Accueil > Rétablir les relations avec les USA & Négociations directes
0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350

Obama : L’Iran ne veut pas desserrer le poing

Tout le monde veut dialoguer avec l’Iran et plus précisément avec les mollahs. Hier, le bal des amabilités a été ouvert par Susan Rice, la nouvelle ambassadrice américaine à l’ONU, qui a parlé de la poursuite d’une « diplomatie vigoureuse » accompagnée de « diplomatie directe », puis Obama a repris une phrase de son discours : « serrer la main qui ne s’avance pas en poing fermé » et finalement, Hillary Clinton a opté pour un récapitulatif de tous ces propos. A juste titre, pour Téhéran, ce discours ressemble beaucoup à celui de George Bush.


28.01.2009

Iran : Le Cv du conseiller d’Obama sur l’Iran

Barack Obama continue de nommer ses collaborateurs. Il vient d’annoncer le nom de son principal conseiller sur l’Iran. Il s’agit de Vali Nasr, l’un des plus connus lobbyistes pro-mollahs à Washington !


24.01.2009

Obama : L’Iran peut compter sur l’Allemagne !

Comme nous l’avons expliqué dans notre dernière analyse, depuis l’élection d’Obama à la date du 4 novembre 2008, le régime des mollahs a multiplié les démarches pour encourager une relance des négociations multilatérales afin de neutraliser la demande américaine de négociations bilatérales formulée par Obama. Téhéran ciblait la France pour en faire sa complice, la bonne nouvelle pour les mollahs est venue de l’Allemagne, le 1er partenaire économique de l’Iran !


23.01.2009

Iran - Gaz : Les mollahs tentent de soudoyer l’Europe

En visite au Parlement Européen pour parler du règlement de la crise nucléaire, le vice ministre iranien des affaires étrangères Mehdi Safari a plutôt parlé de la disponibilité de son pays pour devenir le principal partenaire gazier de l’Europe.


21.01.2009

Iran : Le cas ambigus des 2 médecins putschistes

Selon les médias du régime, Arash et Kamiar Alaei, médecins iraniens arrêtés en juin, font partie d’un groupe de quatre personnes condamnées pour avoir participé un soi-disant complot de la CIA pour renverser le régime...
| Décodages d’une double manipulation des médias par le régime des mollahs |


21.01.2009

Pour intimider l’Iran, Washington évoque des liens avec Ben Laden

Le département américain du Trésor a annoncé vendredi le gel des avoirs américains de quatre membres d’Al-Qaeda [1], dont un fils d’Oussama Ben Laden, qui ont tous vécu en Iran et reçu le soutien du « gouvernement iranien » pour leurs activités terroristes !


18.01.2009

Iran : 9 banques et 30,000 tonnes de tungstène

Neuf banques européennes (dont la Barclays et le Crédit Suisse) sont soupçonnées d’avoir frauduleusement contourné les sanctions économiques imposées par Washington en finançant des achats iraniens de 30 tonnes de tungstène.


14.01.2009

Iran : Washington couvre les mollahs de cadeaux !

La guerre de Gaza a démontré l’absence de capacité de nuisance des mollahs. Téhéran a été dépossédé de son joker face aux Etats-Unis. Il y a des tensions entre l’Iran, le Hamas et la rue Arabe. Téhéran avait peur pour son avenir au point qu’il a exhumé <font color="blue" une nouvelle fois la candidature de Khatami. Ses craintes sont désormais dissipées car l’Amérique vient de lui apporter la preuve par trois qu’elle tient encore à une entente avec ce régime (et à sa survie).


14.01.2009

Iran : Washington tend une perche afghane aux mollahs

« L’Iran partage avec les Etats-Unis et ses alliés un certain intérêt à voir s’améliorer la situation en Afghanistan et pourrait faire partie d’un effort régional en ce sens », a suggéré jeudi le général David Petraeus, chef des opérations américaines en Afghanistan et en Irak.


10.01.2009

IRAN : AMERICAN LOBBYING INTO THE COLUMNS OF LE MONDE

© IRAN-RESIST.ORG - Nov 26 2008 | The Washington wish to dialogue with the mullahs in order to get an agreement has never been so visible since the publication of the latest report of El Baradei : as this one mentions sufficient quantity of highly enriched uranium and related ballistic researches, the American officials ignore persistently the warnings of the AEIA to put forward the possibility of a dialogue… At the same time, Washington undertook a media sapping in order to justify and unmark such dialogue with the public opinion.


08.01.2009

IRAN : THE NEW LEADER OF THE CIA BELONGS TO THE COMMISSION BAKER

The elected American president Barack Obama completed his team by appointing Leon Panetta at the head of the CIA. Panetta doesn’t have any qualification for this position but as revenge he belongs, such as Gates -pivot of the Obama administration-, to the Iraq Study Group or commission Baker-Hamilton (author of a report that recommended the dialogue with Iran to make Iraq stable)


07.01.2009

Iran : Le nouveau chef de la CIA appartient à la commission Baker

Le président élu américain Barak Obama a complété son équipe en désignant Leon Panetta, à la tête de la CIA. Panetta n’a aucune qualification pour le poste, mais en revanche, il appartient comme Gates -le pivot de l’administration Obama- à l’Iraq Study Group, ou commission Baker-Hamilton (auteur d’un rapport qui recommandait le dialogue avec l’Iran pour la stabilisation de l’Irak).


07.01.2009

GAZA IS PART OF AN AMERICAN HAGGLING WITH IRAN

© IRAN-RESIST.ORG – Jan 04 2009 | Nouri Al Maliki, the Iraqi Prime Minister, arrived to Teheran yesterday, day of the land offensive against Gaza, for a visit that was initially programmed on the 27 December, one day before the Israeli offensive in Gaza. Such visit is a new attempt from the Bush administration to enter into an agreement with Teheran before the arrival of Obama into the oval bureau. | Chronological decoding |


04.01.2009

Gaza fait partie d’un marchandage américain avec l’Iran

Nouri al Maliki, le 1er ministre irakien, est arrivé hier à Téhéran, le jour de l’offensive terrestre contre Gaza, pour une visite initialement programmée pour le 27 décembre, la veille de l’offensive israélienne sur Gaza. Cette visite est une nouvelle tentative de l’administration Bush pour conclure une entente avec Téhéran avant l’arrivée d’Obama dans le bureau ovale. | Décodage chronologique |


04.01.2009

Iran : Ebadi invite Obama à rencontrer Ahmadinejad !

Après notre article sur la fermeture bidon du Centre des droits de l’homme de Shirin Ebadi, le régime a mis au boulot ses journalistes lobbyistes pour défendre cette dame et surtout embrouiller les lecteurs curieux. La palme revient à Delphine Minoui, la même qui défend les soi-disant modérés comme Rafsandjani. Nous avons décidé de passer en revue ses arguments et ceux de ses autres confrères.


23.12.2008

Iran : La place des pro-israéliens dans l’entourage d’Obama

Dans son intervention à Manama lors de la conférence sur la sécurité du Golfe Persique, Robert Gates a insisté sur la volonté des Etats-Unis d’établir des négociations directes avec les mollahs en vue d’arriver à une entente. Le quotidien israélien Haaretz vient de publier les noms des personnes qui épauleront Robert Gates et aussi Hillary Clinton dans cette mission.


15.12.2008

IRAN : THE PLACE OF THE PRO-ISRAELIS IN OBAMA’S CIRCLE

During his intervention in Manama at the Conference on the Persian Gulf security, Robert Gates insisted on the US wish to establish direct negotiations with the mullahs with a view to getting an agreement. The Israeli newspaper Ha’aretz has just published the names of the people who will support Robert Gates and also Hillary Clinton for such mission.


15.12.2008

Afghanistan : Pourquoi l’Iran a-t-il boudé la réunion de Paris ?

Manoutchehr Mottaki, le ministre des affaires étrangères des mollahs, a finalement boudé la réunion internationale sur l’Afghanistan au prétexte de « propos impolis de Sarkozy ».


15.12.2008

Iran : Gates a fait peur aux alliés arabes d’Obama

Dans le cadre d’une conférence sur la sécurité du Golfe Persique, l’actuel et futur secrétaire américain à la Défense Robert Gates s’est exprimé sur l’Iran et sur leurs voisins arabes. Propos qui méritent une lecture iranienne.


14.12.2008

Les Irakiens et les Américains saluent le rôle positif de l’Iran !

Le gouvernement irakien a appelé Barack Obama et sa future administration à « ouvrir le dialogue » avec l’Iran pour « résoudre » tous les problèmes du Proche-Orient. Ce n’est pas la première fois que le gouvernement pro-américain d’Irak agit ainsi.


13.12.2008

Iran : Rafsandjani annonce l’après Ahmadinejad !

Le sermon de la fête du sacrifice (l’Aïd) a été cette année prononcé non pas par le Guide Suprême, mais le vrai patron du régime, Rafsandjani. Depuis le hangar couvert de l’université de Téhéran, Rafsandjani a tenu un discours avec un contenu très instructif qui a malheureusement été copieusement censuré par l’AFP pour devenir un vague reproche à Obama. Nous avons décidé de remédier à cette censure sans quoi on ne peut comprendre ni la signification de cette intervention radiodiffusée majeure, ni les prochaines décisions du régime des mollahs.


10.12.2008

Iran : On reparle de l’influence des mollahs en Irak

L’état-major des forces américaines en Irak a annoncé la capture de deux membres présumés de Katai’b Hezbollah, mouvement armé soutenu par le régime des mollahs. Le communiqué évoque aussi la mort d’un autre membre au cours de l’arrestation.


06.12.2008

Iran : Le Congrès gêné par l’indiscrétion de Larijani

Les collaborateurs des deux parlementaires américains s’exprimant sous le couvert de l’anonymat ont affirmé hier que le Congrès n’avait pas envoyé de lettre d’invitation pour la tenue de négociations directes avec Téhéran.


05.12.2008

Dialogue avec l’Iran : Robert Baer est un franc-tireur

La presse française s’intéresse actuellement à un certain Robert Baer qui milite en faveur d’un dialogue avec les mollahs. Pour Philippe Lemaire, journaliste dans le Parisien, Baer n’a rien d’un analyste farfelu. C’est sans doute la seule conclusion valable de ce papier : ce n’est pas Baer qui est un farfelu mais Lemaire, Baer est un manipulateur très réaliste.


04.12.2008

Iran : Faire patienter les démocrates

Il y a deux jours, Ali Larijani, le président du Parlement du régime des mollahs, avait annoncé la réception d’une lettre du Congrès américain à majorité démocrate appelant à la tenue des négociations directes entre les deux Parlements. Téhéran qui n’aime pas les réponses claires a répliqué à cette lettre par un autre appel !


02.12.2008

L’Iran cherche à fuir les négociations directes avec le Congrès

En novembre 2007, les pays arabes du Golfe Persique ont proposé aux mollahs de créer un consortium pour la production du combustible nucléaire. Téhéran a refusé. En novembre 2008, des représentants des mêmes pays, venus à Téhéran en émissaires de Washington, ont renouvelé la même offre pour dénouer la crise, offre qui a été encore une fois refusée. Ce dimanche, le responsable de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique a suggéré la création d’un consortium régional pour la construction de réacteurs nucléaires.


01.12.2008

Iran : Les indicateurs politico-économiques sont en alerte

La situation économique iranienne est désastreuse à plus d’un titre : il y a aussi bien des facteurs étrangers comme les sanctions qui empêchent les investissements internationaux que des facteurs internes comme la nature même de la politique économique du régime (très liée aux évolutions diplomatiques) ou encore le culte de mensonges. En effet, le régime ment sur ses dettes, ses revenus et ses avoirs. Les chiffres changent sans arrêt d’un communiqué à l’autre au gré des besoins intérieurs ou extérieurs. Si ces chiffres sont faux et inexploitables, ils sont néanmoins des indicateurs importants sur l’état du régime (son indice de confiance interne, ou la confiance qu’il inspire à l’étranger).


29.11.2008

Iran - dialogue : Décodage de l’indifférence affichée par Rice

La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a éliminé mercredi la possibilité d’établir un bureau diplomatique (dans les locaux de l’ambassade de Suisse) à Téhéran en déclarant que cette initiative sera laissée à l’administration Obama. D’un point de vue pragmatique, cette déclaration ne risque guère d’émouvoir les mollahs qui jugent l’ouverture de ce bureau un prélude dangereux à la mise en place d’un réseau d’influence américaine au sein du régime. Que faut-il comprendre ?


28.11.2008

Iran : L’art de l’escalade

Il y a une semaine, l’AIEA publiait un nouveau rapport hostile au programme nucléaire iranien, rapport évoquant des quantités suffisantes d’uranium enrichi et des activités balistiques, éléments insinuant l’existence d’un projet de fabrication d’un missile nucléaire balistique. Les différents membres du groupe des Six ont réagi différemment à ce rapport : les Britanniques qui en sont les inspirateurs ont abondé en son sens, les Français ont gardé leur distance et finalement, Washington y a vu un obstacle à ses projets d’entente avec Téhéran et il a tout simplement ignoré les insinuations. Seul Téhéran n’avait pas réagi à ces insinuations : c’est fait. Il assume et surenchérit.


27.11.2008

Iran : Lobbying américain dans les colonnes du Monde

La volonté de Washington de dialoguer avec les mollahs pour trouver une entente n’a jamais été aussi visible que depuis la publication du dernier rapport d’El Baradei : alors que ce dernier évoque des quantités suffisantes d’uranium hautement enrichi et des recherches balistiques associées, des officiels américains ignorent imperturbablement les mises en garde de l’AIEA pour mettre en avant la possibilité d’un dialogue… Parallèlement, Washington a entrepris un travail de sape médiatique pour justifier et banaliser ce dialogue auprès de l’opinion publique.


26.11.2008

Iran : Pourquoi les mollahs ont-ils parlé du « valet du sionisme » ?

Alors que le dernier rapport de l’AIEA évoque des quantités suffisantes de l’uranium enrichi par l’Iran pour fabriquer une bombe, et que le ministre britannique des affaires étrangères sillonne le monde pour parler de la menace iranienne, Washington a encore réitéré officiellement son invitation au dialogue aux mollahs de Téhéran.


25.11.2008

Iran : Une délégation américaine à Téhéran

Une délégation universitaire américaine de 12 personnes comprenant les présidents des plus prestigieuses universités américaines est arrivée en Iran dimanche pour une visite de 5 jours afin d’aller au-delà des tensions créées par les dirigeants des deux pays pour nouer des liens universitaires et promouvoir les échanges.


19.11.2008

Iran : Resserrage anti-Israélien et anti-dialogue

Sous le régime des mollahs, toute cérémonie officielle (inauguration, voyage officielle...) commence par une récitation d’extraits du Coran. Il y a une semaine, le Coran a été remis au préposé à la lecture par 12 filles qui ont exécuté des pas de danse. Deux importants ayatollahs Safi-Golpayegani et Makarem-Shirazi ont condamné la cérémonie et demandent des mesures punitives.


17.11.2008

Iran : Kouchner, Obama et le dialogue sans condition préalable

Un groupe de vingt diplomates et spécialistes universitaires du Moyen-Orient a conseillé à Obama d’oublier l’option militaire et d’engager des négociations sans condition préalable. L’appel a été lancé au lendemain d’un discours de Bernard Kouchner qui mettait Obama en garde contre un tel dialogue. Il y a deux points importants à préciser : le fameux groupe d’experts est très lié à American Iranian Council, le lobby des mollahs [2] aux Etats-Unis et le chef de la diplomatie française fait fausse route : l’offre du dialogue sans condition préalable d’Obama ne sera pas acceptée par les Mollahs. Explications.


16.11.2008

Iran : Esha Momeni, une féministe modèle

L’étudiante irano-américaine Echa Momeni, détenue à Téhéran depuis la mi-octobre, a été libérée sous caution, a déclaré mardi son père à l’AFP, après le versement de 196.000 dollars de caution !


12.11.2008

Iran : Obama envoie des signaux clairs aux mollahs

Selon le Washington Post, les conseillers à la sécurité nationale de Barack Obama lui conseillent d’envisager une approche plus régionale au sujet de l’Afghanistan, c’est-à-dire d’éventuelles discussions avec les mollahs. Le New York Times rapporte également une approche similaire au sujet de l’Irak.


12.11.2008

Iran – Obama : Un double discours tactique

Selon une dépêche parue hier (signée AFP/IRNA), Hassan Ghashghavi, le porte-parole de la diplomatie iranienne, a affirmé lors de son point de presse hebdomadaire qu’il ne fallait pas s’attendre à de « grands changements » dans les relations irano-américaines après l’élection de Barack Obama. Dans sa version iranienne, la dépêche a un contenu radicalement différent bien de la version concoctée pour l’étranger. Décodages d’un double discours tactique.


11.11.2008

Obama : Les réactions des analystes politiques en Iran

L’antenne iranienne de l’AFP qui est devenue la Pravda [3] du régime des mollahs a publié ce matin trois réactions iraniennes à l’élection d’Obama. Il y a des sous-entendus intéressants dans cette dépêche, mais la lecture des médias iraniens nuance cette version politiquement correcte concoctée par l’AFP-Iran pour les médias européens.


06.11.2008

Poutine a eu sa petite frayeur iranienne !

En marge de la réunion du Conseil des chefs de gouvernement des pays membres de l’Organisation de Coopération de Shanghai, le 1er ministre russe Vladimir Poutine a rencontré le seul représentant iranien présent (un adjoint de ministre) pour lui faire part de l’intérêt qu’il porte à l’avenir de la coopération entre leurs pays. Généralement, les chefs de gouvernements n’adressent pas la parole à des subalternes, mais dans ce cas il y avait urgence !


01.11.2008

Iran : Visas tous risques pour Washington !

Selon la loi américaine, la milice des Pasdaran est une entité terroriste et ses membres sont persona non grata aux Etats-Unis. Cette règle ne concerne pas les émissaires dépêchés par Téhéran pour trouver une entente avec l’administration Bush.


26.10.2008

Obama : Les mollahs n’en veulent pas !

Le Pentagone a accusé mercredi l’Iran de chercher à saper le projet d’accord entre Bagdad et Washington sur la présence militaire américaine à long terme en Irak. Avec ce comportement, Téhéran poursuit en fait une double stratégie.


25.10.2008

Election américaine : Analyse de la déclaration iranienne sur Obama

Le régime des mollahs préférerait Barack Obama ! Voilà une déclaration qui peut nuire sérieusement au candidat démocrate qui a la plus grande peine à nier des liens avec le monde islamique. Téhéran aurait-il envie d’empêcher l’élection d’Obama ?


24.10.2008

Iran : Reprise forcée du dialogue avec Washington | +225 pendaisons depuis 01.01.2008

Sous le régime des mollahs, les médias ne diffusent l’identité complète des personnes pendues que dans le cas où l’affaire représente un aspect politique. Cette semaine, les médias ont évoqué une pendaison anonyme à Ispahan (Omid Kh) et trois autres pendaisons dont les victimes ont été nommées [4]. Shahram Eyvani, Ramezan Rafei et Sassan Dogoshkani et plusieurs autres iraniens sont morts en toile de fond des manœuvres irano-américaines pour aboutir à une entente impossible.


17.10.2008

Iran : Une nouvelle accusation américaine concernant l’Irak

Les Etats-Unis ont accusé lundi l’Iran de soudoyer des députés irakiens afin qu’ils s’opposent à l’accord en cours de négociation avec Bagdad sur le statut futur des forces américaines en Irak. L’accord évoque le maintien des forces américaines en Irak après expiration du mandat de l’Onu le 31 décembre et le droit des militaires ayant commis un crime d’être jugés selon les lois américaines et non selon les lois islamiques du pays.


14.10.2008

Iran : Olmert annonce l’arrivée d’une nouvelle ère

De retour de sa visite en Russie, le 1er ministre israélien Ehud Olmert a qualifié de démesurées les rumeurs sur l’intention de l’Etat hébreu d’attaquer les sites nucléaires iraniens : il a précisé qu’à titre personnel, il n’avait jamais dit ou fait quelque chose qui laisserait croire qu’il allait attaquer l’Iran.


09.10.2008

Crise nucléaire : L’Iran sonde l’administration Bush

Alors que les Six ont adopté une nouvelle résolution neutre qui ne comporte ni de nouvelles sanctions, ni de délai et de fait ont gelé le processus des pressions contre Téhéran, le régime des mollahs a rompu un silence qui aurait pu lui être bénéfique, pour condamner le manque de bonne volonté des Six.


08.10.2008

Iran : à j-28, Téhéran domine Washington

Il y a plus de 4 mois, Washington évoquait l’ouverture à Téhéran d’un bureau des intérêts américains, ouverture qui est considérée comme une reconnaissance diplomatique du régime des mollahs, indispensable étape avant une entente. Mais à la dernière minute, Washington a remplacé ce projet par une autorisation accordée au principal lobbyiste des mollahs d’ouvrir un bureau à Téhéran. Le régime des mollahs n’a pas apprécié. Il vient de franchir un pas de plus dans la protestation.


06.10.2008

Iran : Un mauvais coup dans le flanc irakien de Bush

Il y un mois, Moqtada Sadr appelait ses partisans à déposer les armes alors que Téhéran et Washington semblaient prêts à reprendre le dialogue. Alors que rien ne va plus entre les deux capitales, Sadr se manifeste depuis Qom où il se cache pour tenir à nouveaux des propos anti-américains.


05.10.2008

Iran : Copinages russophiles pour provoquer Washington

Le 2 octobre, à un mois jour pour jour avant l’élection présidentielle américaine, l’administration Bush a tenté d’amadouer les mollahs en reconnaissant leur principal lobbyiste comme une ONG pro-démocratie, dans l’espoir qu’intéressé par les perspectives d’un rétablissement officiel des relations, Téhéran fasse preuve d’un assouplissement dans sa politique nucléaire. Téhéran a répondu à ce geste diplomatique via son ambassadeur à l’AIEA en évoquant deux conditions préalables dont une levée des sanctions. En l’absence d’une réponse officielle américaine, les mollahs ont repris la voie des provocations.


04.10.2008

Iran – Etats-Unis : Les 2 dernières tentatives pour une entente

A 31 jours avant la fin de son mandat, l’administration Bush vient d’autoriser l’AIC (American Iranian Council), le principal lobby des mollahs aux Etats-Unis, à ouvrir un bureau à Téhéran, au pays des mollahs considérés comme terroristes, pour encourager une amélioration des relations bilatérales. L’autorisation a été accordée par le Département d’Etat et les services de M. Paulson également chargé de réprimander ceux qui commercent avec l’Iran.


03.10.2008



0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 [Retour à l'index des mots-clés]