Accueil > Politique Nucléaire des mollahs
0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350

Iran : Une dernière provocation nucléaire en attendant mieux

Au moment où le régime des mollahs doit répondre aux Six à propos d’une suspension de son programme nucléaire, il a annoncé un renforcement de ce programme avec l’exploitation prochaine d’une « nouvelle génération de centrifugeuses 5 fois plus puissantes et plus rapides pour enrichir de l’uranium ». Téhéran provoque pour faire capoter le dialogue.


23.09.2009

Iran : Une victoire qui rime avec désespoir

Suite à l’acceptation par Washington de l’offre iranienne de dialogue, Javier Solana a obtenu l’accord de Téhéran pour une première rencontre avec les Six en présence du représentant américain. La date acceptée par Téhéran est le 1er octobre, soit une semaine complète après la dernière date butoir fixée par les Six.


15.09.2009

Iran : A spectacular reversal thanks to the US !

In order to avoid any gesture of appeasement without laying itself opened to sanctions because of some lack of cooperation, Tehran had the idea to offer an off-board dialogue in order to urge Americans to slam the negotiation door behind. Right after it refused without getting angry, Washington accepted this dialogue in order to commit Tehran into an appeasement process. Tehran is panicking, mullahs doesn’t want anymore to use their own solution !


14.09.2009

Iran : Un retournement spectaculaire grâce aux Etats-Unis !

Afin de ne faire aucun geste d’apaisement sans s’exposer à des sanctions pour manque de coopération, Téhéran a l’idée d’une offre de dialogue hors-sujet pour pousser les Américains à claquer la porte des négociations. Après avoir refusé sans s’emporter, Washington a accepté ce dialogue pour engager Téhéran dans la voie de l’apaisement. C’est la panique à Téhéran, les mollahs ne veulent plus de leur propre solution !


14.09.2009

Iran : Les Six disent encore non à sa pochette surprise

Téhéran qui a bâti sa réputation régionale sur un anti américanisme militant voire guerrier ne peut pas accepter le dialogue et l’apaisement. Pour s’éviter des sanctions, il a eu l’idée de pousser les Six à rompre en proposant le dialogue, mais sur un autre sujet que son programme nucléaire militant. Mauvaise pioche. | Décodages |


12.09.2009

Iran : Que signifie la confiance accordée à Ahmadinejad

Après une victoire contestée, Ahmadinejad a connu une interminable contestation de l’ensemble de ses choix ministériels par le Parlement islamique. Cette période semble révolue car le Parlement a finalement accordé son vote de confiance au président. Les experts parlent d’une « large victoire pour Ahmadinejad, une victoire qui va lui donner les moyens de sa politique nucléaire ».


04.09.2009

Iran : Sarkozy a joué du tam-tam

Selon la presse française, dans son discours d’ouverture de la Conférence des ambassadeurs français à l’Elysée, le président Sarkozy aurait haussé le ton face à l’Iran. Nous avons entendu un autre ton, ni plus, ni plus bas, mais un joli son de bois.


28.08.2009

Iran : 4 limogeages pour une mini crise présidentielle

A quelques jours de la fin du mandat de l’actuel gouvernement, Ahmadinejad a viré 4 de ses ministres. Ce qui peut apparaître comme un geste symbolique annonçant un remaniement ministériel en profondeur est en fait une bourde majeure contraire à l’article 136 de la constitution de la république islamique, une bourde qui remet en cause plus profondément la légitimité du président.


27.07.2009

Iran : Ahmadinejad, un rebelle provisoire

Le Guide suprême Ali Khamenei a donné l’ordre à Ahmadinejad de renoncer à prendre comme premier vice-président un ministre qui avait tenu des propos pro-israéliens. Comme nous l’avions prévu, Ahmadinejad a refusé de se plier à cet ordre !


24.07.2009

Iran : Le Buzz nécessaire du ministre démissionnaire

Il y a 4 jours, Ahmadinejad nommait comme premier vice-président un homme en disgrâce pour avoir tenu des propos pro-israéliens. Deux jours après sa nomination, le dimanche 19 juillet, la télévision d’Etat annonçait sa démission anticipée, une démission démentie après 24 heures, un timing voulu par le régime.


21.07.2009

Iran : Ce que fera Salehi, le successeur d’Aghazadeh

Hier, Téhéran annonçait la démission de son directeur du programme nucléaire, Gholam-Reza Aghazadeh, en prétextant un désaccord entre ce modéré et Ahmadinejad, laissant présager l’arrivée d’un successeur non modéré en adéquation avec ce dernier. Ce successeur est désormais connu : il s’agit d’Ali Akbar Salehi, un ex-ambassadeur d’Iran auprès de l’AIEA, un modéré nommé sous Khatami !


18.07.2009

Iran : Un remaniement nucléaire qui se veut déstabilisateur

Au moment où la communauté internationale presse l’Iran de cesser ses activités nucléaires, le régime des mollahs tente une diversion en changeant le directeur de l’Organisation iranienne de l’Energie atomique (OIEA) au motif officiel d’une demande de démission déposée par l’intéressé qui se nomme Gholam-Reza Aghazadeh. Téhéran justifiera ce départ comme résultant du conflit Ahmadinejad-Moussavi, car Aghazadeh est un très proche ami de Moussavi.


17.07.2009

Iran-G8 : Sortie ratée pour Washington qui aggrave la crise

Hier à l’annonce de la décision de G8 de donner deux mois de délais aux négociations, les mollahs faisaient valoir leur Niet ! Cette réponse a résulté des manœuvres ratées des Etats-Unis avant le G8.


13.07.2009

IRAN : A PROCESS OF UNCONTROLABLE FLIGHT FORWARD

© IRAN-RESIST.ORG – July 7, 2009 | The Islamic Republic gives an image of a very upset regime : this is due to an immoderate series of lies -fake pretentions of fraud and fake protests- that were meant to call into question the legitimacy of the latest elected president so to block legally any dialogue between the latter and the West. Presently he is forced everyday to invent new lies to not lose face or capitulate.


10.07.2009

Iran : Le régime fustige la déclaration du G8

Alors que les médias s’attendaient à un renforcement des sanctions contre l’Iran, les dirigeants des huit pays les plus riches de la planète, les G-8, réunis à L’Aquila en Italie ont affirmé leur volonté de « privilégier le dialogue et la diplomatie pour régler le problème du nucléaire iranien ». Téhéran n’a guère apprécié. | Décodages |


10.07.2009

Iran : Un processus incontrôlable de fuite en avant

La république islamique donne l’image d’un régime très perturbé : elle doit cela à une suite effrénée de mensonges (fausses prétentions de fraude et fausses contestations) destinés à remettre en cause la légitimité du dernier président élu lui afin de bloquer légalement tout dialogue entre ce dernier et l’Occident. A présent, il est tous les jours obligé d’inventer de nouveaux mensonges pour ne pas perdre la face ou capituler.


07.07.2009

Iran : Moussavi sera la garantie décennale du régime !

Les médias occidentaux, mais aussi ceux de Téhéran, ne parlent que de Moussavi, celui qui conteste la légitimité d’Ahmadinejad et promet de remettre en cause tous les accords signés par ce dernier au cours des 4 prochaines années, surtout un compromis sur le nucléaire. Croyant avoir trouvé la parade ultime pour refuser tout compromis, Téhéran prépare un plan pour étendre cette disposition au-delà des 4 années du second mandat d’Ahmadinejad.


03.07.2009

Iran : Les deux Projets Moussavi !

Suite à des accusations de coup d’Etat des Pasdaran contre Moussavi, qui serait le candidat préféré du peuple, après de longues tergiversations, le régime a recompté 10% des voix avant de reconfirmer les résultats et la victoire d’Ahmadinejad. Dans le même temps, l’agence IRNA qui est contrôlée par les Pasdaran a diffusé des photos de « bulletins (recomptés) non pliés » qui entérinent la thèse de la fraude : le régime a visiblement intérêt à alimenter cette thèse ! Machiavel devrait refaire un stage chez les mollahs. C’est tordu, cynique, brillant, mais désespéré.


02.07.2009

Iran - élection : Un scénario en or massif !

Pour obtenir une reconnaissance de son rôle régional, Téhéran doit maintenir en état son programme nucléaire et refuser le dialogue proposé par Obama. Pour le faire, il va mettre en scène la victoire démocratique d’Ahmadinejad qui incarne ce refus de compromis. Tout porte à croire qu’il a déjà trouvé le moyen pour poursuivre durablement cette politique sans entrer en conflit avec sa prétention d’être un régime démocratique pluraliste. | Décodages |


10.06.2009

Iran : Dialogue de sourds entre Sarkozy et Mottaki

Le président Sarkozy recevra aujourd’hui à 16h30 le ministre iranien des Affaires étrangères Mottaki pour évoquer la relance du dialogue entre l’Iran et les Six. Avant de quitter Téhéran pour Paris, Mottaki a organisé une conférence de presse internationale qui a révélé son état d’esprit avec cette rencontre.


03.06.2009

Iran : Les promesses des candidats désespèrent les Iraniens

Alors que les Iraniens s’apprêtent à boycotter massivement l’élection présidentielle car des candidats pareils aux mêmes n’abordent jamais les sujets qui les intéressent, les Etats amis partenaires commerciaux des mollahs produisent tous les jours des articles pour prétendre le contraire en insistant sur la différence entre les candidats.


01.06.2009

Iran : Aucun dialogue, ni avec les Six, ni avec Obama

Les présidents du Pakistan et de l’Afghanistan, c’est-à-dire, des deux plus importants alliés des Etats-Unis face aux Talibans étaient à Téhéran. A l’examen des sujets abordés, on s’aperçoit que le véritable objet de leur visite était une nouvelle offre américaine d’entente à Téhéran.


26.05.2009

Iran : Petit lifting de son discours nucléaire

Lors de la conférence de l’AIEA à Pékin, l’Iran a confirmé son intention de construire ses propres centrales nucléaires et de les approvisionner en combustible de fabrication nationale. Il y a certes une volonté de souffler sur les braises, mais également un discours nouveau.


21.04.2009

IRAN : A RIGHT TO ENRICHMENT AND PROVOCATION !

© IRAN-RESIST.ORG – April 15 2009 | “Iran will continue its nuclear program and its ballistic program”, this was the answer of Ahmadinejad to the optimism wave that appeared after he announced his consent to participate in discussions free of previous conditions with the Six. Such answer is not the result of a single man’s frenzy but the expressions of a negotiation tactics.


15.04.2009

Iran : Un droit à l’enrichissement et à la provocation !

« L’Iran poursuivra son programme nucléaire et son programme balistique », telle a été la réponse d’Ahmadinejad à la vague d’optimisme née après l’annonce de son consentement à participer à des discussions sans conditions préalables avec les Six. Cette réponse n’est pas le fruit des délires d’un seul homme, mais l’expression d’une tactique de marchandages.


15.04.2009

Iran - les Six : Téhéran cherche uniquement un tremplin

Mercredi dernier, les Six ont évoqué la possibilité de négociations sans condition préalable de suspension de l’enrichissement avec Téhéran. Dans un premier temps, le régime des mollahs n’avait pas répondu favorablement à cette invitation, mais à la suite d’une combinaison d’événements, il a subitement changé d’avis ! Ce n’est pas la première fois et ce ne sera pas la dernière.


14.04.2009

Iran : Décodages de l’intervention de Bernard Kouchner

Le jeudi 9 avril, Téhéran devait annoncer des progrès nucléaires irréversibles avec l’arrière-pensée de créer une crise majeure avec les Etats-Unis afin de les pousser au compromis. Après les annonces, les Six ont gardé le silence laissant le leadership de la crise aux Américains, sans se douter des conséquences de ce choix sur leur rôle futur dans la crise avec l’Iran. La France a réagi pour stopper le cavalier seul des Américains.


13.04.2009

Iran : La semaine en images n°60

Le principal événement de la semaine était sans conteste l’organisation de la Journée nationale de la technologie nucléaire à Ispahan, seconde ville d’Iran, une ville historique, ancienne capitale d’Iran, mais une ville dont le régime se fiche éperdument. Ispahan le lui a rendu en centuple en boycottant massivement sa visite.


12.04.2009

Iran : Ce qui se cache derrière le « scepticisme » des Américains !

Hier, Téhéran a fait état de progrès nucléaires irréversibles avec le lancement d’un projet à base de plutonium qui peut avoir des utilisations militaires. Normalement, cela aurait dû déclencher l’ire des Etats-Unis et l’adoption éclair de nouvelles sanctions très rudes, mais Washington a tout simplement refusé d’admettre l’authenticité des annonces iraniennes avant de répéter son attachement au dialogue ! | Décodages |


11.04.2009

Iran : L’invitation surprise des Six déstabilise les mollahs !

Hier, les Etats-Unis, la Russie, la Chine, la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne ont mandaté Javier Solana, le porte-parole de la diplomatie européenne, pour organiser une rencontre avec l’Iran pour de nouvelles négociations sur le programme nucléaire iranien. Après un temps d’hésitation, Téhéran a refusé dans une déferlante de discours désordonnés. | Décodages |


10.04.2009

Iran : Ahmadinejad imite Obama !

Le président du régime des mollahs ne parle plus que d’une chose : Obama et son ouverture au dialogue. Il l’a fait avant-hier à Astana au Kazakhstan, puis repris les mêmes thèmes hier à Ispahan où il s’apprête à inaugurer de nouveaux équipements nucléaires très anxiogènes.


09.04.2009

Iran : Engager Obama sur le terrain miné des compromis

En septembre 2008, les Etats-Unis avaient apporté leur soutien au projet d’une banque de combustible supervisée par l’AIEA. En visite officielle à Astana chez son homologue kazakh Noursoultan Nazarbaïev, Ahmadinejad a apporté le soutien de Téhéran à la proposition kazakhe d’héberger cette banque. Visiblement, Téhéran cherche un terrain de dialogue, mais pas nécessairement avec Washington.


08.04.2009

Iran : 9 avril, Journée nationale de la technologie nucléaire

Téhéran affirme que son programme d’enrichissement existe pour fournir du combustible nucléaire à la centrale électrique de Bouchehr qui est en cours d’achèvement. Il vient d’annoncer le démarrage partiel de cette centrale pour cet été, une annonce qui présage un renforcement affiché des activités d’enrichissement pour cet été.


08.04.2009

Iran : Deux gros bluffs nucléaires à l’horizon

Le régime des mollahs aime les scandales et il aime que l’on le sache. Il célèbre depuis trois ans chaque 9 avril, la Journée nationale de la technologie nucléaire. Il vient d’annoncer en avance son programme qui fera jaser et sans nul doute amplifier la crise.


05.04.2009

Nucléaire : L’Iran double la mise

Téhéran a fait savoir qu’il comptait lancer en mars-avril une usine de cartouches de combustible pour son réacteur à eau lourde d’Arak. L’annonce ravive les inquiétudes car le combustible irradié d’une centrale à eau lourde est du plutonium, matière qui a servi pour la bombe de Hiroshima.


17.03.2009

Iran : La très mauvaise surprise de Bouchehr

Au lendemain de la livraison de la centrale de Bouchehr par la Russie et alors que cette dernière a parlé d’un contrat décennal d’approvisionnement en combustible, Rafsandjani, le patron du régime des mollahs, a déclaré que l’Iran était en mesure de lancer seul la centrale nucléaire de Bouchehr si la Russie s’y refusait. Décodages d’un discours fondamental.


02.03.2009

Iran : Selon Washington, 89 % des Iraniens ne veulent pas de Khatami

La chaîne télévisée de langue persane Voice of America (VOA), très regardée en Iran, a effectué la semaine dernière un sondage sur un large échantillon d’Iraniens : 89 % ne veulent pas d’un troisième mandat de Mohammad Khatami.


27.02.2009

Iran : L’avertissement déguisé de Londres

Selon le quotidien britannique Financial Times, Paris, Londres et Bonn travailleraient actuellement sur une liste de nouvelles sanctions qui iraient au-delà des mesures adoptées par le Conseil de Sécurité. En règle générale, quand on annonce les sanctions par avance, c’est un avertissement. C’est le cas de cet article britannique publié après les déclarations iraniennes sur l’installation de nouvelles centrifugeuses et le refus de tout compromis.


27.02.2009

Iran : Répétitions pour la saison estivale de la Comedia del Mollahs

Quand le régime des mollahs redouble de provocations nucléaires pour pousser l’Amérique à lui céder un compromis géopolitique, en même temps, il met en scène des spectacles médiatiques pour suggérer un retour possible des modérés (synonymes d’une entente avec les Six). Cette semaine, dès le 22 février, Téhéran a décidé de relancer ses provocations nucléaires et aussitôt nous avons eu droit à de soi-disant restrictions contre Khatami, une sortie médiatique des fausses féministes et finalement depuis deux jours d’un come-back bruyant des étudiants anti-Ahmadinejad. | Inventaire et décodages.


26.02.2009

IRAN-AEIA : Back to the norm, the mullahs are breathing

© IRAN-RESIST.ORG – Feb 24 2009 | The latest AEIA report was conceived in order to deprive the United States from their stranglehold on the intimidations and sanctions management so they cannot use those pressures against Teheran to impose a separate understanding with the mullahs. Such understanding would turn upside down the numerous international balances and would harm the vital interests of the other members of the Security Council. Thus the report went beyond Washington’s accusations to become the main source of pressure against Teheran and force the mullahs to accept a multilateral agreement, i.e. with the Security Council (the Six). Since its publication we assist in a latent war between Washington and the AEIA that ended by saving the mullahs.


24.02.2009

Iran-AIEA : Retour à la normale, les mollahs respirent

Le dernier rapport de l’AIEA a été conçu pour priver les Etats-Unis de leur mainmise sur la gestion des intimidations et des sanctions afin que les Américains ne puissent pas utiliser ces pressions sur Téhéran pour imposer une entente séparée aux mollahs, entente qui bouleverserait de nombreux équilibres internationaux et nuirait aux intérêts vitaux des autres membres du Conseil de Sécurité. Le rapport est donc allé plus loin que les accusations de Washington pour devenir la principale source de pression sur Téhéran pour forcer les mollahs à accepter une entente multilatérale, c’est-à-dire avec le Conseil de Sécurité (les Six). Depuis sa publication nous assistons à une guerre larvée entre Washington et l’AIEA qui a fini par sauver les mollahs.


24.02.2009

Iran : The IAEA defends mullahs’ integrity - decoding

The latest IAEA report made a shamble into the Iranian nuclear crisis by mentioning the existence in Natanz of 1,010 kilos of freshly enriched uranium, i.e. enough to produce 25 kilos of greatly enriched uranium and of course enough to manufacture a bomb. While the IAEA recommended the sanctions’ lifting in order to ease a possible agreement between Iran and the Six -the Security Council, Americans took advantage of this occasion to demand more sanction. As a result, the IAEA made a step backward and this caused some mess.


23.02.2009

Iran : L’AIEA défend l’intégrité des mollahs - Décodages

Le dernier rapport de l’AIEA a mis le souk dans la crise nucléaire iranienne en évoquant l’existence à Natanz de 1.010 kilos d’uranium faiblement enrichi, soit de quoi produire 25 kilos d’uranium hautement enrichi, assez pour fabriquer une bombe. Alors que l’AIEA recommandait la levée des sanctions pour faciliter une entente entre l’Iran et les Six (le conseil de Sécurité) ; les Américains ont profité de l’occasion pour réclamer plus de sanctions. Il en résulte une marche arrière de l’AIEA et un certain désordre.


23.02.2009

Iran : Réactions américaine et russe après le rapport de l’AIEA

Le représentant permanent de l’Iran auprès de l’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA), Ali Asghar Soltanieh, a estimé hier que le dernier rapport d’El Baradai ne comportait « rien de nouveau ». Ce n’est pourtant pas le cas : le rapport évoque pour la première fois l’existence d’une quantité d’Uranium faiblement enrichi (UFE) idéale pour une bombe, et El Baradai parle de son intime conviction que Téhéran cherche à acquérir la technologie permettant d’accéder à l’arme atomique. L’indifférence feinte de Téhéran est un signe de très grand malaise face à une situation inédite.


21.02.2009

IRAN : THE AEIA REPORT LEAVES THE MULLAHS SPEECHLESS !

© IRAN-RESIST.ORG – Feb 20 2009 | Mohammad El Baradai edited his new report regarding the nuclear activities of Iran. According to him, Iran is trying to acquire the technology accessing the atomic weapon in order to “send a message” but not necessarily to “manufacture nuclear weapons”. | Decoding of this unreleased declaration |


20.02.2009

Iran : Le rapport de l’AIEA laisse les mollahs sans voix !

Mohammad El Baradai a publié son nouveau rapport sur les activités nucléaires de l’Iran. Selon lui, l’Iran cherche à acquérir la technologie permettant d’accéder à l’arme atomique afin d’« envoyer un message », mais pas nécessairement à « fabriquer des armes nucléaires ».
| Décodages de cette déclaration inédite |


20.02.2009

Iran-EU-GB : Le renard est dans le poulailler

Lors d’une conférence de presse à Paris, le directeur de l’institution onusienne a répété que l’Iran se conformait à l’obligation de laisser des inspecteurs pénétrer sur ses sites nucléaires, mais que Téhéran ne coopérait pas en ce qui concerne ses activités passées. C’est une déclaration fondamentale pour la suite de la crise et du bras de fer qui oppose Téhéran à Washington. | Décodages |


19.02.2009

L’Iran (un peu) prêt à discuter avec les États-Unis

Le Président du Parlement islamique, Ali Larijani, s’est dit prêt à discuter avec les États-Unis « sans conditions préalables » pour autant qu’ils présentent « un concept », dans une interview au quotidien allemand S-ddeutsche Zeitung (SZ).


09.02.2009

Incroyable ! L’Iran demande à El Baradai un rapport moins ambigu !

A la 45ème conférence internationale sur la sécurité qui s’est ouverte ce vendredi à Munich, l’émissaire iranien Ali Larijani s’est entretenu avec Mohamed El Baradai pour lui demander qu’il rédige son prochain rapport « sans aucune formule ambiguë ».


07.02.2009

Boosté par les Six, l’Iran officialise sa réponse à Obama

Au lendemain d’une réunion des Six qui ont réaffirmé leur volonté de dialoguer avec Téhéran, Ahmadinejad a fait un discours sur la nécessité de la politesse dans le dialogue : « Apprenez le respect avant de parler ! » Ce discours insolent adressé aux « puissances autoritaires » (c’est-à-dire les Etats-Unis) découle de l’attitude des Six.


06.02.2009



0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 [Retour à l'index des mots-clés]