Info en continue, hotline, dernières nouvelles des actions populaires.
Accueil > News > News

 

0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400 | ... | 4350

Iran : La Russie attend le bon moment pour livrer les S-300
(article écrit en 2009)
15.04.2015

 
Iran : Renault Kadjar, du nom d’une dynastie qui fut le Daesh chiite !

Renault a baptisé son prochain VUS urbain Kadjar, le même nom qu’une dynastie d’Iran ayant régné de 1786 à 1925. Bien que le constructeur ne veuille faire aucun lien entre ce choix de nom et l’ancienne dynastie iranienne, cela survient tout de même au moment où il se positionne pour reprendre ses pleines activités en Iran dans la perspective d’une levée permanente de l’embargo économique contre ce pays.

24.02.2015

 
Iran : de l’Intox sur Washington, le Shah et Huyser !

Un article vient de paraitre dans le Point, proche du Quai d’Orsay, devenu depuis quelque temps l’organe de soutien aux faux opposants dont a besoin le régime agonisant des mollahs pour survivre. Il y a une raison supérieure à ce soutien : ce régime vent du pétrole à 15% de son prix du moment aux Occidentaux (voir nos docs). Ils n’ont aucun intérêt à sa chute.

Cette fois, le sujet n’est pas la relève possible au sein de ce régime criminel. Cette fois, le journal français proche du Quai d’Orsay s’évertue à noircir le portait du Shah qui est aujourd’hui très populaire en Iran car il a été réhabilité à 1000% par l’histoire et par les aveux de grandes figures de gauche qui ont avoué avoir inventé des crimes pour précipiter sa chute ! Dans cet article défiant toute vraisemblance, on nous doit que le Shah a été placé au pouvoir en 1941 par les Britanniques et les Soviétiques !!!! On y parle aussi d’une tentative américaine de sauver le méchant Shah par un coup d’état mené d’un certain général Huyser... Il nous est paru nécessaire de contredire sans haine ni violence cet article car il contient beaucoup d’erreurs historiques.

12.02.2015

 
Iran : Le fiasco du 36e anniversaire de la révolution islamique avec 300 personnes dans tout le pays !

Le régime des mollahs devait fêter ce mercredi le 36e anniversaire de la révolution islamique. Le régime est en perte de vitesse depuis 8 ans car il n’a plus de policiers pour réprimer les femmes qui se dévoilent ou les ouvriers qui manifestent. Ses patrons, qui se voient en danger, ne cessent de se battre pour dominer le jeu et les marchandages avec Washington pour avoir la vie sauve après une chute qui leur paraît certaine. Ses financiers essaient de vendre leurs actions pour fuir !

C’est pourquoi nous avions prédit un fiasco pour ce mercredi Mais la France, qui par intérêt, veut sauver ce régime, avait mis en place une journée entière sur France Inter et France Culture sur la mobilisation populaire lors de cette journée.

L’AFP er le Figaro ont même annoncé la mobilisation de dizaines de milliers de personnes en Iran, mais France Inter et France Culture n’ont diffusé leur propagande au prétexte d’un mouvement de Grève car la mobilisation à Téhéran et le reste du pays a été nullissime. La France a modéré sa désinformation ! Voici en exclusivité pour vous les images du fiasco du 36e l’anniversaire de la révolution islamique qui ont provoqué ce revirement.

12.02.2015

 
Iran : La vérité sur Mossadegh et le CIA

La CIA reconnaît avoir orchestré le coup d’Etat qui a renversé le premier ministre iranien, Mohamed Mossadegh, le 18 août 1953, après qu’il eut nationalisé le pétrole du pays, selon des documents récemment déclassifiés. C’est à la fois une contre-vérité historique et un geste pour plaire aux Mollahs. Nous y avions consacré un article en 2011. Le voici.

20.08.2013

 
Iran-Sarkozy : Beaucoup de bruit pour rien !

A l’occasion de son discours à la Conférence annuelle des ambassadeurs de France, le président Sarkozy a parlé d’une frappe préventive sur les installations nucléaires iraniennes. Tous les médias en parlent et les commentaires vont bon train. Or, depuis 2007, à l’occasion de cette rencontre diplomatique, le président Sarkozy tient souvent le même discours, « la bombe iranienne ou des bombardements de l’Iran », sans qu’il ne se passe rien par la suite. C’est la rengaine de la rentrée et beaucoup de bruit pour rien.

03.09.2011

 
Iran-Resist s’adresse désormais en audio aux Iraniens !

Depuis peu, nous avons rompu nos relations avec Radio Toloo et nous diffusons nos commentaires en persan sur notre site. Il s’agit d’une traduction de la semaine en images plus des commentaires utiles pour les iraniens ainsi que des directives pour les opposants de l’intérieur, les seuls qui comptent à nos yeux. Par la présente, nous vous informons de la mise en ligne de la 5e émission indépendante de Iran-Resist Audio (IRA). Ne manquez pas d’en faire la publicité pour nous amener des auditeurs afin que ce site puisse renforcer sa position de leader sur la toile, par ailleurs, téléchargez le fichier pour le joindre à vos pages FaceBook ou autres en citant l’adresse du site pour diffuser le plus largement nos analyses.

Pour l’Iran.

01.09.2011

 
Iran-Russie : Une intéressante montagne russe

Récemment, la Russie a proposé un processus de concessions mutuelles entre le régime des mollahs et les Américains pour mettre fin à la crise nucléaire et ainsi préserver ce régime anti-américain. Or, pour ce régime, toute concession est risquée et contraire à ses intérêts, il a donc refusé au risque de s’attirer de nouvelles sanctions. Moscou a insisté. Pour bloquer le processus qui ne lui convient pas, Téhéran vient de porter plainte contre la Russie pour son refus de livraison du système anti-missile S-300.

27.08.2011

 
Iran : La médiation du Guide, une manœuvre factice, mais vitale

Le Guide suprême de la révolution a nommé l’ayatollah Shahroudi comme médiateur pour résoudre la querelle existante entre le Parlement, présidé par Larijani et le Gouvernement, présidé par Ahmadinejad. Or, personne n’avait signalé un désaccord entre les deux. Par ailleurs, les médias occidentaux ont repris le commentaire officiel accompagnant la nomination en parlant d’un camouflet pour le Conseil de Discernement et pour son président, Rafsandjani, qui sont chargés de cet arbitrage… alors que, le médiateur désigné appartient au Conseil de Discernement et fait partie du clan Rafsandjani. Comme d’habitude, le régime ment et embrouille ses interlocuteurs. Il se cache pour cacher ses problèmes. Décodages.

29.07.2011

 
Iran : La menace fantôme des missiles invisibles

Le commandant en chef des forces armées du régime des mollahs a annoncé la mise en œuvre d’un nouveau missile sol-mer capable de couler des pétroliers et fermer le détroit d’Ormuz de sorte d’interrompre l’approvisionnement pétrolier des Etats-Unis. C’est la menace suprême pour contraindre Washington à cesser ses sanctions. Téhéran utilise cette menace à chaque fois que sa situation interne se dégrade sous l’effet des sanctions. Cela a été le cas cette semaine.

08.07.2011

 
Iran : Les raisons des tirs de missiles et des slogans agressifs du régime

Cette semaine, la république islamique d’Iran a montré des silos profonds, avant d’annoncer 14 tirs réussis de missiles de 2000 km de portée. Le régime s’est dit prêt à détruire Israël et les bases américaines chez ses voisins arabes. Mais les tirs ont été faits dans le désert central iranien (ci-dessous) qui est distant de moins de 800 km des frontières du pays. De fait, s’ils avaient la portée annoncée, ils seraient tombés chez les voisins. Or personne n’a signalé une attaque de missiles iraniens. Les missiles ne pouvaient donc pas avoir la portée annoncée. L’annonce était un bluff de puissance. Ce qui compte ce ne sont pas les détails des missiles, mais les intentions du régime.

01.07.2011

 
Iran : Un hippopotame dans l’espace

La république islamique a annoncé l’envoi dans l’espace d’un singe en 2012. Téhéran parle en fait de l’amélioration de ses capacités balistiques. Il s’agit non pas d’un sujet spatial, mais d’une insinuation militaire pour provoquer une escalade avec Washington afin que la perspective d’une guerre pousse ce dernier à capituler face à Téhéran.

18.06.2011

 
Iran : Les échecs du Mouvement Vert et leurs conséquences

Le dimanche 12 juin, le Mouvement Vert, opposition officielle et dernier joker du régime devait célébrer son deuxième anniversaire. Il n’y avait personne dans les rues, pas même les derniers collaborateurs du régime. Le régime n’a même pas pu diffuser de vidéos bidonnées pour promouvoir cette opposition bidon et inefficace. Les Etats occidentaux comme la France ou la Grande-Bretagne, qui ont d’importants contrats avec les mollahs et sont de fait hostiles à un changement de régime, tentent d’aider les mollahs avec des dépêches falsifiées évoquant des manifestations et même des arrestations !

14.06.2011

 
Iran : Émergence d’une nouvelle crise interne autour du dollar

Les amis du régime affirment sans cesse que les sanctions n’ont pas d’effets sur les mollahs ou sur le peuple et que par ailleurs ce dernier ne cherche pas un changement de régime. Les Etats partenaires des mollahs diffusent largement ses avis et oublient de diffuser les vrais chiffres du régime ou encore les décisions inquiétantes comme celle qui a été prise ce lundi : la république des mollahs a rationné la vente de dollars !

- Le régime est en difficulté. Une occasion de faire un bilan de sa santé économique (le contexte historique & le contexte actuel) pour expliquer cette décision désespérée qui évoque un régime agonisant.

09.06.2011

 
Iran : La chute de Sahabi, la dégringolade du régime

Hier, le Mouvement Vert, opposition officielle qui veut sauver la révolution islamique, d’ailleurs boycottée depuis sa création pour cette raison, vient d’annoncer l’assassinat de l’une de ses membres : Haleh Sahabi, fille d’Ezatollah Sahabi, un champion de l’islamisme en Iran. L’annonce n’a provoqué aucun rassemblement car les gens n’aiment pas ce genre de personnage et surtout parce que tout le monde croit que c’est du cinéma interne du régime car les photos de la victime, publiées sur le site du Mouvement Vert, ne montrent aucun signe d’agression. Cette femme est morte d’une cause naturelle ou tuée, pour être utilisée comme « martyr » pour un mouvement à bout de souffle. | Récit d’une dégringolade |

02.06.2011

 
Iran : Ahmadinejad, incendiaire involontaire !

Lundi, Washington devait annoncer de nouvelles sanctions contre les fournisseurs de carburant aux mollahs. Pour neutraliser, l’effet démoralisant de l’annonce, les mollahs ont annoncé ce lundi l’inauguration par Ahmadinejad d’une nouvelle raffinerie capable de pourvoir aux besoins du pays en carburant alors que le régime n’avait aucun programme de ce genre en construction. La raffinerie en question a explosé pendant l’inauguration annoncée quand Ahmadinejad a appuyé sur un bouton pour démarrer son activité ! La honte ! Certains ont immédiatement évoqué l’hypothèse d’un attentat américain, mais Téhéran qui accuse régulièrement Washington pour le provoquer afin de l’amener à reculer a pris le parti d’insister sur une explosion accidentelle due à la vétusté des équipements avoisinants ou la précipitation dans l’inauguration d’un équipement non achevé. Face à cette insistance incongrue comportant un impossible aveu de l’incapacité du régime, il nous est paru utile d’envisager toutes les hypothèses et leur pertinence dans le contexte actuel pour comprendre les raisons de cette insistance du régime, mais aussi savoir s’il s’agissait plutôt d’un accident ou plutôt d’un attentat et dans ce cas, qui a plutôt été à l’origine de cette opération.

27.05.2011

 
Iran : Les mollahs adorent l’affaire DSK !

L’affaire DSK passionne les médias. En Iran, les mollahs sont ravis, non par passion pour DSK, mais parce qu’on ne parle plus d’eux alors qu’en raison du refus des Pasdaran à réprimer les manifestations, ils ont du mal à gérer un contexte intérieur très difficile. Les mollahs prient pour que cela dure afin de continuer à dissimuler leur malaise et préparer une grande crise internationale pour pousser Washington à négocier une entente avant qu’ils ne chutent.

19.05.2011

 
Iran : Trois morts suspectes chez les Pasdaran

Il y a 6 jours, le régime avait menacé de purger les Pasdaran qui refusaient de tirer sur la foule. Lundi, trois d’entre eux ont été tués dans un « accident de la route ».

27.04.2011

 
Iran : Une OMPItoyable histoire du système Radjavi !

L’un des sujets les plus hot de l’info sur l’Iran est l’attaque du camp Achraf, lieu de résidence des Moudjahiddines du peuple, par les militaires irakiens. Ces derniers contestent l’authenticité de l’attaque et parlent d’un coup monté par les Moudjahiddines du peuple. Le haut-commissaire au Droit de l’Homme a demandé une enquête. La version iranienne radio Free-Europe, Farda, qui est rattachée au Département d’Etat, vient de publier l’interview d’un ex-Moudjahiddine qui donnerait plutôt raison aux Irakiens. La déposition de deux autres fuyards va dans le même sens.

23.04.2011

 
Iran–Egypte : Les raisons des retrouvailles très discrètes

Depuis des années, l’Egypte était brouillé avec les mollahs suite à l’attribution du nom de l’assassin de Sadate à une avenue de Téhéran. La condition pour mettre fin à la brouille était de changer le nom de cette avenue. Cette semaine, l’Egypte a discrètement renoncé à cette condition pour rétablir des relations diplomatiques avec les mollahs. Téhéran n’a pas poussé des cris de victoires et s’est montré tout aussi discrète. Décodages.

21.04.2011

 
Iran : un appel solennel à l’Europe pour sauver des vies

Toute la communauté iranienne est en état de choc depuis qu’un réfugié iranien s’est donné la mort par le feu après le refus de prise en compte de sa demande d’asile et l’annonce de son extradition vers l’Iran. Au nom de tous les exilés, nous appelons le Parlement Européen à suspendre les extraditions des demandeurs d’asile iraniens vers la république islamique d’Iran.

13.04.2011

 
Iran : Une crise de confiance interne déstabilise le régime

Au cours des dernières semaines, les Iraniens ont contesté le régime islamique en célébrant publiquement et joyeusement les rituels non islamiques et interdits de Norouz. Les forces de l’ordre ne sont pas intervenues pour réprimer cette contestation confirmant leur absence de soutien au régime et ses dirigeants. Ce double désaveu a paniqué les derniers serviteurs du régime. Le pouvoir devait se montrer fort pour les rassurer. Ses derniers efforts de la semaine dernière dans ce domaine ont été un échec : la base a paniqué en se précipitant sur l’achat d’or. On en sait un peu plus aujourd’hui grâce aux mesures d’apaisement annoncées par le régime montrant une certaine incapacité à calmer la situation.

12.04.2011

 
Iran : 0,6% des Iraniens aiment l’islam !

Depuis peu, les Iraniens montrent leur rejet du système islamique en célébrant bruyamment et publiquement les fêtes iraniennes interdites par le clergé. Pour expliciter ce rejet, des hommes et des femmes bravent les interdits et dansent ensemble dans les rues. Cette contestation joyeuse a poussé le régime à bloquer la transmission des vidéos le 15 mars lors de la Fête du Feu et plus récemment le 2 avril à l’occasion de la fête de la fertilité nommée Sizdeh Bedar. Mais le régime s’est trahi lui-même en diffusant les chiffres de fréquentation des sites touristiques iraniens pendant les vacances de Norouz : les sites islamiques comme Machad n’ont eu aucun succès, les Iraniens ont préféré les sites balnéaires ou les sites qui ont vu naître la civilisation iranienne.

07.04.2011

 
Iran : Le formidable bouc émissaire des Arabes !

Les ministres des Affaires étrangères du Conseil de Coopération du Golfe viennent d’accuser les mollahs d’être derrière les troubles dans cette région alors que depuis le début, les insurgés ont le soutien flagrant des Etats-Unis. L’accusation est donc injustifiée, elle est en revanche un formidable moyen de diaboliser les insurrections pour empêcher Washington de continuer son ingérence ! C’est là une décision créative aux multiples conséquences. Décodages.

05.04.2011

 
Iran : La vérité sur le Comodo Hacker

Un Iranien de 21 ans a revendiqué le piratage de certificats de sécurité SSL de sites comme Gmail, Yahoo ! Mail, Hotmail ou Skype. Les Occidentaux parle d’un acte pour venger Stuxnet alors que ce virus n’a pas pu infecter le programme nucléaire iranien car ce programme n’utilise aucun ordinateur Siemens depuis 33 ans. Le motif de ce piratage est dans sa date, le 15 mars, date à laquelle les Iraniens manifestaient leur rejet du régime en célébrant la fête du Feu. Téhéran voulait bloquer l’envoi vers l’étranger de témoignages par mail ou de vidéos par fichiers joints via Skype. En, revendiquant l’attaque, le régime laisse supposer qu’il peut recommencer. C’est une manière d’intimider les opposants. En savoir plus…

30.03.2011

 
Iran-Argentine-Amia : le tango obscène

L’Argentine a reconnu qu’elle serait prête à renoncer à ses charges et ses mandats d’arrêts contre les mollahs dans l’attentat anti-sémite d’Amia en échange de meilleures relations commerciales avec eux. C’est là un motif de rupture des relations pour les Etats-Unis qui qualifient l’Argentine de leur « plus important partenaire hors Otan ». Mais Washington n’a pas protesté. De fait, ce n’est pas une offensive commerciale argentine, mais un cadeau américain aux mollahs pour parvenir à une entente.

29.03.2011

 
Iran : Un petit rapporteur pour de minis droits de l’homme

A l’heure où les Occidentaux se montrent très sévères avec la Libye, ils ont uniquement exprimé leur « préoccupation » sur l’intensification de la répression en Iran et se sont contentés de nommer un Rapporteur spécial sur la situation des droits de l’Homme dans ce pays. Un pshitt complaisant avec le régime surtout quand on regarde de près les détails de la décision.

25.03.2011

 
Iran : Le cadeau d’Obama au peuple iranien

Ce mardi 21 mars 2011, le président américain, Barack Obama, s’est exprimé à l’occasion du Nouvel an iranien. Cette prestation a été saluée comme un soutien à la démocratie. Mais il n’en est rien car dans son allocution, Obama a uniquement rendu hommage aux grandes figures du Mouvement Vert, l’opposition officielle, qui cherche à s’incruster dans la contestation pour sauver le régime islamiste détesté par le peuple.

23.03.2011

 
Iran : ça va valser !

Nous avions appelé les Iraniens à expliciter leur rejet du régime et de l’identité islamique en dansant et chantant lors de la fête zoroastrienne du Feu dans les quartiers et les rues de leurs villes et cela a été fait. Mais personne n’en a parlé car le régime a bloqué l’expédition de vidéos et les agents pro-Moussavi ont pris en charge la diffusion des vidéos trafiquées où l’on entend des slogans pro-Moussavi et même « Allah Akbar ». Le rejet de l’islam a été aussi escamoté par les news par les Occidentaux qui parlent plus volontiers du rôle des mollahs à Bahreïn et la disponibilité des Iraniens pour aller dans ce pays défendre leurs frères chiites.

18.03.2011

 
Iran : La résistance commence aujourd’hui.

Il y a un mois, le régime des mollahs a été incapable d’organiser les manifestations officielles en l’honneur de la révolution islamique notamment le rassemblement politico-militaire célébrant le retour de Khomeiny puis le défilé de l’ensemble des forces armées en mémoire du ralliement des sous-officiers de l’armée de l’air à la révolution islamique. Il était clair que les forces armées avaient lâché le régime. Les Américains n’avaient alors pas parlé d’une opportunité car ils ne souhaitent pas la fin du régime islamique, mais le transfert des pouvoirs vers leurs pions afin de disposer d’un allié islamiste pour agiter l’Asie Centrale. Les Européens étaient restés silencieux car la chute du régime est synonyme de la fin de leurs contrats. Les deux avaient soutenu l’opposition officielle du régime pour s’assurer de la continuité du système. Nous avions alors appelé nos compatriotes à expliciter leur rejet du système islamique en célébrant le mardi 15 mars, jour de la Fête du Feu (qui est interdite par le régime), mais aussi anniversaire de Reza Shah, le fondateur de l’Iran laïque pour forcer les Occidentaux à changer d’attitude. Nous y sommes. La hausse vertigineuse des ventes de pétards fait état d’une participation massive. Le régime a peur de la foule alors qu’il n’a plus de protection armée, il multiplie les déclarations contradictoires montrant ce qui lui fait peur. En revanche, les Occidentaux ne parlent plus de la situation interne en Iran : une attitude fermée, mais attentiste. Il y a un mois, le régime avait l’initiative, les Occidentaux le suivaient. À présent, les deux sont dans la riposte. La résistance commence aujourd’hui.

15.03.2011

 
Iran : Le régime agonise, ses amis se mobilisent !

Il y a une semaine, le peuple iranien boycottait encore l’opposition officielle du régime des mollahs qui veut sauver le régime. Les Etats-Unis avaient alors tourné le dos aux Iraniens en apportant leur soutien à cette fausse opposition donc au régime car ils ont besoin de cet agitateur islamique pour déstabiliser l’Asie Centrale. Cette absence de soutien aux Iraniens n’a pas changé la donne : l’échec de la fausse opposition a convaincu les derniers collaborateurs du régime à prendre leur distance avant la première manifestation hostile au régime prévue pour le 15 mars. Cela a inquiété Washington. Il a proposé la reprise du dialogue pour geler de facto les sanctions qui pénalisent le régime. Téhéran n’a pas accepté car il ne veut pas de dialogue : cela l’obligerait à accepter un apaisement contraire à ses intérêts. Washington a laissé tomber cette piste, il vient d’autoriser un de ses partenaires européens à investir des dizaines de milliards de dollars en Iran !

12.03.2011

 
Iran-Rafsandjani : l’Etat se fissure.

Rafsandjani n’a pas été réélu à la tête de l’Assemblée des Experts. Les médias parlent d’une « mise à l’écart d’un modéré proche de Moussavi et de Karroubi » alors qu’à ce poste, Rafsandjani n’avait pris aucune décision modérée. Ce remaniement est lié au fait que la promesse latente d’un retour des soi-disant modérés n’a pas pu désamorcer la contestation, elle a même aggravé la situation car elle a été vue comme la preuve de la peur du régime, ce qui a incité ses derniers partisans à fuir pour sauver leur peau. Le régime vient d’écarter un pilier du régime incarnant ce scénario contre-productif pour stopper la fuite.

09.03.2011

 
Iran : Les détails délirants du mardi 1er mars

L’opposition officielle du régime des mollahs, le Mouvement Vert, partisane du maintien de ce régime islamiste, avait appelé les Iraniens à manifester ce mardi 1er mars. Elle a annoncé de nombreuses manifestations et des affrontements à Téhéran et à Chiraz. On peut en douter car sur les seules images existantes et exploitables attribuées à la manifestation à Téhéran, les gens sont en T-shirts alors qu’il faisait très froid ce mardi à Téhéran ! Les images publiées proviennent d’archives. Détails d’une nouvelle journée de mystification médiatique.

03.03.2011

 
Iran : Une arrestation pour islamiser la contestation

Le régime a annoncé l’arrestation de Moussavi et Karroubi, les chefs de l’opposition officielle. Les médias s’agitent alors qu’il s’agit d’une opération publicitaire pour donner une actualité à une opposition moribonde en raison du mépris du peuple pour cette alternative factice. L’annonce n’a d’ailleurs suscité aucun rassemblement malgré les efforts des sites des deux hommes qui continuent à fonctionner alors qu’ils devraient normalement être bloqués !

01.03.2011

 
Iran-Sénégal : Une rupture qui embarrasse les mollahs

Le Sénégal, qui échappe au déficit budgétaire grâce aux aides économiques directes ou indirectes des Etats-Unis, vient de rompre ses relations diplomatiques et donc économiques avec les mollahs. C’est à la fois une humiliation, mais aussi une sanction économique car le Sénégal était un partenaire des mollahs pour des transactions bancaires contournant les sanctions existantes. Mais pourquoi Washington ne s’en félicite-t-il pas ? Voici des réponses.

26.02.2011

 
Iran - urgent : L’étau se resserre

Ce lundi, l’opposition officielle du régime des mollahs, partisane du maintien de ce régime islamique a prétendu avoir mobilisé des millions de personnes. Nous avons prouvé qu’elle mentait en démontrant que les images provenaient des manifestations de l’été 2009 qui étaient hostiles à ce régime et à ses faux opposants comme Karroubi. Il n’y avait personne dans les rues : la preuve absolue que le peuple ne considère pas l’opposition officielle comme une alternative crédible. Ce boycott a bousculé le régime...

17.02.2011

 
Iran-Karoubi : L’Occident parie sur un cheval mort

Depuis des mois, le régime des mollahs n’arrive plus à mobiliser ses troupes. Il y a deux semaines, à l’occasion de l’anniversaire du retour de Khomeiny en Iran, on a constaté l’absence des militaires lors des cérémonies : le régime venait d’être largué par l’armée. Etant donné qu’il avait été lâché par les Bassidjis en 2009, le régime s’est retrouvé sans aucune défense et en position d’être balayé par un soulèvement populaire. Immédiatement, Moussavi et Karroubi, opposants factices qui sont partisans du maintien du régime, ont appelé à manifester ce lundi 14 février à Téhéran afin de transformer tout soulèvement partisan d’un renversement du régime en une manifestation en faveur de réformes. Cet appel a été boycotté par le peuple. Avec un cynisme absolu, la fausse opposition a diffusé des images d’archives pour prétendre que des millions d’Iraniens étaient présents dans les rues car il ont besoin de parler des réformes afin de nier l’envie de changement de régime. | Décodages des images |

15.02.2011

 
Iran : Les mollahs trahis par le rose !

Depuis plus d’un an, le régime ne parvient pas à mobiliser les Iraniens. Il fêtait hier le 32ème anniversaire de la révolution islamique. Nous avions annoncé un échec en terme de mobilisation. Il a annoncé une forte mobilisation nationale dont plusieurs centaines de milliers de personnes à Téhéran. Les Etats européens ont confirmé ces déclarations ; nous avons la preuve du contraire en images.

12.02.2011

 
Iran-Panahi : Ahmadinejad, co-directeur de la Berlinale !

Hier, les médias du régime ont fait savoir que le président Ahmadinejad s’opposait à l’interdiction de tournage imposée à Jafar Panahi par le Chef du pouvoir judiciaire, Sadegh Larijani et de la possibilité d’une relaxe. Cela est tout à fait impossible car au sein du régime des mollahs, le Président exécute les choix du Conseil de Discernement, véritable conseil d’administration du régime, dont fait partie le chef du Pouvoir Judicaire. Le Président est en quelque sorte sous les ordres du Chef du Pouvoir Judicaire : il ne peut le contredire : il serait rappelé à l’ordre par le Conseil de Discernement. Nous sommes face à une mise en scène du régime pour faire parler de Panahi, ce cinéaste partisan d’un islamisme modéré

20.01.2011

 
Iran-Nucléaire : Changement de priorités, risques de conflits

Washington sanctionne toujours davantage les mollahs afin de les contraindre à « négocier pour résoudre leurs problèmes ». Il entend utiliser la réconciliation pour revenir au pays avec ses pions islamistes qui espèrent prendre le pouvoir via une révolution de couleur. Sous l’effet de ces sanctions, Téhéran accepte le dialogue, mais il doit fuir tout terrain d’entente, d’où ses diverses provocations avant, pendant et après chaque rencontre. De préférence, il doit provoquer un conflit ouvert afin de pousser les Américains à reculer de peur d’en arriver à une guerre. Dans ce contexte, à quelques jours d’une nouvelle rencontre à Istanbul, Téhéran vient de lancer deux grands projets de conflit : l’accusation que Washington est à l’origine des attentats menés par des espions israéliens contre les savants atomistes iraniens puis une tentative de déstabilisation du Liban qui risque d’agiter Israël et déstabiliser la région. Attention ! Il y a matière à s’inquiéter. | Décodages |

14.01.2011

 
Iran : 1er Compte-rendu des pendaisons en 2011 (+28)

Paris bat la mesure avec Téhéran. Les mollahs annoncent l’arrestation ou la condamnation de gens comme Sotoudeh qui ne sont en rien des opposants, mais des islamistes purs et durs afin de laisser supposer que tout le monde est islamiste en Iran et Paris rend hommage à ces faux opposants et agents de propagande du régime ! Ainsi on nie l’existence même d’une vraie opposition et l’on évite la chute d’un régime qui vend le baril à 15 dollars.

Pendant ce temps, le régime des mollahs tue quotidiennement plus de 18 personnes. Il annonce certaines d’entre elles dans ses divers médias principalement pour intimider le peuple quand ce dernier se montre rétif à ses injonctions.

Par le passé, au moment de leurs annonces ou reprises par l’AFP, nous les répercutions, rongés par le regret de ne rien pouvoir faire pour mettre fin à cette situation. Au-delà de ce malaise, en acceptant le rythme banal imposé par le régime, un mort chasse l’autre : on oublie l’accumulation qui pétrifie de peur les Iraniens.

Pour vous permettre de mieux comprendre la situation, voici une nouvelle présentation : un compte-rendu groupé des annonces de pendaisons en rappelant le contexte politique du moment. Le décompte démarre à partir du 27 octobre 2010 au lendemain de notre dernier article sur les pendaisons en 2010. Le total officiel depuis le 1er janvier 2010 était alors de 249 exécutions.

13.01.2011

 
Iran : Le Prince qui refusa le Néant

Soixante ans après le suicide à Paris de Sadeq Hedayat, le plus grand romancier iranien du XXème siècle, le Prince Ali-Réza Pahlavi, deuxième du nom, vient de se donner la mort à Boston à l’âge de 44 ans. Malgré la distance qui sépare ces deux drames dans le temps et dans l’espace, leur cause est commune et reste une constante dans la culture iranienne postislamique.

par Babak Khandani

06.01.2011

 
Iran : Le prince Ali-Reza Pahlavi a quitté ce monde

Le prince Ali-Reza Pahlavi, frère de l’actuel roi d’Iran, Reza Pahlavi, s’est donné la mort ce matin à son domicile aux Etats-Unis.

05.01.2011

 
Iran : Neda n’est pas morte pour Sotoudeh !

Il y a plus d’un an du 15 au 25 juin 2009, des centaines de milliers de personnes défilaient dans les rues iraniennes avec des slogans hostiles au régime alors que pendant des années, des lobbyistes du régime avaient répété un peu partout que « le peuple ne voulait plus de révolution ». De ce côté-ci, sur Youtube, des millions de personnes ont découvert un peuple désireux de changements, mais les médias officiels ont fait obstruction car un changement de régime signifie l’annulation des contrats pétroliers au rabais que signent les mollahs pour qu’on les laisse faire. Dans ce climat étrange, le visage ensanglanté de Neda a brisé le silence. Elle est si loin à présent : les Occidentaux ont remplacé la pure Neda par Sakineh la meurtrière qui ne représente aucun combat politique. Et comme s’il ne suffisait pas d’avoir ainsi dépouillé la révolte de son symbole, tous les jours on diffuse des nouvelles de faux opposants, partisans de Moussavi, un des fondateurs les plus zélés du régime islamiste, pour nier l’envie d’un changement de régime.

29.12.2010

 
Iran - Jundallah : La dernière tentative de Washington

Trente-neuf personnes ont été tuées et plus de 50 blessées mercredi dans une mosquée de la ville iranienne de Chahbahar lors d’un attentat suicide perpétré par le groupe armé islamo-séparatiste Jundallah qui opère depuis le Pakistan, allié des Etats-Unis. La terreur est normalement censée déstabiliser les Etats, mais cette bombe est une aubaine pour les mollahs car ils peuvent évoquer la menace d’un éclatement en cas de chaos pour dissuader les opposants de se lancer dans un soulèvement. Ce n’est pas un hasard, Washington a agi pour sauver un régime en perdition dont il a besoin pour contrôler la région.

16.12.2010

 
Iran - Salehi : Une nouvelle stratégie au sommet

En se basant sur la presse iranienne (contrôlée par le régime), les médias étrangers affirment que Mottaki, le ministre des affaires étrangères de la république islamique a été limogé car il avait accepté de faire un geste de modération dans la politique nucléaire du régime. Les médias occidentaux devraient mieux étudier la constitution iranienne : le programme nucléaire n’est pas géré par le ministère des affaires étrangères, mais par le Conseil national de Sécurité. Téhéran manipule les Occidentaux. Il cache son jeu. | Décodages |

14.12.2010

 
Iran : Les non-dits de Genève 3

Le représentant des mollahs était pendant trois jours à Genève pour parler aux représentants des Six. Il n’a accepté aucun compromis sur aucun sujet ! A aucun moment, aucune des grandes puissances présentes n’a évoqué de nouvelles sanctions car ils ont tous besoin des mollahs : les Américains pour dominer la région et les autres pour les contrats pétroliers très bon marché vendus par les mollahs. Les Six se sont même empressés de parler de « progrès » pour repousser de nouvelles sanctions susceptibles de renverser le régime qu’ils apprécient. Téhéran a alors crié victoire. Tout Occidental peut en conclure une reculade de son camp. Mais des déclarations faites à Téhéran après cette rencontre laissent supposer que les Six ont été très fermes. | Révélations |

09.12.2010

 
Iran : Un boycott unanime de la Journée islamiste de l’Etudiant (vidéos)

Avant-hier, nous avons signalé que face à la difficulté pour organiser dignement la Journée de l’Etudiant qui est une date pour affirmer l’engagement islamiste des universités, le régime et sa soi-disant opposition, le Mouvement Vert, avaient commencé dès dimanche à évoquer une forte pollution de l’air comme un obstacle majeur aux rassemblements. Hier, tous les médias du régime ont dès le matin commencé un important battage médiatique sur une nouvelle forme plus pernicieuse de pollution, ce qui était le signe d’une très faible mobilisation. Les vraies données météorologiques ainsi que les images que nous vous proposons le confirment : Personne n’a daigné célébrer la journée islamiste du 7 décembre !

07.12.2010

 
Iran : Les derniers souffles de l’islamisme

Nous sommes le 7 décembre. A cette date, avant la révolution, les islamistes iraniens se réunissaient en mémoire de trois étudiants « tués par les soldats du Chah », mais en fait, trois islamistes tués par des gens de leur camp pour accuser le pouvoir en place. Après la révolution, cette date a reçu le nom de la Journée de l’étudiant et devint un rendez-vous annuel de la milice estudiantine chargée de promouvoir l’islamisme à l’université. Depuis l’année dernière, cette journée a été confisquée par le Mouvement Vert, la fausse opposition interne pleinement islamiste. Etant donné que personne ne veut plus de l’islamisme, en prévision d’un boycott mémorable confirmant le rejet du régime dans sa totalité, du côté de Téhéran, on assiste à un festival de mises en scène ou d’excuses invraisemblables comme la pollution de l’air pour expliquer l’absence de manifestations pro-Vert.

07.12.2010

 
Iran : Le Yellowcake sent mauvais !

Ce dimanche 5 décembre, à la veille de sa rencontre de deux jours avec le groupe des Six, le régime des mollahs a annoncé qu’il était parvenu à produire son premier lot de concentré d’uranium, le Yellowcake, produit intermédiaire dans le cycle de l’enrichissement alors qu’il avait déjà annoncé le même progrès en 2006. Malgré cela, les Américains ont qualifié l’information de « préoccupante ». | Décodages |

06.12.2010

 


0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400 | ... | 4350

Flux RSS de cette rubrique