Accueil > Diplomatie (selon les mollahs)
0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400

Obama : Les réactions des analystes politiques en Iran

L’antenne iranienne de l’AFP qui est devenue la Pravda [1] du régime des mollahs a publié ce matin trois réactions iraniennes à l’élection d’Obama. Il y a des sous-entendus intéressants dans cette dépêche, mais la lecture des médias iraniens nuance cette version politiquement correcte concoctée par l’AFP-Iran pour les médias européens.


06.11.2008

Iran : Visas tous risques pour Washington !

Selon la loi américaine, la milice des Pasdaran est une entité terroriste et ses membres sont persona non grata aux Etats-Unis. Cette règle ne concerne pas les émissaires dépêchés par Téhéran pour trouver une entente avec l’administration Bush.


26.10.2008

Election américaine : Analyse de la déclaration iranienne sur Obama

Le régime des mollahs préférerait Barack Obama ! Voilà une déclaration qui peut nuire sérieusement au candidat démocrate qui a la plus grande peine à nier des liens avec le monde islamique. Téhéran aurait-il envie d’empêcher l’élection d’Obama ?


24.10.2008

Iran : Les soirées de l’ambassadeur

Alors qu’un article de l’Express évoque la présence de Jean-Marie Le Pen, Roland Dumas, Didier Julia et Gilles Kepel à un somptueux « cocktail dînatoire » offert le 14 octobre à la résidence de l’ambassadeur des mollahs à Paris, un autre article publié en Iran soulève le voile sur un aspect caché de ce genre de réception.


23.10.2008

Iran : La semaine en images n°35

Ce fut une semaine diplomatique intense pour le régime des mollahs. Il s’est battu sur tous les fronts pour recruter le plus grand nombre de partenaires susceptibles de l’aider pour empêcher l’adoption de sanctions. Il a convié à Téhéran un certain nombre de candidats pour ce genre de partenariat et il a envoyé vers d’autres pays, des émissaires pour chercher d’autres partenaires. Le tout en images.


19.10.2008

IRAN: KHATAMI IS NOT A MODERATE, BUT A MODERATOR !

© IRAN-RESIST.ORG - OCT 14 2008 | Khatami, the ex-president of the mullahs’ regime, chaired yesterday a conference about religion into the modern world in the presence of ex-European leaders such as Romani Prodi and Lionel Jospin. The members of the delegation and some journalists see this conference as some return of Khatami to affairs, a prelude to his candidacy to Ahmadinejad’s succession and the promise of a moderate compromise.


18.10.2008

Iran-Onu-sanctions : Intense lobbying au Japon et en France

Le régime des mollahs allie toujours le commerce à la diplomatie : on retrouve ce concept aussi bien dans ses efforts pour obtenir un siège au Conseil de Sécurité que dans ses efforts pour faire de Paris un allié pour s’opposer à l’adoption de nouvelles sanctions européennes.


18.10.2008

Iran : Khatami n’est pas un modéré, mais un modérateur !

Khatami, l’ex-président du régime des mollahs, a présidé hier à Téhéran une conférence sur la religion dans le monde moderne en présence d’ex-dirigeants européens dont Romano Prodi et Lionel Jospin. Les membres de la délégation et certains journalistes voient dans la conférence un retour aux affaires pour Khatami, un prélude à sa candidature à la succession d’Ahmadinejad et la promesse d’un compromis modéré. C’est un jugement erroné qui résulte d’une méconnaissance du régime et de son fonctionnement.


14.10.2008

Iran : Dialoguer mais avec qui ?

Jean-Louis Bianco s’est rendu en Iran (en tête d’une délégation parlementaire) pour évoquer avec Larijani, président du Parlement des mollahs, Velayati, le conseiller diplomatique du guide suprême et Mottaki, le ministre des affaires étrangères, la possibilité de la reprise des négociations avec Téhéran. Presque au même moment, Kalhor, le conseiller culturel d’Ahmadinejad, a posé des conditions claires pour une telle reprise : une rupture des relations avec Israël. Tout le monde parle et les Occidentaux ignorent souvent à qui ils doivent s’adresser.


13.10.2008

Crise nucléaire : L’Iran sonde l’administration Bush

Alors que les Six ont adopté une nouvelle résolution neutre qui ne comporte ni de nouvelles sanctions, ni de délai et de fait ont gelé le processus des pressions contre Téhéran, le régime des mollahs a rompu un silence qui aurait pu lui être bénéfique, pour condamner le manque de bonne volonté des Six.


08.10.2008

Iran : à j-28, Téhéran domine Washington

Il y a plus de 4 mois, Washington évoquait l’ouverture à Téhéran d’un bureau des intérêts américains, ouverture qui est considérée comme une reconnaissance diplomatique du régime des mollahs, indispensable étape avant une entente. Mais à la dernière minute, Washington a remplacé ce projet par une autorisation accordée au principal lobbyiste des mollahs d’ouvrir un bureau à Téhéran. Le régime des mollahs n’a pas apprécié. Il vient de franchir un pas de plus dans la protestation.


06.10.2008

Iran : Une délégation parlementaire française en Iran

Lors de son séjour en Israël où il a rencontré Mahmoud Abbas, le ministre des affaires étrangères n’a pas rencontré les dirigeants du Hamas. Kouchner a cependant fait état de contacts officieux via des ONG françaises qui entrent dans la bande de Gaza ! Pour rencontrer les mollahs, pas besoin d’intermédiaires déguisés en humanitaires, puisqu’une délégation parlementaire française est attendue à Téhéran au cours de cette semaine.


06.10.2008

Iran-nucléaire : Offensives Business en France et en Allemagne !

Au moment où l’AIEA s’apprêtait à publier son dernier rapport sur les activités nucléaires iraniennes, Téhéran a décidé de préparer sa contre-attaque en direction de ses partenaires commerciaux européens.


16.09.2008

Iran-Nabucco : Le clin d’œil à l’Europe

Dans une interview au quotidien autrichien Wiener Zeitung, le ministre iranien du Pétrole Nozari a averti vendredi le géant pétrolier autrichien OMV que si ce dernier ne signait pas un accord avec lui concernant le gazoduc européen Nabucco, l’Iran pourrait se tourner vers d’autres partenaires (le Pakistan, l’Inde et le Venezuela).


15.09.2008

Iran-Japon : Le mollah et le samouraï se disputent la table-ronde

Le régime des mollahs qui n’a cessé de narguer le conseil de Sécurité en qualifiant ses résolutions de papier sans valeur souhaite y siéger comme le représentant de l’Asie. La candidature tardive du Japon a décontenancé les mollahs qui se disent fâchés et demandent son retrait.


10.09.2008

Iran : Téhéran ne veut pas d’une solution libyenne !

Une entente entre Téhéran et Washington est indispensable pour assurer l’hégémonie des Etats-Unis sur le Moyen-Orient, le Caucase et l’Asie Centrale, où se trouvent la majorité des réserves pétrolières du monde. Dernièrement, l’administration Bush a retiré sa protection à l’OMPI afin de satisfaire Téhéran. En réponse, les mollahs ont incité Moqtada Sadr à déposer les armes pour pacifier l’Irak. Ils viennent de faire un autre geste de conciliation qui mérite un décodage.


08.09.2008

Iran : Le rendez-vous raté de Pékin

Mahmoud Ahmadinejad n’avait pas été invité à Pékin pour l’ouverture de JO. Les Chinois se sont rattrapés en l’invitant aux cérémonies d’ouverture des jeux Paralympiques. Avant les cérémonies, Ahmadinejad a été reçu par le président chinois Hu Jintao que les mollahs courtisent avec véhémence pour obtenir sa protection dans la crise nucléaire.


07.09.2008

Sarkozy, vue d’Iran !

Les propos tenus par Nicolas Sarkozy à Damas ont intéressé la presse iranienne, mais force est de constater que les mollahs n’ont pas entendu le message du président français dans le sens escompté.


05.09.2008

Géorgie : L’Iran explique ses propos pro-russes

Au début des évènements tragiques qui se sont déroulés en Géorgie, le régime des mollahs avait assuré ce pays de son soutien moral et diplomatique. Mais quelques jours plus tard, Ahmadinejad et le ministère iranien des affaires étrangères se sont lancés dans une inexplicable défense des russes ou du droit des Ossètes à l’indépendance. Critiqué pour cette attitude, Téhéran a invoqué le droit à une indépendance diplomatique.


03.09.2008

OCS : Moscou et Pékin font patienter Téhéran !

Le sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai a débuté hier en présence du président russe Dmitri Medvedev et de son homologue chinois, Hu Jintao. Téhéran, qui désire adhérer à cette OTAN asiatique pour bénéficier de son parapluie de protection militaro-économique, avait laissé entendre qu’il pourrait accorder des contrats gaziers très avantageux à ces deux puissants membres.


28.08.2008

Iran – Turquie : Une convergence trompeuse

En juin 2002, l’ancien président turc, le laïque Ahmet Necdet Sezer s’était rendu en Iran et avait promis d’y inviter le soi-disant modéré Khatami, mais il s’était abstenu jusqu’à la fin de son mandat en 2007. L’actuel président turc, l’islamiste Abdullah Gül a mis fin à l’attente des mollahs en invitant Ahmadinejad pour une visite officielle qui devrait avoir lieu en août. Ce voyage aux multiples enjeux pour les deux pays a failli être compromis à cause du mauvais caractère de l’invité d’honneur !


04.08.2008

Iran : Le maigre bilan de la conférence des Non Alignés à Téhéran

Les représentants du Mouvement des Non alignés (MNA) étaient les invités des mollahs. Chacun a dû se plier à une quadruple cérémonie pour rencontrer Ahmadinejad le président du régime, son ministre des affaires étrangères Mottaki, le responsable des négociations nucléaires Jalili mais aussi le président de l’assemblée, Larijani. La rencontre avec Ahmadinejad était du pur protocole, l’action se passait chez les trois autres maîtres de cérémonie. | Décodages |


01.08.2008

Iran : Acheter l’indulgence de Moscou !

Les relations entre Téhéran et Moscou sont de plus en plus chaotiques. Suite aux signaux amicaux du régime des mollahs en direction de Washington, Moscou a cessé sa coopération sur la centrale de Bouchehr, mais aussi remis en cause sa promesse de livrer à Téhéran certains missiles. Les russes ont aussi rejeté encore une fois la demande de l’Iran d’adhérer à l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS), adhésion qui placerait l’Iran sous la protection des armées russes et chinoises.


30.07.2008

Iran : Une folle partie de Docteur Maboul avec Bush

Depuis la rencontre de Genève et après les propos de Condoleezza Rice évoquant un traitement plutôt lent et procédurier de la crise iranienne, le régime des mollahs a deviné une ouverture de Washington et multiplie des signes amicaux en sa direction. Cette approche a eu quelques ratés et elle a même provoqué la colère des russes qui n’apprécient guère une entente entre leur principal allié régional et leur principal adversaire planétaire. Après avoir réagi à cette colère par une marche arrière, Téhéran repart à l’assaut de Washington dans une nouvelle offensive de charme.


29.07.2008

L’Iran évoque un compromis sur une base de 6000 centrifugeuses

Le régime des mollahs prétend par la voix de son président posséder 5000 à 6000 centrifugeuses. C’est bien imprécis car il ne s’agit pas d’une information sur l’état des équipements, mais un indicateur de tendance sur les futurs choix du régime dans ses relations avec les Six.


27.07.2008

Iran : L’Europe adoucit ses sanctions

Téhéran se dit engagé dans une négociation avec les Six, mais ne cesse de relancer les américains pour la tenue de négociations bilatérales. En visite à Vienne pour rencontrer El Baradei, Reza Aghazadeh, le responsable du programme nucléaire iranien, a donné un nouvel exemple de cette approche ambiguë.


25.07.2008

Iran : Ahmadinejad enterre tout compromis - Décodages

A Genève, le régime des mollahs a opposé un refus catégorique à l’offre des Six et remis en cause l’ordre du jour sans provoquer une rupture immédiate des négociations, mais encore un nouveau délai. Au pire, les Six promettent de faire adopter une nouvelle résolution ce qui signifie un long délai de marchandages internes au Conseil de Sécurité. Cette situation a réconforté le régime des mollahs et provoqué le dernier discours d’Ahmadinejad.


24.07.2008

Iran : Le porte-parole en a perdu la voix !

Mohammad Ali Hosseini, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, a été remplacé par Hassan Ghashghavi l’ancien ambassadeur des mollahs en Suède. Hosseini a en fait obtenu une promotion : il a été nommé vice ministre des affaires étrangères chargé de l’Extrême-Orient. Ses débuts ont été un peu houleux.


22.07.2008

Iran : Reformatage du discours sur Israël et les Etats-Unis

Les médias israéliens et occidentaux ont été agréablement surpris par la déclaration d’un ministre proche d’Ahmadinejad qui aurait déclaré que l’Iran était « l’ami du peuple israélien ». Ces propos ont déclenché une vive polémique dans les médias iraniens et cet homme par ailleurs lié par des liens familiaux à Ahmadinejad a dû démentir.


21.07.2008

Iran : Les Etats-Unis entre deux eaux

Les américains ont annoncé leur décision de prendre part aux négociations multipartites avec Téhéran. William Burns, numéro trois du département d’Etat, participera aux côtés de Javier Solana et des diplomates de France, Allemagne, Grande-Bretagne, Russie et Chine à une rencontre avec le négociateur iranien. Quelle est la portée de cette décision ?


17.07.2008

Iran : Des erreurs en cascade !

Le régime des mollahs a annoncé de nouvelles manoeuvres militaires, ses dirigeants sont prolixes, on parle d’un dialogue direct avec Bush, d’une reprise des négociations avec l’Europe, puis d’un dialogue non pas avec Bush mais avec son successeur et de possibles changements dans les négociations avec l’Europe. Cet état bouillonnant résulte de la semaine du 4 au 11 juillet qui a été un tournant décisif dans la crise qui oppose l’Iran aux Etats-Unis. Téhéran a gagné en confiance et agit en conséquence.


16.07.2008

Nouvel Obs | Vincent Jauvert : La réponse officielle de l’Iran à l’offre des Six

C’est un document confidentiel, remis le 4 juillet à Javier Solana, le diplomate en chef de l’UE - et publié, ici, pour la première fois. Il est signé par Manouchehr Mottaki, ministre des Affaires étrangères de la République islamique. Il s’agit de la réponse officielle de l’Iran à l’offre des Six (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité plus l’Allemagne) présentée le 14 juin dernier à Téhéran par le même Solona. L’offre en question dite « révisée » contenait un « paquet » de mesures incitant l’Iran à renoncer à son programme d’enrichissement de l’uranium.


15.07.2008

L’Iran se ravise sur sa propre offre de compromis !

Cristina Gallach, la porte-parole de Solana a déclaré hier que ce dernier préparait actuellement sa rencontre avec Jalili, le négociateur iranien. Normalement, les deux hommes devraient discuter des points de convergences entre l’offre des Six et la contre-offre d’un compromis qui a été soumise à Solana le 4 juillet.


15.07.2008

Iran - Gazprom : Un marché de dupes

Dans la folle semaine que vient de passer Téhéran, les mollahs ont obtenu la garantie que les occidentaux tenaient à la survie de leur régime, et aussi la certitude qu’ils n’écoperaient pas de nouvelles sanctions bancaires (par exemple européennes). En revanche, en l’absence de sanctions directes, ils ont dû expérimenter une nouvelle forme de sanction : le retrait de Total qui les a privés de quelque 10 milliards de dollars promis.


14.07.2008

Iran : Résumé d’une folle semaine en juillet

Entre le vendredi 4 juillet, date de la remise de la réponse iranienne à l’offre des Six, et le vendredi 12 juillet, date de la clôture de l’affaire des missiles longue portée, l’Iran a connu une folle semaine pleine de rebondissements. C’est une semaine charnière qui marque un nouveau départ dans la crise nucléaire iranienne.


13.07.2008

Iran : Le message caché de la prière de vendredi

Selon l’AFP, le mollah Kashani, chargé de la prière de vendredi, aurait déclaré qu’Israël et les États-Unis « regretteraient » toute attaque contre l’Iran. Cette retranscription ne reflète pas le message qu’aurait voulu communiquer le régime, message d’autant plus important que Kashani, proche du Guide suprême Khamenei, a la réputation d’être l’un de ses porte-parole officieux.


12.07.2008

Iran : Les missiles à longue portée du régime des mollahs

Téhéran a affirmé avoir procédé à un test réussi d’un missile d’une portée de 2000 kilomètres, missile qui pourrait atteindre Israël ou les bases américaines en Arabie Saoudite. Les réactions ont été nombreuses alors que personne n’a assisté à ce tir et n’a vu le missile, ni n’a su où il était retombé ! Ce missile est emblématique du traitement de l’info concernant l’Iran.


10.07.2008

Les prochains mouvements de l’Iran dans les 5 prochains mois

Le régime des mollahs a remis sa réponse aux Six, les invitant à accepter un compromis. Bien qu’un communiqué du régime ait donné un aperçu du contenu du texte, les médias occidentaux ont choisi de feindre l’incompréhension pour minimiser la portée négative de cette réponse.


06.07.2008

Iran : Le contenu exact de la réponse à l’offre des Six

L’Iran a finalement répondu à l’offre des Six ! Une lettre a été remise à Bruxelles au bureau de Javier Solana. En réalité, Téhéran précise qu’il ne s’agit pas d’une réponse à la dernière offre des Six mais une réponse à la lettre d’introduction qui l’accompagnait. L’organisme émetteur propose également à Solana de le rencontrer pour discuter de cette réponse dans trois semaines !


05.07.2008

Iran – Etats-Unis : Décodages d’un certain désordre

Il y a deux semaines, Washington a évoqué l’ouverture d’une antenne diplomatique en Iran, mais Téhéran a esquivé. Il y a quelques jours, la presse américaine a évoqué des projets d’infiltration et d’opérations secrètes en Iran, mais sans en tenir compte, Téhéran a fait signe de vouloir donner une suite favorable à la demande d’ouverture d’une antenne diplomatique pour l’Etat qui finance des opérations de déstabilisation chez lui. Washington aurait dû saluer ce revirement, mais il y a répondu via Bush en évoquant l’actualité d’une option militaire. Que se passe-t-il entre ces deux-là ?


03.07.2008

Iran : Prêt à étudier l’ouverture d’une représentation américaine à Téhéran

Après les soi-disant révélations du New-Yorker sur des ingérences américaines en Iran, on aurait pu s’attendre à des protestations iraniennes. Téhéran surprend en se disant prêt à étudier l’ouverture d’une représentation américaine en Iran. Il y a deux raisons à ce revirement : le contexte nucléaire et le contexte d’une entente irano-américaine. | Décodages |


03.07.2008

Iran : Un compromis ?

Alors que Téhéran promet sans cesse une réponse rapide à l’offre des Six, dans une lettre publiée dans Libération, Velayati, conseiller du Guide Suprême, évoque un compromis qui serait susceptible de débloquer la situation et faire démarrer les négociations. La lettre bien qu’elle ne contienne pas l’énoncé de ce compromis a suscité à tort l’espoir d’un changement. Pourtant, cette lettre est tout sauf une source d’optimisme.


03.07.2008

Les tribulations d’un missionnaire iranien en Afrique

Le régime des mollahs a dépêché un envoyé spécial pour assister à une réunion des ministres des Affaires étrangères du Conseil exécutif de l’Union africaine (U.A) à Charm el Cheïkh, en Egypte.


02.07.2008

HOW IRAN INTENDS TO DOPE ITS FOREIGN INVESTMENTS ?

© IRAN-RESIST.ORG - July 01 2008 | Iran will allow any foreign company to purchase the Iranian State companies with the possibility to gain their entire property as reported by the Iranian TV press.


01.07.2008

Comment l’Iran compte doper les investissements étrangers

L’Iran permettra à toutes les firmes étrangères d’acheter les compagnies étatiques iraniennes avec la possibilité d’en obtenir la propriété totale, a rapporté lundi la presse de la TV iranienne.


01.07.2008

Iran : Une réponse à l’offre des Six, « le moment venu » !

Le régime des mollahs a fait savoir par plusieurs canaux qu’il continuait à étudier avec sérieux et minutie le paquet de mesures incitatives qui lui avait été remis le 14 juin par Javier Solana.


30.06.2008

Iran : Nouvelle tournée américaine en Europe et Russie

Le secrétaire américain au Trésor Henry Paulson, responsable des sanctions bancaires contre l’Iran, se rendra successivement du 29 juin au 3 juillet à Moscou, Berlin, Francfort et Londres.


26.06.2008

L’Iran tente d’amadouer les européens

A la réception de la nouvelle offre des Six destinée à inciter l’Iran à renoncer à l’enrichissement de l’uranium, le régime des mollahs n’avait montré aucune prédisposition à y répondre rapidement ou favorablement. Mais l’adoption d’une sanction bancaire par les Européens a poussé les mollahs à se montrer un peu plus coopératifs.


24.06.2008

Iran : « Freeze for Freeze », brouillon pour un deal

Selon Delphine Minoui (à la fois dans les colonnes du Figaro mais aussi sur son blog), lors de son voyage en Iran, Solana aurait « très discrètement » remis aux mollahs une proposition bis appelée « Freeze for Freeze », qui consisterait à une reprise des négociations, mais sans la contrainte de suspension des activités nucléaires.


20.06.2008

Iran : Propositions économiques indécentes dans le Figaro

Le 14 juin, Javier Solana a transmis aux mollahs le paquet d’offres des Six. Ces derniers ont progressivement adopté une position plus modérée en affirmant qu’ils étudieraient l’offre. Mais Téhéran entend mettre à profit ce délai de réflexion pour des manœuvres susceptibles d’affaiblir le Conseil de sécurité ou l’unité des Six.


19.06.2008



0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400 [Retour à l'index des mots-clés]