Accueil > Rôle régional de l’Iran
0 | 50 | 100 | 150 | 200

Iran : Assad au rapport

Selon une dépêche de l’agence chinoise Xinhua, le président syrien Bachar Assad se rend en Iran pour une visite de 2 jours afin de parler de la question nucléaire conformément à la promesse qu’il a faite dans ce sens les 13 et 14 juillet lors de ses rencontres avec le président français Nicolas Sarkozy. Cette dépêche ne dit pas toute la vérité.


02.08.2008

Iran – Israël : Ahmadinejad calme le jeu

La semaine dernière différents personnages du régime ont pris la parole pour proférer des menaces contre la sécurité du transit des pétroliers dans le Golfe Persique. Cette semaine, le régime a franchi une étape en programmant des manœuvres navales, preuve de ses capacités de nuisance. Il a attiré l’attention sur ces manœuvres en déclarant avoir la possibilité de « mettre le feu » à Tel-Aviv et à la flotte militaire américaine dans le Golfe en cas d’attaque contre ses installations nucléaires.


09.07.2008

Irak : Washington harcèle le protégé de l’Iran

Actuellement, les forces irakiennes mènent des opérations de fouilles dans la ville d’Amara à 365 km au sud de Bagdad, l’un des fiefs de l’armée de Mahdi, milice dirigée par Moqtada Sadr, le pion du régime des mollahs. Téhéran serait-elle visée ?


21.06.2008

Iran : Analyse point par point de l’offre des Six

Plusieurs sites d’infos ont publié le contenu de l’offre des Six aux mollahs. Initialement, ce contenu devait rester secret. En révélant son contenu en 8 chapitres, les Six espèrent mettre mal à l’aise les mollahs car il s’agit de propositions très généreuses que l’on ne refuse pas à moins d’avoir des compensations qui dépassent l’offre. C’est pourquoi, il nous a paru utile d’expliquer le refus des mollahs.


19.06.2008

Les retombées du voyage de l’irakien Maliki en Iran

On parle actuellement d’une visite à Téhéran du 1er ministre irakien, Nouri Al-Maliki, venu pour rassurer les mollahs que la présence d’une base militaire américaine dans son pays ne serait jamais synonyme d’une menace pour l’Iran. C’est le monde à l’envers, il y a peu, le gouvernement irakien avait annoncé qu’il se lançait à la recherche de preuves d’ingérence terroriste des mollahs en Irak.


10.06.2008

Iran : A Rome, Ahmadinejad révèle le nouveau discours du régime - décodages

Invité à Rome à l’occasion du forum de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), Ahmadinejad n’a pas déçu ses fans c’est-à-dire les journalistes : dans un long discours, il a encore attaqué les Etats-Unis et évidemment Israël, annonçant la fin prochaine de ces deux Etats. Pourtant, derrière ces figures de styles, il y avait un autre discours plus dangereux.


04.06.2008

L’Iran, la restitution du Golan et l’accord du Doha

Les choses bougent au Moyen-Orient : le Liban a eu droit à l’accord de Doha et l’on parle d’un accord sur le Golan entre Israël et la Syrie. Les deux affaires sont en fait plus liées que ne le laissent voir des dépêches de presse évitant toute lecture géopolitique.


23.05.2008

Liban : L’accord de Doha est un compromis irano-américain

Au sixième jour des négociations de Doha menées par la Ligue arabe, les parties libanaises sont parvenues à un accord qui au lieu de renforcer l’Etat libanais renforce le Hezbollah et par conséquent la république Islamique d’Iran.


22.05.2008

Iran – Liban : Géopolitique et téléphonie

Suite au coup force du Hezbollah, les acteurs de la scène politique libanaise se sont réunis à Doha pour chercher des solutions politiques à leurs multiples problèmes à l’intérieur même du Liban. L’intérieur du Liban est certes intéressant, mais le problème du Liban est d’ordre géopolitique et non libanais ; néanmoins le problème a démarré suite à un intérêt porté par le protecteur du Hezbollah aux conversations de l’intérieur du Liban.


19.05.2008

Les « garanties de sécurité » de Moscou ne plaisent pas à l’Iran

Lors des entretiens avec son homologue allemand, Lavrov le ministre des affaires étrangères russe a suggéré que les Six devraient « poser clairement, sur la table des négociations » avec l’Iran, « des propositions concrètes comme des garanties de sécurité » et le droit de participation « sur un pied d’égalité » aux négociations pour la paix aux Proche et Moyen-Orient. Il s’agit ni plus ni moins de reconnaître le rôle régional de l’Iran. Washington a rejeté cette suggestion et il n’est pas certain que Téhéran soit ravi par cette suggestion sous la forme proposée par Moscou.


15.05.2008

Liban : Accusations américano-saoudiennes, l’Iran répond !

Après avoir été aux abonnés absents pendant le coup de force du Hezbollah, qui s’est depuis retiré des rues, l’Arabie Saoudite et les Etats-Unis ont donné de la voix pour accuser les mollahs et promettre une riposte puissante (après la fin des hostilités) ! Pour embellir leurs interventions ils ont dramatisé la situation. Sans attendre, le régime a répondu à l’un et à l’autre par l’intermédiaire d’Ahmadinejad.


14.05.2008

Iran - Lebanon : The Hezbollah will not attempt a coup !

The Lebanon is once more under siege because of the Hezbollah. Some consider the situation to be a civil war, while others consider that the Hezbollah have made a coup [1] creating a Shiite state similar to the Mullah regime in Tehran. Either analysis indicates a misinterpretation of the Hezbollah and its mission.


10.05.2008

Iran-Liban : Le Hezbollah ne fera aucun Coup d’Etat !

Le Liban est encore en état de siège à cause du Hezbollah, les uns parlent de guerre civile et les autres de Coup de Etat pour la création d’un Etat chiite sur le modèle du régime des mollahs [2]. C’est méconnaître le Hezbollah et sa mission.


10.05.2008

Global Analysis of Iran-US relations

Some times ago, while David Petraeus, commander in chief of multi-national forces in Iraq, answered to questions from the 3 American candidates, Tehran incites its mentee Moqtada Sadr to evoke an open war to the United States. At the same time, the United States threatened Iran with new imposed economic sanctions and Tehran responded by new nuclear provocations… Without an interpretation key of the global analysis of Iran-US relations, the various initiatives of the two states remain incomprehensible.


09.05.2008

Iran : Les Six proposeraient-ils un compromis aux mollahs ?

Les ministres des Affaires étrangères des Six (États-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France et Allemagne) se sont réunis à Londres et ont décidé de proposer à Téhéran d’ici une semaine une version « revue et actualisée » des incitations présentées en 2006. Cette nouvelle offre confidentielle au contenu secret n’est pas assortie d’une date limite et si Téhéran la rejette, son refus n’entraînera aucune nouvelle sanction.


04.05.2008

Iran Etats-Unis : Les deux guerres d’Irak

A peine deux jours après la conférence du Koweït sur la sécurité en Irak avec la participation des mollahs, deux hauts gradés, un irakien et un américain, ont évoqué séparément deux aspects du rôle joué par le régime des mollahs dans la guerre civile dans ce pays. | Explication de texte |


28.04.2008

Pourquoi l’Iran souhaite maintenir un dialogue avec la France

Il y a deux jours les ministres des affaires étrangères des grandes puissances et des Etats voisins de l’Irak (dont l’Iran) se sont réunis au Koweït pour parler de l’Irak. Ces rencontres sont vitales pour le régime des mollahs car elles sont la preuve que ce régime n’est pas isolé sur la scène internationale comme on le prétend.
Preuves par images made in Iran.


24.04.2008

Analyse globale des relations irano-américaines

Hier, alors que David Petraeus, le commandant en chef des forces américaines en Irak, répondait aux questions des trois candidats américains, Téhéran a incité son poulain Moqtada Sadr à évoquer une guerre ouverte avec l’Amérique. Au même moment, les États-Unis ont menacé l’Iran de nouvelles sanctions et Téhéran a répliqué par de nouvelles provocations nucléaires… Sans la grille de lecture d’une analyse globale des relations irano-américaines, les différentes initiatives des deux Etats sont incompréhensibles.


10.04.2008

Irak : Par l’intermédiaire de Moqtada Sadr, l’Iran provoque les Etats-Unis

Alors que les médias américains sont focalisés sur la déposition du général David Petraeus sur la situation en Irak, les chiites évoquent une déclaration de guerre officielle contre les Etats-Unis.
| Décodages |


09.04.2008

Iran : Les Etats-Unis, sous pression !

Mohammad-Ali Hosseini, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, a déclaré que les Etats-Unis avaient adressé une note officielle à l’Iran (via l’ambassade de la Suisse) pour demander la reprise de leurs négociations bilatérales à Bagdad.


08.04.2008

Irak : Campagne pour réhabiliter l’influence « positive » de l’Iran

Selon l’AFP, le général David Petraeus, plus haut gradé américain en Irak, et l’ambassadeur américain à Bagdad, Ryan Crocker, qui doivent rendre compte la semaine prochaine devant le Congrès américain sur la situation en Irak, devraient reconnaître à demi-mot le rôle régional des mollahs en Irak.


05.04.2008

Iran : Retour des rumeurs nucléaires de Reuters !

Le 8 avril, le régime des mollahs célébrera la journée iranienne du nucléaire pour saluer des progrès nucléaires iraniens qui seraient l’œuvre d’un savoir-faire nucléaire 100% iranien ! C’est le moment choisi par l’agence britanniques Reuters pour publier une dépêche qui accrédite cette thèse de propagande !


05.04.2008

Selon Jospin, il faut reconnaître le rôle régional de l’Iran

Interrogé sur RTL à propos de l’envoi de nouvelles troupes françaises en Afghanistan, l’ancien Premier ministre socialiste a exprimé un point de vue qui est susceptible de plaire aux mollahs.


03.04.2008

Russie : « L’Iran devrait négocier » - Décodages

L’ambassadeur de la Russie auprès des Nations unies, Vitali Tchourkine, a exhorté lundi l’Iran à cesser de s’opposer à l’ouverture de négociations sur son programme nucléaire avec les six pays impliqués dans le dossier, estimant que la question ne pourrait être résolue que par le dialogue. Décodages d’une formule qui sans en avoir l’air est très très précise.


02.04.2008

Irak : L’Iran a reçu le message de Washington

Après six jours de combats meurtriers avec les troupes régulières, les miliciens financés par les mollahs ont quitté les rues de Bagdad de Bassorah lundi, suite à un appel lancé par leur chef local Moqtada Sadr.


01.04.2008

Iran : L’humiliation à Damas

Le représentant barbu du régime des mollahs a assisté à une conférence de la Ligue Arabe à Damas. Il voulait y faire un show, mais non seulement la vedette lui a été volé par Kadhafi, mais aussi il a écopé d’une forte humiliation. Dans sa résolution finale, la Ligue Arabe a réitéré son soutien à « la souveraineté totale des Emirats Arabes Unis » sur les îles iraniennes de Grande Tumb, Petite Tumb et Abou Moussa. Même la Syrie a paraphé ce texte humiliant pour son allié iranien.


01.04.2008

Iran : L’avertissement déguisé de la CIA

Interrogé par la chaîne de télévision américaine NBC sur le fait de savoir si les Iraniens cherchaient à développer un programme nucléaire militaire, le directeur de la CIA, Michael Hayden a répondu qu’il le pensait à titre personnel. Hayden n’a toutefois pas remis en cause le rapport du Renseignement américain publié en novembre 2007. | Décodages |


31.03.2008

Irak : La guerre bat son plein entre Washington et Téhéran

Les miliciens de l’Armée du Mahdi ne désarment pas. C’est Téhéran qui montre les dents pour obtenir une déclaration de reconnaissance de son rôle régional en Irak et des négociations officielles pour une entente officielle avec Washington.


30.03.2008

Syrie : L’Iran s’immisce dans les affaires des arabes

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki est arrivé en Syrie pour participer au XXème sommet de la Ligue arabe qui se tient dans la capitale syrienne à Damas les 29 et 30 mars.


30.03.2008

Les Etats-Unis invitent l’Iran à jouer un rôle régional en Irak !

La région de Bassorah est en état de guerre civile : Les forces de sécurité irakiennes ont lancé une vaste opération dans la ville de Bassorah, centre pétrolier du sud, pour lutter contre des « gangs » qui, selon le 1er ministre Nouri al-Maliki, ont pris le contrôle de certaines parties de la ville. L’armée américaine a appelé mercredi le « gouvernement iranien à user de son influence (régionale) pour stopper les violences à Bassorah ».


27.03.2008

Décodage d’un article pro-mollahs de l’agence Reuters

Alistair Lyon de Reuters a écrit à Téhéran un long article sur le rôle régional des mollahs en Irak. « En renversant Saddam Hussein il y a cinq ans, les Etats-Unis ont parallèlement et involontairement contribué au rétablissement du statut de puissance régionale de l’Iran ». Il s’agit d’un article chargé de sous-entendus composé à la Minoui avec l’apport des experts très liés au régime des mollahs.


20.03.2008

Iran : Comment reconnaître un lobbyiste des mollahs ?

À l’occasion des élections en Iran, les médias français sont déchaînés. Ce fut une occasion en or pour les lobbyistes du régime de faire passer certains messages en cas d’une victoire attendue « des fondamentalistes proches d’Ahmadinejad ». Comment faire pour détecter ces messages ? Comment reconnaître un lobbyiste des mollahs ?


14.03.2008

Iran : Négociations secrètes avec Israël pour mini-entente avec Washington

Patrick Saint-Paul, le correspondant du Figaro a Jerusalem, a écrit un article fort instructif dans le dernier numéro de ce quotidien : en accord avec l’Administration Bush, Israël aurait mandaté l’Égypte pour négocier secrètement une trêve de longue durée avec le Hamas, le vassal du régime des mollahs au Moyen-Orient.


13.03.2008

Iran : Pourquoi les mollahs chouchoutent la Syrie

La Syrie et l’Iran ont signé jeudi huit protocoles d’accord portant sur divers domaines (énergie, médias, santé, douanes) et ont décidé la création d’un fond pour financer l’investissement dans les deux pays.


09.03.2008

Afghanistan : L’Iran investit la zone de combat

Washington mène une guerre larvée de nature économique contre l’Iran. En réaction, Téhéran mène une guerre larvée contre les Etats-Unis en Irak et en Afghanistan et dans cette guerre ce sont les irakiens et les afghans qui trinquent. Son objectif est de faire admettre que pour trouver la paix, il faut « négocier avec Téhéran ».


08.03.2008

Offre des « Six » : L’Iran à l’épreuve de la transparence

La résolution 1803 adoptée le lundi 4 mars par le Conseil de Sécurité accorde un délai supplémentaire de 90 jours aux mollahs, période pendant laquelle ils sont censés négocier avec les « Six » pour trouver en échange de la suspension de leurs activités nucléaire un accord sur les modalités d’application des mesures très alléchantes proposées dans le paquet d’offres datant de 2006. Téhéran a opposé un non catégorique à ces offres.


06.03.2008

Iran : Les commerçants égyptiens ne disent pas merci aux mollahs !

Depuis des années le régime des mollahs finance le Hezbollah et le Hamas. Non seulement il les approvisionne en armes (katioushas, RPG 7, IGLA ou AK47), mais en plus il paye leurs factures d’électricité ou tous leurs frais médicaux. Il y a aussi des valises de dollars qui débarquent au Sud Liban ou dans la bande de Gaza. Un fait d’actualité vient de révéler un aspect presque inconnu de cette manne généreuse.


12.02.2008

Iran : Les raisons de l’échec de Bush et de ses alliés arabes

Pour Ahmadinejad, la tournée de Bush dans la région a été un « échec » car à peine achevée, les alliés arabes des Etats-Unis qui l’avaient accueilli, applaudi et salué, se sont empressés d’affirmer qu’ils étaient plutôt du côté de l’Iran. Cependant, si ce revirement est inéluctablement un échec, il n’est pas l’expression de l’échec de Bush mais celui des alliés arabes des Etats-Unis.


20.01.2008

Iran : L’insubordination arabe face à Bush

Après le refus des saoudiens d’accepter d’aider les américains à isoler l’Iran, ce sont d’autres alliés des américains qui ont suivi cet exemple. Le Koweït a affirmé que son pays était l’ami de l’Iran ; et à la veille de l’arrivée de Bush en Egypte, le président égyptien Moubarak et son homologue turc Abdullah Gül en visite aux pays des pharaons, ont tous deux appelé à la résolution pacifique du problème du nucléaire iranien.


17.01.2008

Iran : Le Pakistan ne veut pas des mollahs aux obsèques de Benazir Bhutto

Selon une source diplomatique iranienne, le Pakistan avait expressément demandé aux mollahs de ne pas envoyer de représentants aux funérailles de Benazir Bhutto. Cependant, le régime des mollahs a envoyé au Pakistan son ministre des affaires étrangères qui est arrivé hier matin. Peu avant, le Pakistan était passé outre une demande de Washington et avait signé un accord de principe pour acheter du gaz iranien. Il y a une certaine contradiction entre ces deux approches. Les relations entre les deux pays sont bien complexes. | Décodages |


05.01.2008

Amérique – Iran : La drague infernale !

Fin décembre 2007, poussé par les Etats-Unis, le président irakien Jalal Talabani a signifié à Téhéran son intention de remettre en cause l’Accord d’Alger qui avait mis un terme aux différents frontaliers entre l’Iran et l’Irak en 1975.


04.01.2008

L’Iran juge « sans fondement » les accusations de l’Azerbaïdjan

Le 11 décembre, quinze Azerbaïdjanais accusés d’avoir tenté de renverser le président Ilham Aliev avec le soutien des services secrets iraniens ont été condamnés à des peines allant de deux à 14 ans. Téhéran a qualifié de « sans fondement » une implication du régime des mollahs dans cette tentative de coup d’Etat.


18.12.2007

Dialogue irano-américain : Les mollahs essayent de ménager les russes

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi le report d’une rencontre prévue mardi à Bagdad entre experts américains et iraniens, imputant ce retard à la partie iranienne.


16.12.2007

Liban : Le Hezbollah se donne 3 mois pour aider Téhéran

Un attentat perpétré le mercredi 12 décembre matin à 7h (heure locale) au siège du palais présidentiel a coûté la vie au général François Hajj qui était pressenti pour remplacer le général Sleimane à la tête de l’armée libanaise au cas où ce dernier serait nommé à la tête de la magistrature suprême du pays. L’attentat a eu lieu au lendemain d’un huitième report de la séance parlementaire qui devait désigner le chef de l’Etat, report synonyme d’une impossibilité d’organiser un vote avant la fin de l’année, voire avant la mi-mars, date du début de la prochaine session ordinaire du Parlement.


13.12.2007

Iran : L’offre de Sarkozy n’est pas acceptable pour les mollahs

Le président Nicolas Sarkozy propose aux Mollahs d’aller leur vendre du nucléaire civil en échange d’un droit de visite accordé à l’AIEA. Bienheureux celui qui croira à la réussite de cette entreprise à deux volets, qui n’a en fait qu’un seul volet, mais comporte trois défauts !


13.12.2007

Azerbaïdjan : Une tentative manquée de coup d’Etat par les mollahs

Selon l’AFP, quinze Azerbaïdjanais accusés d’avoir tenté de renverser le président Ilham Aliev avec le soutien des services secrets iraniens ont été condamnés lundi à des peines de plusieurs années de prison. Ils avaient été arrêtés en janvier 2007 et mis en examen pour haute trahison, tentative de coup d’État, possession illégale d’armes et fabrication de faux papiers.


12.12.2007

Iran : Le rapport américain perturbe la diplomatie arabe des mollahs

Lundi dernier, à Doha à un sommet du Conseil de Coopération du Golfe (CCG), pour sa première présence, Ahmadinejad avait proposé à l’Arabie saoudite, le Koweït, les Emirats arabes unis, le Qatar, Bahreïn et le sultanat d’Oman un plan en 12 points pour une coopération tous azimuts et surtout un pacte de sécurité ! Le Qatar actuel président du CCG et le Bahreïn avaient salué cette proposition et le régime entendait l’exploiter médiatiquement au cours de la Conférence internationale sur la sécurité qui se tient actuellement à Bahreïn.


09.12.2007

Annapolis : La solution se trouve à Téhéran et à Washington

La conférence d’Annapolis s’est terminée après trois jours sur un accord sur la nécessité d’un accord de préférence avant fin 2008, c’est-à-dire pour la fin du mandat de Bush. Après deux jours de négociations et l’absence d’un consensus sur autre chose que la nécessité d’un accord de préférence avant fin 2008, Bush a même décrété qu’il s’agissait d’une réunion et non d’une conférence. On est loin des accords de Camp David, accords-cadres qui furent signés à la Maison-Blanche après 13 jours de négociations secrètes à Camp David. On dirait que la qualité de la publicité est inversement proportionnelle à la qualité des signatures. Ce n’est pas la seule différence entre Annapolis et Camp David. Et cette différence est liée au rôle de l’Iran.


30.11.2007

La Paix Maintenant | Annapolis : Texte de la déclaration commune israélo-palestinienne

Source : Haaretz - Traduction : Gérard Eizenberg | Les représentants du gouvernement de l’Etat d’Israël et de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), représentés respectivement par le premier ministre Ehoud Olmert et le président Mahmoud Abbas, en ses qualités de président du comité exécutif de l’OLP de et de président de l’Autorité palestinienne, se sont réunis à Annapolis, Maryland, sous les auspices du président des Etats-Unis d’Amérique George W. Bush. Avec le soutien des participants à cette conférence internationale, ils sont convenus des points d’accord suivants :


28.11.2007

Iran : Un missile pour faire peur aux arabes invités à Annapolis !

Le lundi 26 novembre, le régime des mollahs a annoncé de but en blanc la tenue d’une importante manœuvre navale à proximité du détroit d’Ormuz. La manœuvre était censée dire : « réunissez-vous autant que vous le voulez, nous pouvons menacer le détroit d’Ormuz, cette menace est du concret, contrairement à Annapolis qui ne l’est pas ».


28.11.2007



0 | 50 | 100 | 150 | 200 [Retour à l'index des mots-clés]