Accueil > France (diplomatie Française)
0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300

Analyse : Kouchner, sans discrétion

Bernard Kouchner a écrit aux ministres européens des Affaires étrangères pour qu’ils examinent la possibilité de nouvelles sanctions contre l’Iran sans attendre une résolution de l’ONU. De quoi s’agit-il ? Kouchner est en train d’appliquer la promesse du président Sarkozy d’obtenir une unanimité pour de nouvelles sanctions hors ONU. Mais à ce cocktail d’impossibles, les géniaux conseillers du Quai d’Orsay ont ajouté deux autres ingrédients indispensables pour jeter la responsabilité de l’échec prévisible des sanctions unanimes sur les autres. Il s’agit de propos tenus loin de toute discrétion qui sont susceptibles de provoquer inutilement les mollahs afin de créer une crise parallèle entre Téhéran et Paris.


04.10.2007

L’Iran, la France et le droit international

La Chambre basse du Congrès américain a adopté mardi à une large majorité un texte sanctionnant les compagnies internationales ayant des succursales américaines et investissant en Iran. Nous l’avions annoncé, cette loi vise les soi-disant alliés des Etats-Unis et parmi eux la France qui a de très nombreux intérêts en Iran.


30.09.2007

Iran : Pourquoi des représailles économiques contre la France ?

Ahmadinejad, l’affreux officiel du régime, a affirmé que le durcissement de la position de la France dans le dossier du nucléaire iranien pourrait affecter les relations économiques entre les deux pays. Nous pensons que cette déclaration est due à l’attitude très trouble de Paris qui donne aux mollahs de quoi le battre. | Décodages


29.09.2007

Sarkozy « ne croit pas » l’Iran, mais Kouchner si

La France « ne croit pas » le président iranien Mahmoud Ahmadinejad quand il affirme que les activités nucléaires de l’Iran sont « pacifiques », a affirmé jeudi le porte-parole de la présidence David Martinon.


28.09.2007

Iran : Conséquences des sanctions américaines unilatérales

La Chambre des Représentants américaine a pris des décisions très importantes : la milice des Gardiens de la Révolution est désormais classée comme groupe terroriste, et toute entreprise faisant des affaires avec les mollahs ou en coopération avec le programme nucléaire iranien sera sanctionnée aux Etats-Unis. Une loi similaire était déjà en vigueur, mais elle n’avait jamais été appliquée par les administrations Clinton et Bush, toutes les deux avaient préféré accorder des dérogations aux pays amis (Grande-Bretagne, France, Italie et Japon).


27.09.2007

Iran : L’analyse des positions exprimées par Nicolas Sarkozy

Le président Français a pris la parole 2 fois au cours de ces dernières 48 heures pour parler de la situation internationale et de l’Iran, la première fois dans un long entretien accordé au New York Times et une seconde fois dans son discours devant l’Assemblée Générale de l’ONU. Dans sa première intervention, il a confirmé notre analyse quant à la poursuite de la diplomatie chiraquienne sur trois points essentiels (le dialogue avec les soi-disant modérés, le nucléaire et le Hezbollah), et dans sa seconde intervention il a démontré que le discours diplomatique français souffrait des mêmes lacunes géopolitique que sous son prédécesseur, Jacques Chirac.


25.09.2007

Iran : La France refuse de sanctionner les Pasdaran

On le sait, le couple Franco-américain est en pleine renaissance et le ministre français des affaires étrangères n’a pas manqué de formules amicales pour nous le rappeler. Cependant, nous y voyons une opération cosmétique qui cache de profondes mésententes entre les deux nouveaux amis notamment à propos des sanctions hors ONU à imposer aux mollahs. Sur ce sujet Paris est en désaccord sur tout avec les Etats-Unis.


23.09.2007

Iran : Paris-Washington, un changement de ton

Sous la présidence de Jacques Chirac, il était de bon ton d’être anti-américain dans les médias français. Hier à Washington, Bernard Kouchner a évoqué un « changement de ton ». Les médias Français avaient donné le départ bien avant cette constatation du ministre. Le Figaro et le Monde ont vite oublié leurs diatribes anti-Bush et anti-américaines tout comme les envoyés spéciaux des télévisons françaises. Pourtant les relations internationales sont fondées sur les intérêts et les rapports géopolitiques et les intérêts français n’ont pas bougé depuis l’élection de Nicolas Sarkozy et les rapports géopolitiques restent les mêmes. Il en va de même pour la nouvelle lune de miel Franco-américaine.


22.09.2007

Iran : Kouchner et les peshmergas !

Nous avons assisté à une formidable semaine où Koucher a changé plusieurs fois de positions, passant de celui qui fait des projets d’attaques à celui qui fait des projets de voyages. Cette semaine était également formidable en raison des soutiens reçus par le ministre de la part des ceux que l’on peut qualifier de peshmergas !


21.09.2007

Iran - France : La diplomatie du balancier

Hier, Bernard Kouchner a expliqué le malentendu à propos de ce qui serait pire mais ses explications n’expliquaient pas ses autres phrases comme : « Mais on se prépare en disant nous n’accepterons pas que cette bombe (atomique iranienne) soit construite, suspendez l’enrichissement de l’uranium et on vous montre que nous sommes sérieux » ou encore : mais il est « normal qu’on fasse des plans ». Il ne pouvait y avoir de malentendu. Hervé Morin, le ministre Français de la Défense, a dû démentir le scoop de Bernard Kouchner.


20.09.2007

Comment Paris pourrait durcir les sanctions contre l’Iran

Alain Barluet du Figaro a écrit ce matin que Paris voulait durcir les sanctions contre l’Iran. Ce partisan de l’éloge de la diplomatie française et des excès verbaux de l’actuel ministre des affaires étrangères a encore insisté sur le fameux mot de Kouchner, mot d’ailleurs déjà repris et nié par son auteur. L’article est long et traite principalement de ce reniement, présenté comme un acte de courage, « pour éviter le pire » ! Et finalement, Barluet San finit son article par un petit paragraphe sur les sanctions hors ONU où Paris juge indispensable l’appui de l’Allemagne.


20.09.2007

Iran : Kouchner ou le bellicisme rive-gauche-caviar

Les déclarations de Bernard Kouchner ont soulevé un vent de panique... en France car ses propos ont semé le trouble parmi les alliés de la France. Cependant, il y a des points qui nous ont paru négligés dans les divers commentaires plus ou moins gênés suscités par ses propos.


18.09.2007

Iran : Etat des lieux de la crise nucléaire iranienne

Ces derniers jours, on parle beaucoup de nouvelles sanctions et la France se retrouve en première ligne de l’offensive anti-mollahs, cependant, selon notre analyse, il n’y a non seulement pas eu d’avancée dans cette crise ou d’évolution vers une solution, mais au contraire la crise piétine et les différents acteurs de la crise ont fait un retour vers le passé.


17.09.2007

GDF, Sarkozy, la Turquie et l’Iran...

Gaz de France veut rejoindre le projet de gazoduc Nabucco qui compte rallier l’Asie Centrale via l’Azerbaïdjan puis la mer Caspienne pour contourner la Russie. L’objectif serait de diversifier les approvisionnements de l’UE, très dépendante actuellement de la Russie. Il y a un problème ; l’un des partenaires du projet ne veut pas de GDF, car il ne veut pas de la France !


15.09.2007

Iran : La France essaie de prendre la direction de crise

Mohammad el Baradai, le directeur de l’AIEA, a longtemps employé toute son énergie pour empêcher l’adoption d’une nouvelle résolution et de nouvelles sanctions contre les mollahs, prêchant la poursuite d’un dialogue aussi interminable qu’infructueux. Ses prises de positions polémiques l’ont finalement isolé et il a dû renoncer à son discours partisan pour revenir à une demande de respect par l’Iran des injonctions des deux précédentes résolutions du Conseil de Sécurité.


14.09.2007

Les Banques Françaises ont mis l’Iran à l’index

Les banques françaises estiment que le risque politique se dégrade trop pour s’impliquer dans toute opération commerciale en direction de l’Iran.


05.09.2007

Iran : Le discours de Sarkozy se chiraquise !

Ce lundi 27 août avait lieu la traditionnelle rencontre annuelle entre le Président et les ambassadeurs de France. Dans son discours sur l’ensemble des orientations de la diplomatie française, Nicolas Sarkozy a formulé à la fois une mise en garde et une offre d’ouverture à l’Iran. Malgré les apparences, si les formules ont changé, le discours de Sarkozy ressemble beaucoup à celui de son prédécesseur... Analyse d’un néo-chiraquisme trompeur !


28.08.2007

Irak : Kouchner, porte-parole d’une diplomatie pressée

La semaine dernière, Bernard Kouchner, le sympathique ministre des affaires étrangères de Nicolas Sarkozy s’était rendu en Irak où il avait tenu des propos que nous avions jugés pro-mollahs d’autant plus que Moqtada Sadr, le pion des mollahs en Irak, avait accueilli avec bienveillance la principale proposition de Kouchner (solution Libanaise des mollahs pour l’Irak ) : la proposition d’un départ des Américains et leur remplacement par l’ONU.


27.08.2007

Kouchner à Bagdad joue la carte de l’Iran !

Le ministre des Affaires étrangères français Bernard Kouchner, en visite officielle à Bagdad, a déclaré que Paris était prêt à jouer un rôle en Irak mais seulement après avoir écouté des représentants de toutes les communautés ethniques et religieuses. Il avait fait de même au Liban : il avait écouté les représentants de toutes les communautés et finalement il avait décrété que les problèmes devaient être résolus par ces communautés sans prendre en compte l’ingérence étrangère du régime des mollahs. Il vient de refaire le coup à Bagdad.


21.08.2007

Iran : La France risque-t-elle un attentat iranien ?

Le 7 Août, le Luxembourg a averti Paris dans la nuit d’une alerte terroriste nécessitant un accroissement des contrôles sur le réseau SNCF du grand Est. Les mesures de contrôle ont été renforcées sur les trains Luxembourg-Bâle : contrôles d’identité par la police et les agents SNCF, fouilles de voyageurs, messages avertissant les voyageurs d’un renforcement des contrôles dans le cadre du plan Vigipirate.


10.08.2007

Iran : Le mystère Kouchner

Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, en déplacement au Caire a évoqué le cas du Liban et il faut une bonne dose de concentration pour comprendre ce qu’il a dit.


30.07.2007

Iran : La France pousse sa chansonnette humaniste !

Le ministère français des Affaires étrangères a convoqué mercredi le chargé d’affaires de l’ambassade d’Iran à Paris, pour exprimer ses « extrêmes préoccupations » sur la peine de mort en Iran. On ne peut que saluer ce geste qui nous change des éloges de Dominique de Villepin sur le progrès des droits de l’homme en Iran [1]. Mais dans la forme et sur le fond, cette affaire a été traitée par le Quai d’Orsay avec un certain empressement.


28.07.2007

Liban : Celle-Saint-Cloud à l’heure des manœuvres iraniennes

Décodages d’un article du Figaro | « L’invitation était française, mais le dialogue était libanais », a souligné le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner. Une trentaine de délégués représentant les principaux partis et courants politiques se sont réunis à huis clos à La Celle-Saint-Cloud.


17.07.2007

En invitant le Hezbollah, Sarkozy courtise les mollahs d’Iran

Le Hezbollah n’est « pas inscrit sur la liste européenne des organisations terroristes » et la France « n’a pas l’intention » de demander son inscription sur cette liste, selon le porte-parole de la présidence française David Martinon (interrogé par l’AFP).


11.07.2007

Iran : La première indignation de Kouchner

Le ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner a condamné lundi les déclarations d’Ahmadinejad sur « l’annihilation » d’Israël, estimant qu’elles étaient « inacceptables » et « incompatibles » avec le rôle régional que veut jouer l’Iran.


05.06.2007

Iran : Notable changement diplomatique du côté Français

Ces derniers jours, Ali Larijani, le représentant des mollahs devait rencontrer à Madrid, Javier Solana, le Haut représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité commune. Les déclarations qui ont précédé cette rencontre et les conclusions post-rencontre de Solana, nous ont mis sur une piste inédite.


04.06.2007

Iran : Reza Pahlavi s’exprime à propos de la crise iranienne

Reza Pahlavi : « Adopter la voie de la raison pour sortir enfin de la crise iranienne ».

Le Figaro | Débats & Opinions | Publié le 30 mai 2007


01.06.2007

L’Iran accuse la France de torture, une affaire pas si banale

Le régime des mollahs a un comportement qui paraît brouillon à de nombreux observateurs occidentaux pour ne pas dire à la quasi-totalité des journalistes ou voyageurs qui circulent en Iran sous couvert de tourisme. La raison de cette incompréhension est un culte de la dissimulation et de la contrefaçon. Un esprit sain n’imagine pas que ceux qui se disent des opposants ou des dissidents ne sont en fait que des figurants dans une représentation théâtrale.


30.05.2007

Iran : Ahmadinejad plaît-il au Quai d’Orsay ?

Ahmadinejad, l’ex-milicien qui achevait les prisonniers agonisants, a exclu jeudi de suspendre le programme nucléaire iranien. Nous vous rappelons que cet homme n’est pas l’instance décisionnaire selon la constitution de la république Islamique de l’Iran et si le régime l’utilise aujourd’hui, c’est bien parce qu’il fait peur. Le régime des mollahs veut vous intimider.


26.05.2007

Iran : Les déclarations de Kouchner suite à la publication du rapport de l’AIEA

Suite à la publication du rapport de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique selon lequel le régime des mollahs, loin de se plier aux résolutions onusiennes, aurait intensifié l’enrichissement d’uranium, le nouveau ministre français des Affaires étrangères et européennes, Bernard Kouchner a fait la déclaration suivante :


25.05.2007

L’Iran à l’ère Sarkozy-Kouchner

Hubert Védrine a expliqué qu’il avait refusé les avances de Nicolas Sarkozy parce que le nouveau président de la République ne voulait pas d’un ministère des Affaires étrangères fort. C’est sans doute une des meilleures nouvelles possibles pour les opposants laïques iraniens qui échappent ainsi au dictat des avis erronés du Quai d’Orsay.


19.05.2007

Iran : La France promet une meilleure coopération scientifique universitaire

Le conseiller culturel de l’Ambassade de France en Iran, Vincent Raimond a fait part de la signature de 100 protocoles de coopération scientifique entre les universités iraniennes et françaises.


17.05.2007

Lettre au futur ministre des AE de Nicolas Sarkozy

A son arrivée à Moscou, Condoleezza Rice a rejeté un retour à la guerre froide. « Je sais que certains parlent d’une nouvelle guerre froide. Etant quelqu’un qui a connu cette période en tant que spécialiste, j’estime que les parallèles ne reposent sur rien de concret », a déclaré Rice aux journalistes.


15.05.2007

Iran : L’élection de Sarkozy vue par Téhéran Times

Le Téhéran Times, qui reflète la position du Ministère des Affaires étrangères des mollahs, a publié, le 9 mai 2007, une analyse de la victoire de Nicolas Sarkozy (écrite par un certain Behnam Elmi). Selon Elmi, l’UMP et Nicolas Sarkozy doivent leur victoire à la popularité de l’équipe de Jacques Chirac ! En fait, il s’agit d’une opération de charme pour séduire Sarkozy ou le « peuple français » plus qu’une analyse car l’auteur a une méconnaissance totale de la politique française. Nous avons choisi de publier des extraits de ce texte hilarant.


14.05.2007

Ce que les Iraniens attendent de Nicolas Sarkozy

Le président élu Nicolas Sarkozy a exprimé dimanche soir, dans son premier discours, son engagement à soutenir les opprimés du monde, « c’est le message de la France, c’est l’identité de la France, c’est l’histoire de la France ».


07.05.2007

Iran : Les mollahs préfèrent Ségolène pour 3 raisons

Sur la base d’une déclaration d’un responsable iranien du dossier nucléaire, l’AFP a titré que le régime des mollahs préférait Nicolas Sarkozy. Ce n’est pas tout à fait ce que nous disent nos sondages : les mollahs encouragent en sous-mains leurs partisans en France [2] à voter pour Ségolène Royal en qualifiant Nicolas Sarkozy de candidat des juifs et d’Israël.


05.05.2007

Iran : Sarkozy nous a déçu !

Mercredi soir sur TF1, Sarkozy fait des déclarations que nous avons estimées encourageantes quant à leurs formulations mais cette joie fut de courte durée.


28.04.2007

Iran - sanctions : La France rejoint lentement la coalition des pays volontaires !

La Commission bancaire, autorité de tutelle des banques françaises, a nommé un administrateur provisoire pour la succursale française de la banque publique iranienne Sepah dans le cadre des sanctions décidées par le Conseil de Sécurité. Tous les pouvoirs d’administration et de direction de la Banque Sepah en France ont été transférés jusqu’au 30 juin à Alain Bachelot.


18.04.2007

Iran : Les Solutions proposées par Royal, Bayrou et Sarkozy

Dix enjeux de politique étrangère | Sous ce titre prometteur, le Monde a eu la très bonne initiative de poser les mêmes questions aux trois principaux candidats français : Ségolène Royal, François Bayrou et Nicolas Sarkozy. Ils se sont exprimés sur l’Iran, le Darfour ou encore la Russie et Gazprom.


17.04.2007

Iran : Le grand secret de Stéphane Dudoignon !

Le régime des mollahs annoncé dimanche le réexamen en cours du cas de Stéphane Dudoignon, chercheur du CRNS retenu en Iran depuis deux mois. Alors que ce devrait être à la France de se dire optimiste quant à un règlement rapide, c’est la république islamique qui a fait une déclaration dans ce sens.


11.04.2007

Iran - Total : Rafsandjani éclaboussé dans la guerre de succession de la direction du principal groupe pétrolier français

Dans un précédent article, nous avions évoqué la possibilité selon laquelle l’actuel n°1 de Total aurait pu échapper aux poursuites. Cette affaire recèle des finesses qui nous avaient échappés. L’implication de l’Iran où la France a de nombreux intérêts et l’implication de Rafsandjani qui est le véritable dirigeant du régime des mollahs et le garant de ses intérêts en Iran nous ont perturbés au point de ne pas voir de quoi il s’agissait : la guerre de succession de la direction de Total.


24.03.2007

LE MONDE | Christophe de Margerie cité dans une affaire de corruption avec l’Iran

Le directeur général du groupe pétrolier Total, Christophe de Margerie, était toujours, jeudi 22 mars, en fin de matinée, en garde à vue dans l’affaire des soupçons de corruption sur un contrat avec l’Iran en 1997. Convoqué, mercredi 21 mars au matin, il peut être retenu contre son gré jusqu’au vendredi 23 mars au matin.


22.03.2007

Iran : Le N°1 de Total échappera aux poursuites

Le directeur général du groupe pétrolier français Total Christophe de Margerie, a été convoqué mercredi à la brigade financière dans le cadre d’une affaire concernant des soupçons de corruption en Iran et au Cameroun, selon une source proche du dossier, confirmant une information de l’Est Républicain. Selon la même source, il serait entendu sous le régime de la garde-à-vue.


22.03.2007

Iran : In the mood for love with Renault

Donald Klein, l’otage allemand en Iran a été libéré. Il avait été arrêté en même temps que le français Lherbier et tous deux avaient été condamnés à 18 mois de prison en Janvier 2006, pour espionnage. L’arrestation des deux hommes remonte au 29 Novembre 2005 au cours d’une partie de pêche dans les eaux territoriales de l’Iran revendiquées par les Emirats Arabes Unis (E.A.U). Très officiellement, Donald Klein a bénéficié comme son compagnon d’infortune d’une mesure de grâce de Khamenei.


13.03.2007

L’ambassadeur de France en Iran fait du lobbying en faveur des mollahs

Invité par la Chambre de commerce et d’Industrie à Limoges, Bernard Poletti, l’ambassadeur de France en Iran, a prôné la politique de la main tendue avec Téhéran. Bernard Poletti, en poste depuis 16 mois dans la capitale iranienne, s’adressait à une trentaine de chefs d’entreprises du Limousin et du Poitou-Charentes. L’ambassadeur a rappelé les enjeux économiques du marché iranien malgré la crise politique.


12.03.2007

Iran : Le prix scandaleux de la Renault Logan

Le constructeur automobile Français Renault a annoncé vendredi 2 mars le lancement de la commercialisation en Iran de la Logan, « la voiture à bas coût ». Cette automobile sera commercialisée sous la marque Renault et sous le nom de Tondar-90, (assemblée par les constructeurs iraniens, Iran Khodro et Saipa). La Logan sera proposée en Iran à partir de 6.750 euros dans trois finitions, alors qu’elle se vend en France à 7.500 €.


05.03.2007

Iran : L’avis de Nicolas Sarkozy sur la crise nucléaire

Interrogé le lundi 27 février sur RMC sur le nucléaire iranien, le candidat UMP à l’Elysée a déclaré qu’il approuvait les sanctions contre Téhéran mais que, s’il était élu, la France ne participerait pas à une éventuelle intervention militaire américaine en Iran.


01.03.2007

Iran : Roland Dumas à la recherche d’une « résolution » à Téhéran

Roland Dumas est à Téhéran. Il y serait allé sur l’invitation de son ami Velayati (conseiller de Khamenei), qui ne peut venir en France, car il est sous mandat d’arrêt international. Pourtant il ne s’agit pas d’une petite réunion entre justiciables notables mais d’une vraie mission diplomatique.


28.02.2007

Iran : Quel sera le prix de la libération de Stéphane Lherbier ?

Le Français Stéphane Lherbier, accusé d’espionnage et détenu en Iran depuis novembre 2005, a été libéré à la suite d’une « mesure de clémence » du Guide Suprême Khamenei. Lherbier a été aussitôt transféré dans les locaux de l’ambassade de France à Téhéran. Les libérations d’otages français entre les mains des mollahs ont-elles toujours lieu pendant des crises nucléaires ?


26.02.2007

Iran : Existerait-il un pacte de non-agression franco-iranien ?

Le jeudi 22, au lendemain de la fin de l’ultimatum du Conseil de Sécurité, un des acteurs principaux de l’affaire Eurodif, l’ex-ministre Charles Pasqua, a fait des révélations à l’antenne de RTL : La libération en 1986 des otages français au Liban avait été négociée au prix de l’uranium !


25.02.2007



0 | 50 | 100 | 150 | 200 | 250 | 300 [Retour à l'index des mots-clés]