mari de deux balles dans la tête et blessé gravement l’épouse à la tête.


04.10.2008

Iran : Deux faits divers (Zahra et Georges)

En 1980, l’Iran a été arraché à sa marche en avant pour être jeté bas sous le règne rétrograde de la charia. Depuis, des centaines de milliers femmes, hommes et enfants ont été marqués dans leur chair par les lois barbares de la charia. Les faits divers donnent une image de cette souffrance. Aujourd’hui, le cas de Zahra et Georges.


26.09.2008

Iran : La semaine en images n°31

Le régime des mollahs a pris de plein fouet le rapport plutôt défavorable d’El Baradai. De nouvelles sanctions se dessinent à l’horizon : elles vont priver encore plus l’Iran de l’apport des investissements étrangers ce qui aura pour conséquence de nouvelles émissions de monnaie pour relancer la consommation, mais aussi l’inflation. Ce mécanisme destructeur pèse lourd sur la production et provoque des faillites qui sont synonymes d’encore plus de chômage. Le régime s’y prépare en cherchant à fédérer les iraniens en faisant appel à des commémorations religieuses, mais aussi patriotiques.


21.09.2008

Iran-économie : Le choix destructeur du Dollar Stable

Que le dollar monte ou baisse, son taux en Iran demeure relativement stable (+3,7% en 2008, +4,2% sur 24 mois). Ce dollar stable est un choix du régime des mollahs : une compensation à la chute du rial iranien qui ne vaut plus rien. Il contribue aussi à amplifier l’inflation monstrueuse qui sévit en Iran depuis 1979 et s’est aggravée ces deux dernières années.


16.09.2008

Iran : La semaine en images n°30

La semaine a été rude en Iran : au sud du pays, à Hormozgan, un tremblement de terre a détruit 200 hameaux et fait des dizaines de victimes et au centre, des inondations instantanées ont emporté 50 maisons, tuant sur leur passage 1030 bovins et 19 humains. Comme chaque semaine, nous publions dans ce rendez-vous hebdomadaire les photos de presse, pour vous exposer le regard que les médias du régime ont porté sur les évènements. Le régime n’a pas souhaité montrer les villages éventrés par les inondations et sur les photos du Hormozgan manque un élément essentiel : les larmes des rescapés.


14.09.2008

Iran - économie : Le programme des réjouissances

Il y a une semaine, la Banque Centrale iranienne a annoncé la maîtrise de l’inflation à 18,1% soit 0,3% en dessous de son seuil officiel en 2007. Le lendemain, elle a évoqué un taux d’inflation de 22,3% et le surlendemain un taux de 27,6%. Chaque chiffre incarne un message politique, les messages se succèdent au gré des besoins du régime, mais ils n’annoncent rien de vraiment réjouissant.


12.09.2008

Iran : La banque des pauvres

Il y a une semaine, nous avons publié notre premier ensemble de « brèves économiques » où l’on évoquait une annonce de la Banque Centrale Iranienne sur la maîtrise du taux de l’inflation à 18,1%. Dès le lendemain, la BCI évoquait un taux à 22,3% et le surlendemain, elle évoquait un troisième taux encore plus élevé (27,6%) ! Nous y reviendrons dans notre prochaine édition des « brèves ». En attendant, voici un aspect plus terre-à-terre du phénomène de l’inflation : le prêt islamique sans intérêt.


11.09.2008

Iran : La semaine en images n°29

La semaine dernière a été marquée par le début du Ramadan qui dans sa version en arabe non déformé par les Français se dit Ramézan dans l’ensemble du monde musulman. Le Ramézan est une affaire sérieuse en Iran : le régime fait constater le ciel par des astronomes pour annoncer la levée de la lune qui atteste le début de cette pratique incontournable que les iraniens sont tenus de respecter par peur d’être arrêtés et sévèrement punis.


07.09.2008

Iran : Les mollahs cassent leur tirelire pour satisfaire le Bazar !

Une grave crise politique s’est jouée en Iran ces derniers jours. Si cette crise a passé inaperçu en France par la faute de quelques correspondants de presse qui suivent son mot d’ordre : « évitons les remous », l’affaire a entamé la confiance du principal pilier populaire du régime : le bazar.


28.08.2008

Iran : Mésententes sur les chiffres de chômage

Il y a une semaine, Ahmadinejad, son ministre de l’emploi et quelques responsables des services des statistiques du régime avaient évoqué un taux de chômage à un chiffre en Iran. Mohammad Abbasi, le ministre de la solidarité sociale du même gouvernement, a sans le savoir contredit la première annonce.


15.08.2008



0 | 50 | 100 [Retour à l'index des mots-clés]