Accueil du site > News > Iran : Après le départ de Bush, Israël tire un missile balistique



Iran : Après le départ de Bush, Israël tire un missile balistique
18.01.2008

Deux jours après la fin houleuse de la tournée régionale de George Bush, Israël a procédé jeudi à un essai « réussi » d’un missile balistique d’une portée de 4500 Km qui selon les médias de ce pays pourrait frapper l’Iran avec une tête nucléaire ! Le tir est venu ponctuer une déclaration du Premier ministre israélien Ehud Olmert qui avait promis de tout entreprendre pour empêcher l’Iran de se doter d’un armement nucléaire.



Deux constatations s’imposent : la première confirme notre analyse selon laquelle une frappe aérienne reste des plus difficiles à réaliser car à l’exemple du Koweït, aucun pays musulman n’autorisera le survol de son territoire à des avions israéliens (y compris la Turquie qui a refusé à Bush le survol de son territoire pour attaquer Saddam).

De plus il y a 1500 Km entre Israël et différentes cibles nucléaires en Iran : de ce fait, ce tir de 4500 Km n’est qu’un super-avertissement adressé à l’Iran. Alors que Bush ne peut en aucun cas se livrer à ce genre de gesticulation à quelques mois de l’élection présidentielle américaine, comme toujours, c’est son allié israélien qui se charge de la besogne.

C’est fort dommage qu’Israël accepte de jouer ce rôle pour aider les américains à faire peur aux mollahs sachant qu’au bout du compte l’objectif américain est de conclure un accord avec les mollahs.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Olmert, l’homme qui change d’avis au gré des demandes américaines :
- Iran : Sarko ou Ségo auront-ils l’Olmertitude ?
- (24 AVRIL 2007)

| Mots Clefs | Zone géopolitique / Sphère d’influence : Israël |

| Mots Clefs | Enjeux : Option militaire |

| Mots Clefs | Décideurs : Dirigeants Israéliens |