Accueil > News > Iran : Ahmadinejad juif, une rumeur boomerang



Iran : Ahmadinejad juif, une rumeur boomerang
07.10.2009

Depuis une semaine, une rumeur est sans cesse reprise par tous les médias virtuels : Ahmadinejad serait juif. Il s’agit d’une rumeur qui a été inventée par les mollahs eux-mêmes en Iran en janvier 2009 dans un but très précis. Elle a été reprise par le Daily Telegraph à l’identique et dans le même but. | Décodages |



rumeur 1 | Il y a plusieurs mois, peu après la guerre de Gaza provoquée et perdue par les mollahs, un site basé en Iran a diffusé sur le net la rumeur selon laquelle Ahmadinejad s’appelait en fait Sabourjian et était un juif Anouss, c’est-à-dire un juif qui fait semblant d’avoir une autre religion. Des milliers de blogs hébergés par le très suspect Blogfa ont alors participé à la diffusion mondiale de cette information énorme. Cette rumeur s’est vue complétée et expliquée à la même époque par une vidéo avec des images non authentifiées montrant une « gestuelle judéo-maçonnique » (gestuelle dont on trouve des exemples sur le net). Cette vidéo complémentaire (ci-dessous) affirmait en substance : « ce juif veut provoquer une guerre avec Israël pour détruire l’Iran et même pire encore, pour nuire à la république islamique d’Iran dans les intérêts des maîtres du nouvel ordre mondial ! »
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/annuss.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
nouvel décodage | Nous avions à l’époque estimé que la rumeur cherchait à créer un sentiment anti-sémite dans la jeunesse iranienne ou encore à s’attirer le soutien des anti-sémites du monde entier. Mais il semblerait que nous ayons négligé la raison la plus directe de cette rumeur : une diversion médiatique énorme pour faire oublier un énormissime échec que le régime avait connu quelques jours plus tôt : son incapacité à mobiliser le moindre iranien pour soutenir la guerre de Gaza, le pire affront pour un régime qui menace sans cesse d’embraser de la région. C’est d’ailleurs pourquoi le régime l’a retirée de la circulation quand il a trouvé une autre marotte pour se montrer menaçant : des tirs de missiles prétendument balistiques.

degré d’authenticité | Sur le fond, la rumeur était fausse car elle affirmait se baser sur le précédent nom de famille judaïque d’Ahmadinejad : Sabourjian. La rumeur expliquait qu’il s’agissait d’un nom d’origine hébraïque. La première réaction des lecteurs iraniens a été de vérifier cette allégation : le nom était inconnu en Iran et pour cause : les juifs iraniens vivent depuis plus de 2500 ans dans ce pays et ont tous des noms, mais aussi des prénoms usuels iraniens. Il est pratiquement impossible de reconnaître un juif iranien d’après son patronyme. En fait, c’est l’inverse qui est courant : les juifs iraniens qui ont migré vers Israël ont dû judaïser leurs noms et prénoms.

rumeur 2 | Cette rumeur énorme et abracadabrante (basée sur un patronyme inexistant) se retrouve en circulation après plusieurs mois, cette fois à l’initiative du très sérieux Daily Telegraph, le plus important quotidien britannique. Comme dans le cas des mollahs, sa diffusion relève d’une opération de diversion : un truc énorme pour faire oublier autre chose d’énorme. Cette chose à oublier est l’absence d’une réaction adéquate des Six aux provocations de Téhéran et son refus de coopération.

Cherchez bien sur le net, vous verrez que cette rumeur est apparue le 3 octobre, le lendemain de la date à laquelle les mollahs ont remis en cause leurs engagements à Genève, ce qui aurait dû déclencher l’adoption des sanctions massives promises par les Six, sanctions capables de détruire ce régime. En adoptant cette posture, les mollahs ont mis les Six dans le pétrin car ces derniers ont tous intérêt à préserver ce régime : les Européens et les Chinois parce qu’il leur vend du pétrole au rabais, les Russes parce qu’ils s’opposent aux Etats-Unis et ces derniers, parce que Téhéran est l’unique allié régional pour accéder à l’Asie Centrale.

Pour ne pas appliquer les sanctions, ils ont décidé de passer sous silence le refus de Téhéran et ont comblé le vide médiatique par l’incroyable judaïté d’Ahmadinejad, rumeur saugrenue reprise par tous les sites (sauf nous). Pendant 4 jours, les seules nouvelles sur l’Iran ont été cette rumeur et aussi l’annonce de l’extraordinaire progrès réalisé à Genève. Elles cèdent finalement leur place à des annonces de possibles sanctions alors que Téhéran persiste dans ses positions.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
conséquences | Ce n’est pas la première fois que les partenaires non avoués des mollahs interviennent dans les médias pour les aider malgré eux : en juin dernier, ils avaient lâché le peuple iranien pendant son soulèvement contre le régime en donnant la priorité absolue à Micheal Jackson. A l’époque, le régime avait apprécié cette intervention, pas cette fois car après Genève, il devait insister sur le rejet de tout engagement pour affirmer sa capacité à résister aux sanctions américaines, sans quoi ses alliés, la rue arabe et le Bazar, pourraient le lâcher, précipitant ainsi sa chute. Ainsi cette fois-ci, en essayant de le sauver, les Six ont surtout contribué à aggraver ses problèmes.

Au désespoir, les mollahs ont essayé de rattraper le coup en contrant le buzz par le buzz avec l’annonce des propos très anti-israéliens d’El Baradai à Téhéran, mais l’espace info étant géré par les Occidentaux, les médias sont restés figés sur la rumeur de la judaïté d’Ahmadinejad et l’annonce de l’extraordinaire progrès réalisé à Genève.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Il y a quand même une moralité dans tout ça. Comme disait Beaumarchais : « Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ». Les mollahs qui se sont maintenus pendant des années par la désinformation (des rumeurs sur leur capacité terroriste, exagérations nucléaires ou militaires), verront peut-être leur chute arriver plus tôt que prévue par le retour fatal de ces mêmes mensonges.


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Les médias britanniques et les mollahs (1) :
- Iran : Le portrait botoxé de Khatami par Reuters
- (9 SEPTEMBRE 2009)

Les médias britanniques et les mollahs (2) :
- « L’Iran et l’Occident » : Les contrevérités de la BBC
- (17 FÉVRIER 2009)

| Mots Clefs | Institutions : Intox, rumeurs & hoax buster |

| Mots Clefs | Décideurs : P5+1 (les Six) |
| Mots Clefs | Enjeux : Sanctions (du Conseil de Sécurité) |

| Mots Clefs | Pays : Grande-Bretagne |
| Mots Clefs | Auteurs & Textes : selon Reuters |

| Mots Clefs | Antisémitisme : Juifs Iraniens |

| Mots Clefs | Nucléaire : Politique Nucléaire des mollahs |