Accueil > Politique Nucléaire des mollahs
0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350

Iran : Javier, Gordon et Mahmoud surfent sur la même vague

Dans une conférence de presse commune avec Bush, le chef du gouvernement britannique Gordon Brown a rassuré son hôte américain en annonçant l’adoption prochaine de sanctions européennes à l’encontre de l’Iran si ce pays s’obstinait à ne pas donner une réponse positive à l’offre des Six. L’annonce britannique d’un gel des avoirs iraniens a été immédiatement rejetée par Solana.


17.06.2008

Iran : A Paris Mottaki se montre provocateur, obstiné et impertinent

De passage à Paris, pour la conférence d’aide à l’Afghanistan, Mottaki le ministre des affaires étrangères des mollahs a parlé dans les médias français : sur France 24 face à un très décevant Sylvain Attal (que l’on a connu plus mordant), ou dans le Monde face à Marie-Claude Descamps, une journaliste toujours très complaisante avec tous les représentants du régime des mollahs.


14.06.2008

Iran : L’offre des Six a deux défauts intrinsèques

Téhéran qui avait pendant des mois refusé toute reprise de dialogue avec Solana a finalement changé d’avis : Mottaki, le ministre des affaires étrangères d’Ahmadinejad a informé l’intéressé que ses supérieurs étaient disposé à l’écouter. A la veille du départ de Solana pour Téhéran, Ahmadinejad affirme le contraire en déclarant que Téhéran ne renoncera pas à son programme nucléaire ou aux travaux d’enrichissement, quelle que soit l’offre des Six.


13.06.2008

Nucléaire iranien : Les égyptiens s’en mêlent aussi !

L’ambassadeur d’Egypte à Washington Nabil Fahmi a publié un plan de synthèse pour le règlement de la crise nucléaire iranienne.


09.06.2008

Iran nucléaire : Double déception au Conseil des Gouverneurs

Après le rapport d’El Baradei qui a surpris les mollahs, Téhéran devait se soumettre à l’avis des 35 membres du Conseil des Gouverneurs de l’AIEA. Leur réunion s’est achevée sur une note négative bien inattendue pour Téhéran.


06.06.2008

Iran nucléaire : Fermeté et mixité

Lundi au cours de la réunion du Conseil de Gouverneurs de l’AIEA, Mohamed El Baradei a encore évoqué les accusations alarmantes sur des tentatives de l’Iran de militariser son programme atomique, mais sans demander des mesures urgentes. El Baradei a juste demandé des explications complémentaires sur ces allégations. D’évidence, malgré une fermeté ostentatoire, nous sommes toujours dans une approche mixte qui mélange les remontrances aux offres de dialogue et d’entente.


03.06.2008

Iran : Poutine, entre les lignes

Rien ne permet de supposer que l’Iran développe un programme nucléaire à caractère militaire, a affirmé le 1er ministre russe Vladimir Poutine dans une interview publiée samedi par le quotidien français Le Monde.


01.06.2008

Comment l’Iran drague l’Europe

Hier en Iran on évoquait une restriction de la coopération avec l’AIEA, et aujourd’hui le régime évoque la poursuite de cette coopération. Hier en Iran on évoquait une reprise du dialogue avec l’Europe et aujourd’hui on prétend le contraire. | Décodages |


30.05.2008

Iran : Décodages des propos de Larijani sur l’AIEA

Suite à la publication du dernier rapport de l’AIEA, Larijani, le nouveau président du Parlement du régime des mollahs, a averti mercredi que l’Iran pourrait revoir sa coopération avec l’AIEA. Ce milicien très lié au Hezbollah, mais qualifié de modéré par les européens, avait reçu quelques heures plus tôt les félicitations de Javier Solana pour sa nomination à la présidence du Parlement et à cette occasion, il avait informé son interlocuteur européen que Téhéran attendait la reprise du dialogue avec l’Europe. Ces deux déclarations ne sont point incompatibles. | Décodages |


29.05.2008

Iran : Le rapport de l’AIEA vu par les experts iraniens

Le dernier rapport de l’AIEA sur les activités nucléaires militaires que les mollahs auraient menées en 2003 a suscité des réactions officielles plutôt virulentes de la part des Etats-Unis et leurs alliés se sont inquiétés, c’est pourquoi nous avons décidé d’exposer les points vues des experts politiques du régime des mollahs, points de vue qui tranchent avec les compte-rendus qu’en sont donnés en occident.


28.05.2008

Iran nucléaire : Dernières évolutions de l’offre des Six

Au cours des deux dernières semaines, le ministre des affaires étrangères russe avait plusieurs fois exprimé le souhait que la communauté internationale accorde à l’Iran des garanties de sécurité et un rôle régional dans les conflits du Proche et Moyen-Orient. Après un long silence, Téhéran s’est exprimé à ce sujet.


22.05.2008

Iran : L’AIEA revient en Iran sous un nouveau jour

Très récemment, des accusations ont été formulées à l’encontre de certaines activités nucléaires militaires menées par les mollahs en 2003. Ces derniers ont accepté de rencontrer les émissaires de l’AIEA pour fournir des explications sur ces « allégations ». Dans ce cadre, les mollahs ont reçu pour la troisième fois une délégation de l’AIEA qui restera pendant 3 jours en Iran.


13.05.2008

Iran : Le lobbying nucléaire des mollahs en France

Depuis un certain temps, le régime des mollahs qui est accusé de ne pas appliquer les règlements du Traité de Non Prolifération a décidé d’inverser l’accusation. Le TNP est basé sur la discrimination volontairement consentie par les signataires entre les EDAN (Etats dotés d’armes nucléaires) et les ENDAN (Etats non dotés d’armes nucléaires). Selon les mollahs, ce sont les EDAN, qui accusent l’Iran, qui ne respectent pas ce traité. Le thème revient régulièrement dans les discours nucléaires ou diplomatiques des mollahs et grâce à des complicités locales, il débarque en France.


12.05.2008

Iran : Le Guide rejette toute offre de réconciliation

Khamenei [1], le Guide suprême de la république islamique, a rejeté en moins de 24 heures après l’annonce des Six, leur nouvelle version « revue et actualisée » des incitations présentées en 2006. Khamenei a réaffirmé dimanche que la république islamique poursuivrait la réalisation de son programme nucléaire en dépit des pressions occidentales.


05.05.2008

Iran : Les Six proposeraient-ils un compromis aux mollahs ?

Les ministres des Affaires étrangères des Six (États-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France et Allemagne) se sont réunis à Londres et ont décidé de proposer à Téhéran d’ici une semaine une version « revue et actualisée » des incitations présentées en 2006. Cette nouvelle offre confidentielle au contenu secret n’est pas assortie d’une date limite et si Téhéran la rejette, son refus n’entraînera aucune nouvelle sanction.


04.05.2008

Iran nucléaire : Retour aux discours onusiens d’Ahmadinejad

Le milicien Saïd Jalili, ex-plume d’Ahmadinejad, actuel secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale, a fait connaître le contenu d’un paquet de propositions qui devraient résoudre tous les problèmes mondiaux. Elles sont du même tonneau que les discours incroyables faits par Ahmadinejad à la tribune des Nations Unies qui étaient écrits par ce milicien.


30.04.2008

Iran : De nouvelles négociations avec l’AIEA dès le 28 avril

Une délégation de l’AIEA, conduite par le directeur adjoint de l’agence Olli Heinonen, se rendra le 28 avril à Téhéran afin de poursuivre les négociations sur le programme nucléaire iranien avec les autorités de ce pays, rapporte l’agence iranienne ISNA.


26.04.2008

Iran nucléaire : L’AIEA réédite son exploit procédurier de l’été 2007

Olli Heinonen, le directeur adjoint de l’AIEA était à Téhéran pour obtenir des précisions sur de vieux documents sur les études nucléaires militaires du régime des mollahs. Après 10 heures de négociations étalées sur deux jours, il a quitté l’Iran avec une promesse iranienne que le régime des mollahs fournirait des réponses au cours du mois de mai.


24.04.2008

Iran : Double provocation diplomatique sur l’Irak et sur le nucléaire

La conférence de presse hebdomadaire du porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères a lieu tous les dimanches, second jour de la semaine iranienne, mais évidemment la veille du début de la semaine en occident. Les chancelleries occidentales étant en congé hebdomadaire, les annonces iraniennes envahissent sans entrave l’espace news du net. Comme chaque semaine nous avons donc eu droit au menu des turbulences de la semaine. Au menu de cette semaine : l’Irak et le nucléaire !


21.04.2008

L’échec des P5+1 à Shanghai incite l’Iran à fermer la porte

L’Iran est prêt à des négociations sur les questions nucléaires à condition que ces discussions ne portent pas atteinte à ses droits, a déclaré Ahmadinejad, après l’annonce de l’échec de la réunion des P5+1 à Shanghaï. Selon l’agence britannique Reuters, ce discours serait le signe d’une ouverture, nous pensons le contraire. | Décodages |


17.04.2008

Iran : Annulation tactique du rendez-vous avec El Baradei

Le lundi 4 mars, les 5 membres permanents du Conseil de Sécurité plus l’Allemagne ont adopté une nouvelle résolution contre l’Iran tout en rappelant que leur paquet d’offres commerciales datant de juin 2006 était toujours d’actualité. Face à l’insuccès de ce plan –qui est une nouvelle version d’un plan européen datant des mois de mai et avril 2006-, les 5+1 ont décidé de se rencontrer le 16 avril 2008 à Shanghai pour faire le point sur le sujet.


14.04.2008

Iran : Vers une seconde tranche de 3000 centrifugeuses !

Le régime des mollahs a annoncé la mise en service de 492 nouvelles centrifugeuses de la première génération en plus des 3000 qui seraient déjà installées.


12.04.2008

Rafsandjani : L’Iran est prêt à des négociations avec l’AIEA

Au cours de la fameuse prière de vendredi à Téhéran, Rafsandjani, que l’on présente comme un modéré s’est déclaré en faveur d’une reprise des négociations nucléaires !


12.04.2008

Iran : Que comprendre du dernier discours d’Ahmadinejad ?

En déplacement dans la ville de Mach’had, Ahmadinejad a encore qualifié la résolution de l’ONU de « bouts de papiers déchirés » en rejetant toute suspension de l’enrichissement. Il a également tenu des propos islamistes qui ont alarmé les médias occidentaux.


11.04.2008

Iran : Les Premières images des centrifugeuses de Natanz

A l’occasion de la journée nationale du nucléaire, Ahmadinejad a annoncé le début des préparatifs pour l’installations de 6000 nouvelles centrifugeuses 5 fois plus performantes que les précédentes. Les premières images de ces appareils ont été publiées à une heure très tardive sur le site de l’IRNA, la principale agence de presse du régime, agence entièrement gérée par les Pasdaran.


10.04.2008

L’Iran renoue avec le nucléaire anxiogène - décodages !

Ce 8 avril, les mollahs fêtaient les grandes réussites du savoir faire nucléaire 100% local ! Ahmadinejad a donné le coup d’envoi de cette journée en visitant l’usine de l’enrichissement nucléaire de Natanz pendant trois heures.
| Décodages |


09.04.2008

Nucléaire : L’Iran ne négociera pas avec l’Europe

Dans une interview accordée vendredi à l’agence de presse japonaise Kyodo, Ahmadinejad a encore rejeté l’offre internationale de suspension de l’enrichissement en échange de coopération commerciale tous azimuts et également écarté toute reprise des discussions avec le diplomate en chef de l’Union européenne Javier Solana.


07.04.2008

Le 8 avril, l’Iran fête la journée du nucléaire pacifique !

Le nucléaire pacifique est le nouveau dada des mollahs. On se souvient du « ballet du Yellow Cake show » qui avait marqué le 11 avril 2007 le démarrage des activités de l’enrichissement de l’uranium. Pour une inexplicable raison, ce n’est pas le 11 avril mais le 8 avril qui sera désormais la journée de célébration des activités nucléaires pacifiques avec un savoir faire 100% local.


31.03.2008

Iran : Contre-offensives pour annuler la résolution 1803

Le régime des mollahs a décidé d’ignorer la troisième résolution du Conseil de Sécurité qui lui demande d’arrêter ses activités d’enrichissement de l’uranium. En se basant sur le dernier rapport d’El Baradei, Téhéran estime que cette résolution est injustifiée et a entrepris des démarches officielles et officieuses dans le sens de ce choix.


28.03.2008

Iran : Bambang à Téhéran !

Le 4 mars dernier, l’Indonésie, membre non permanent du Conseil de Sécurité s’était abstenue de voter en faveur d’une nouvelle résolution au prétexte qu’il fallait donner plus de temps à Téhéran pour confirmer sa volonté de renforcer sa coopération avec l’AIEA. Après cette bonne action aux conséquences limitées pour l’Iran, le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono avait exprimé le souhait de se rendre en Iran pour convaincre les mollahs d’accepter l’offre occidentale des compensations économiques en échange d’une suspension de l’enrichissement. Bambang avait une autre idée en tête.


12.03.2008

Iran : Les conditions de la reprise d’un dialogue avec l’Europe

La résolution 1803 du Conseil de Sécurité encourage les Européens à reprendre les négociations avec Téhéran. Mottaki, le ministre des affaires étrangères des mollahs, a déclaré dimanche que Téhéran était prêt à ouvrir des négociations avec l’Union européenne si celles-ci débouchaient sur des résultats concrets. « Nous avons toujours été partisans de négociations ayant un objectif précis, un programme défini et assurées de donner des résultats ».
| Décodages |


10.03.2008

Offre des « Six » : L’Iran à l’épreuve de la transparence

La résolution 1803 adoptée le lundi 4 mars par le Conseil de Sécurité accorde un délai supplémentaire de 90 jours aux mollahs, période pendant laquelle ils sont censés négocier avec les « Six » pour trouver en échange de la suspension de leurs activités nucléaire un accord sur les modalités d’application des mesures très alléchantes proposées dans le paquet d’offres datant de 2006. Téhéran a opposé un non catégorique à ces offres.


06.03.2008

Iran : La résolution 1803 est une aubaine politique pour les mollahs !

La résolution 1803 du Conseil de Sécurité a déclenché une salve de réactions hostiles en Iran. Khazaï, l’ambassadeur des mollahs à l’ONU l’a qualifiée de « complètement illégitime et illégale ». Boroujerdi, président de la Commission des Affaires étrangères du Parlement a parlé d’une résolution « ni acceptable, ni applicable ». Le porte-parole du ministère des affaires étrangères l’a qualifiée de « sans valeur, inacceptable et condamnable et contraire à l’esprit et au contenu des règlements de l’AIEA ».
Mais les réactions les plus intéressantes viennent d’un des chouchous des médias occidentaux : le rouquin Ali Larijani, l’ex-responsable des négociations nucléaires.


05.03.2008

Iran nucléaire : Rafsandjani vole au secours d’Ahmadinejad

Depuis la publication du rapport d’El Baradei, le régime des mollahs ne cesse de crier victoire et les différents personnages du régime prennent la parole pour féliciter « la nation iranienne ». Ces références à la nation et au patriotisme ne sont pas sans arrière-pensée : d’un côté le régime explique son entêtement qui se traduit par des sanctions qui affaiblissent l’économie et d’un autre côté, il flatte le peuple afin de l’inciter à participer massivement aux élections législatives du 14 mars, participation qui sera exploitée comme un plébiscite de cet entêtement.


25.02.2008

Iran : Le dernier rapport de l’AIEA, comme un jeu de mécano

Le dernier rapport d’El Baradei sur les activités nucléaires iraniennes a satisfait les différents dirigeants iraniens. Cette satisfaction est due aux sous-entendus subtils et les recommandations de ce rapport très diplomatique. | Décodages |


23.02.2008

Iran : Possible ratification du Protocole Additionnel du TNP

Le 20 février 2008, deux jours avant la publication du rapport d’El Baradei sur la coopération entre l’Iran et l’AIEA, le Parlement du régime des mollahs a annoncé qu’il ratifierait le Protocole Additionnel du TNP si l’on reconnaissait officiellement le droit de l’Iran à l‘enrichissement nucléaire.


22.02.2008

Iran : Le régime des mollahs est l’informateur de l’AIEA !

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Mohammad-Ali Hosseini, n’a pas rejeté les allégations des médias occidentaux (Reuters) à propos de l’utilisation par l’Iran d’une nouvelle génération de super centrifugeuse.


18.02.2008

Iran : Un Ahmadinejad bis-inédit

Lors de son discours pour la cérémonie de l’anniversaire de la révolution, Ahmadinejad a insisté sur la poursuite de l’enrichissement et confirmé le lancement de nouvelles fusées spatiales, des propos qui ont été légèrement mal interprétés. | Décodages |


12.02.2008

Iran : L’enrichissement au service de ses intérêts nationaux

Au cours d’une interview avec « YOMIURI » le plus important quotidien nippon, Abbas Aragh-tchi, ex-vice-ministre des affaires étrangères d’Ahmadinejad et nouvel ambassadeur des mollahs au Japon, a affirmé que l’Iran n’accepterait jamais la suspension de l’enrichissement d’uranium. Au même moment à Téhéran, Ahmadinejad aussi a rejeté cette demande permanente du Conseil de Sécurité.


31.01.2008

Iran : Pourquoi la Russie a livré la totalité du combustible nucléaire

Le lundi 28 janvier 2008, la Russie a terminé la livraison des 82 tonnes du combustible nucléaire et certains équipements destinés à la future centrale électrique de Bouchehr. Bientôt commenceront les travaux d’achèvement de cette centrale et les phases de réglages des équipements avant le démarrage plein régime du réacteur.


29.01.2008

Iran : Une réponse classique à une nouvelle résolution

Invité à Davos pour le 38e Forum économique mondial, Manouchehr Mottaki, le ministre des affaires étrangères du régime des mollahs, a fait plusieurs déclarations qu’il convient d’enregistrer car elles sont représentatives de ce que sera la réponse des mollahs à une prochaine résolution. | Déclarations suivies des décodages.


28.01.2008

L’Iran demande que le Conseil de sécurité soit dessaisi

Au cours d’un entretien accordé à la chaîne Al Jazeera, Ahmadinejad a déclaré que les deux résolutions en cours d’applications contre l’Iran avaient été adoptées sur la base de fausses données, en référence à un rapport des services secrets américains qui avaient affirmé que l’Iran avait cessé ses activités nucléaires militaires en 2003. De ce fait il a estimé que même le transfert du dossier nucléaire iranien vers le Conseil de Sécurité avait une motivation politique et était sans valeur légale (c-à-d conformément aux règlements de l’AIEA).


18.01.2008

Iran – nucléaire : Une triple relance de la crise

Mohamed El Baradei, le directeur général de l’AIEA était à Téhéran et à l’issue de ses premiers entretiens, il n’a pas hésité à qualifier de positives ses discussions avec les dirigeants du régime. De retour à Vienne, il s’est dit porteur de bonnes nouvelles : les mollahs lui ont fourni des précisions sur une nouvelle centrifugeuse et lui ont promis de fournir d’ici un mois des éclaircissements nécessaires sur leurs activités nucléaires passées. Apparemment, El Baradei n’a pas renoncé à sa langue de bois et ses formules délibérément floues.


14.01.2008

Iran : Bouchehr fait trop envie !

La Russie a promis le démarrage des activités de Bouchehr au plus tôt en 2009, mais entre temps le réacteur sera testé à 5%, puis 10%, par paliers successifs afin de s’assurer que tout fonctionne bien et qu’il n’y a aucune fuite à aucun niveau ni de problème de surchauffe. Ainsi vers mi 2008, si tout avance bien, le réacteur sera testé avec une capacité de 50%. Les mollahs ont donc annoncé : Bouchehr fonctionnera en été 2008 à 50% de ses capacités !


02.01.2008

Moscou appellerait l’Iran à cesser l’enrichissement ?

Le 26 décembre 2007, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a exhorté l’Iran à renoncer à la poursuite de l’enrichissement de l’uranium au mépris de l’avis de la communauté internationale.


29.12.2007

L’Iran se prépare à défendre son programme d’enrichissement

Le régime des mollahs ne peut en aucun cas renoncer à son programme d’enrichissement : ce programme est au cœur de la crise et Téhéran a besoin de cette crise pour obtenir des compensations géopolitiques. Au lendemain de la première livraison de combustible russe et la première réaction iranienne de refus catégorique de suspension, le régime des mollahs se prépare à défendre et justifier ce programme anxiogène.


19.12.2007

Iran nucléaire : Le retour de l’axe Téhéran-Moscou-Pékin

Hosseini, le Porte-parole de la diplomatie iranienne a rappelé que Téhéran était prêt aux négociations sans conditions préalables avec le groupe 5+1. Cette proposition est alignée sur les positions des deux principaux alliés de Téhéran : Moscou et Pékin.


17.12.2007

L’Iran continue sa coopération avec l’AIEA !

Le régime des mollahs avait fait courir la rumeur que ses équipements étaient contaminés par des particules de l’uranium enrichi de qualité militaire en vue de faire restaurer les doutes sur ses capacités nucléaires.


14.12.2007

Nucléaire : L’Iran relance la crise par une rumeur de contamination

Le rapport de dévaluation du programme nucléaire militaire iranien a réellement déplu aux mollahs. En effet, ce rapport a neutralisé leur arme des annonces nucléaires anxiogènes. Leur stratégie de négociations étant fondée sur l’utilisation des bluffs nucléaires ou militaires, les mollahs cherchent par tous les moyens à restaurer le principe de l’opacité de leur programme nucléaire. Certes, ils saluent le rapport, mais ils ont redoublé d’efforts pour donner l’impression qu’ils ont un programme nucléaire militaire non reconnu !


12.12.2007

Iran : Le rapport américain pourrait relancer Ahmadinejad

Ahmadinejad a déclaré que la publication du rapport américain sur le nucléaire iranien était une victoire pour la république islamique. En dehors des mollahs, El Baradei et la Russie ont également revendiqué une victoire de leurs thèses et nous avons consacré des articles à leurs cas. La victoire et des réajustements diplomatiques sont à la mode du côté des amis des mollahs, mais qu’en est-il de la république islamique après ce bouleversement inattendu ?


08.12.2007



0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 [Retour à l'index des mots-clés]