Info en continue, hotline, dernières nouvelles des actions populaires.
Accueil > News > News

 

0 | ... | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400 | 450 | ... | 4400

Iran : Moussavi et ses pleureuses

Hier, le site du parti associatif de Moussavi et Karroubi, Rahesabz (le chemin vert) a affirmé que les deux hommes avaient été enlevés par les Pasdaran et les gens du ministère de l’intérieur. Ce qui a provoqué un grand émoi dans les médias occidentaux. L’agence iranienne officielle IRNA a alors affirmé mercredi que les « chefs de la sédition » avaient quitté la capitale pour le nord du pays : second choc émotionnel dans les médias occidentaux. Mais le fils de Karroubi est intervenu quelques heures plus tard pour dire que son père était chez lui. L’IRNA a réaffirmé que les deux hommes avaient quitté Téhéran, mais l’un serait revenu alors que l’autre serait resté là-bas. Le site du parti associatif de Moussavi et Karroubi a retiré son affirmation ! Les médias occidentaux sont perdus : ils ne comprennent plus rien.

01.01.2010

 
Iran : Le régime se retrouve le nez dans sa propre m...

Hier, tous les médias annonçaient plusieurs morts par heures en Iran, des combats qui auraient permis aux insurgés d’intercepter des miliciens. Puisque logiquement, dans ce cas, la rue s’arme, certains ont alors parlé d’une « révolution irréversible... comme en 1979 ». En réponse à ces propos enthousiastes, mais inconsidérés, nous avons publié 26 vidéos de cette révolution en traduisant les slogans pour expliquer que Téhéran était en train de mettre en scène une répression pour donner une légitimité médiatique à un Mouvement Vert, incapable de mobiliser (lien), parce qu’il est hostile à tout apaisement avec l’Occident et veut un retour aux principes de base de la révolution islamique ! 24 heures après, les faits nous donnent raison. Il n’y a eu aucune manifestation aujourd’hui en mémoire de ces 15 tués d’hier. RIEN.

29.12.2009

 
Iran : La peur de l’embargo a fait bouger les mollahs

Un jour après l’annonce américaine de l’adoption par le Sénat du projet de loi relatif à un embargo sur l’essence, le régime des mollahs a fait état de sa disposition à accepter la proposition d’un échange d’une partie de son stock d’uranium enrichi contre du combustible nucléaire fabriqué par les Français et les Russes.

26.12.2009

 
Iran : 3 vidéos révélatrices sur le Mouvement Vert

Pour bloquer les négociations sur le nucléaire, en juin dernier, Téhéran a eu l’idée du Mouvement Vert, qui sans prendre position sur le nucléaire défendait l’ex-premier ministre de Khomeiny, Moussavi, un homme hostile à tout compromis dans un quelconque domaine avec l’Occident. Malgré le flou ingénieux des Verts sur leur position en général, le passé et les propos très islamistes de Moussavi ont empêché la mobilisation prévue pour faire de leur Mouvement le porte-parole légitime du peuple iranien. Depuis cette date, ce Mouvement conçu pour donner une couleur populaire au refus de tout compromis court après une mobilisation populaire qui le légitimerait. A défaut, il diffuse des rumeurs de mobilisation (pour convaincre les Iraniens, mais aussi les Etats étrangers). Hier, cela se passait entre autres à Zanjan.

26.12.2009

 
Iran : Micmac vert à Ispahan

Pour bloquer les négociations avec les Américains ou avec les Six, en juin dernier Téhéran a eu l’idée du Mouvement Vert, une opposition soi-disant populaire menée par Moussavi, l’ex-premier ministre de Khomeiny, pour donner une couleur démocratique au refus de tout compromis avec l’Occident. Depuis cette date, le projet est en berne car les Iraniens boudent ses rassemblements, le privant, de facto, de toute possibilité d’affirmer sa légitimité populaire en se basant sur leur présence. Ce Mouvement est aux abois. Sa dernière trouvaille a été d’annoncer le rassemblement d’un million de personnes à Qom pour les funérailles de l’ayatollah Montazéri, l’ex-dauphin de Khomeiny. Ainsi, après la fausse annonce de la présence d’un million de personnes pour les funérailles de ce denier, le Mouvement revient faire le buzz avec des affrontements à Ispahan, à l’occasion d’un office religieux en mémoire de Montazeri.

24.12.2009

 
Iran : Funérailles ratées pour Montazeri

Selon les médias étrangers, à l’occasion des funérailles de l’ayatollah Montazeri, le concepteur du système politique en place, des dizaines de milliers d’iraniens ont convergé vers la ville sainte de Qom pour défiler en sa mémoire en scandant les slogans chers au Mouvement Vert, qui prône le retour aux principes fondateurs de la révolution islamique. Les sites de ce mouvement que le peuple boycotte en raison de son identité islamiste ont même évoqué 500,000 à 1 million de sympathisants. Grâce aux vidéos diffusées par ce Mouvement, mais aussi des images satellites des lieux où cela est censé avoir eu lieu, nous pouvons récuser ces fausses informations et fournir une fourchette plus réaliste pour le taux de la mobilisation.

22.12.2009

 
Iran : Quelques vérités sur le piratage de Twitter

Pour bloquer les négociations avec les Six, le régime des mollahs a imaginé le Mouvement Vert, une opposition soi-disant populaire, uniquement hostile à tout compromis sur le nucléaire. En raison de ce profil que l’on retrouve dans ses slogans, il n’arrive pas à mobiliser les Iraniens pour obtenir la légitimité nécessaire à sa mission. En l’absence de cette indispensable mais inaccessible mobilisation, Téhéran a toujours promu ce Mouvement Vert dans le monde virtuel grâce à une équipe de 400 membres qui sont très actifs sur YouTube, FaceBook ou encore Twitter. Suite à des déclarations très pro-Khomeiny, l’équipe a été légèrement remise en cause, Téhéran a simulé une attaque contre elle sur Twitter pour la victimiser.

19.12.2009

 
Iran : Partie de paintball ratée à la frontière irakienne

Depuis le début de la crise, Téhéran joue la carte de l’escalade afin de faire reculer les Etats-Unis par la peur d’une guerre menaçant l’approvisionnement pétrolier de l’Occident. Face à cette stratégie d’amplification de la crise, Washington a mis au point une tactique d’esquive. Lassé par cette attitude fuyarde, Téhéran a décidé de passer à l’action avec l’invasion par ses soldats d’un champ pétrolier Irakien. Washington a encore fui !

19.12.2009

 
Iran-Times : Tirs croisés de bombes médiatiques

Il y a deux jours, le Times publiait un document iranien non daté, sans entête ni signature faisant état de la possession par l’Iran d’une bombe atomique sophistiquée. Nous y avions vu un coup monté de Téhéran car il lui aurait suffi de signaler les caractéristiques du document pour rejeter ces allégations. Notre analyse était juste car 24 heurs après le non-démenti des allégations du Times, Téhéran a annoncé le succès d’un tir de missile longue portée, une annonce dans la parfaite ligne de sa stratégie anti-apaisement.

17.12.2009

 
Iran : Le papier du Times n’aura pas le prix Pulitzer !

L’espace info de la planète Terre s’est enflammé avant-hier avec l’évocation par le quotidien britannique The Times de « tests effectués par l’Iran sur un composant crucial à la fabrication d’une bombe nucléaire ». Tous les médias en sont allés de leur analyse sur le double jeu de Téhéran sans savoir qu’ils étaient manipulés de A à Z !

16.12.2009

 
Iran : Un procès à rebondissements pour les 3 Américains

Il y a 4 mois, pour faire pression sur les Etats-Unis, Téhéran avait annoncé l’arrestation de trois randonneurs américains arrêtés pour espionnage dans le Kurdistan iranien. Hillary Clinton avait alors exhorté les mollahs « à libérer au plus vite les trois Américains ». Il y a 1 mois, toujours pour faire pression sur les Etats-Unis, Téhéran avait cette fois annoncé l’ouverture du procès des trois randonneurs. Hillary Clinton avait alors exhorté les mollahs à les libérer au plus vite. Téhéran a reparlé du procès et Clinton a encore appelé les mollahs à les libérer. Malgré une certaine répétition qui évoquerait une inaction, il y a eu des vraies évolutions dans cette affaire d’otages. | Décodages |

16.12.2009

 
Iran : Le Mouvement Vert et le portrait de Khomeiny

Cet été, pour fuir tout compromis sur le nucléaire, Téhéran a eu l’idée du Mouvement Vert, une opposition soi-disant populaire et hostile à tout marchandage (négociations) sur le droit au nucléaire. En raison de ce genre de slogans, il a vite été clair pour les Iraniens que le Mouvement Vert était lié au régime, ce qui a ruiné ses chances de mobiliser les Iraniens. Il y a deux jours, pour inciter les Iraniens à descendre dans la rue sous la bannière verte, le régime a fait bruyamment état d’un manque de respect des manifestants verts vis-à-vis du portrait de Khomeiny. Si les gens avaient gobé cette rumeur, on aurait eu une grande manifestation de soutien au Mouvement Vert et l’actualité aurait été centrée sur ce sujet, mais la rumeur n’a pas convaincu les Iraniens : il n’y a pas eu de grandes manifestations en faveur des Verts. Pire encore, il n’y a pas eu non plus de manifestations populaires en faveur de Khomeiny. En l’absence de ces manifestations qui auraient accaparé les médias, la rumeur est restée au centre de l’actualité comme un malfaisant cheveu dans la soupe du régime, provoquant des réactions les plus inattendues !

14.12.2009

 
Iran : Ebadi récompense un défenseur de la Charia

A l’heure où l’on parle de Nobel d’Obama, l’organisme présidé par Shirin Ebadi a attribué son prix de défenseur des droits de l’homme à l’Ayatollah Montazeri, premier lieutenant de Khomeiny, partisan d’un état islamique basé sur la charia. Ce choix très politisé a été totalement occulté en Occident. | Décodages |

12.12.2009

 
Iran : Plus de menaces que de sanctions

Il y a deux jours à Washington, la Turquie se disait opposée à de nouvelles sanctions onusiennes contre Téhéran. Hier, l’Europe a fait part de sa prudence en ce même domaine de sanctions onusiennes alors que cet été, elle avait évoqué sa disposition à adopter enfin des sanctions unilatérales, c’est-à-dire hors l’ONU, comme le lui demandait Washington. L’absence d’une réaction forte des Etats-Unis à ces désistements en chaîne confirme son approbation implicite.

11.12.2009

 
Iran : Le chant lancinant d’Obama et les paillassons

Hier, à Washington, le 1ier ministre turc Erdogan dont le pays siège au Conseil de Sécurité jusqu’à fin 2010 s’est dit opposé à de nouvelles sanctions contre l’Iran. Obama a affirmé qu’il avait échoué à le convaincre, insinuant ainsi son impuissance à imposer de nouvelles sanctions qu’il avait promises pour le 1ier janvier 2010 en cas d’échec de la diplomatie. L’argument est faux car il avait promis des sanctions unilatérales américaines qui ne demandent aucune autorisation d’un pays allié. Washington cherche des excuses. |Décodages|

09.12.2009

 
Iran : Le black-out voulu !

Pour bloquer le dialogue avec les Six, le régime des mollahs a imaginé le Mouvement Vert, une opposition soi-disant populaire qui est hostile à toute négociation qui compromettrait le droit à l’enrichissement pour l’Iran. Le problème est que ce mouvement n’attire personne. Pour cacher cette absence totale de mobilisation qui le prive de toute légitimité, le régime a coupé le flux Internet vers l’étranger et interdit aux journalistes étrangers d’aller constater de visu le nombre des participants à cette mascarade.

07.12.2009

 
Iran : Le plan B de provoc !

Il y a une semaine, les Occidentaux qui cherchent un terrain d’entente avec Téhéran ont décidé de lui envoyer un avertissement via une simple résolution non punitive de l’AIEA. Immédiatement, Téhéran a réagi négativement car cette approche allait à l’encontre de sa stratégie d’amplification de la crise. Il s’est lancé dans une folle course de surenchère de provocations qui s’est retournée contre lui-même. En conséquence, il a légèrement modifié son approche.

05.12.2009

 
Iran : Petit aperçu de l’année 2010

Le porte-parole de la Maison-Blanche, Robert Gibbs, a rappelé jeudi qu’il restait « jusqu’à fin 2009 à l’Iran pour répondre favorablement à la proposition de transférer 75% de l’uranium iranien faiblement enrichi en Russie puis en France afin qu’il y soit converti en combustible nucléaire ». Téhéran n’a rien répondu car il a la certitude qu’il n’y aura aucune sanction car cela irait à l’encontre des intérêts même des Etats-Unis.

04.12.2009

 
Iran : Les mollahs, victimes de leur langage !

Depuis un mois, afin d’éviter l’escalade souhaitée par les mollahs, les Occidentaux ont décidé de diffuser le moins possible les propos délibérément provocateurs ou anxiogènes provenant de l’Iran. C’est un sérieux handicap pour ces derniers, les micros les fuient. Ils ont décidé d’y remédier par une ruse de Sioux, mais leur première tentative qui a lieu hier à Vienne a été un fiasco.

03.12.2009

 
Iran : Vers un changement nuancé de la politique nucléaire

Téhéran espérait entraîner les Etats-Unis dans une crise aiguë avec l’annonce provocatrice de la construction de 10 centres supplémentaires d’enrichissement nucléaire pour faire reculer les Etats-Unis par peur d’un conflit. Sous Bush, on aurait peut-être assisté à une escalade, mais présentement, il ne s’est rien passé. Obama n’a fait aucune déclaration forte : il a évoqué une possibilité de renforcement des sanctions avant d’appeler à la poursuite du dialogue en parallèle avec les sanctions déjà en place. Cette réaction a jeté un froid sur les ardeurs provocatrices de nos mollahs qui peinent à trouver la bonne réplique. Auraient-ils été déçus au point de renoncer à leur politique de provocations délibérées ? Pour le savoir, il faut passer en revue l’historique des relations chaotiques entre Téhéran et Washington.

02.12.2009

 
Iran : Une escalade toujours niée par les Six

Vendredi dernier, en réaction au refus de Téhéran de donner une réponse explicite à l’offre de la dernière chance, les Six et surtout les Américains ont opté non pas pour l’adoption de nouvelles sanctions par le Conseil de Sécurité, mais pour un appel à l’apaisement lancé par le Conseil des Gouverneurs de l’AIEA. Au lieu de saisir l’occasion pour apaiser la situation, Téhéran a annoncé son intention de construire 10 autres usines d’enrichissement, ce qui ne manquera pas d’amplifier la crise.

30.11.2009

 
Iran : Les malheurs de Shishi

L’ensemble de la presse occidentale pleure pour Shirin Ebadi : les mollahs ont confisqué sa médaille et son diplôme du Prix Nobel, mais aussi ses soussous ! Alors que l’on continue à appliquer des lois les plus barbares en Iran, celle qui doit les dénoncer pleure pour sa poche !

28.11.2009

 
Iran : « d’autres options » déjà vues !

Téhéran avait très mal réagi à l’annonce de l’adoption prochaine d’une nouvelle résolution de l’AIEA contre son programme nucléaire alors que cette formalité était une manière de lui rappeler les soupçons sur son programme nucléaire sans alourdir les batteries de sanctions existantes. Avant l’adoption, il avait menacé de « réduire au minimum sa coopération avec l’AIEA » (synonyme d’un mouvement vers la sortie du TNP), mais après l’adoption, il a rejeté un retrait pour évoquer « d’autres options ». | Décodage d’un flou délibéré |

28.11.2009

 
Iran : La drôle de résolution des Six

Après le refus de Téhéran d’accepter la dernière offre de compromis proposée par les Américains pour le compte des Six, ces derniers se sont mis d’accord sur un projet de résolution contre Téhéran. Mais attention, il ne s’agit pas d’une résolution devant le Conseil de Sécurité, préalable nécessaire à l’adoption de nouvelles sanctions, mais d’une résolution devant le Conseil des Gouverneurs de l’AIEA, une déclaration sans effet pénalisant pour Téhéran. De plus, son objet n’est pas le refus du compromis, mais le futur second centre d’enrichissement iranien qui est actuellement en chantier et sans aucun danger. | Décodages d’une réponse complexe |

26.11.2009

 
Iran : Les Six encouragent le refus des mollahs

En octobre dernier, pour échapper à l’adoption de nouvelles sanctions américaines, le régime des mollahs a accepté un projet de compromis qui lui avait été soumis en avril dernier par les Américains d’échanger de ses réserves d’uranium faiblement enrichi contre du combustible nucléaire franco-russe. Il s’agissait d’une reculade tactique iranienne, quand les Américains ont suspendu l’adoption de nouvelles sanctions, Téhéran s’est mis en action pour faire capoter l’accord sans pour autant le refuser ouvertement de peur de faire réactiver la menace de nouvelles sanctions. Depuis chaque jour, il dit une chose et son contraire.

25.11.2009

 
Iran : DCA cherche lanceurs !

Le régime des mollahs est décidément très réactif vis-à-vis de notre site. Suite à notre mini article du lundi 23 novembre sur l’authenticité des annonces relatives aux des manœuvres en cours, ce mardi 24 novembre, le colonel Hadji-zadeh, commandant des forces aériennes, a réfuté que les manœuvres soient « un bluff » et les agences Mehr et Fars ont publié des photos de tirs de missiles au cours des trois derniers jours, images qui méritent d’être vues.

25.11.2009

 
Iran : Des manœuvres qui gonflent les militaires !

Sur un fond de conflit avec l’Occident et de refus russe de lui livrer le très performant système de DCA S-300, Téhéran a annoncé la tenue d’exercice de défense contre une éventuelle attaque nucléaire, bactériologique ou chimique contre ses sites nucléaires pour montrer sa préparation, mais aussi son autonomie même en l’absence des S-300.

24.11.2009

 
Iran : Dieudo Show à Téhéran (en images)

En octobre dernier, pour échapper à l’adoption de nouvelles sanctions américaines, le régime des mollahs a accepté un projet de compromis américain portant sur un échange de ses réserves d’uranium faiblement enrichi contre du combustible nucléaire franco-russe pour le réacteur de recherche de l’université de Téhéran. Il s’agissait d’une reculade tactique, le régime des mollahs n’avait aucune intention d’honorer son engagement. C’est pourquoi, depuis cette date, il cherche un moyen de provoquer la France ou la Russie pour les pousser à rompre cet accord qui ne lui convient pas. Sa dernière tentative s’appelle Dieudonné !

23.11.2009

 
Iran : Décodage du rapport Boucheron-Myard

L’hebdomadaire Express a publié hier une dépêche de l’agence britannique Reuters sur un rapport parlementaire français sur le programme nucléaire iranien dans le cadre des travaux de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée sur la prolifération. Il y est dit que l’Iran a le savoir faire nucléaire militaire, qu’il aura sous peu la bombe, mais que cela ne représente aucun danger pour la région. Il aurait été plus éthique de la part de l’Express de préciser que les auteurs du rapport, Boucheron et Myard, appartiennent au groupe d’amitié avec la république islamique d’Iran ! Reuters et l’Express ont donc tenté de faire passer une opération de lobbying pour une expertise neutre. | Mini décodage d’une nécessité technique |

21.11.2009

 
Iran : Un médecin qui serait mort pour raison d’Etat

Les médias français parlent actuellement de la mort suspecte de Ramin Pour-Andarjani, un médecin qui aurait été un témoin clé dans les crimes commis cet été par le régime dans le centre de détention de Kahrizak. Le problème est que pour un mort suspect, on en parle un peu trop à notre goût dans les cercles officiels du régime ou chez certains journalistes connus pour leur complaisance avec le régime. Il nous semble que ce médecin suicidé est une invention médiatique du régime pour relancer le Mouvement Vert, opposition scénarisée pour simuler une crise intérieure afin de bloquer tout compromis avec l’Occident.

20.11.2009

 
Iran : C’est la chasse au gaspi !

En avril dernier, Washington a pour la première fois proposé aux mollahs son projet d’un échange de leur stock d’uranium contre du combustible franco-russe. Il avait alors évoqué également la possibilité d’un embargo sur la vente à l’Iran du carburant, une mesure très nocive pour l’économie iranienne et capable de provoquer un soulèvement populaire. Alors qu’il continue à refuser l’offre américaine, Téhéran a annoncé des progrès importants en matière de production de carburant.

19.11.2009

 
Iran : L’AIEA invente le rapport dilatoire !

Le dernier rapport de l’AIEA est axé sur le second centre d’enrichissement actuellement en construction à Fordo à proximité de la ville de Qom. On affirme qu’étant donné sa taille, il ne peut pas produire de grandes quantités d’uranium enrichi nécessaires pour du combustible destiné à un réacteur, mais des quantités suffisantes pour la production d’une ou deux bombes nucléaires par an.

18.11.2009

 
Iran : Obama s’accorde un round supplémentaire

Au cours des semaines passées, sans refuser l’offre américaine d’un échange de son stock d’uranium faiblement enrichi contre du combustible franco-russe, Téhéran a remis en cause toutes ses clauses : les quantités échangées, les pays fournisseurs et même les solutions de rechange. Washington, qui avait conçu ce plan pour parvenir à une entente avec Téhéran, fait semblant que ce dernier n’a pas de facto rejeté son offre.

16.11.2009

 
Iran : Décodages du prochain rapport de l’AIEA

Très régulièrement après chaque offre de dialogue faite aux mollahs par le groupe des Six (les 5 membres permanents du Conseil de Sécurité plus l’Allemagne), l’AIEA doit soumettre à ce groupe un rapport sur l’évolution du parc nucléaire iranien afin de savoir s’il faut ou pas renforcer les sanctions contre ce pays. Alors que Téhéran n’a donné aucune suite constructive aux deux dernières offres de dialogue qui lui ont été soumises depuis la publication du précédent rapport de l’AIEA, cet organisme onusien s’apprête à publier un rapport qui conclut à une vraie volonté de dialogue. | Décodages |

13.11.2009

 
Iran : Un Kurde sacrifié sur l’autel de la realpolitik des mollahs

Ce mercredi 11 novembre à l’aube, le régime des mollahs a exécuté le jeune militant kurde Ehsan Fattahian à la prison centrale de la capitale provinciale de Sanandaj pour son appartenance à un groupe armé. Il y a des éléments invraisemblables dans son dossier d’accusation qui font craindre une opération politique.

12.11.2009

 
Iran : Ahmadinejad propose un nouveau départ à Obama

Hier, Washington faisait état de son intention de faire pleinement preuve d’apaisement pour rétablir les relations diplomatiques avec Téhéran. Moins de 24 heures après, Téhéran a posé une seule condition préalable : « la rupture des relations américaines avec Israël ».

12.11.2009

 
Iran : Washington veut une relation courtoise - Décodages

Rien ne fait plus peur aux mollahs qu’une normalisation des relations avec Washington car cela suppose une démocratisation qui peut leur coûter le pouvoir. Pour casser la dynamique de l’apaisement, en réponse à une ultime offre de dialogue sur le nucléaire, Téhéran a annoncé qu’il jugerait pour espionnage –peine passible de la mort-, 3 « touristes américains » qui avaient pénétré par hasard sur un territoire où Washington finance des activités armées contre les mollahs. Washington a esquivé cette provocation et a redoublé d’efforts dans le sens d’un apaisement.

11.11.2009

 
Iran : Le régime mêle ses otages à la crise

Selon un schéma simple quand Washington évoque des sanctions, Téhéran opte pour une reculade tactique et accepte le dialogue et quand Washington fait preuve d’apaisement, les mollahs repartent en guerre contre les Etats-Unis par des provocations susceptibles de ruiner tout compromis. Ce matin, Washington a fait état de son intention de donner « un peu de marge » aux mollahs dans leurs négociations, immédiatement, Téhéran s’est mis en position offensive.

10.11.2009

 
Iran nucléaire : Mollahs, mode d’emploi

Il y a deux semaines, Téhéran n’avait pas rejeté l’offre des Six d’un échange d’une partie de son stock d’uranium faiblement enrichi contre du combustible franco-russe à base d’uranium moyennement enrichi. Il y a deux jours, il a rejeté catégoriquement l’offre par la voix de son président ainsi que du chef de la commission des affaires étrangères du Parlement, avant de revenir encore sur cette position. A chaque fois, sa réponse était prévisible car en réaction à l’attitude adoptée quelques jours plus tôt par les Américains.

09.11.2009

 
Iran : Grosse manipulation des internautes occidentaux

Après une mobilisation des médias occidentaux, le nouveau procureur général de Téhéran , Abbas Jaffari Doulatabadi, a annoncé la libération de 3 des 4 journalistes arrêtés hier pendant les manifestations du 30e anniversaire de la prise de l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran. Il a précisé qu’il retenait encore un Danois qui n’avait pas de carte de presse et l’Iranien Farhad Pouladi « pour vérifier son lien avec l’AFP ! »

07.11.2009

 
Iran : Mauvais deal au Baloutchistan !

Il y a un mois, le Jundallah, groupe armé financé par Washington, décimait l’Etat major des Pasdaran, milice chargée (selon sa charte) de la sécurité du régime. En guise d’apaisement et afin d’encourager Téhéran à reprendre le dialogue, Washington a poussé le Pakistan à annoncer la capture de trois suspects iraniens dans ce pays.

07.11.2009

 
Iran - EU : L’heure des choix

Comme l’a rappelé cette semaine Obama, les Etats-Unis veulent parvenir à une entente avec les mollahs. L’objet de cette entente est la maîtrise territoriale, énergétique et politique de l’Asie Centrale, une région pétrolière qui compte pour beaucoup dans les économies russe et chinoise. En échange de cette alliance décisive, les mollahs exigent l’abandon des sanctions contre le Hezbollah et l’abandon des demandes américaines de sa démilitarisation pour avoir un mécanisme de représailles contre Israël en cas de désaccord avec Washington. Cette demande étant évidemment irrecevable, Washington mène vis-à-vis des mollahs une politique d’intimidations, de sanctions économiques et de déstabilisation régionale combinée à des offres régulières de reprise de dialogue. Cette semaine, Washington a mené des actions qui illustrent à la perfection les différents volets de cette politique.

06.11.2009

 
Iran : Obama ne veut pas d’excuses !

Deux jours avant la manifestation du 30ième anniversaire de la prise de l’ambassade américaine par les partisans de Khomeiny, le Mouvement Vert a exprimé le souhait de présenter des excuses au peuple américain. Obama n’a pas relevé cette proposition et il s’est même empressé d’exclure la nécessité de toute excuse !

05.11.2009

 
Iran : Micro-manifs et micro-vidéos

Sur la base de « témoignages » publiés sur le site mowjcamp du Mouvement Vert, les principaux médias occidentaux ont annoncé d’importantes manifestations d’opposition en Iran. Ces médias ont ainsi diffusé une information non vérifiée car le Mouvement Vert qui clame sa fidélité à l’islam au pouvoir n’a pas réussi à mobiliser les Iraniens. Seuls les 3000 manifestants professionnels du régime étaient au rendez-vous.

05.11.2009

 
Iran : Les vertes excuses de Moussavi

Le porte-parole en exil de Moussavi, chef de file du Mouvement Vert, a annoncé son intention de remettre une lettre ouverte d’excuse de la part du peuple iranien à la représentation diplomatique américaine à Londres en marge de la manifestation de soutien à la commémoration du 30ième anniversaire de la prise en otage de l’ambassade américaine le 4 novembre 1979. Ce non-sens a une explication très simple.

04.11.2009

 
Iran : Une profonde méfiance vis-à-vis des Occidentaux

Deux jours après la réponse presque négative du régime des mollahs à l’offre « stock contre combustible », plusieurs députés de l’Assemblée Islamique d’Iran ont évoqué leur préférence pour une absence de compromis. Ils se sont pourtant gardés d’officialiser ce refus, laissant une part à l’ambiguïté, marque de fabrique du régime des mollahs.

02.11.2009

 
Iran : Petite leçon d’équitation à dos de mollahs

Après la réponse négative des mollahs au processus d’apaisement des Six, on aurait dû assister à des réactions fortes. Il n’en est rien, l’AIEA est devenue muette, le président Sarkozy qui avait si souvent parlé de sanctions est à présent très calme, il en va de même du côté des Britanniques, Allemands et Russes. Les Chinois sont hors-jeu, ils ne disent jamais rien. En revanche, les Américains sont volubiles : en 24 heures, ils ont émis plusieurs avis différents et contradictoires. Pas de panique : c’est calculé.

31.10.2009

 
Iran - sanctions : La soupe de la soupe d’Obama

Alors que Téhéran s’apprête à répondre négativement à la dernière offre d’apaisement de Washington, la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants américaine a adopté mercredi un projet de loi permettant aux Etats-Unis de sanctionner les importations d’essence iranienne en cas d’échec de la diplomatie. La question est de savoir quand Washington estimera que la diplomatie a échoué.

29.10.2009

 
Iran : Un sandwich turc à Téhéran

Le Premier ministre Turc Rajab Tayyeb Erdogan est à Téhéran. Avant son arrivée, il a adopté un ton très dur contre les bêtes noires des mollahs : Israël, la France, Sarkozy. Depuis son arrivée : il a apporté son soutien au droit des mollahs à l’enrichissement nucléaire. Il a aussi critiqué les 5 grands qui ont des bombes nucléaires et empêchent les autres d’en posséder. Depuis deux jours, l’homme à qui Obama a apporté son soutien pour entrer dans l’Europe est devenu un clone d’Ahmadinejad sans pour autant déclencher la moindre critique de la Maison-Blanche. Il est évidemment en mission recommandée. Mais quel est le message secret de ce discours ?

28.10.2009

 
Iran : Téhéran contre-attaque !

Il y a un mois, Téhéran acceptait de reprendre le dialogue pour échapper à de nouvelles sanctions américaines. Dans le cadre de ce dialogue, il s’était engagé, selon un plan américain, à échanger 75% de son stock d’uranium enrichi à 3,5% contre 200 à 300 kg de combustible nucléaire à base d’uranium enrichi à 20% pour alimenter le réacteur iranien de recherche de l’université de Téhéran en activité depuis 1967. Washington espérait ainsi réduire le stock iranien d’uranium faiblement enrichi pour baisser le niveau de gravité du programme nucléaire iranien pour éviter l’adoption de nouvelles sanctions. Téhéran vient de faire savoir qu’il ne veut pas de cette solution.

27.10.2009

 


0 | ... | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 | 350 | 400 | 450 | ... | 4400

Flux RSS de cette rubrique