Accueil > Lavrov | Ivanov | Poutine | Medvedev
0 | 50

Iran : Lukoil, un cadeau empoisonné pour les Américains

Depuis plusieurs mois, Washington n’a cessé de se plaindre d’un manque d’enthousiasme de la part de Moscou ou Pékin à sanctionner les mollahs. Pour le contredire, la Chine a baissé ses achats pétroliers en Iran et Moscou vient d’annoncer le gel des activités iraniennes de sa principale compagnie pétrolière : Loukoïl.


25.03.2010

Iran : Un nouveau format de sanctions

En visite à Paris, le président russe Medvedev s’est dit disposé à sanctionner l’Iran, mais tout en évitant des sanctions susceptibles de provoquer de drames humanitaires. Or, les « sanctions qui ne provoquent pas de drames humanitaires » sont tout simplement des sanctions non-économiques. Moscou vient de donner son accord pour des sanctions qui sont des réprimandes.


03.03.2010

Iran : Petit aperçu de l’année 2010

Le porte-parole de la Maison-Blanche, Robert Gibbs, a rappelé jeudi qu’il restait « jusqu’à fin 2009 à l’Iran pour répondre favorablement à la proposition de transférer 75% de l’uranium iranien faiblement enrichi en Russie puis en France afin qu’il y soit converti en combustible nucléaire ». Téhéran n’a rien répondu car il a la certitude qu’il n’y aura aucune sanction car cela irait à l’encontre des intérêts même des Etats-Unis.


04.12.2009

G20 - Obama : Ce que lui dira Medvedev sur l’Iran

Depuis son installation à la Maison-blanche, Obama a tendu la main aux mollahs à plusieurs reprises. Suite à leurs refus, il a à deux reprises alourdi les sanctions à leur encontre. Le sujet de l’augmentation des sanctions reste donc très actuel pour Washington, mais aussi pour les adversaires de cette politique : en première ligne la Russie dont le président rencontrera bientôt Obama à Londres en marge du sommet des G20.


31.03.2009

Iran : Bush annonce une entente avec Poutine

Dans un discours prononcé à Washington, le président américain George Bush a déclaré qu’il avait trouvé un terrain d’entente sur l’Iran avec son ami Vladimir Poutine.


20.12.2008

Poutine a eu sa petite frayeur iranienne !

En marge de la réunion du Conseil des chefs de gouvernement des pays membres de l’Organisation de Coopération de Shanghai, le 1er ministre russe Vladimir Poutine a rencontré le seul représentant iranien présent (un adjoint de ministre) pour lui faire part de l’intérêt qu’il porte à l’avenir de la coopération entre leurs pays. Généralement, les chefs de gouvernements n’adressent pas la parole à des subalternes, mais dans ce cas il y avait urgence !


01.11.2008

Iran : La Russie apporte la preuve de sa protection

Une réunion prévue depuis deux semaines entre les diplomates des P5+1 pour évoquer le nucléaire iranien a été annulée suite au désistement à la dernière minute du chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. Ce dernier s’était d’abord fait excuser par un collègue qui avait évoqué son emploi du temps très chargé. Mais dès le lendemain, Moscou se ravisait pour dire officiellement son hostilité à tout projet de nouvelle résolution à l’encontre de l’Iran.


25.09.2008

Iran – Russie : Rencontre à huis clos à Moscou

Alors que Téhéran attend une invitation irakienne pour reprendre son dialogue officiel avec Washington, le régime des mollahs a reçu une autre invitation, celle de Moscou ! Le chef de la diplomatie russe, Sergeuï Lavrov a accueilli vendredi son homologue iranien, Mottaki, pour une visite de travail et le sujet ne manque pas de piquant !


13.09.2008

Iran : La grosse colère de Moscou

Téhéran cherche à renouer le dialogue avec Washington et cela déplaît très fortement à Moscou. Tout a basculé le 23 juillet après un discours d’Ahmadinejad invitant Washington à se montrer plus souple avec l’Iran. Moscou a alors bloqué les travaux d’achèvement de Bouchehr. Il vient d’imposer deux autres punitions aux mollahs suite aux propos d’Aghazadeh, un autre représentant du régime des mollahs.


26.07.2008

Pourquoi Moscou espère le lancement rapide de négociations

Le jeudi 10 juillet, Sergueï Kisliak, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, a plaidé pour un lancement rapide de négociations avec l’Iran sur les propositions des Six médiateurs internationaux. Le lendemain, c’est Lavrov, le ministre des affaires étrangères, qui a insisté sur le même point. Ces déclarations font état d’une inquiétude grandissante à Moscou. Pourquoi ?


12.07.2008

Iran : Poutine, entre les lignes

Rien ne permet de supposer que l’Iran développe un programme nucléaire à caractère militaire, a affirmé le 1er ministre russe Vladimir Poutine dans une interview publiée samedi par le quotidien français Le Monde.


01.06.2008

Le Monde | Poutine : L’Iran ne veut pas la bombe !

En visite en France, Vladimir Poutine a accordé un entretien à trois journalistes du Monde [1]. Nous vous publions ici, les extraits mentionnant l’Iran.


31.05.2008

Iran - Russie : Réconciliation forcée en Azerbaïdjan

Après un mois d’attente, la Russie a daigné transmettre au ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères les caractéristiques techniques du fret destiné à la centrale nucléaire de Bouchehr. Le chargement pourrait comme nous l’avions prédit hier reprendre bientôt sa route vers Bouchehr, sur les rives du Golfe Persique.


01.05.2008

Iran : Poutine plaide en faveur des mollahs

Le président russe Vladimir Poutine a demandé vendredi aux dirigeants de l’Otan et en particulier à son homologue américain George Bush de sortir l’Iran de son isolement. « Au lieu d’acculer l’Iran, il serait beaucoup plus intelligent de réfléchir ensemble à la manière d’aider l’Iran à devenir plus prévisible et transparent ». | Décodages |


06.04.2008

Dialogue avec l’Iran : Moscou imite Washington pour le contrer

Le lundi 18 février dans une interview à la chaîne d’informations turque NTV, Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, a exprimé sa satisfaction sur le prochain rapport d’El Baradei, et il a appelé à des efforts diplomatiques accrus après la remise de ce rapport qu’il juge d’avance comme étant de bonne qualité.


19.02.2008

Face à Tzipi Livni, Moscou réitère implicitement son soutien à l’Iran

Après le tir inopportun d’un missile balistique, la chef de la diplomatie israélienne Tzipi Livni a dû contredire Ehud Olmert sur une éventuelle frappe militaire israélienne contre l’Iran lors d’une visite à Moscou. Malgré ce geste purement diplomatique, elle n’a pas pu gagner l’accord de la Russie pour que ce pays se joigne à l’adoption de nouvelles sanctions contre les mollahs.


19.01.2008

Time | Poutine : La Russie ne veut pas devenir une superpuissance dans le monde d’aujourd’hui

Source : RIA Novosti | La Russie ne veut pas devenir une superpuissance prédominante dans le monde d’aujourd’hui, imposant son avis aux autres pays, mais être un pays espérant au contraire développer ses possibilités pour pouvoir protéger ses propres intérêts, a déclaré le président Vladimir Poutine dans une interview au Time américain.


01.01.2008

Iran : La Russie s’oppose à tout changement de régime en Iran

Le projet du bouclier antimissile américain en Europe a pour objectif de contenir la Russie et « à changer le régime politique en Iran », a affirmé le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, dans un entretien publié mercredi par le quotidien russe Vremia Novosteï.


30.12.2007

Moscou appellerait l’Iran à cesser l’enrichissement ?

Le 26 décembre 2007, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a exhorté l’Iran à renoncer à la poursuite de l’enrichissement de l’uranium au mépris de l’avis de la communauté internationale.


29.12.2007

Courrier Int. | Gazeta : L’assassinat de Poutine vu de Washington

Par Alexandr Artemiev | Dans le cadre d’une analyse prospective, un think-tank américain envisage un scénario politique du futur de la Russie pour le moins inédit : l’actuel maître du Kremlin serait la victime d’un meurtre commis le soir du Noël orthodoxe.


22.12.2007

Iran-nucléaire : Les variations de la Russie

Il y a 9 jours, par l’intermédiaire du porte–parole de son ministère des affaires étrangères, la Russie évoquait « de graves déficits de coopération entre l’Iran et l’AIEA » ! Une semaine est passée et à présent le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov au retour de la conférence des Etats-Unis sur le Proche-Orient a déclaré que le refus de reconnaître les progrès accomplis par l’Iran dans son travail avec l’AIEA réduisait les chances de résoudre les problèmes. Que signifie ce changement d’appréciation ?


29.11.2007

Iran : La bonne influence de la Russie

Le ministre russe des affaires étrangères était à Téhéran et nous avions diagnostiqué que la Russie voulait obtenir de Téhéran une suspension des déclarations anxiogènes afin que les déclarations de Téhéran ne contredisent pas celles d’El Baradei ou de Moscou à un moment où ces deux alliés non déclarés de Téhéran remuent ciel et terre pour que le dialogue continue. Lavrov a quitté Téhéran, mais d’ores et déjà, il y a des petites améliorations.


01.11.2007

Iran : Lavrov est à Téhéran pour une visite flamboyante !

Après l’annonce américaine d’un nouveau train de sanctions unilatérales, il n’y a pas eu de déclaration officielle de la Russie. Avant cette annonce, Poutine avait longuement évoqué son hostilité à ce genre de mesure, mais depuis rien. Hier Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, s’est rendu pour une visite surprise à Téhéran pour rencontrer Ahmadinejad : une visite pour travailler une réponse commune aux américains, mais également une visite flamboyante. |Décodages |


31.10.2007

Toute attaque contre l’Iran serait une attaque contre la Russie !

L’Asia Times a révélé la proposition spéciale faite par Poutine à Khamenei pour régler la crise nucléaire iranienne. Cette proposition est la copie conforme de l’une de nos analyses quant à la nécessité vitale pour la Russie de son alliance avec le régime des mollahs. Mais le silence gêné de Téhéran qui n’a pas accepté cette proposition fort généreuse et très radicale confirme d’autres de nos analyses.


27.10.2007

Iran : Poutine presque converti à l’Islam !

Les médias du régime des mollahs ont la particularité d’être totalement libres au regard des faits. Ils écrivent ou diffusent ce que bon leur semble pour des lecteurs ou des auditeurs qui n’ont généralement aucun moyen pour vérifier les faits exposés. Cette liberté s’applique aussi aux revues de presse internationale et l’on peut parfois y lire l’opposé des articles publiés ailleurs, mais cette liberté atteint son paroxysme quand il s’agit des faits rapportés par des sources bien informées : il paraît que Poutine a été spirituellement bouleversé par sa rencontre avec notre Guide Suprême du Hezbollah !


22.10.2007

Iran : Poutine revient à ses fondamentaux

Au lendemain de la visite de Vladimir Poutine, George Bush avait fait part de ses relations privilégiées avec Moscou et ses convergences avec Poutine sur l‘Iran. Bush se disait impatient d’entendre le rapport que lui ferait son ami Vladimir sur ses entretiens avec les mollahs. Mais au lieu de lui faire un rapport comme un vulgaire coursier, Vladimir Poutine s’est attaqué frontalement à Bush et à sa diplomatie irakienne en des termes qui montrent une totale absence de convergence à propos de l’Iran, son régime et le rôle régional de ce dernier.


19.10.2007

Iran : Téhéran-Moscou, un tandem pour annexer la Caspienne

Au lendemain de leur rencontre avec Vladimir Poutine et d’une grande complicité affichée à propos de l’avenir de la Caspienne, les mollahs ont apparemment tout remis en cause. Mehdi Safari, le vice-ministre des Affaires étrangères et représentant spécial d’Ahmadinejad pour la Caspienne a déclaré que l’Iran ne signerait pas les accords sur la Caspienne avant d’avoir assuré ses intérêts nationaux dans la région.


18.10.2007

Iran : Poutine a su éviter les pièges et marquer des points

Vladimir Poutine avait décidé de mettre en scène son arrivée à Téhéran : il voulait une entrée remarquée, bravant le danger d’un attentat. Il s’était livré auparavant à Wiesbaden à un vibrant plaidoyer à propos du courage des mollahs. Comme nous l’avions expliqué, il voulait faire comprendre à ses alliés iraniens qu’il était l’homme de la situation, qu’ils avaient besoin de lui et qu’ils lui devaient de la reconnaissance. Il voulait arriver sur place en Patron chez ses employés, il s’est même payé le luxe d’arriver en retard pour désorganiser l’emploi du temps de la journée. Le Patron a eu un petit désagrément, mais il a su éviter les pièges et gagner sur tous les tableaux.


17.10.2007

Iran : Avec les mollahs, Poutine joue au Patron !

Comme à Moscou la semaine dernière face à Nicolas Sarkozy, ce lundi à Wiesbaden face à Merkel, Poutine a encore affirmé son intention de ne pas soutenir l’adoption de nouvelles sanctions contre le programme nucléaire des mollahs. Ce soutien est la colonne vertébrale de la diplomatie Russe. Explications.


16.10.2007

Iran : Poutine face à un voyage délicat

Selon une information émanant de Kremlin, les services spéciaux russes informés par d’autres services (Mossad, CIA…) auraient prévenu Poutine d’un possible attentat-suicide contre sa personne lors de sa visite mardi à Téhéran. On parlerait de commandos suicides prêts à se sacrifier pour éliminer Poutine. Ce qui est certain : ces commandos ne sont pas liés au régime des mollahs car Poutine est le seul allié de poids pour Téhéran.


15.10.2007

Iran : L’origine des divergences Franco-russes

Le voyage de Nicolas Sarkozy à Moscou, sa rencontre avec Vladimir Poutine et les dépêches sur leurs convergences supposées ou réelles divergences ont à nouveau rappelé à chacun toute la complexité de la crise nucléaire iranienne.


11.10.2007

Iran : Kouchner se rétracte et s’aligne sur Poutine...
(Attaquer l’Iran équivaut à attaquer la Russie)

La diplomatie est une affaire de géopolitique et non de coup de gueule et de communication. Comme nous l’avons exposé à maintes reprises, le régime des mollahs est devenu un allié indispensable pour la Russie nationaliste qui a besoin de ce pays placé au carrefour de l’Asie Centrale et du Moyen-Orient et du régime qui le gouverne qui a construit un des plus redoutables réseaux terroristes de tous les temps.


19.09.2007

Iran-missiles : Poutine veut tester Bush

Vladimir Poutine a adopté un ton conciliant jeudi lors de sa rencontre bilatérale avec Bush en marge du sommet du G8 et a proposé à son homologue américain d’utiliser conjointement une puissante station radar construite en Azerbaïdjan pendant la période soviétique. Il s’agit d’un test car Bush ne peut pas accepter cet offre dans la mesure où le projet d’ABM a des visées stratégiques que les Etats-Unis refusent d’admettre ou d’assumer [2].


08.06.2007

Iran-missiles : Poutine relu et expliqué

Dans un entretien au Figaro [3], le président russe réplique au projet américain de système antimissile en menaçant de pointer ses propres engins sur des cibles en Europe. Nos confrères du Figaro ont laissé échapper des points très précis dans les propos de Poutine qui sont bien plus préoccupants que les missiles pointés vers l’Europe. Nous avons donc décidé de publier cet entretien en y incluant des notes IRAN-RESIST.


05.06.2007

La Russie ne veut pas renoncer à l’Iran

C’est la guerre pour savoir qui parviendra à être l’intermédiaire qui saura mettre un terme à la crise nucléaire voulue et orchestrée par Téhéran. La Russie brigue ce rôle mais aussi l’Europe et le régime des mollahs joue avec l’une et l’autre pour contribuer à amplifier la crise.


12.02.2007

Iran : Le Guide nous déboussole

Le régime des mollahs perturbe les prévisions des observateurs politiques de la trempe d’Alexandre Adler d’autant plus que lui et ses émules font d’avantage de lobbying informatif que de véritables travaux d’analyse. Pour comprendre le lien entre ce que disent les mollahs et ce qu’ils font : il faut posséder la clef ! Il y a une logique à ces agissements d’apparence illogique. La clef est l’alternance entre le harcèlement et les messages de modération.


10.02.2007

Analyse : L’affaire de l’OPEP du Gaz perturbe les plans de Poutine

Lors de sa conférence de presse annuelle du jeudi 1er février, le président russe Vladimir Poutine a trouvé « l’idée d’un OPEP du gaz, avec l’Iran et d’autres producteurs de gaz, intéressante ».


02.02.2007

Lavrov : Téhéran doit répondre à toutes les questions de l’AIEA

BERNE (Suisse), 21 novembre 2006 – Ria Novosti | Téhéran doit répondre à toutes les questions de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur le programme nucléaire de l’Iran, a déclaré mardi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.


23.11.2006

Russie-USA : Washington confirme la levée des sanctions contre Sukhoï

Après la rencontre Bush-Poutine à Hanoï, les Etats-Unis ont confirmé, le lundi 20 novembre 2006, la levée imminente de sanctions contre le fabricant russe de l’avion de chasse Sukhoï, soupçonné d’avoir fourni à l’Iran du matériel pouvant servir à développer des armes de destruction massive.


21.11.2006

L’Iran au menu du Sommet Asie Pacifique

George Bush a donc des atouts pour « convaincre » Vladimir Poutine de se rallier à des sanctions contre l’Iran et les deux hommes doivent se rencontrer aujourd’hui à Hanoï.


19.11.2006

Iran-Russie : L’OTAN craint un chantage énergétique

L’OTAN craint que la Russie ne crée une « OPEP gazière » capable de renforcer les moyens de pression de Moscou sur l’Europe, lit-on dans l’édition de mardi de la version américaine du Financial Times.


15.11.2006

Du Real Politik au Sommet Chirac-Poutine-Merkel

Le président russe Vladimir Poutine est arrivé ce vendredi pour une visite de deux jours à Paris. Il dînera ce soir avec Jacques Chirac et rencontrera demain Chirac et Merkel dans un sommet tripartite à Compiègne. L’axe Paris-Berlin-Moscou se reforme à nouveau pour des discussions sur l’approvisionnement énergétique de l’Europe et le nucléaire iranien. Sur les deux sujets, Moscou a des intérêts antagonistes avec Paris et Berlin.


23.09.2006

Iran: Poutine envisagerait des sanctions !

Désormais, c’est un cas d’école, chaque fois que les mollahs s’approchent des Européens ou que ces derniers cherchent à trouver un compris à tout prix, les Russes menacent de se rallier à des sanctions contre l’Iran. La Russie doit conserver les mollahs dans son camp et au moindre signe de désistement iranien dans l’Alliance Iran-Russie, Moscou réagit pour rappeler son allié incontrôlable à l’ordre.


14.09.2006

Iran : Lavrov s’oppose implicitement à des sanctions

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s’est implicitement opposé vendredi à des sanctions contre l’Iran, estimant qu’il fallait « un dialogue » pour trouver une issue à toute crise.


04.09.2006

L’Iran relance les Russes dans la course aux armements

Le Figaro : Le Pakistan franchit un cap nucléaire
- Islamabad relance la course aux armements, en cherchant à produire du plutonium.
- Lire absolument nos commentaires


27.07.2006

Poutine au sommet de sa spiritualité !

Depuis quelques mois, Poutine est le nouvel ami influent des états islamiques. Nous ne serions pas étonnés de le voir rejoindre l’OPEP ou former une nouvelle OPEP centrée sur les objectifs hégémoniques de la Russie en Moyen-Orient et en Asie Centrale.


06.07.2006

Poutine se repositionne

Le président russe Vladimir Poutine a invité mardi l’Iran à accepter le « paquet » de mesures incitatives soumis par le groupe des Six (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité et l’Allemagne) pour désamorcer la crise liée au programme nucléaire iranien.


05.07.2006

Iran : Poutine sur la corde raide

Vladimir Poutine affiche son amitié à l’égard de la république des mollahs d’une manière trop ostentatoire pour n’y voir que la marque d’une sympathie sincère entre deux états voisins. En réalité chacun utilise l’autre comme un atout dans sa politique « américaine ».


17.06.2006

Moyen-Orient : la Russie et l’Iran, CQFD

La Russie ne soutiendrait des sanctions contre l’Iran que si ce dernier violait ses engagements pris dans le cadre du Traité de non-prolifération, a déclaré mercredi au Parlement le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.


08.06.2006

Poutine : Trop tôt pour parler de sanctions contre l’Iran

Désormais nous assisterons à une stratégie conjointe de la Chine et de la Russie pour saper l’autorité des propositions Européennes et celle de l’initiative Américaine de nouvelles négociations multilatérales !


04.06.2006



0 | 50 [Retour à l'index des mots-clés]