Accueil > Politique Nucléaire des mollahs
0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350

Iran : Les Six jouent l’apaisement, les mollahs jubilent

Les Six puissances qui agissent ensemble pour résoudre la crise nucléaire iranienne se réunissaient pour la première fois après l’investiture d’Obama. On aurait pu s’attendre à des déclarations très offensives après le lancement d’un satellite qui laisse supposer une puissance balistique accrue, mais il n’en a rien été.


05.02.2009

Iran : Rafsandjani souhaite renouer avec la France

Rafsandjani, le patron du régime des mollahs, a convoqué Bernard Poletti l’ambassadeur de France en Iran (ci-dessous) pour lui faire part de « son mécontentement face à la position pro-sioniste adoptée par l’Union Européenne ». En réalité, Rafsandjani n’est pas gaga, il sait que bien la France ne préside plus l’UE, mais son intention était de renouer un dialogue diplomatique avec un représentant de la France après une période marquée par des attaques et des insultes contre le chef de l’Etat français.


19.01.2009

Iran : Ahmadinejad tacle Sarkozy

La semaine dernière, Nicolas Sarkozy a déclaré qu’il lui était « impossible de serrer la main à quelqu’un (Ahmadinejad) qui avait osé dire qu’Israël devait être rayé de la carte ». Depuis, Téhéran semble déterminé à exploiter cette petite phrase pour provoquer une rupture avec la France.


17.12.2008

Iran : Baer-Tertrais, un débat doublement périmé

Le Figaro a publié un débat entre Robert Baer, patron imaginaire de la CIA au Moyen-Orient et Bruno Tertrais, qui se dit expert en nucléaire. C’est en fait un prétexte pour laisser parler Baer qui fait du lobbying pour justifier une entente avec les mollahs. Le débat n’a même pas été contradictoire, et il est très décevant pour plusieurs raisons.


11.12.2008

Iran : La semaine en images n°42

L’Iran a vécu une semaine marquée par des manœuvres dont les plus importantes pour l’avenir du régime ont eu lieu d’une part sur le net et de l’autre à Bruxelles, siège du Conseil de l’Europe.


07.12.2008

Exclu Iran : Les mollahs refusent la dernière offre de l’Europe

Le 14 novembre dernier, les représentants des Six s’étaient réunis à Paris et à l’issue de leurs discussions, ils avaient décidé de redonner une chance au dialogue avec l’Iran. La rencontre prévue entre Robert Cooper, l’adjoint de Solana, et Ali Bagheri, l’adjoint de Saïd Jalili, le négociateur iranien, serait compromise.


07.12.2008

L’Iran cherche à fuir les négociations directes avec le Congrès

En novembre 2007, les pays arabes du Golfe Persique ont proposé aux mollahs de créer un consortium pour la production du combustible nucléaire. Téhéran a refusé. En novembre 2008, des représentants des mêmes pays, venus à Téhéran en émissaires de Washington, ont renouvelé la même offre pour dénouer la crise, offre qui a été encore une fois refusée. Ce dimanche, le responsable de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique a suggéré la création d’un consortium régional pour la construction de réacteurs nucléaires.


01.12.2008

Iran : L’art de l’escalade

Il y a une semaine, l’AIEA publiait un nouveau rapport hostile au programme nucléaire iranien, rapport évoquant des quantités suffisantes d’uranium enrichi et des activités balistiques, éléments insinuant l’existence d’un projet de fabrication d’un missile nucléaire balistique. Les différents membres du groupe des Six ont réagi différemment à ce rapport : les Britanniques qui en sont les inspirateurs ont abondé en son sens, les Français ont gardé leur distance et finalement, Washington y a vu un obstacle à ses projets d’entente avec Téhéran et il a tout simplement ignoré les insinuations. Seul Téhéran n’avait pas réagi à ces insinuations : c’est fait. Il assume et surenchérit.


27.11.2008

Iran : Kouchner, Obama et le dialogue sans condition préalable

Un groupe de vingt diplomates et spécialistes universitaires du Moyen-Orient a conseillé à Obama d’oublier l’option militaire et d’engager des négociations sans condition préalable. L’appel a été lancé au lendemain d’un discours de Bernard Kouchner qui mettait Obama en garde contre un tel dialogue. Il y a deux points importants à préciser : le fameux groupe d’experts est très lié à American Iranian Council, le lobby des mollahs [1] aux Etats-Unis et le chef de la diplomatie française fait fausse route : l’offre du dialogue sans condition préalable d’Obama ne sera pas acceptée par les Mollahs. Explications.


16.11.2008

Iran - nucléaire : Le retour à la case départ

Vendredi, Téhéran avait fait part de la réception d’une demande écrite par Javier Solana, porte-parole de la diplomatie européenne, pour une reprise du dialogue « pour dissiper les problèmes mineurs soulevés par les activités nucléaires iraniennes ». Bruxelles avait reconnu l’existence d’une lettre des députés européens adressée à l’Iran. D’autres précisions arrivent de l’Iran.


10.11.2008

Iran : La 1ère décision symbolique post-Obama

Le régime des mollahs a été l’un des seuls à ne pas s’exprimer sur l’élection d’Obama ou à le féliciter. Il a seulement rappelé les lignes rouges au nouvel élu : il ne renoncera à sa ligne de conduite dans le dossier nucléaire qu’en échange de l’ouverture d’un dialogue direct avec Obama, un dialogue qui équivaut à une reconnaissance formelle du rôle régional du régime au Moyen-Orient. Ceci marque le démarrage d’un nouvel round de bras de fer entre Téhéran et Washington, situation qui explique la dernière prise de position du régime vis-à-vis de son dossier nucléaire.


06.11.2008

Iran – AIEA : Une cohabitation difficile !

Dans son rapport annuel publié le 27 octobre, Mohamed El Baradei est revenu sur le cas iranien et il a exprimé à nouveau ses doutes sur la nature de ces activités. Contrairement à l’aperçu qu’en a été donné dans la presse, ce rapport n’était pas une reprise du rapport spécifique sur l’Iran, mais une approche très modérée comprenant même des concessions inattendues.


29.10.2008

IRAN-NUCLEARIO: ¡DETRAS DE LAS PUERTAS CERRADAS!

En su pasado reporte, la AIEA ha evocado sus dudas a propósito de la natura del programa nucleario iraní y ha pedido de nuevo por más cooperación. En su caso, eso significa una autorización de acceso a sus sitios nuclearios que siguen siendo cerrados a los inspectores de la AIEA desde hace años.


13.10.2008

Crise nucléaire : L’Iran sonde l’administration Bush

Alors que les Six ont adopté une nouvelle résolution neutre qui ne comporte ni de nouvelles sanctions, ni de délai et de fait ont gelé le processus des pressions contre Téhéran, le régime des mollahs a rompu un silence qui aurait pu lui être bénéfique, pour condamner le manque de bonne volonté des Six.


08.10.2008

Iran : La bombe israélienne et la bombe iranienne

« Les Etats-Unis ne permettront pas à Israël de bombarder les installations nucléaires iraniennes tant que des troupes américaines seront stationnées en Irak », a rapporté lundi la 10e Chaîne, une télévision israélienne, qui citait des sources diplomatiques. « Tant que des troupes américaines seront stationnées en Irak » équivaut à un jamais !  [2]


08.10.2008

Iran : Décodage des soi-disant concessions nucléaires de Téhéran

L’ambassadeur de l’Iran à l’AIEA, Ali-Ashgar Soltanieh, a déclaré jeudi 2 octobre que la république islamique pourrait suspendre son programme d’enrichissement nucléaire en échange d’un approvisionnement garanti en combustible nucléaire étranger. Mais Téhéran affirme que l’accord doit lui donner le droit de reprendre l’enrichissement si l’approvisionnement était interrompu !


04.10.2008

Iran nucléaire : Retour des menaces parlementaires contre l’AIEA

L’Iran affirme qu’il pourrait ne plus autoriser l’AIEA à accéder sans entrave à ses sites nucléaires si cette agence et ses rapports restent sous l’influence des intérêts américains, a déclaré mercredi le porte-parole du Parlement islamique, Moussa Ghorbani.


02.10.2008

Iran : Une nouvelle résolution et après ?

La dernière résolution du Conseil de Sécurité adoptée à l’unanimité ne comporte pas de nouvelles sanctions, mais elle appelle l’Iran à se conformer sans délai aux recommandations des précédentes résolutions : suspension de l’enrichissement, autorisation des inspections… Keyhan, le principal quotidien du régime, dans son numéro 19193 évoque une sorte de victoire iranienne sur des Six plus divisés que jamais. Cependant, Téhéran a protesté – et à juste titre – contre cette nouvelle résolution : pourquoi ?


29.09.2008

IRAN-NUCLEAR : BEHIND THE CLOSED DOORS !

In its last report, the AEIA told about its doubts regarding the nature of the Iranian nuclear program and it called Teheran for more cooperation. In such case, this means an access authorization to the nuclear sites that remain closed to the AEIA inspectors since many years.


28.09.2008

Iran-nucléaire : Derrière les portes fermées !

Dans son dernier rapport, l’AIEA a évoqué ses doutes sur la nature du programme nucléaire iranien et elle a encore appelé Téhéran à plus de coopération. Dans son cas, cela signifie une autorisation d’accès à ses sites nucléaires qui restent fermés aux inspecteurs de l’AIEA depuis des années.


17.09.2008

Iran : L’AIEA tient en joue les mollahs

L’AIEA a publié son rapport sur l’Iran et il reste conforme à notre hypothèse : intimidant, contradictoire et flou.


16.09.2008

Iran - Etats-Unis : Chacun son buzz !

Un personnage subalterne du régime des mollahs a affirmé que l’Iran possédait 4000 centrifugeuses et qu’il était en train d’en installer 3000 autres. Presque au même moment, un quotidien hollandais a publié les confidences d’un espion anonyme évoquant une attaque américaine sur l’Iran au moyen de drones. Au-delà de leurs contenus, ces deux produits médiatiques sont révélateurs de la crise nucléaire.


30.08.2008

Iran : Sarkozy bis.

Il y a un an le 27 août 2007, à l’occasion du traditionnel discours annuel du président aux ambassadeurs français, Nicolas Sarkozy avait fait sensation en évoquant « la bombe iranienne ou le bombardement de l’Iran » . Cette année, il a repris son discours de l’année dernière avec quelques bémols.


28.08.2008

Le prix du soutien des russes à l’Iran

Selon notre analyse, les mollahs n’ont pas cédé car ils sont conscients de la lenteur des marchandages nécessaires au sein des Six entre les atlantistes et les sino-russes pour l’adoption de nouvelles sanctions. Téhéran qui n’avait jamais fait des déclarations confirmant ouvertement cette analyse vient de lever le voile sur le sujet.


09.08.2008

Heinonen en Iran : Visite à haut risque pour les mollahs

Le directeur adjoint de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Olli Heinonen, est arrivé à Téhéran ce jeudi pour parler de la coopération de l’agence avec l’Iran. Cette visite a créé un malaise en Iran. | Décodages |


08.08.2008

Iran : Rétrécissement dramatique du champ des options

Comme il était prévisible, après les deux semaines qui lui ont été accordées, le régime des mollahs a refusé d’aller dans le sens attendu par les Six. Téhéran précise qu’il a déjà remis sa réponse accompagnée d’une contre-proposition iranienne à laquelle les Six se sont engagés à répondre.


01.08.2008

Iran : Le maigre bilan de la conférence des Non Alignés à Téhéran

Les représentants du Mouvement des Non alignés (MNA) étaient les invités des mollahs. Chacun a dû se plier à une quadruple cérémonie pour rencontrer Ahmadinejad le président du régime, son ministre des affaires étrangères Mottaki, le responsable des négociations nucléaires Jalili mais aussi le président de l’assemblée, Larijani. La rencontre avec Ahmadinejad était du pur protocole, l’action se passait chez les trois autres maîtres de cérémonie. | Décodages |


01.08.2008

Iran nucléaire : Décodages du discours du Guide Suprême

Le régime des mollahs fêtait la révélation de Mahomet, ce fut l’occasion pour Khamenei, le guide suprême de la révolution islamique de faire un discours de politique générale, où il a comparé l’obstination nucléaire du régime à la pugnacité dont a fait preuve Mahomet pour vaincre ses adversaires.


31.07.2008

Iran : Une folle partie de Docteur Maboul avec Bush

Depuis la rencontre de Genève et après les propos de Condoleezza Rice évoquant un traitement plutôt lent et procédurier de la crise iranienne, le régime des mollahs a deviné une ouverture de Washington et multiplie des signes amicaux en sa direction. Cette approche a eu quelques ratés et elle a même provoqué la colère des russes qui n’apprécient guère une entente entre leur principal allié régional et leur principal adversaire planétaire. Après avoir réagi à cette colère par une marche arrière, Téhéran repart à l’assaut de Washington dans une nouvelle offensive de charme.


29.07.2008

L’Iran évoque un compromis sur une base de 6000 centrifugeuses

Le régime des mollahs prétend par la voix de son président posséder 5000 à 6000 centrifugeuses. C’est bien imprécis car il ne s’agit pas d’une information sur l’état des équipements, mais un indicateur de tendance sur les futurs choix du régime dans ses relations avec les Six.


27.07.2008

Iran : L’Europe adoucit ses sanctions

Téhéran se dit engagé dans une négociation avec les Six, mais ne cesse de relancer les américains pour la tenue de négociations bilatérales. En visite à Vienne pour rencontrer El Baradei, Reza Aghazadeh, le responsable du programme nucléaire iranien, a donné un nouvel exemple de cette approche ambiguë.


25.07.2008

Iran : Ahmadinejad enterre tout compromis - Décodages

A Genève, le régime des mollahs a opposé un refus catégorique à l’offre des Six et remis en cause l’ordre du jour sans provoquer une rupture immédiate des négociations, mais encore un nouveau délai. Au pire, les Six promettent de faire adopter une nouvelle résolution ce qui signifie un long délai de marchandages internes au Conseil de Sécurité. Cette situation a réconforté le régime des mollahs et provoqué le dernier discours d’Ahmadinejad.


24.07.2008

Iran : La piste de New York - Décodages

Samedi dernier, le représentant iranien pour le nucléaire a rencontré à Genève les représentants des Six y compris celui des Etats-Unis. Téhéran a encore refusé les demandes d’interruption de l’enrichissement et malgré cela, les Six lui ont accordé un nouveau délai. Quelques heures plus tard, différents dirigeants du régime ont évoqué une certaine victoire sur les Six. Aujourd’hui les occidentaux ont réagi : leurs déclarations et la réponse des mollahs.


22.07.2008

Iran : La définition mollah d’un « pas en avant »

Le samedi 20 juillet, Javier Solana et le négociateur iranien Saïd Jalili se sont rencontrés à Genève en Suisse en présence de William Burns le n°3 du Département d’Etat américain. Téhéran vient d’annoncer sa pleine satisfaction à propos de cette rencontre.


21.07.2008

Iran : La méthode hallal de Javier Solana !

Après 8 mois d’interruption du dialogue entre l’Iran et les Six (cinq pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU et l’Allemagne), le représentant du régime des mollahs rencontrait ce samedi à Genève Solana et des représentants des Six. L’Iran a encore refusé toute concession. Les Six n’ont rien entendu. | Décodages |


20.07.2008

Iran : La semaine en images n°22

Conformément à nos prévisions publiées le dimanche 13 juillet, la crise iranienne est entrée dans une nouvelle phase : les Etats-Unis ont affirmé leur intention de changer leur approche. La première réunion officielle en présence d’un émissaire américain a eu lieu à Genève. Ce changement de cap a été interprété comme le début de la fin de la crise et des sanctions : bref, les affaires pourraient repartir et la France entend être dans le peloton de tête de ce nouveau départ.
| Récit en images |


20.07.2008

L’Iran s’attend à des « négociations constructives » - Décodages

Les diplomates de Six rencontrent aujourd’hui Jalili, l’iranien chargé des négociations nucléaires. Cette rencontre se réalise après plusieurs mois d’efforts et de multiples rebondissements qui nous renseignent sur les futures évolutions à attendre de cette affaire.


19.07.2008

Iran : Les Etats-Unis entre deux eaux

Les américains ont annoncé leur décision de prendre part aux négociations multipartites avec Téhéran. William Burns, numéro trois du département d’Etat, participera aux côtés de Javier Solana et des diplomates de France, Allemagne, Grande-Bretagne, Russie et Chine à une rencontre avec le négociateur iranien. Quelle est la portée de cette décision ?


17.07.2008

Nouvel Obs | Vincent Jauvert : La réponse officielle de l’Iran à l’offre des Six

C’est un document confidentiel, remis le 4 juillet à Javier Solana, le diplomate en chef de l’UE - et publié, ici, pour la première fois. Il est signé par Manouchehr Mottaki, ministre des Affaires étrangères de la République islamique. Il s’agit de la réponse officielle de l’Iran à l’offre des Six (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité plus l’Allemagne) présentée le 14 juin dernier à Téhéran par le même Solona. L’offre en question dite « révisée » contenait un « paquet » de mesures incitant l’Iran à renoncer à son programme d’enrichissement de l’uranium.


15.07.2008

L’Iran se ravise sur sa propre offre de compromis !

Cristina Gallach, la porte-parole de Solana a déclaré hier que ce dernier préparait actuellement sa rencontre avec Jalili, le négociateur iranien. Normalement, les deux hommes devraient discuter des points de convergences entre l’offre des Six et la contre-offre d’un compromis qui a été soumise à Solana le 4 juillet.


15.07.2008

Iran : Résumé d’une folle semaine en juillet

Entre le vendredi 4 juillet, date de la remise de la réponse iranienne à l’offre des Six, et le vendredi 12 juillet, date de la clôture de l’affaire des missiles longue portée, l’Iran a connu une folle semaine pleine de rebondissements. C’est une semaine charnière qui marque un nouveau départ dans la crise nucléaire iranienne.


13.07.2008

Les prochains mouvements de l’Iran dans les 5 prochains mois

Le régime des mollahs a remis sa réponse aux Six, les invitant à accepter un compromis. Bien qu’un communiqué du régime ait donné un aperçu du contenu du texte, les médias occidentaux ont choisi de feindre l’incompréhension pour minimiser la portée négative de cette réponse.


06.07.2008

Iran : Le contenu exact de la réponse à l’offre des Six

L’Iran a finalement répondu à l’offre des Six ! Une lettre a été remise à Bruxelles au bureau de Javier Solana. En réalité, Téhéran précise qu’il ne s’agit pas d’une réponse à la dernière offre des Six mais une réponse à la lettre d’introduction qui l’accompagnait. L’organisme émetteur propose également à Solana de le rencontrer pour discuter de cette réponse dans trois semaines !


05.07.2008

Iran : Prêt à étudier l’ouverture d’une représentation américaine à Téhéran

Après les soi-disant révélations du New-Yorker sur des ingérences américaines en Iran, on aurait pu s’attendre à des protestations iraniennes. Téhéran surprend en se disant prêt à étudier l’ouverture d’une représentation américaine en Iran. Il y a deux raisons à ce revirement : le contexte nucléaire et le contexte d’une entente irano-américaine. | Décodages |


03.07.2008

Iran : Un compromis ?

Alors que Téhéran promet sans cesse une réponse rapide à l’offre des Six, dans une lettre publiée dans Libération, Velayati, conseiller du Guide Suprême, évoque un compromis qui serait susceptible de débloquer la situation et faire démarrer les négociations. La lettre bien qu’elle ne contienne pas l’énoncé de ce compromis a suscité à tort l’espoir d’un changement. Pourtant, cette lettre est tout sauf une source d’optimisme.


03.07.2008

Iran : Une réponse à l’offre des Six, « le moment venu » !

Le régime des mollahs a fait savoir par plusieurs canaux qu’il continuait à étudier avec sérieux et minutie le paquet de mesures incitatives qui lui avait été remis le 14 juin par Javier Solana.


30.06.2008

L’Iran promet une réponse rapide aux Six !

Larijani, président du Parlement du régime, a qualifié de « promesses vides » les mesures incitatives proposées par les Six car elles privent l’Iran de son droit au nucléaire. Cependant, au même moment, le vice-ministre des affaires étrangères a fait une déclaration diamétralement opposée. | Décodages |


29.06.2008

La version iranienne du Gel Contre Gel !

Il y a quelques jours, Delphine Minoui, une journaliste proche de Téhéran, a évoqué une solution de consensus sur la base d’un accord stipulant une pause iranienne dans le déploiement de nouvelles centrifugeuses contre une pause dans l’adoption de nouvelles sanctions. Nous avons affirmé que le projet très favorable à l’Iran et à l’Europe était une initiative des mollahs : les choses se précisent.


22.06.2008

Iran : Analyse point par point de l’offre des Six

Plusieurs sites d’infos ont publié le contenu de l’offre des Six aux mollahs. Initialement, ce contenu devait rester secret. En révélant son contenu en 8 chapitres, les Six espèrent mettre mal à l’aise les mollahs car il s’agit de propositions très généreuses que l’on ne refuse pas à moins d’avoir des compensations qui dépassent l’offre. C’est pourquoi, il nous a paru utile d’expliquer le refus des mollahs.


19.06.2008

Iran : Les 4 réponses successives des mollahs aux 5+1

Le samedi 14 juin, Javier Solana s’est rendu à Téhéran pour remettre aux mollahs la dernière offre des Six. Cette offre (qui date de 2006) comprend une assistance technique et financière en vue de la construction de réacteurs à eau légère, la garantie de fourniture de combustible nucléaire, l’élargissement de la coopération énergétique, la suppression des sanctions et mesures d’embargo, une rapide adhésion à l’OMC ainsi que des garanties de sécurité ; le tout en échange d’une suspension provisoire de l’enrichissement d’uranium pendant la durée des consultations. La réponse de Téhéran mérite qu’on s’y attarde.


17.06.2008



0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 [Retour à l'index des mots-clés]