Accueil > Rétablir les relations avec les USA & Négociations directes
0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350

Selon l’Iran, la réconciliation n’est pas à l’ordre du jour !

De nombreux Etats arabes s’inquiètent d’un possible rapprochement entre Téhéran et Washington. Ils ne sont pas les seuls... | Décodages |


06.05.2009

Iran : Une élection explosive !

Les forces de sécurité du régime des mollahs affirment avoir arrêté une femme soupçonnée d’être impliquée dans plusieurs tentatives d’attentats dans la capitale du pays !


05.05.2009

Iran : Les Etats-Unis et la menace d’une frappe israélienne

La menace d’une frappe israélienne a été présente tout au long de la présidence Bush comme un moyen de pression sur Téhéran. Elle était une auxiliaire de cette politique de pression mesurée sur les mollahs. Elle le demeure sous l’administration Obama comme en témoigne la date de la diffusion de la dernière rumeur de ce genre.


04.05.2009

Iran : Le PEJAK reprend du service

Samedi dernier, les combattants du groupe terroriste Pejak financés par Washington avaient attaqué des postes frontaliers iraniens et tué 21 miliciens des Pasdaran chargés des frontières. En représailles, les hélicoptères iraniens ont bombardé trois villages kurdes du nord de l’Irak.


04.05.2009

Iran : Les contours du rapport annuel du Département d’Etat

Selon le rapport annuel du Département d’Etat, la république islamique d’Iran est reconnue comme le champion du terrorisme d’Etat actif en Afrique (via le Hamas), au Moyen-Orient, en Asie Centrale, mais également en Europe. Le ministre iranien des affaires étrangères a vivement protesté.


02.05.2009

Iran : En février, Washington a refusé une offre iranienne

On parle beaucoup des initiatives de dialogue d’Obama en direction des mollahs. Selon Newsmax media, favorable à une entente avec les mollahs, en février 2009, Washington aurait manqué une occasion en or pour nouer le dialogue sur une base très saine avec Téhéran. La réalité est très différente.


01.05.2009

Iran : Une arrestation d’espions à multiples objectifs

Le 27 avril 2009, Téhéran a annoncé l’arrestation d’une « équipe terroriste » au service de la CIA et du Mossad. Avec 100 kilos d’explosifs, les terroristes avaient projeté d’organiser des attentats à la chaîne le 12 juin, date de l’élection présidentielle en Iran. N’y allons pas par 4 chemins : Téhéran cherche un prétexte pour refuser le dialogue proposé par Obama, dialogue qui l’oblige à accepter un apaisement et des compromis.


29.04.2009

Roxana Saberi : L’Iran manipule les médias !

Sur un fond de tension avec les Etats-Unis, fin janvier 2009, Téhéran s’en est pris à Roxana Saberi, une Iranienne établie aux Etats-Unis mais travaillant en Iran. Téhéran espérait une intervention musclée de l’administration Obama afin de crier à l’ingérence dans ses affaires internes pour bouder tout futur dialogue avec les Américains. Le sort de Roxana Saberi, otage du régime des mollahs, est donc lié aux évolutions des relations entre Téhéran et Washington. Pour pronostiquer des changements dans son cas, il faut s’intéresser aux passes d’armes entre les deux Etats.


29.04.2009

Iran : Ahmadinejad est plus conciliant après Durban 2

A Genève, les délégations européennes ont quitté la salle pendant le discours d’Ahmadinejad. Ce départ a déclenché un rire satisfait chez Ahmadinejad. C’est ce qu’attendait Téhéran.


27.04.2009

Iran : Obama efface les casiers !

Les mollahs refusent la main tendue par Obama et continuent d’exiger des mesures concrètes qui prouveraient leur bonne foi. Ils demandent en fait la levée des sanctions contre l’Iran et leurs personnes. La suppression des moyens de pression n’étant à l’ordre du jour, les Américains cherchent des subterfuges en leur montrant des exemples d’avantages qui les attendent en cas d’une entente. Après des offres d’investissements et de coopérations bancaires, voici la promesse d’une disculpation dans les affaires de terrorisme qui font peser de lourdes menaces contre le régime et ses dirigeants.


26.04.2009

IRAN : SABERI-EBADI-GHOBADI AFFAIR

© IRAN-RESIST.ORG – April 23 2009 | The tensions with the United States considered, at the end of January 2009, Tehran took it out on Roxana Saberi, an Iranian who set up in the United States but who works in Iran.It hoped for a strong-armed intervention from the Obama administration so to protest against the interference into the American affairs and avoid any future dialogue with the Americans. In the absence of such intervention, Tehran gets ready to free this hostage who became useless or even inconvenient. This release will be however a new spectacle with the participation of Shirin Ebadi and Bahman Ghobadi, two media faces of the mullahs’ regime.
Decodings of how and why |


23.04.2009

Iran : Washington serait « prêt pour discuter de divers problèmes »

La chef de la diplomatie américaine, qui témoignait devant la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, a défendu la politique d’ouverture des Etats-Unis envers l’Iran, en précisant que les Etats-Unis appliqueraient des sanctions « très dures » contre l’Iran en cas d’échec du dialogue.


23.04.2009

Iran : Affaire Saberi – Ebadi – Ghobadi

Sur un fond de tension avec les Etats-Unis, fin janvier 2009, Téhéran s’en était pris à Roxana Saberi, une Iranienne établie aux Etats-Unis mais travaillant en Iran. Il espérait une intervention musclée de l’administration Obama afin de crier à l’ingérence dans les affaires iraniennes pour bouder tout futur dialogue avec les Américains. En l’absence d’une telle intervention, Téhéran s’apprête à faire libérer cet otage devenu inutile voire encombrant. Cette libération sera néanmoins un nouveau spectacle avec la participation de Shirin Ebadi et Bahman Ghobadi, deux figures médiatiques du régime des mollahs.
| Décodages du comment et du pourquoi.


23.04.2009

Iran : En fait, Ebadi propose la fin des sanctions contre les mollahs

Nous ne cessons de dénoncer Shirin Ebadi. Elle vient de nous donner raison une fois de plus : dans son dernier entretien accordé à la presse canadienne, elle demande aux Etats-Unis de restituer aux mollahs les fonds iraniens gelés après 1979 avant de venir pour s’asseoir avec les mollahs et négocier sans aucune condition préalable. La demande contient toutes les exigences formulées ces derniers temps par le régime des mollahs !


20.04.2009

Iran : Roxana Saberi, en sursis !

Début Avril, sur un fond de tensions avec les Etats-Unis, Téhéran avait annoncé inculpation de Roxana Saberi, une journaliste américaine d’origine iranienne, pour espionnage. Il espérait que cela provoquerait une intervention musclée de l’administration Obama afin de crier à l’ingérence dans les affaires iraniennes pour bouder tout futur dialogue avec les Américains. Ces derniers avaient gardé leur sang-froid et déjoué d’autres tentatives de provocations ; Téhéran est passé à l’offensive en annonçant la condamnation de la jeune journaliste à 8 ans de détention !


19.04.2009

Citibank et Goldman Sachs proposent de s’installer en Iran

Les Etats-Unis se montrent de plus en plus coopératifs pour permettre l’ouverture de dialogue avec Téhéran : cela répond à une nécessité géopolitique. Pour s’entendre avec les mollahs, ils ne se contentent pas d’apaiser le jeu, ils distribuent aussi des cadeaux. Après la proposition d’investir dans l’industrie automobile de la famille Rafsandjani, on a appris aujourd’hui un projet de coopération bancaire entre la république islamique et 4 grandes banques américaines.


17.04.2009

Iran : Washington accepte d’étudier le paquet d’Ahmadinejad

Le mercredi 15 avril, Robert Wood, le porte-parole de la Maison-Blanche a fait savoir les Etats-Unis étudieraient le paquet de propositions iraniennes qui selon Ahmadinejad devra être utilisé comme base pour les prochaines discussions entre les six et l’Iran.


17.04.2009

IRAN-UNITED STATES : THE GREAT DODGE

© IRAN-RESIST.ORG – April 16 2009 | When the Six announced a dialogue free of the previous condition of an enrichment suspension by Iran, Ahmadinejad announced the continuation of the nuclear and ballistic programs of Iran in the name of its acknowledged right to enrichment, which got on Washington’s nerves. The White House denied that it ever considered such a dialogue with Tehran : actually it put off the inevitable !


16.04.2009

Iran – Etats-Unis : La grande esquive

À l’annonce des Six d’un dialogue sans condition préalable d’une suspension de l’enrichissement par l’Iran, Ahmadinejad a annoncé la poursuite des programmes nucléaires et balistiques de l’Iran au nom de son droit reconnu à l’enrichissement, ce qui a crispé Washington. La Maison-Blanche nie n’avoir jamais envisagé un tel dialogue avec Téhéran : en fait elle recule pour mieux sauter.


16.04.2009

IRAN : A RIGHT TO ENRICHMENT AND PROVOCATION !

© IRAN-RESIST.ORG – April 15 2009 | “Iran will continue its nuclear program and its ballistic program”, this was the answer of Ahmadinejad to the optimism wave that appeared after he announced his consent to participate in discussions free of previous conditions with the Six. Such answer is not the result of a single man’s frenzy but the expressions of a negotiation tactics.


15.04.2009

Iran : Un droit à l’enrichissement et à la provocation !

« L’Iran poursuivra son programme nucléaire et son programme balistique », telle a été la réponse d’Ahmadinejad à la vague d’optimisme née après l’annonce de son consentement à participer à des discussions sans conditions préalables avec les Six. Cette réponse n’est pas le fruit des délires d’un seul homme, mais l’expression d’une tactique de marchandages.


15.04.2009

Iran : Décodages de l’intervention de Bernard Kouchner

Le jeudi 9 avril, Téhéran devait annoncer des progrès nucléaires irréversibles avec l’arrière-pensée de créer une crise majeure avec les Etats-Unis afin de les pousser au compromis. Après les annonces, les Six ont gardé le silence laissant le leadership de la crise aux Américains, sans se douter des conséquences de ce choix sur leur rôle futur dans la crise avec l’Iran. La France a réagi pour stopper le cavalier seul des Américains.


13.04.2009

Iran : Ce qui se cache derrière le « scepticisme » des Américains !

Hier, Téhéran a fait état de progrès nucléaires irréversibles avec le lancement d’un projet à base de plutonium qui peut avoir des utilisations militaires. Normalement, cela aurait dû déclencher l’ire des Etats-Unis et l’adoption éclair de nouvelles sanctions très rudes, mais Washington a tout simplement refusé d’admettre l’authenticité des annonces iraniennes avant de répéter son attachement au dialogue ! | Décodages |


11.04.2009

Iran : Ahmadinejad imite Obama !

Le président du régime des mollahs ne parle plus que d’une chose : Obama et son ouverture au dialogue. Il l’a fait avant-hier à Astana au Kazakhstan, puis repris les mêmes thèmes hier à Ispahan où il s’apprête à inaugurer de nouveaux équipements nucléaires très anxiogènes.


09.04.2009

Iran : Roxana Saberi, otage américain des mollahs !

D’une manière très inattendue, le régime des mollahs vient d’annoncer que la journaliste irano-américaine Roxana Saberi avait été inculpée pour espionnage, alors que précédemment, elle a été emprisonnée pour « exercice illégal de journaliste sans accréditation officielle ». Il y a depuis deux ans de nombreux cas d’irano-américains arrêtés et accusés de faits graves : ces arrestations sont directement liées à l’état des relations entre Téhéran et Washington.


09.04.2009

Iran : Engager Obama sur le terrain miné des compromis

En septembre 2008, les Etats-Unis avaient apporté leur soutien au projet d’une banque de combustible supervisée par l’AIEA. En visite officielle à Astana chez son homologue kazakh Noursoultan Nazarbaïev, Ahmadinejad a apporté le soutien de Téhéran à la proposition kazakhe d’héberger cette banque. Visiblement, Téhéran cherche un terrain de dialogue, mais pas nécessairement avec Washington.


08.04.2009

Iran : Khatami et Obama se ratent à Istanbul !

Hier dans la journée, la télévision anglophone du régime a longuement évoqué la possibilité d’une rencontre entre Obama et l’ex-président Khatami à Istanbul à l’occasion du 2e Forum de l’Alliance des Civilisations !


07.04.2009

ABM : Obama utilise l’Iran pour contrer la Russie

Le président Obama a déclaré dimanche que les Etats-Unis continueraient à soutenir leur projet de défense antimissile européenne (qui menace indirectement la Russie), tant que l’Iran constituerait une menace nucléaire potentielle. |Décodages |


06.04.2009

IRAN-UNITED STATES : FAILED PRELIMINARIES AT THE CONFERENCE ON AFGHANISTAN

© IRAN-RESIST.ORG – April 3 2009 | Before the beginning of the conference in The Hague, Washington mentioned the possibility of an Iranian cooperation in the form of a reinforced surveillance at the Iranian-Afghan border by the Iranian officials, a specific task that would have forced its officials to dialogue with their American counterparts. The objective was to involve the mullahs in a process of bilateral cooperation that is favorable to dialogue and compromises. In order to avoid to be dragged, Tehran clearly refused a bilateral cooperation and the limitation of its intervention in Afghanistan : an essential gesture in its relations with the United States.| Decoding |


03.04.2009

Iran – Etats-Unis : Préliminaires ratés à la conférence sur l’Afghanistan

Avant le début de la conférence de La Haye, Washington avait évoqué la possibilité d’une coopération iranienne sous la forme d’une surveillance renforcée de la frontière irano-afghane par les responsables iraniens, une tâche spécifique qui aurait contraint ses responsables à dialoguer avec leurs homologues américains. L’objectif était d’engager les mollahs dans un processus de coopération bilatérale propice à un dialogue et des compromis. Pour éviter de se laisser entraîner, Téhéran a clairement refusé une coopération bilatérale et la limitation de son intervention en Afghanistan : un geste essentiel dans ses relations avec les Etats-Unis. | Décodages |


03.04.2009

IRAN : LONDON AND ALSO MOSCOW DOESN’T WANT SANCTIONS ANYMORE

© IRAN-RESIST.ORG – April 2 2009 | Some days ago, the strong man of Obama’s administration, Robert Gates, mentioned the necessity to reinforce the sanctions against Iran to draw the mullahs to the negotiation table. David Miliband, the British Minister of Foreign Affairs, thinks that it would harm the will that is displayed by Iran to normalize its relations with the United States.


02.04.2009

L’Iran dément tout contact avec les Américains à La Haye

A la Haye, le représentant des mollahs a serré la main de Richard Holbrooke, l’émissaire spécial des Etats-Unis pour l’Afghanistan et le Pakistan, au cours d’une rencontre fortuite à la pause déjeuner. Téhéran qui n’avait pas initialement démenti la poignée de main, a changé dès lors que les Américains ont parlé d’un dégel et d’un premier pas constructif fait par l’Iran.


02.04.2009

Iran : Londres, comme Moscou, ne veut plus de sanctions

Il y a quelques jours, l’homme fort de l’administration Obama, Robert Gates avait évoqué la nécessité d’un renforcement des sanctions contre l’Iran pour attirer les mollahs à la table des négociations. David Miliband, le ministre britannique des Affaires Etrangères pense que cela nuirait à la volonté affichée par l’Iran de normaliser ses relations avec les Etats-Unis.


02.04.2009

IRAN : AN UNFREEZING BUT NOT THE ONE WE EXPECTED

© IRAN-RESIST.ORG – April 1st 2009 | Everybody expected the intervention of the mullahs’ representative at The Hague as they hoped the beginning of an opening and some encounter. However things didn’t happen as expected : Tehran agreed solely for cooperation with Afghanistan and rejected thus any possibility of dialogue and compromise with the United States. However it accepted a brief meeting that makes people announce some unfreezing. | Décodages |


01.04.2009

Iran : Un dégel, mais pas celui que l’on attendait

Tout le monde attendait l’intervention du représentant des mollahs à La Haye, espérant le début d’une ouverture et une rencontre. Mais les choses ne se sont pas passées comme espéré : Téhéran a dit oui à une coopération uniquement avec l’Afghanistan, repoussant ainsi toute possibilité de dialogue ou de compromis avec les Etats-Unis, mais néanmoins accepté une brève rencontre qui fait crier au dégel. | Décodages |


01.04.2009

G20 - Obama : Ce que lui dira Medvedev sur l’Iran

Depuis son installation à la Maison-blanche, Obama a tendu la main aux mollahs à plusieurs reprises. Suite à leurs refus, il a à deux reprises alourdi les sanctions à leur encontre. Le sujet de l’augmentation des sanctions reste donc très actuel pour Washington, mais aussi pour les adversaires de cette politique : en première ligne la Russie dont le président rencontrera bientôt Obama à Londres en marge du sommet des G20.


31.03.2009

Iran-Afghanistan : Qui est l’envoyé des mollahs à La Haye

Le régime des mollahs a annoncé le nom de son représentant à la Conférence sur l’Afghanistan qui se tiendra ce 31 mars à La Haye. Il s’agit de Mohammad-Mehdi Akhoundzadeh Basti محمدمهدي آخوندزاده بسطي, le vice-ministre des affaires étrangères chargé de l’Asie qui a également représenté Téhéran à la Conférence sur l’Afghanistan organisée le 27 mars par l’OCS à Moscou.


31.03.2009

Iran : Les caractéristiques de l’ouverture proposée par Obama

Après avoir réussi à engager les mollahs contre leur gré dans un processus de dialogue, les Etats-Unis annoncent les caractéristiques de ce dialogue via des déclarations émises par David Petraeus, le commandant de leurs forces dans la région, Richard Boucher, le secrétaire d’Etat assistant chargé d’Asie du Sud, Denis McDonough, conseiller adjoint sur les questions de sécurité nationale, et Robert Gates, le secrétaire à la Défense.


30.03.2009

Iran : Silence sur la nouvelle stratégie d’Obama en Afghanistan

Pour engager les mollahs sur la voie des compromis, la nouvelle administration américaine a eu la brillante idée de les inclure officiellement dans des groupes de discussion sur l’avenir de l’Afghanistan. La décision annoncée par Obama dans sa présentation de la nouvelle stratégie américaine en Afghanistan a été saluée par les Occidentaux et les Afghans, mais l’on n’entend guère les mollahs. Perturbé par cet embrigadement à contrario, Téhéran prépare sa défense pour ne pas s’engager dans la voie du compromis.


29.03.2009

Afghanistan : Obama engage l’Iran dans un processus irréversible

Hier, quelques heures après l’annonce par le régime des mollahs sur sa participation aux conférences sur l’Afghanistan, les Américains ont fait état d’une rencontre à l’initiative de Téhéran entre un représentant des mollahs et un haut responsable de l’OTAN à l’initiative de Téhéran. Alors que Téhéran reste discret sur cette initiative, les Américains insistent sur son importance.


28.03.2009

Iran-Afghanistan-USA : Superbe changement de tactique

Après avoir entretenu le doute à propos de sa participation à la conférence internationale sur l’avenir de l’Afghanistan et même confirmé son absence, le régime des mollahs a annoncé sa présence pour le 31 mars à La Haye. L’annonce donne lieu à des spéculations un peu hâtives sur la possibilité d’une rencontre irano-américaine en marge de la conférence : erreur ! On n’est pas face à l’évolution attendue par les Américains : il s’agit d’un superbe changement de tactique.


27.03.2009

Iran : Méthode américaine pour dépasser le refus des mollahs

Le diplomate Christopher Hill désigné par Obama comme nouvel ambassadeur à Bagdad a expliqué à la commission des Affaires étrangères du Sénat que « le vrai problème dans la région pour l’Irak restait son voisin, l’Iran » qui se « mêle des affaires internes » de ce pays. Selon Hill, dans l’intérêt de l’Irak, il serait donc « nécessaire de dialoguer avec les diplomates iraniens ». Bien plus qu’une nécessité pour l’Irak, il s’agit en fait de justifier la poursuite d’un dialogue qui ne rencontre aucun succès auprès des mollahs.


26.03.2009

Iran-Obama : Le ministre sera de retour de suite !

Le ministère iranien des affaires étrangères a annoncé hier le départ de son responsable Mottaki pour une « grande tournée africaine et latino-américaine » d’une durée indéterminée. Cette tournée impromptue est la dernière trouvaille des mollahs pour se rendre indisponibles pour la conférence sur l’Afghanistan, rendez-vous international où ils devaient croiser les Américains.


25.03.2009

Iran : Une accusation de financement de la bombe syrienne

Au lendemain d’un nouveau refus iranien à la dernière offre de dialogue d’Obama, la presse suisse parle d’informations de la CIA selon lesquelles Téhéran aurait financé en 2007 le programme de coopération nucléaire entre la Syrie et la Corée du Nord. Il s’agit évidemment d’un avertissement indirect à l’Iran, puisque l’accusation peut ouvrir la procédure pour de nouvelles sanctions.


25.03.2009

Iran : La réponse secrète d’Obama au Guide de la Révolution

Obama a encore tendu la main aux mollahs et ces derniers l’ont envoyé promener. Comme d’habitude, le refus de Téhéran est puni par une sanction : cette fois, l’enlèvement d’un responsable des services secrets du régime par le groupe des séparatistes Baloutche du Jundallah, groupe armé financé par Washington.


24.03.2009

IRAN : RUSSIA IS EXPECTING FOR THE RIGHT MOMENT TO DELIVER THE S-300

© IRAN-RESIST.ORG – March 23 2009 | Recently Russia announced the delivery of 5 S-300 defensive missile batteries to Iran would depend on “the evolution of the international situation”. It also insinuated that this should be interpreted as a delivery postponement in exchange of the abandon of the American antimissile shield project : fake clue. Russia is expecting for the right moment to deliver the S-300. | Decodings |


23.03.2009

Iran-Afghanistan : Washington affine ses arguments

Au début du mois de mars, Hillary Clinton a invité les mollahs à la conférence internationale sur l’Afghanistan qui doit se tenir le 31 mars à La Haye avec l’arrière-pensée de mettre fin à leur fuite devant tout dialogue ou compromis. Après beaucoup de tergiversations, Téhéran a finalement dit non aux Etats-Unis, en précisant qu’il suivrait sa propre voie pour la stabilité de l’Afghanistan. Depuis, il reçoit de nouvelles demandes de participation à la conférence en l’honneur de son attachement à la stabilité de l’Afghanistan et de la région !


23.03.2009

Iran : La Russie attend le bon moment pour livrer les S-300

Il y a peu Moscou a annoncé que la livraison des 5 batteries de missiles défensifs S-300 à l’Iran dépendrait de « l’évolution de la situation internationale ». Il a également insinué que ceci devait être interprété comme un report de la livraison en échange d’un abandon du projet de bouclier antimissile américain : fausse piste. La Russie attend le bon moment pour livrer les S-300. | Décodages |


23.03.2009

Iran : La Russie s’adapte à un dialogue irano-américain

Lors d’un débat avec Javier Solana à Bruxelles, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov a déclaré qu’il n’y avait aucune preuve d’une volonté iranienne de fabrication d’arme nucléaire. Il s’est ainsi dressé clairement contre les positions américaines qui justifient le maintien des sanctions contre l’Iran. La levée des sanctions est une condition sine qua non posée par Téhéran pour accepter de dialoguer avec Washington. La Russie semble avoir choisi sa tactique pour influer sur ce dialogue qui semble inévitable et dont elle est exclue.


22.03.2009

IRAN : RUSSIA FITS A IRANIAN-AMERICAN DIALOGUE

© IRAN-RESIST.ORG – March 22 2009 | During a debate with Javier Solana in Brussels, the head of Russian diplomacy, Sergei Lavrov declared that there was no proof of any Iranian will to manufacture a nuclear weapon. Thus he clearly rose against the American positions that justify the maintenance the sanctions against Iran. The lift of the sanctions is the sine qua non own term imposed by Teheran to dialogue with Washington. Russia seems to have chosen its tactic to have an influence on this dialogue that appears unavoidable and of which it is excluded.


22.03.2009



0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 [Retour à l'index des mots-clés]