Accueil > Syrie
0 | 50

Iran : Lula chez les mollahs pour un compromis symbolique

Hier, les Etats-Unis ont laissé entendre que la visite à Téhéran du président brésilien Lula serait l’ultime chance de dialogue sur le nucléaire, trahissant leur rôle derrière la tentative brésilienne. Pour prendre la mesure de cette tentative, il suffit de préciser que le président Lula arrive en Iran à la tête d’une délégation de 300 personnes dont 6 ministres et 260 hommes d’affaires. C’est une occasion pour revenir sur la définition de cette notion de dialogue selon Washington, mais aussi sur les diverses tentatives détournées des Etats-Unis pour dialoguer avec Téhéran.


14.05.2010

IRAN-ISRAEL-SYRIA : THE LESSON OF DAMASCUS !

© IRAN-RESIST.ORG – May 7 2009 | As he was visiting Damascus, Ahmadinejad launched a new virulent attack against Israel by qualifying it as a “destructive microbe”. Such sentiments hurt Jews of course but it would be a mistake to analyze it from this sole point of view and reduce the whole speech to those both words. Such sentiments were pronounced to disrupt the Damascus-Tel Aviv rapprochement. It was a matter of a passionate and exciting speech in terms of analysis.


07.05.2009

Iran-Israël : La leçon de Damas !

En visite à Damas, Ahmadinejad a lancé une nouvelle attaque virulente contre Israël en le qualifiant de « microbe destructeur ». Ces propos blessent certes les juifs, mais ce serait un tort de les analyser de ce seul point de vue et réduire l’ensemble du discours à ces deux mots. Ces propos ont été prononcés pour perturber le rapprochement Damas-Tel Aviv. Il s’agissait d’un discours passionné et passionnant en termes d’analyses.


07.05.2009

MEMRI | Enquête et analyse n°506 : Les négociations américano-syriennes

Réactions syriennes aux premiers contacts avec le gouvernement Obama :
Les Etats-Unis ont capitulé face à la Syrie et l´Iran.

Par O. Winter


03.04.2009

Iran : Une accusation de financement de la bombe syrienne

Au lendemain d’un nouveau refus iranien à la dernière offre de dialogue d’Obama, la presse suisse parle d’informations de la CIA selon lesquelles Téhéran aurait financé en 2007 le programme de coopération nucléaire entre la Syrie et la Corée du Nord. Il s’agit évidemment d’un avertissement indirect à l’Iran, puisque l’accusation peut ouvrir la procédure pour de nouvelles sanctions.


25.03.2009

Iran : La Syrie joue les Brutus !

Dans une interview accordée au quotidien italien La Repubblica, le président syrien Bachar al Assad a confié sa volonté de « servir d’intermédiaire entre l’Iran et les Occidentaux ». A un moment où la Syrie s’éloigne des mollahs, l’offre détonne, mais Assad n’œuvre pas pour Téhéran, mais pour renforcer le rôle international de la Syrie, la mal-aimée.


19.03.2009

Iran : La (mauvaise) piste d’une rupture syrienne

Pour faire fléchir Téhéran, Washington a demandé à l’Arabie Saoudite de lancer une invitation à la réconciliation interarabe à la Syrie, allié-clef des mollahs sans lequel ils seraient privés de liens terrestres avec leur principal allié, le Hezbollah.


13.03.2009

Iran : A propos des soupçons de trafic via le Venezuela

Selon le quotidien italien Stampa citant des rapports de la CIA, le régime des mollahs « parvient à contourner les sanctions de l’Onu et à transporter en Syrie du matériel pour fabriquer des missiles par le biais des avions de la compagnie nationale vénézuélienne la Conviasa ! »


22.12.2008

Iran : La place des pro-israéliens dans l’entourage d’Obama

Dans son intervention à Manama lors de la conférence sur la sécurité du Golfe Persique, Robert Gates a insisté sur la volonté des Etats-Unis d’établir des négociations directes avec les mollahs en vue d’arriver à une entente. Le quotidien israélien Haaretz vient de publier les noms des personnes qui épauleront Robert Gates et aussi Hillary Clinton dans cette mission.


15.12.2008

Iran-Israël : Le refus russe de livraison de missiles est provisoire

En visite à Moscou, Ehud Olmert n’avait pas obtenu de confirmation de la part du chef de l’Etat russe Medvedev à propos des livraisons de système S-300 de défense par missiles anti-missiles aux mollahs et aux Syriens. Cette confirmation a été accordée deux jours après le départ d’Olmert non pas par Medvedev mais pas Andreï Nesterenko, le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.


10.10.2008

IRAN-SYRIA : TOWARD A BREAK !

Hisham Al-Labadani, a close collaborator of the Hamas general secretary was forced out of his car and slaughtered under broad daylight by his attackers in a Syrian town. The Arabic virtual Medias put such assassination, as a retort of the General Sleiman one, the personal security chief of Bechar Assad, in the context of a war into the Syrian regime between the supporters of a an agreement with the West and the supporters of the continuation of an alliance with the mullahs. Although Mechaal is an ally of Teheran, such assassination aimed at him only and not at Teheran.


28.09.2008

IRAN-SIRIA: ¡HACIA UNA RUPTURA!

Hisham al-Labadani, un colaborador próximo del secretario general del Hamas fue sacado de fuerza de su coche y abatido por sus agresores a la luz del día en une ciudad siriana. Los media virtuales árabes colocaron este asesinato, como una réplica a el del General Sleiman, el jefe de las seguridad personal de Bechar Assad, en el contexto de una guerra interna al régimen siriano entre los partidarios de una armonía con el Occidente y los partidarios de la continuación de una alianza con los mullah. Aunque Mechaal sea un aliado de Teherán, este asesinato le apuntaba a él y no Teherán.


19.09.2008

Iran-Syrie : Vers une rupture !

Hisham al-Labadani, un proche collaborateur du secrétaire général du Hamas a été sorti de force de son automobile et abattu par ses assaillants en plein jour dans une ville syrienne. Les médias virtuels arabes placent cet assassinat, comme une réplique à celui du Général Sleiman, le chef de la sécurité personnelle de Bechar Assad, dans le contexte d’une guerre interne au régime syrien entre les partisans d’une entente avec l’Occident et les partisans de la continuation d’une alliance avec les mollahs. Bien que Mechaal soit un allié de Téhéran, cet assassinat le visait lui et pas Téhéran.


18.09.2008

Iran-Syrie : Le plan d’Assad pour planter les mollahs !
18.09.2008

IRAN : WHY THE MULLAHS PET SYRIA ?

Syria and Iran signed on Thursday 8 draft treaties that are about several fields (energy, medias, health, custom) and they decided to create a fund to finance investments in both countries.


13.09.2008

Syrie-Russie : L’équilibre de la terreur rime avec rumeur !

Il y a deux semaines, le site israélien Debka a laissé entendre que Moscou était sur le point de livrer des missiles Iskander à têtes nucléaires à la Syrie pour punir les israéliens d’avoir fourni à l’armée géorgienne des équipements de pointe dont des drones. L’annonce soudaine de la visite de Bachar Assad à Moscou a donné un nouveau crédit à cette rumeur d’origine inconnue.


21.08.2008

L’assassinat en Syrie : La piste iranienne se confirme

Le régime des mollahs a bâti sa sécurité sur sa capacité terroriste à mettre en péril la paix au Moyen-Orient par l’intermédiaire du Hezbollah. Son alliance avec la Syrie est un élément décisif de ce dispositif. Inquiétés des conséquences des discussions israélo-syriennes, les mollahs ont convoqué le président syrien à Téhéran. Il est arrivé très souriant et reparti abattu, absent. Pendant ce voyage, son conseiller en sécurité le Général Mohammad Suleiman a été victime d’un sniper. Nous avions avancé l’hypothèse d’une élimination orchestrée par les mollahs pour lancer un avertissement à Assad afin qu’il cesse ses négociations avec Israël. De nouvelles précisions sur la date exacte de l’assassinat (qui serait samedi) et les liens très amicaux qui unissaient Assad à la victime confirment notre hypothèse.


05.08.2008

L’Iran a mollement critiqué Sarkozy

La rencontre de l’UPM à Paris n’a pas tenu ses promesses : il n’y eut ni de poignée de main historique, ni un geste extraordinaire de Damas envers le Liban. Même si Sarkozy s’attribue le projet du rétablissement des relations diplomatiques entre Damas et Beyrouth, Assad avait annoncé des mois avant cette rencontre qu’il le ferait aussitôt que le pays se doterait d’un gouvernement d’union nationale (c’est-à-dire un gouvernement dans lequel le Hezbollah aurait une minorité de blocage). Le Jihad islamique, l’un de principaux composants du Hezbollah (extension arabe du régime des mollahs), a émis une critique qui mérite qu’on s’y attarde.


15.07.2008

Iran : Les suppositions hypothétiques d’Israël

Les rumeurs d’une attaque israélienne sur l’Iran sont récurrentes et reviennent comme la mauvaise herbe. Elles remplacent des rumeurs d’une attaque américaine, rumeurs qui étaient dues aux déclarations intempestives du président américain. Bien qu’il soit plus à l’aise en fin de mandat, ce dernier a troqué ce discours belliqueux pour une attitude pacifiste et passé le relais à son allié israélien. Ceci n’est qu’un aspect mineur de la relation privilégiée entre les Etats-Unis et l’Israël, la symbiose revêt d’autres aspects plus inquiétants y compris pour Israël.


21.06.2008

Tribune de Genève | L’espoir surgit au Proche-Orient. Mais l’Iran veille

ÉDITORIAL d’ANDRÉS ALLEMAND, CHEF DE LA RUBRIQUE MONDE | Une trêve avec le Hamas, voilà qui est inouï ! Après tout, ce Mouvement de la résistance islamique prône la destruction de l’Etat hébreu et il est classé « terroriste » par les Israéliens.


21.06.2008

L’Iran et la Syrie renforcent leur alliance

L’Iran et la Syrie ont signé un nouveau mémorandum de coopération de défense à l’issue d’une visite à Téhéran du ministre syrien de la Défense après la tentative houleuse des israélo-américains de briser l’axe Téhéran-Damas.


29.05.2008

L’Iran, la restitution du Golan et l’accord du Doha

Les choses bougent au Moyen-Orient : le Liban a eu droit à l’accord de Doha et l’on parle d’un accord sur le Golan entre Israël et la Syrie. Les deux affaires sont en fait plus liées que ne le laissent voir des dépêches de presse évitant toute lecture géopolitique.


23.05.2008

Iran : Pourquoi les mollahs chouchoutent la Syrie

La Syrie et l’Iran ont signé jeudi huit protocoles d’accord portant sur divers domaines (énergie, médias, santé, douanes) et ont décidé la création d’un fond pour financer l’investissement dans les deux pays.


09.03.2008

Annapolis et le paradoxe irano-syrien

La Syrie a annoncé dimanche sa participation à la réunion internationale sur le Proche-Orient qui se tiendra mardi à Annapolis, après avoir obtenu vendredi des Etats-Unis qu’y soit abordé son conflit territorial avec Israël sur le plateau du Golan. Israël a immédiatement salué la décision de Damas, estimant que la présence syrienne pourrait permettre de débloquer les relations bilatérales. La Turquie a également réagi, se disant « très satisfaite » de la participation syrienne à Annapolis. Mais les mollahs n’ont pas commenté la nouvelle.


26.11.2007

Iran : Les mollahs veulent s’assurer de la loyauté Syrienne

Le 21 juillet, le quotidien londonien Al Sharq al-Awsat a écrit que durant la visite d’Ahmadinejad à Damas, un accord avait été conclu entre les deux parties, accord stipulant que le régime des mollahs fournirait à la Syrie tout l’armement dont elle avait besoin avec un soutien à sa politique Libanaise à condition que cette dernière renonce à entrer dans tout processus de négociation avec Israël.


29.07.2007

Ahmadinejad : Tout est calme au Liban !

Lors de son déplacement en Syrie, Ahmadinejad a rencontré à Damas son ami Hassan Nasrallah, le chef du Hezbollah, qui vit depuis l’été 2006, loin des siens, dans un lieu sûr en Syrie. Ce grand courageux avait fui le Liban pendant la guerre entre le Hezbollah et Israël. C’est toujours à distance que les deux amis de 20 ans [1] ont exprimé leur certitude quant à la fin prochaine d’Israël.


21.07.2007

Iran : Alexandre Adler démenti par les actualités Turques

Jeudi 31 mai, Alexandre Adler a déployé des montagnes de raisonnements pour affirmer que les mollahs étaient désormais fâchés avec les Syriens car ces derniers sont derrière toutes les affaires terroristes de la région : aussi bien en Palestine, au Liban qu’en Irak, les seuls qui ne seraient pas aidés par les Syriens seraient les Talibans !


02.06.2007

Iran : La Syrie se détacherait-elle des mollahs et du Hezbollah ?

Après le séjour du président syrien Assad en Arabie Saoudite où l’on a assisté à un certain rapprochement entre la Syrie et les pays arabes au détriment de ses liens avec la république islamique d’Iran, la Syrie se devait de donner rapidement des preuves, gages de sa bonne volonté.


24.03.2007

Iran : La Syrie est tentée par le monde arabe

Bachar Assad aurait-il envie de rompre avec les mollahs ? alors que le torchon brûle entre les Saoudiens et les mollahs et que ces derniers ont été contrés dans plusieurs domaines par l’Arabie Saoudite , dans une interview accordée au quotidien saoudien Al-Jazirah, Assad a affirmé que les relations historiques entre la Syrie et l’Arabie Saoudite étaient une longue histoire de famille !


22.03.2007

L’Iran et la Syrie se tournent vers La Mecque

À l’issue de la réunion de crise qui a eu lieu à Téhéran, la République islamique d’Iran et la Syrie ont annoncé qu’ils apportaient leur soutien au gouvernement du 1er ministre irakien, Maliki, et à l’accord conclu le 8 février entre le président et le gouvernement Palestiniens à La Mecque. En d’autres termes, du politiquement correct pour ceux qui soutiennent les ennemis de la stabilité en Irak et en Palestine en finançant des réseaux terroristes.


20.02.2007

Le Figaro | Israël veut attirer la Syrie dans la sphère occidentale

Officiellement, Israël et la Syrie ont rompu tout contact depuis l’échec des négociations sur la restitution du plateau du Golan, en 2000. Mais des arrangements informels auraient été conclus secrètement en vue d’un accord de paix entre les deux pays, a révélé, hier, le quotidien israélien Haaretz.


18.01.2007

L’Iran surfe sur la vague des divisions américaines

La Russie s’intéresse au Moyen-Orient et exploite les capacités de nuisance du régime des mollahs pour faire reculer les Etats-Unis se renforcer dans cette région tourmentée. Elle insiste sur l’impossibilité de résoudre les problèmes régionaux sans l’Iran et la Syrie. Les dirigeants Russes courtisent la Syrie.


21.12.2006

Iran-Irak-Syrie : la semaine du bricolage !

De nombreux experts auto-proclamés du Moyen-Orient avaient décrété que le régime des mollahs était le seul état à posséder les clefs pour mettre fin au chaos en Irak. De nombreux articles ont soudainement fleuri dans la presse rappelant la mainmise des mollahs sur la guérilla en Irak. La république islamique d’Iran était en passe de devenir l’interlocuteur désigné des Etats-Unis pour interrompre l’hémorragie irakienne, l’hémorragie qu’elle avait lui-même provoquée.


27.11.2006

Iran-Irak-Syrie : Bouleversements dans les alliances régionales

Le sommet Tripartite Iran-Irak-Syrie, prévu ce samedi à Téhéran, et qui devait réunir Ahmadinejad, Talabani et Bachar Assad, s’est transformé dans un premier temps en réunion bipartite (Ahmadinejad-Talabani) , avant de s’achever dans une désolation monopartite en l’absence du dernier convive.


26.11.2006

Iran-Syrie : Il y aura de l’électricité dans l’air !

Le régime des mollahs rêvait d’infliger un coup aux Etats-Unis en organisant une conférence tripartite Iran-Irak-Syrie pour la paix en Irak. Dans un premier temps, les présidents syrien et irakien avaient donné leur accord. Par la suite, l’un et l’autre se sont désistés, d’abord le Syrien et puis l’Irakien. Finalement, ce dernier a accepté l’invitation.


25.11.2006

RIA Novosti | Le rétablissement des relations avec l’Irak permettra à la Syrie de renouer le dialogue avec Washington

LE CAIRE, 21 novembre 2006 | Le rétablissement des relations diplomatiques entre la Syrie et l’Irak peut marquer la première étape dans la voie de la normalisation des relations entre Damas et Washington, a estimé mardi dans une interview à RIA Novosti le politologue égyptien, Abdel-Monem Said, directeur du centre Al-Ahram d’études politiques et stratégiques du Caire.


23.11.2006

Gemayel, victime du divorce Iran – Syrie ?

Ahmadinejad, le représentant du régime des mollahs, est actuellement à fond sur le « mode provoc et menaces » qui est la réaction raisonnable du régime dans les périodes de transition. Il s’agit d’occuper les médias quand le régime attend des décisions internationales le concernant.


22.11.2006

Liban : Mbala Mbala au chevet du Hezbollah

Un Communiqué de presse du bureau de campagne de Dieudonné Mbala Mbala a fait état de son arrivée à Beyrouth à la tête d’une délégation d’intellectuels français pour y rencontrer des personnalités politiques et culturelles du pays, dont des représentants de la résistance.


01.09.2006

Chavez, l'allié de l'Iran, sera bientôt membre la Ligue Arabe

Les choses s’accélèrent et prennent une certaine allure : l’Axe Iran-Russie-Venezuela s’affirme et se prépare à riposter contre les sanctions à l’encontre du régime des mollahs.


31.08.2006

L’ONU se penche sur le cas des «intérêts iraniens au Liban»

Le secrétaire général des Nations unies Kofi Annan a appelé l'Iran et la Syrie à participer pleinement au retour de l'indépendance politique au Liban et au désarmement des milices (comme le Hezbollah) qui contrôlent certaines parties du pays.


20.04.2006

Rafsandjani : « L'Iran ne se pliera pas aux pressions »

L’ancien président iranien Rafsandjani est l’homme qui est considéré comme le véritable patron d’une entreprise nommée République Islamique d’Iran [2]. Il s’était tenu à l’écart se sur ce site, nous avons à plusieurs reprises rappelé cet été que le Parlement des mollahs ou le Président n’ont aucun pouvoir. Le pouvoir est entre les mains de Rafsandjani.


14.04.2006

Bashar Assad : « les déclarations d'Ahmadinejad sur Israël sont une réaction naturelle »

« Les déclarations du président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, sur Israël sont une réaction naturelle devant la politique menaçante du régime sioniste », a déclaré, Bashar Assad, le président de la Syrie qui vient de signer un accord stratégique « d'assistance mutuelle » avec la république des mollahs.


28.12.2005

Jane’s Defence Weekly : La Syrie accepte de cacher les armes nucléaires des mollahs

La Syrie vient de signer un accord l’engageant à stocker les armes et les missiles iraniens.


23.12.2005

La Russie vend des systèmes anti-missiles à l’Iran

Selon le quotidien financier russe Vedomosti, le régime des mollahs a signé un contrat avec la Russie sur l’achat de 29 systèmes anti-missiles Russes Tor M-1 datant des années 90.


02.12.2005

La Syrie : Les liaisons dangereuses de Bachar Assad

Le 15 décembre prochain selon les termes de la résolution 1636 de l’ONU, la Syrie doit répondre aux exigences du Conseil de Sécurité et fournir toute l’information relative à l’attentat contre l’ex-Premier Ministre libanais Rafik Hariri.


22.11.2005

Manifestation pro-syrienne du Jihad islamique (pro-mollahs)

Des milliers de Palestiniens ont participé à une manifestation organisée vendredi par le groupe radical Jihad islamique à Gaza en solidarité avec la Syrie et contre les « pressions américaines » dont ce pays fait l’objet.


19.11.2005

Visite du ministre iranien des Affaires étrangères en Syrie

Le ministre des Affaires étrangères iranien Manouchehr Mottaki est arrivé lundi à Damas pour une visite au cours de laquelle il doit discuter avec le président syrien Bachar al Assad des évènements au Proche-Orient.


14.11.2005

Le Liban ne vaut que 800 millions de $ mais l’Iran vaut d’avantage !

La Syrie surmontera les « défis » auxquels elle fait face, a déclaré jeudi dans un discours, au ton très ferme, le président syrien Bachar al Assad, critiquant vivement les "pressions extérieures" dont elle est l’objet.


12.11.2005

Les Russes abandonnent la Syrie !

Le Quartette, « Etats-Unis, Russie, Onu et Union européenne », pour le Proche-Orient a appelé vendredi la Syrie à expulser « immédiatement » le Jihad islamique, qui a revendiqué un attentat meurtrier commis mercredi dans le nord d’Israël, a annoncé le département d’Etat. Le Jihad Islamique est financé par le régime des mollahs.


30.10.2005

Syrie : Projet de résolution Franco-Américaine

Le texte de la résolution, présenté par Washington et Paris avec le soutien de Londres, prévoit des sanctions individuelles, telles l’interdiction de voyager et le gel des avoirs financiers à l’encontre de ces personnes suspectes.


27.10.2005



0 | 50 [Retour à l'index des mots-clés]