Accueil > Photos > Iran en feu après une très forte hausse des prix !



Iran en feu après une très forte hausse des prix !
17.11.2019

Les Iraniens sont dans les rues et manifestent contre le régime après une très forte hausse du carburant de 300% destinée à entraîner une forte hausse de tous les prix.



Il y a une semaine, nous vous avons expliqué que les mollahs n’avaient plus d’alliés car les Irakiens et les Libanais se sont soulevés contre le Hezbollah et Russie et la Syrie se sont rapprochés de Trump...

PNG - 448.4 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Dès lors, en attendant le succès de leurs provocations intimidantes ou un changement de la conduite du Hezbollah, les mollahs, manquant d’alliés pour obtenir des produits alimentaires qu’ils ont cessé de produire, de fait confrontés à un risque plus élevé de pénuries et d’émeutes, ont continué à ne pas payer les ouvriers et de nombreux fonctionnaires ou retraités pour limiter leur pouvoir d’achat afin d’éloigner les pénuries et les émeutes qu’elles provoqueraient.

Ces mesures qui comme toujours punissaient le peuple sans peser sur les responsables du régime et les dévier de leur terrorisme régional ont renforcé la contestation du régime par les ouvriers et les fonctionnaires iraniens. Les routiers les ont aussi rejoints. Même des proches du régime rassemblés à Yazd pour applaudir Rohani l’ont hué à en début de la semaine dernière.

© IRAN-RESIST.ORG

La semaine dernière, ils ont aussi prélevé 1000 dollars sur les comptes d’épargne de tous les Iraniens notamment leurs cadres administratifs qu’ils avaient déjà siphonnés il y a un an en annulant les épargnes déposées dans des organismes de crédit.

Le résultat a été le boycott interne de l’anniversaire de la prise de l’ambassade américaine : moins de 200 personnes à Téhéran et rien dans les autres villes car on a seulement vu des images pour Ardabil et il s’agissait des images d’archive étant donné que les gens étaient en chemisette alors que la température était de seulement 1° !

PNG - 863.7 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Les mollahs ont alors cherché à provoquer la panique dans la région en parlant de nouvelles armes disponibles pour les Houthis et le Hezbollah et d’un plus fort taux d’enrichissement pour faire reculer Trump et ses nouveaux alliés. Mais ils ont échoué et ont une la confirmation de leur isolement car le Hezbollah s’est gardé de les soutenir.

La soudaine chute des températures il y deux jours parfois jusqu’à -12° les a exposés à une explosion de la consommation des carburants qu’ils ne produisent plus depuis des années pour en acheter aux pays industrialisés afin d’acheter leur soutien.

JPEG - 30.2 ko
JPEG - 32.6 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Les mollahs, certains de ne pouvoir trouver de carburant pour l’alimentation des centrales thermiques qui produisent l’essentiel de l’énergie en Iran, ont intensifié le rationnement de l’essence en augmentant son prix de 1000 à 1500 tomans (+50%) pour une consommation limitée à 60 litres pour les particuliers et à 400 litres pour les taxis. Ils ont aussi fixé le prix à 3000 tomans (+200%) pour une consommation hors ces rations.

Ils ont ainsi imposé indirectement une hausse de 50 à 200 % à tous les produits nécessitant des livraisons (essentiellement les produits alimentaires) et ont tenté de duper les Iraniens en affirmant qu’ils allaient leur distribuer les revenus de cette hausse !!! Les gens n’ont pas été dupes et ont immédiatement investi les rues en criant leur haine des mollahs et ont attaqué les dépôts de carburants des mollahs ainsi que les postes de la police ou les bureaux des renseignements de la milice !

MPEG4 - 6.2 Mo
MPEG4 - 7 Mo

© IRAN-RESIST.ORG

Les mollahs n’ont pas trouvé assez de miliciens de base pour se défendre. On a même vu une vidéo d’un commandant de la police affirmant aux manifestants qui l’appelaient à les rejoindre qu’il était leur serviteur !

© IRAN-RESIST.ORG

Le refus des miliciens de la police ou l’armée de frapper les manifestants a souligné la fragilité de leur régime ! Les mollahs ont demandé au peu de miliciens insolvables qui leur sont fidèles en raison de passé de tortionnaires d’intervenir et de tirer sur les manifestants. À l’heure actuelle, selon les nouvelles, il y aurait au moins 300 blessés et plus d’une vingtaine de morts dans plusieurs villes du pays.

Depuis le régime est en état d’alerte au point que certains mollahs ont pris la défense du peuple après avoir été parmi ses bourreaux et ses voleurs pendant 40 ans !

Voici d’autres images du régime en danger et le peuple en révolte pour s’en débarrasser... Aidez-les svp en diffusant ces nouvelles sur tous les réseaux sociaux.

JPEG - 59 ko
JPEG - 71.7 ko
JPEG - 52.1 ko

© IRAN-RESIST.ORG