Accueil > Economie Iranienne ( ou Politique Economique des mollahs)
0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350

Iran : Une perte progressive de contrôle

Le 1er octobre, la délégation iranienne s’est engagée à coopérer avec l’AIEA pour permettre aux Six de parvenir à un compromis sur le programme nucléaire iranien. De retour en Iran le 2 octobre, cette délégation a nié avoir agi en ce sens. Le 3 octobre, El Baradai est arrivé en Iran pour convaincre les mollahs de tenir parole, le 4 octobre, Téhéran a acquiescé, mais le 5 octobre, il a à nouveau nié tout engagement. Téhéran nie avec force car il ne veut pas admettre qu’il ait reculé face aux Etats-Unis.


06.10.2009

Iran : 4 jours, 3 revirements

Après la conférence Genève 2, les mollahs ont nié avoir pris des engagements nucléaires dans leurs discussions avec les Six. Cette remise en cause a inquiété les Six. Ils ont expédié en Iran Mohammad El Baradai, le directeur sortant de l’AIEA, pour confirmer les engagements de Téhéran. 24 heures après, Téhéran est revenu sur ses démentis. | Décodage d’un week-end chargé |


05.10.2009

Iran : Ses fournisseurs ne veulent pas d’un embargo sur le carburant

L’Iran qui est le cinquième exportateur mondial de pétrole doit importer au moins 45% de ses besoins en essence, gazole et mazout. 80% des centrales électriques iraniennes fonctionnent au mazout, de fait, un embargo sur le carburant pourrait donc paralyser le pays. D’abord les Américains puis les Européens avaient évoqué une telle possibilité pour intimider les mollahs, mais tous se dégonflent en rejetant la faute sur la Chine, un fournisseur minoritaire de carburant.


24.09.2009

Iran : EUROSTAT Report puts iranian economy in the red

In order to push Iran to halt their nuclear activities, the United States imposed financial and commercial sanction on Iran in September 2006. The sanctions have heavily penalised the Iranian economy. In the absence of a riposte, they also proved that Iran has very little nuisance capacities. To resist to the sanctions, Tehran has created a network of lobbies acting mostly in Europe in order to maintain some economic havens for their trades. The Iranian lobbying has been a failure, for the statistics regarding Iranian exchanges with Europe in 2008 and 2009 are alarmingly low.


10.09.2009

Iran : Les comptes sont dans le rouge d’après Eurostat

Pour forcer Téhéran à cesser ses activités nucléaires, les Américains ont mis en place en septembre 2006 des sanctions interdisant à leurs partenaires financiers ou commerciaux d’investir en Iran. Ces sanctions ont lourdement pénalisé l’économie iranienne. En l’absence d’une riposte, elles ont aussi prouvé l’absence de capacité de nuisance de Téhéran. C’est pourquoi Téhéran a mis en place un réseau de lobbying pour créer des îlots de résistance aux sanctions dans les milieux d’affaires européens. Les chiffres des échanges commerciaux irano-européens en 2008 et 2009 font état de baisses alarmantes qui montrent l’échec de ce lobbying.


10.09.2009

Iran : La peur fondée d’un embargo sur l’essence

L’Iran qui est un des plus importants producteurs de pétrole au monde est loin d’avoir la capacité de produire les volumes nécessaires pour sa consommation d’essence. De fait, l’embargo sur l’essence est vu depuis toujours comme l’ultime moyen de faire pression sur son régime. En réponse à une menace de sanctions américaines à l’encontre de ses fournisseurs occidentaux, Téhéran a annoncé un contrat d’approvisionnement par le Venezuela.


08.09.2009

Iran : Téhéran se moque des « sanctions européennes »

Réunis à Stockholm pour des discussions informelles, les ministres des Affaires étrangères des 27 se sont exprimés sur l’Iran. A quelques nuances près, ils ont évoqué une possible adoption de sanctions européennes si l’Iran refuse de dialoguer...


07.09.2009

Iran : Un ralentissement des investissements pétroliers

DUBAI (Reuters) Par Simon Webb | Le bouleversement politique suite à l’élection présidentielle contestée en Iran a ralenti les efforts des compagnies pétrolières internationales pour trouver un moyen de contourner les sanctions et investir dans les secondes réserves mondiales en pétrole et en gaz.


20.08.2009

IRAN : AN APPEASEMENT PROMPTED BY SANCTIONS

© IRAN-RESIST.ORG – JULY 20 2009 | There’s a week ago, the G8 gave two months to the mullahs to accept the offer of the Six on pain of reinforcement on the sanctions against Iran. In answer, Tehran just changed its nuclear program director by naming Ali Akbar Salehi who advocates dialogue after a provisory suspension of enrichment in accordance with the demands of the Six’s offer. Tehran is really scared of new sanctions.


20.07.2009

Iran : Un apaisement provoqué par les sanctions

Il y a une semaine, le G8 a donné deux mois aux mollahs pour accepter l’offre des Six sous peine de renforcer les sanctions contre l’Iran. En réponse, Téhéran vient de changer le directeur de son programme nucléaire en nommant Ali Akbar Salehi qui prône le dialogue après une suspension provisoire de l’enrichissement, conformément aux exigences de l’offre des Six. Téhéran a vraiment peur de nouvelles sanctions.


20.07.2009

Iran : Un nouveau projet pétrolier pour se consolider

Au moment où le régime a confirmé la validité de la candidature d’Ahmadinejad, ce dernier a annoncé son projet de vente d’obligations pétrolières aux Iraniens pour redistribuer les bénéfices de ce secteur. Cette décision saluée par l’ensemble de presse toutes tendances confondues est une initiative type du régime des mollahs car derrière le slogan, il y a un vrai objectif pragmatique et aussi un plan business. | Décodages |


21.05.2009

Iran : Une entremetteuse italienne à Téhéran

Le chef de la diplomatie italienne Franco Frattini est à Téhéran pour une visite de deux jours en vue d’encourager les mollahs à participer à la conférence sur l’Afghanistan qui se tiendra fin juin à Rome en marge du sommet du G8.


20.05.2009

Selon l’Iran, le commerce avec l’Allemagne se porte bien

Selon la presse allemande, Merkel a réussi par ses pressions de baisser de 30 % le volume du commerce entre l’Allemagne et l’Iran. Selon les médias iraniens, c’est tout le contraire.


09.05.2009

Iran : Le régime ne communique plus sur les pendaisons

Depuis le 10 avril 2009, les médias du régime des mollahs ont seulement répertorié 6 pendaisons en Iran. Cette discrétion est liée à l’approche de l’élection présidentielle du 12 juin 2009.


30.04.2009

Gaz : L’Iran veut tenter Shell et Repsol

Handicapé par les sanctions américaines qui interdisent aux compagnies pétrolières occidentales d’investir en Iran, le régime des mollahs est passé à l’offensive par deux annonces : une importante découverte pétrolière et la possibilité de se tourner vers la Chine.


18.04.2009

Citibank et Goldman Sachs proposent de s’installer en Iran

Les Etats-Unis se montrent de plus en plus coopératifs pour permettre l’ouverture de dialogue avec Téhéran : cela répond à une nécessité géopolitique. Pour s’entendre avec les mollahs, ils ne se contentent pas d’apaiser le jeu, ils distribuent aussi des cadeaux. Après la proposition d’investir dans l’industrie automobile de la famille Rafsandjani, on a appris aujourd’hui un projet de coopération bancaire entre la république islamique et 4 grandes banques américaines.


17.04.2009

Iran : Le Guide refuse l’intégration dans l’ordre international

L’ensemble des solutions proposées pour le règlement de la crise nucléaire iranienne évoque comme un suprême cadeau fait aux mollahs, une adhésion de l’Iran à l’OMC, des contrats à tire-larigot : parfaite panoplie pour une intégration de l’Iran dans la communauté internationale. Pour la première fois, Téhéran s’est prononcé sur cette formule.


16.04.2009

Iran : Les mollahs forment le G2 avec Chavez !

Au moment où prenait fin le Sommet du G20 à Londres, commençait à Téhéran le Sommet du G2 entre Chavez (auteur de cette formule) et son homologue iranien, Ahmadinejad. Comme à Londres, les participants ont surtout fait de la communication.


04.04.2009

Iran- Gaz : La réponse préventive des mollahs à Total

L’Iran a annoncé qu’il envisageait de livrer son gaz à l’Europe via l’Irak, la Syrie et la Méditerranée, un tracé que l’on peut qualifier de hautement polémique.


03.04.2009

Iran confidentiel : Licenciement en masse

Récemment, les médias ont évoqué le licenciement collectif de 2000 salariés d’une importante entreprise iranienne. Ces salariés avaient au moins deux mois de salaires en retard, perdus à jamais par la faute de ce licenciement. Le procédé est très courant sous le régime des mollahs.


17.03.2009

IRAN-SANCTIONS : OBAMA IS SHAKING UP THE MULLAHS

© IRAN-RESIST.ORG – March 14 2009 | After his election, Obama held out his hand to the mullahs but they refused to take it unless the new American president renounce to the American accusations and sanctions against Iran. That’s why Obama’s announcement on the Thursday 12 March regarding the new extension of such sanctions takes on great importance.


15.03.2009

Iran-sanctions : Obama secoue le cocotier des mollahs

Après son élection, Obama avait tendu la main aux mollahs, main que ces derniers ont refusé de saisir à moins que le nouveau président américain renonce aux accusations et sanctions américaines contre l’Iran, c’est pourquoi, l’annonce du jeudi 12 mars d’Obama à propos d’une nouvelle prolongation de ces sanctions revêt une importance fondamentale.


14.03.2009

Iran : Le vrai taux de l’inflation dissimulé par la BCI

Selon la Banque Centrale iranienne, le taux d’inflation sur un an dans les zones urbaines en Iran a monté a légèrement pour atteindre les 25,9%, mais il pourrait retomber à 22% d’ici 15 jours ! Il s’agit d’une annonce pour rassurer les partenaires étrangers du régime car dans la réalité, ce taux est plus proche de 60%.


09.03.2009

Iran : L’avertissement déguisé de Londres

Selon le quotidien britannique Financial Times, Paris, Londres et Bonn travailleraient actuellement sur une liste de nouvelles sanctions qui iraient au-delà des mesures adoptées par le Conseil de Sécurité. En règle générale, quand on annonce les sanctions par avance, c’est un avertissement. C’est le cas de cet article britannique publié après les déclarations iraniennes sur l’installation de nouvelles centrifugeuses et le refus de tout compromis.


27.02.2009

Iran-Bahreïn : Slogans maladroits et excuses intéressées

Après le tollé disproportionné provoqué par des déclarations inconsidérées d’un ancien président du Parlement Islamique à propos de Bahreïn (maxi allié « hors-OTAN » des États-Unis, siège de la Ve flotte américaine), Téhéran recule et présente ses excuses par peur que cela ne remette en cause un contrat gazier entre les deux pays.


25.02.2009

IRAN-BAHREIN : CLUMSY SLOGANS AND INTERESTED APOLOGIES

© IRAN-RESIST.ORG – Feb 25 2009 | Right after the disproportionate outcry provoked by the thoughtless declarations of an ancient president of the Islamic Parliament about Bahrein - an inevitable out-of-NATO ally of the United States, headquarters of the 5th American fleet, Teheran is backing down and offers its apologies for fear that it would call into question a gas contract signed by both countries.


25.02.2009

Iran : Du beau sur France 24 !

Ali Laïdi, journaliste et animateur de la chaîne d’information France 24, a invité dans son émission un certain Thierry Coville pour parler de la situation économique en Iran. L’émission était plus proche du lobbying que de l’information.


23.02.2009

Iran : La semaine en images n°53

Il y a une semaine, le régime comptait fêter somptueusement le 30e anniversaire de la révolution islamique, pratiquement personne ne s’est déplacé : moins de 15,000 personnes à Téhéran, attirées par la promesse alléchante des « Stations de Bénédiction » (guichets de distribution alimentaire). Malgré cet échec, le régime a publié à la une de ses principaux quotidiens des images trafiquées évoquant une foule de plusieurs millions de personnes. Cette semaine, rebelote : c’est une fuite en avant dans le domaine de l’autopersuasion.


22.02.2009

Iran : Privatiser pour neutraliser les sanctions américaines

Le régime des mollahs vient d’annoncer à grands coups de publicité médiatique qu’il allait privatiser la Bank Mellat, seconde banque du pays, un banque qui est pourtant en grande difficulté car sanctionnée par Washington depuis 2007. Cette décision est justement une initiative pour neutraliser ces sanctions qui handicapent lourdement l’Iran.


19.02.2009

Iran : L’affaire du gaz Turkmène

Le régime des mollahs a annoncé la signature avec le Turkménistan d’un accord portant sur le développement du champ gazier turkmène de Yoloten : l’Iran apporterait ses services et la partie turkmène paierait tous les frais du projet ! La vérité est moins édulcorée.


16.02.2009

Iran : Le pain est devenu un produit de luxe

Bientôt le régime fêtera ses trente ans. Les exilés sont sceptiques quant à un avenir meilleur et ce d’autant plus qu’Obama a parlé dans son discours de son désir de serrer les mains si elles renonçaient à rester des poings serrés. Mais les plus déçus sont ceux qui vivent en Iran : ils « fêteront » les trente ans de la révolution le ventre vide. Le pain vient de doubler en un mois pour atteindre ½ dollar dans les quartiers pauvres, 1 dollar chez les riches.


28.01.2009

Iran : Merkel veut limiter la casse

Selon le média allemand Handelsblatt, pour faire pression sur Téhéran, Merkel a demandé une réduction des garanties à l’exportation pour les entreprises allemandes qui font des affaires avec l’Iran. | Décodages |


27.01.2009

Iran : 9 banques et 30,000 tonnes de tungstène

Neuf banques européennes (dont la Barclays et le Crédit Suisse) sont soupçonnées d’avoir frauduleusement contourné les sanctions économiques imposées par Washington en finançant des achats iraniens de 30 tonnes de tungstène.


14.01.2009

Iran : Le véritable récit du retrait de Hewlett-Packard

La direction de Hewlett-Packard vient d’annoncer qu’il ne distribuerait plus ses produits en Iran afin de ne pas violer les règlements américains du commerce. En réalité, Hewlett-Packard a été forcé de prendre cette décision à la suite d’un article publiée le 29 décembre par Farah Stockman, journaliste du service politique étrangère du Boston Globe.


12.01.2009

L’Iran va privatiser ses télécoms

A la lecture des Echos, on apprend que dès le mois de mars, le régime des mollahs s’apprêterait à ouvrir le capital de son opérateur de télécommunications historique, le Telecom Company of Iran. Selon le patron de TCI, « l’acquéreur potentiel devra acheter 50 % des actions lors d’un appel d’offres international ».


11.01.2009

Iran : Double sanction américaine sur le carburant

Bien qu’il soit l’un des plus grands producteurs de pétrole au monde, l’Iran des mollahs ne peut être autosuffisant en production de carburant et il en importe. Le régime des mollahs vient de subir un revers dans ce domaine avec la compagnie indienne Mangalore Refineries and Petrochemicals Ltd (MRPL) qui a cessé ses livraisons, il y a quelques jours.


08.01.2009

Iran : Main basse sur le lucratif marché du Thé

La production du thé en Iran serait en train de vivre ses dernières heures d’existence. Il ne resterait qu’une seule usine rentable sur les 180 que comptait l’Iran il y a 6 ans. Selon le régime, ce serait la faute des importations étrangères de thé. La réalité est plus complexe et rappelle le cas de l’industrie sucrière iranienne.


03.01.2009

Economie : L’Iran s’installe dans la zone franche malaisienne

Abdullah Ahmad Badawi (ci-dessous), le Premier ministre malaisien était en Iran. Les médias iraniens ont annoncé la signature de plusieurs protocoles d’accord dans les domaines scientifique, technologique et automobile ainsi que la lutte contre le trafic de drogue. Ils ont néanmoins oublié de mentionner un accord bancaire qui permettra aux mollahs de contourner les sanctions financières américaines.


27.12.2008

Iran : La semaine en images n°44

La semaine dernière est à placer sous le signe de la contradiction : d’un côté, les Iraniens s’activent à préparer la fête persane de Yalda, ancêtre du Noël chrétien, et de l’autre, le régime a multiplié les manifestations médiatiques liées à la révolution islamique pour faire de la concurrence à cette résistance culturelle anti-islamique et anti-révolutionnaire.


21.12.2008

Washington prive l’Iran d’une importante source de devises

Dans le cadre des sanctions américaines contre les mollahs, l’administration Bush a saisi hier un bien iranien de grande valeur aux Etats-Unis : une tour de bureaux de 36 étages située sur la prestigieuse 5ième Avenue.


19.12.2008

Iran : L’incidence du prix du pétrole sur l’économie iranienne

L’OPEP baissera sa production, mais cela ne sera pas suffisant pour faire remonter le prix du baril. Cette info a inspiré une analyse à Jean-Michel Bezat du Monde qui pense que l’Iran sera durement touché. C’est la preuve d’une parfaite méconnaissance de la situation économique en Iran.


18.12.2008

Iran : Khatami garde le flou sur sa candidature - décodages

Mohammad Khatami, l’ex-président souriant du régime des mollahs, était attendu hier à l’université de Téhéran pour une conférence en l’honneur du rôle actif des étudiants dans la structure de la république islamique. Il devait en cette occasion se prononcer officiellement sur sa candidature pour l’élection de juin 2009. Sa réponse maintient un certain flou.


16.12.2008

Iran : Rafsandjani annonce l’après Ahmadinejad !

Le sermon de la fête du sacrifice (l’Aïd) a été cette année prononcé non pas par le Guide Suprême, mais le vrai patron du régime, Rafsandjani. Depuis le hangar couvert de l’université de Téhéran, Rafsandjani a tenu un discours avec un contenu très instructif qui a malheureusement été copieusement censuré par l’AFP pour devenir un vague reproche à Obama. Nous avons décidé de remédier à cette censure sans quoi on ne peut comprendre ni la signification de cette intervention radiodiffusée majeure, ni les prochaines décisions du régime des mollahs.


10.12.2008

Iran : Passeports pour big business

Depuis plusieurs années, Washington sanctionne les entreprises non américaines qui souhaitent investir leurs capitaux en Iran. Or, depuis la révolution, l’économie iranienne est devenue rentière et très dépendante de ces investissements, c’est pourquoi leur interruption a tout désorganisé. Les mesures prises par les mollahs pour casser ce processus risquent d’achever l’Iran.


05.12.2008

Iran : Les indicateurs politico-économiques sont en alerte

La situation économique iranienne est désastreuse à plus d’un titre : il y a aussi bien des facteurs étrangers comme les sanctions qui empêchent les investissements internationaux que des facteurs internes comme la nature même de la politique économique du régime (très liée aux évolutions diplomatiques) ou encore le culte de mensonges. En effet, le régime ment sur ses dettes, ses revenus et ses avoirs. Les chiffres changent sans arrêt d’un communiqué à l’autre au gré des besoins intérieurs ou extérieurs. Si ces chiffres sont faux et inexploitables, ils sont néanmoins des indicateurs importants sur l’état du régime (son indice de confiance interne, ou la confiance qu’il inspire à l’étranger).


29.11.2008

IRAN-ECONOMICS : AHMADINEJAD, SAVED BY STATISTICS !

Two days ago, the entire Iranian media edited a violent charge from the parliamentary commission of the presidential majority (that is close to Ahmadinejad) against his disastrous management so he is accused to have emptied the currency reserves that were well filled before he arrives to the power ! The new director of the regime’s general inspection tried and outbid so to remind that he already pointed out in the media such illegal abuse and that he would deliver in that way a report to the Parliament. 48 hours after he kicked up such stink, he denied everything as a whole. | Decoding |


16.11.2008

Iran : Les mollahs invités spéciaux à Davos !

En marge du sommet régional du Forum économique mondial qui se tenait du 31 octobre au 1er novembre en Turquie, Klaus Schwab, fondateur et président de cette conférence, a insisté sur la nécessité d’une participation active de la République Islamique d’Iran à la prochaine édition du Forum à Davos où seront débattues des questions touchant à l’énergie.


03.11.2008

Iran - Economie : Ahmadinejad, sauvé par les Statistiques !

Il y a deux jours, l’ensemble des médias iraniens a publié une violente charge d’une commission parlementaire de la majorité présidentielle (proche d’Ahmadinejad) contre la gestion désastreuse de ce dernier que l’on accusait d’avoir vidé des réserves en devises bien garnies avant son arrivée au pouvoir ! Le nouveau directeur de l’inspection générale du régime a surenchéri pour rappeler qu’il avait déjà signalé à plusieurs reprises dans les médias ces abus illégaux et qu’il allait dans 24 heures soumettre un rapport en ce sens au Parlement. 48 heures après ce raffut : il a tout démenti en bloc. | Décodages |


30.10.2008

Iran : Le flou sur l’état des réserves en devises

Personne ne peut dire aujourd’hui à combien se chiffre le volume des réserves en devises de l’Iran ! Différents responsables ont pris la parole pour parler d’un chiffre entre 7 milliards et zéro dollars. Le régime entretient délibérément la confusion car il poursuit plusieurs objectifs logiquement contradictoires.


28.10.2008

Iran : La semaine en images n°36

Les projets de développement de la production du gaz sont en panne et les investissements étrangers sont bloqués par les sanctions américaines. Par conséquent, l’Iran manque de gaz pour faire fonctionner ses centrales électriques et donc son industrie et en même temps il manque de devises et ne peut donc importer le gaz nécessaire pour ses besoins domestiques. Face à la cascade de problèmes qui attend le régime avec l’arrivée de l’hiver, il a décidé d’afficher sa sérénité sur les thèmes rebattus de sa réussite dans les domaines gaziers, économique et social. Mais la 36ième édition de la semaine en images nous montre des photos tronquées pour cacher une réalité plutôt morose.


26.10.2008



0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 [Retour à l'index des mots-clés]