Accueil > Rétablir les relations avec les USA & Négociations directes
0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350

Iran : 1er tour d’une fin de règne

Le Département d’Etat américain a confirmé vendredi que la secrétaire d’Etat Condoleezza Rice participerait du 1er au 4 mai à Charm el-Cheikh à la conférence internationale sur l’Irak et que Rice n’excluait pas de rencontrer son homologue iranien. L’objet officiel de cette rencontre serait la stabilisation de l’Irak.


22.04.2007

Iran : Israël dit avoir exagéré la menace nucléaire iranienne

Selon Yitzhak Ravid, le esponsable des études militaires de l’autorité de l’armement (RAFAEL), une attaque nucléaire même sérieuse ne détruirait pas Israël. Les médias israéliens ont contribué à exagérer la menace constituée par l’Iran, a-t-il dit dans une conférence à l’Université de Tel-Aviv.


20.04.2007

Iran : Bush refuse de libérer les 5 pasdaran arrêtés en Irak

Les Etats-Unis ont décidé de ne pas libérer les cinq agents d’infiltration du régime des mollahs arrêtés en janvier en Irak. Le régime des mollahs les présente comme des diplomates et a demandé leur libération.


15.04.2007

Iran : L’affaire des otages « expliquée » par un universitaire iranien

Pirouz Mojtahed Zadeh qui est professeur de géographie dans une Université islamiste à Téhéran est également directeur du très très obscur Institut de recherche Urosevic de Londres (dont il semble être le seul membre). Nous dirons que cet institut a été inventé pour donner de l’épaisseur à ce personnage. C’est d’ailleurs au titre du directeur de cet institut fantomatique que ce très actif lobbyiste du régime a donné son avis sur la libération des otages Britanniques.


15.04.2007

Iran : « Les Etats-Unis souhaitent avoir une relation pacifique avec l’Iran »

Parlant à la BBC, Nicolas Burns, le sous-secrétaire d’état américain pour les affaires politiques, a tenu des propos qui rappellent les propositions du rapport Baker. Burns pense que les Etats-Unis devraient se montrer patients avec le régime des mollahs. Burns a précisé qu’il y avait encore du temps pour une solution diplomatique pour sortir de l’impasse nucléaire iranienne.


14.04.2007

Iran-USA : Une soudaine envie de « dialogue » !

Tom Lantos, seul survivant de l’Holocauste siégeant au Congrès et président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, envisage un voyage en Iran au nom de la nécessité du « dialogue ». Lantos est un spécialiste du zigzag politique et un opportuniste qui agit en suivant l’opinion (et pas seulement avec le cas de l’Iran).


12.04.2007

Exclusif Iran-USA : Halliburton au cœur d’une affaire de lobbying

L’entreprise américaine de services à l’industrie pétrolière Halliburton a indiqué lundi qu’elle avait mis un terme à toutes ses activités en Iran. Cette entreprise est très critiquée car l’actuel vice-président américain en a assumé la présidence de 1995 à 2000, des années cruciales pour le régime des mollahs... | Décodages |


12.04.2007

Iran-Natanz : Des déclarations qui ont valeur de test

Régulièrement, le régime des mollahs fait des déclarations officielles de grandes réussites nucléaires. Initialement, il avait promis des « bonnes nouvelles » pour la date anniversaire de la révolution islamique, le 11 février 2007. Mais le 2 février 2007, le régime des mollahs avait démenti avoir installé à Natanz des centrifugeuses pour enrichir l’uranium (dépêche AFP). Après la crise des otages, les mollahs refont l’actualité avec l’annonce d’une production industrielle de combustible nucléaire.


10.04.2007

Iran - USA : Incompréhension et mauvais calculs

L’affaire des otages britanniques a été dès le début mal interprétée et de nombreux experts ont commencé à appliquer des grilles de lectures inappropriées pour décoder la situation. La raison principale de cette interprétation erronée se trouve dans l’interprétation erronée des enjeux du bras de fer nucléaire entre l’Iran et les Etats-Unis.


08.04.2007

Iran : La réaffirmation des valeurs de la diplomatie sur les options militaires !

Comme vous le savez, IRAN-RESIST démasque les articles de journalistes proches du régime des mollahs. Parmi ceux-là, Delphine Minoui se distingue par ses capacités à écrire des textes très conformes aux attentes des mollahs. Delphine est mariée à un journaliste iranien qui travaille pour le Los Angles Times.


06.04.2007

Iran : Satisfaire les Britanniques sans fâcher les Russes

Londres mène des « discussions bilatérales directes » avec l’Iran pour obtenir la libération de ses 15 marins, selon des déclarations de M. Des Browne le ministre de la Défense britannique.


03.04.2007

Iran : Le chantage des Russes

Le calendrier approuvé en 2006 par la Russie et l’Iran prévoyait que la centrale soit mise en service en septembre 2007. L’envoi du combustible nucléaire devait en principe être effectif en mars. Selon le calendrier d’origine, la centrale devait même être lancée le 8 juillet 1999. Elle a été retardée cinq fois et aujourd’hui, les Russes ont fait rapatrier leurs techniciens et continuent de demander des budgets supplémentaires pour la centrale de Bouchehr.


15.03.2007

Iran : Les rencontres du Figaro et la méthode des insinuations

Dans le cadre des Rencontres du Figaro, une table ronde a été organisée le lundi 5 mars au théâtre de la Madeleine à Paris avec la participation de 3 experts partisans d’un dialogue avec les mollahs et plus particulièrement avec Rafsandjani, actuellement sous un double mandat d’arrêt international.


14.03.2007

L’Iran et les effets pervers de la Conférence de Bagdad

La Conférence de Bagdad prévue pour le 10 mars se porte mal. Les mollahs ont poussé leurs alliés irakiens à lancer des invitations, les Etats-Unis ont accepté, l’Iran aussi, mais les choses ont évolué depuis le premier jour et ne vont plus aussi idéalement.


03.03.2007

Behrouz Souresrafil on PARS TV : America has surrendered !

Today, in my view another Yalta has taken shape. Just in the last few days, after some diplomatic deal-making, both at the table and behind the scenes, unfortunately the American government, the only nation left that holds out hope for supporting the people of Iran, has given in to the leader of Islamic Fascism, meaning Iran and today’s Islamic Republic.


01.03.2007

Iran : Le projet de normalisation de la république Islamique

Pendant longtemps les iraniens ont cru que l’administration Bush avait envahi l’Afghanistan puis l’Irak pour encercler l’Iran afin d’aider un soulèvement intérieur. Or, il semble que l’objectif initial était de l’encercler pour le contraindre à se normaliser [1]. L’idée générale reste l’islamisation modérée de la région ou autrement dit la poursuite de la doctrine Brzezinski. Le rôle de l’American Enterprise Institute est déterminante dans cette affaire car cet institut a fourni une trentaine de conseillers au gouvernement de George Bush.


27.02.2007

Iran : Bush et ses trois solutions impossibles

En réponse aux clins d’oeil de Condoleezza Rice au régime des mollahs, Ali Larijani, secrétaire du Conseil suprême de la sécurité du régime, s’est dit prêt à examiner « positivement » une demande officielle de négociations de la part de Washington. Mais Larijani a rejeté la condition préalable de la suspension de l’enrichissement d’uranium.


27.02.2007

Iran : Rice se dit ouverte à des pourparlers « n’importe quand, n’importe où »

Les États-Unis « ne souhaitent pas la confrontation avec l’Iran », a déclaré la secrétaire d’État américaine Condoleezza Rice, dans une interview accordée à CNN, jeudi 22 février.


23.02.2007

Iran : Le Guide nous déboussole

Le régime des mollahs perturbe les prévisions des observateurs politiques de la trempe d’Alexandre Adler d’autant plus que lui et ses émules font d’avantage de lobbying informatif que de véritables travaux d’analyse. Pour comprendre le lien entre ce que disent les mollahs et ce qu’ils font : il faut posséder la clef ! Il y a une logique à ces agissements d’apparence illogique. La clef est l’alternance entre le harcèlement et les messages de modération.


10.02.2007

Iran-USA : Negroponte risque d’ajouter à la confusion

John Negroponte, choisi pour devenir le numéro deux du département d’État, a déclaré mardi que les États-Unis étaient « peu disposés » à amorcer un dialogue diplomatique direct à un haut niveau avec l’Iran, en l’absence de progrès sur la question nucléaire.


02.02.2007

L’Iran et la valse des centrifugeuses

La situation nucléaire en Iran paraît confuse aux agences de presse internationales car ces dernières négligent continuellement la principale caractéristique de la crise nucléaire iranienne : pour le régime des mollahs, la crise nucléaire est moins un objectif qu’un moyen efficace pour contraindre les Américains à négocier avec eux. L’objectif est de négocier avec l’hyper puissance en vue d’obtenir des « Garanties de Sécurité » pour le régime dans sa totalité (la république islamique + le Hezbollah).


29.01.2007

Bush s’est adressé au peuple iranien

George Bush a lancé mercredi un appel au peuple iranien, qui « mérite mieux » qu’Ahmadinejad, et le président américain a refusé une nouvelle fois d’engager des discussions directes avec Téhéran.


21.12.2006

Kerry court vers l’Iran

John Kerry, rival malheureux de George Bush, qui avait reçu des fonds d’hommes d’affaires iraniens pro-mollahs pour sa campagne présidentielle, a jugé que le refus de Washington de dialoguer avec la Syrie et l’Iran était une « erreur ».


16.12.2006

Le rapport Baker croit connaître l’intérêt de l’Iran !

Selon le Rapport Baker, la situation en Irak est grave et va en se détériorant. Afin de justifier les 79 recommandations qu’il préconise, le rapport part d’une constatation de base que nous avions jugée boiteuse, voici la preuve inscrite dans les premières lignes de ce fameux Rapport.


09.12.2006

Rapport Baker : Le presque soulagement de l’Iran et le retour du Hezbollah

L’Iran a réagi avec prudence aux propositions du groupe d’étude américain sur l’Irak, qui a recommandé à Washington de dialoguer directement avec Téhéran. Comme nous vous l’avons sans cesse asséné sur ce site, l’objectif des mollahs n’est pas de négocier pour la stabilité de l’Irak. L’objectif est d’utiliser la crise en Irak, au Liban et au sujet du nucléaire pour obtenir des Garanties de sécurité pour les mollahs et pour le Hezbollah.


08.12.2006

Iran : La méthode Parmentier

Finalement, le groupe d’étude indépendant Baker-Hamilton a publié son rapport (80 recommandations consensuelles). Nous avons précédemment analysé les recommandations de ce rapport boiteux qui a lui-même fait couler les chances d’un dialogue avec les mollahs et ce parce que le rapport Baker ne considère pas l’ingérence des mollahs en Irak comme une stratégie délibérée pour obtenir des Garanties de son rôle régional. Pour le rapport Baker, l’Irak et le Liban sont deux crises indépendantes, conséquence de cette vision simpliste, il propose des solutions simples et fausses.


07.12.2006

Dialoguer avec l’Iran : Bush devrait s’inspirer de Reagan et non pas de Powell

Frank Gaffney, président du Center of Security Policy et journaliste au Washington Times a écrit un article au moment où le Rapport Baker recommande un dialogue avec les mollahs. Gaffney fait remarquer que le nouveau Secrétaire à la Défense, Robert Gates, est un partisan des négociations avec l’Iran et constate que Collin Powell s’est joint à lui pour recommander la même chose.


04.12.2006

Bush s’attaque à l’axe Iran-Syrie

Une source généralement très bien renseignée et proche des adversaires politiques de Bush a établi un rapport sur la visite de Dick Cheney en Arabie saoudite le 25 Novembre 2006. Le rapport lève le voile sur des démarches très intéressantes entreprises par l’administration Bush au Moyen-Orient. Ce rapport confirme nos prévisions quant à un divorce irano-syrien encouragé par les Etats-Unis et explique les ripostes actuelles du régime des mollahs.


02.12.2006

L’Iran infléchirait sa position sur le nucléaire : décodages

Actuellement le régime des mollahs s’illustre de manière expressive en multipliant des prises de contacts internationaux afin de démontrer qu’il compte encore de nombreux alliés. Ainsi a-t-on vu à Téhéran défiler des représentants Irakiens, Algériens, ou encore du Zimbabwe, chacun repartant vers son chez soi les bras chargés de bonnes promesses des mollahs.


30.11.2006

Imaginez : L’Irak sous contrôle des mollahs de l’Iran !

Dialoguer avec les mollahs pour troquer l’Irak contre le nucléaire est une fausse piste car les violences en Irak comme la crise nucléaire ne sont que des prétextes utilisés par les mollahs...


29.11.2006

Iran : Définition des négociations selon les mollahs

La 3° guerre mondiale (4°, en comptant la Guerre Froide) est peut-être déjà commencée depuis un moment. Certains en doutent et se rassurent en décrétant que l’islamisme est une menace inexistante et que l’on pourrait remplacer la guerre par un bon dialogue constructif. John Abizaïd, le général américain qui commande les troupes au Moyen-Orient, a livré sa vision de cette guerre dont l’un des protagonistes est la république islamique d’Iran.


21.11.2006

Dialogue sur l’Irak : l’Iran court après les USA !

Récemment, Washington s’était déclaré prêt discuter avec Téhéran des moyens de stabiliser la situation en Irak, mais ces ouvertures ne se sont pas concrétisées jusqu’ici. Les choses ont même pris le chemin inverse après les déclarations de Bush qui a qualifié le Hezbollah de noyau central du terrorisme international et qui a salué le mandat d’arrêt contre l’homme fort du régime Rafsandjani pour crime contre l’humanité.


18.11.2006

Iran : La méthode Olivier Roy

Ahmadinejad campe sur ses positions. « Dans l’affaire nucléaire, nous sommes prêts pour accomplir le dernier pas et j’espère que nous allons organiser d’ici à la fin de l’année [iranienne qui se termine en mars 2007] la grande fête de la confirmation du droit nucléaire de l’Iran », a-t-il déclaré lors d’un discours prononcé dans la minuscule ville de Baneh.


17.11.2006

Iran : Le Washington Post nous éclaire sur les intentions des démocrates

Zbigniew Brzezinski, conseiller en sécurité nationale du président Carter est le père spirituel de la révolution islamique en Iran et de l’invention des talibans en Afghanistan. Il revient aux affaires suite à la victoire tant applaudie des démocrates américains aux élections de mi-mandat aux Etats-Unis.


16.11.2006

USA-Iran : le dialogue contradictoire

George Bush a écarté lundi des discussions directes avec l’Iran et la Syrie sur l’Irak, ainsi qu’un calendrier contraignant de retrait des troupes américaines, malgré la pression accrue des démocrates américains.



15.11.2006

Nucléaire : L’Iran et la Russie jouent très serré

Suite à la victoire du parti démocrate aux élections des deux chambres du Congrès, les mollahs ont affiché leur satisfaction et ce d’autant plus que peu de temps auparavant, une mission informelle (Mission James Rubin) avait été dépêchée à Téhéran pour mettre en place les modalités d’un arrangement avec l’Iran.


12.11.2006

Gates, le remplaçant de Rumsfeld connaît bien les mollahs

Après l’annonce des résultats à mi-mandat, George Bush a annoncé la démission du secrétaire à la défense, Donald Rumsfeld, et son remplacement par Robert Gates, ancien chef de la CIA qui sera chargé d’apporter « une perspective nouvelle et un nouveau regard » sur la politique suivie en Irak.


10.11.2006

7 novembre : L’Iran veut influencer les électeurs américains

La république islamique d’Iran est prêt à examiner une demande de dialogue des Etats-Unis sur l’Irak, a déclaré dimanche Mohammad Ali Hosseini, le nouveau porte-parole du ministère des Affaires étrangères.


06.11.2006

Iran : Hillary Clinton fera du Bill Clinton

Hillary Clinton, sénatrice de New York à qui l’on prête des ambitions présidentielles pour 2008, a prôné le dialogue avec les mollahs, dans une longue allocution aux allures de programme. Elle renouera ainsi avec la ligne défendue par son mari Bill Clinton.


06.11.2006

Iran-USA : un lobbying bilatéral

Le 27 septembre, nous avions publié un article soulignant l’intérêt des mollahs pour les élections à mi-mandat aux Etats-Unis. En effet, le régime des mollahs espère une victoire démocrate au Congrès américain et croit savoir que le retour au pouvoir de ce parti politique facilitera un accord de Garanties de Sécurité avec la partie américaine. Les évènements confirment cette analyse et nous donnent raison au-delà de nos attentes.


14.10.2006

L’analyse de la lettre de Khomeiny sur la bombe nucléaire

La BBC persane, qui est très écoutée et lue par les Iraniens, a publié une lettre qui aurait été écrite par Khomeiny en 1988. La lettre révèle que le fondateur de la république des mollahs voulait équiper l’Iran d’armes atomiques pour remporter la guerre contre l’Irak.


01.10.2006

Iran nucléaire : Khatami a échoué à Washington

George Bush a indiqué avoir personnellement accepté l’octroi d’un visa américain à l’ex-président iranien Mohammad Khatami afin d’en savoir plus sur le gouvernement iranien. Cependant le message délivré par Khatami a déçu l’administration américaine.


10.09.2006

Iran : Harvard se mobilise contre Khatami

De notre correspondant à l’université de Harvard, Houshang Iranbakht | Un nombre important d’iraniens, d’américains d’origine iranienne (american iranian born) mais aussi de patriotes américains se sont déjà rassemblés en nombre pour manifester devant l’université d’Harvard et dans les rues de Boston contre la venue de Khatami et du discours qu’il doit y tenir à propos de « la paix et tolérance de la foi face à la violence du monde ».


08.09.2006

Iran: Attention ! La Russie se rebiffe !

Hier dans nos colonnes, nous avions soulevé le voile sur les raisons exactes de la visite de Khatami aux Etats-Unis. Nous faisions remarquer que l’ex-président iranien avait été dépêché aux Etats-Unis pour renouer le dialogue avec les Américains et éventuellement préparer les modalités d’une conférence bilatérale pour annoncer l’entente entre les deux pays. Nous avions alors signalé que les mollahs étaient en train de trahir leur nouvelle amitié avec les Russes.


06.09.2006

Iran-USA : Khatami, c’est Tintin en Amérique

Nous avions suggéré que Khatami était aux Etats-Unis pour régler le différent nucléaire mais d’ores et déjà l’émissaire du régime des mollahs nous a appris pourquoi il a obtenu un visa (sans restriction) pour aller aux USA : c’est pour pouvoir signer pour le compte de la république islamique d’Iran un accord avec le Département d’Etat US à propos de l’Irak.


06.09.2006

L’Iran cherche à doubler l’Europe

Comme vous le savez, Khatami est au Pays de l’Oncle Sam. Il y a été invité par une association Islamiste (CAIR), par Jimmy Carter et Nicholas Burns, le n°2 de la diplomatie américaine, lui a personnellement accordé un visa.


05.09.2006

Ahmadinejad, droit dans ses bottes

L’Iran ne renoncera pas à la technologie nucléaire sous la « menace et la force », a déclaré mardi le président iranien Mahmoud Ahmadinejad au lendemain de la résolution du Conseil de Sécurité exigeant la suspension de son enrichissement d’uranium.


02.08.2006

Le N°2 de la diplomatie Américaine prône le dialogue avec les mollahs !

Burns, un proche de Mlle Rice, est à l’heure actuelle le principal architecte et la cheville ouvrière de la politique extérieure américain : Il est partisan de « faire confiance » à ceux qui dialoguent avec Téhéran. Burns est surtout le principal contact des époux Ledeen à la Maison-Blanche [2] [3] [4].


22.07.2006

L'Iran se dit prêt à être flexible : décodages

L’Iran juge nécessaire de faire preuve de « flexibilité » dans ses négociations sur le nucléaire, mais pas au prix d’un franchissement de ses « lignes rouges », a déclaré lundi un responsable du Conseil suprême de la sécurité nationale, Ali Hosseini-Tash.


04.07.2006

Zarqawi, la première victime collatérale du rapprochement Iran-USA

Zarqawi a été tué lors d’un raid aérien suite à une information obtenue par les américains leur précisant l’emplacement de la cachette de l’homme le plus recherché en Irak.


09.06.2006



0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 [Retour à l'index des mots-clés]