Accueil > Rôle régional de l’Iran
0 | 50 | 100 | 150 | 200

Irak : Statu quo dans l’offensive de charme américano-iranienne

Très récemment les américains avaient insisté sur le rôle positif du régime des mollahs dans la baisse des attaques terroristes en Irak contre leurs troupes et les civils irakiens. Dans un article consacré à ce sujet, nous avions affirmé que cette baisse n’était pas due à une volonté des mollahs et que pour les américains, il s’agissait uniquement d’attribuer des bons points aux mollahs afin de reconnaître leur influence en Irak et sur la base de cette reconnaissance molle, d’entamer une nouvelle rencontre pour trouver une entente régionale ponctuelle. Moins d’une semaine après cette offensive de charme, les évènements confirment la justesse de notre analyse car ces mêmes américains débordants d’enthousiasme viennent de reconnaître l’implication d’une milice chiite soutenue par l’Iran dans un attentat qui a ensanglanté Bagdad vendredi dernier.


26.11.2007

Iran : La route de Bagdad passe par Annapolis

Solana doit rencontrer le 30 novembre Saïd Jalili, le nouveau négociateur iranien pour le nucléaire. Le rendez-vous qui devait se tenir cette semaine a été retardé d’une semaine pour avoir lieu après la conférence internationale d’Annapolis où les représentants du régime des mollahs n’ont pas été conviés. Les mollahs entendent peser sur Annapolis afin de dicter leurs conditions à Solana : lier comme il se doit le règlement de la crise nucléaire à une reconnaissance de leur rôle d’arbitre du conflit Israélo-palestinien.


24.11.2007

Irak : L’Iran accepte une 4e discussion avec les américains - décodages

Le régime des mollahs avait exigé une invitation directe des américains sans passer par l’intermédiaire de l’ambassade de suisse à Téhéran pour accepter de s’asseoir à la table des négociations en Irak en face des représentants américains. Nous y avions vu une demande de reconnaissance explicite de son rôle d’arbitre du conflit. Après un délai de réflexion, les américains avaient trouvé une solution ambiguë reconnaissant à demi le rôle de Téhéran et nous y avions vu une invitation non refusable. Deux jours après cette invitation implicite, Téhéran a accepté l’offre américaine sans rester (comme nous l’avions prévu) intransigeant sur le principe d’une invitation directe.


21.11.2007

Irak : Les Etats-Unis lancent une invitation à l’Iran

Très récemment, les mollahs avaient affirmé qu’ils accepteraient de rencontrer les représentants américains en Irak si les Etats-Unis le leur demandaient officiellement et directement. L’objectif des mollahs était évidemment que les américains reconnaissent officiellement le rôle régional de l’Iran. Cette demande est aussi impossible que les rencontres entre les deux camps sont indispensables pour les américains. Rappel de la situation et trouvaille américaine pour répondre à la demande des mollahs !


19.11.2007

Iran : A l’OPEP, Ahmadinejad accuse presque les saoudiens de trahison !

Le président de la République Islamique d’Iran, Mahmoud Ahmadinejad, a qualifié l’Organisation de Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) d’« organisation économique et énergétique très importante », mais qui « se trouve sous pression politique et économique, raison pour laquelle les combustibles fossiles n’ont pas encore trouvé la place qui leur est due au sein de cette organisation ».


18.11.2007

OPEP : Ahmadinejad veut politiser le débat

En septembre dernier, les mollahs ont obtenu une remarquable victoire au sein de l’OPEP en réussissant de retarder de 3 mois une augmentation de la production malgré les recommandations pressantes de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) qui représente les intérêts énergétiques des pays industrialisés. Ils avaient réussi à aligner les 12 pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole sur leur position très politisée dictée par la nécessité de faire flamber les prix pour hypothéquer les chances d’adoption de nouvelles sanctions à leur encontre. Ce délai de 3 mois a expiré et les pays membres se retrouvent pour parler pétrole.


16.11.2007

Vers une reconnaissance américaine du rôle régional de l’Iran ?

L’annonce de la libération de 9 agents des Pasdaran retenus par les américains laissait présager une reprise des rencontres entre les ambassadeurs américain et iranien en Irak. Nous avions été encore une fois les seuls à interpréter cette libération comme une mesure-cadeau pour inciter les mollahs à s’asseoir à la table des négociations (diagnostic confirmé vendredi dernier par Ryan Crocker, l’ambassadeur américain à Bagdad). Or, à juste titre, la mesure de libération des 9 Pasdaran avait été interprétée par les mollahs comme une preuve de faiblesse et nous avions alors assisté à un durcissement (nucléaire) du côté iranien. | Décodages utiles |


11.11.2007

Iran : Villepin veut « peser sur la diplomatie américaine »

« Soutenir les Américains en Iran oui, mais sur quelle politique, jusqu’où ? », a demandé l’ancien Premier ministre Dominique de Villepin, interrogé sur i>Télé à propos de l’alignement de Nicolas Sarkozy sur les positions de Bush à propos de la crise nucléaire iranienne.


10.11.2007

Iran : Reprise des expulsions forcés de réfugiés afghans

Dans un communiqué publié vendredi, le ministère afghan des Affaires étrangères s’est dit inquiet de la reprise du rapatriement forcé de réfugiés afghans installés dans la province iranienne du Sistan-Baloutchistan, à la frontière avec l’Afghanistan.


06.11.2007

Iran : Khamenei veut imposer le Hamas à la conférence de la Paix

Le 7 octobre, nous faisions état d’une condamnation par le Hamas d’une conférence pour la paix au Moyen-Orient, conférence à laquelle tous les pays de la région avaient été conviés sauf la république Islamique d’Iran. Une semaine après cet appel, c’est Khamenei, le guide du régime, qui a appelé au boycott de cette conférence et ce au nom de sa solidarité avec le Hamas, qualifié du représentant légitime du peuple palestinien. Cet appel est une preuve supplémentaire que l’intérêt porté par les mollahs aux groupes terroristes n’est pas d’ordre religieux inter-chiite, mais d’ordre stratégique.


14.10.2007

Irak-Iran : Les mollahs s’intéressent au « nord de Bagdad »

Selon la presse, vendredi dernier, un double raid américain a tué une vingtaine de civils et 25 miliciens liés aux Pasdarans, au « nord de Bagdad ». Selon l’armée américaine, il s’agissait de capturer le commandant d’une cellule chargée de la distribution d’armes à des miliciens irakiens. Cette intervention a eu lieu au lendemain des déclarations de Bernard Kouchner qui affirmait que les Pasdaran contrôlaient toutes les différentes milices irakiennes.


08.10.2007

Iran : Les mollahs auront les yeux rivés sur Bahreïn

En novembre 2007, Bush a l’intention d’organiser une Conférence de la Paix sur le Moyen-Orient où se réuniront les membres du Quartet international, ceux du G-8, tous les membres permanents du Conseil de Sécurité, les membres du Comité de Suivi de la Ligue Arabe, ainsi que la Turquie, l’Indonésie, et la Malaisie, à Bahreïn, au nez et à la barbe des mollahs, pour parler officiellement de la Palestine.


07.10.2007

Iran : Le pschitt change de mains !

C’est le mot qui convient à propos de la diplomatie iranienne de la France. Bernard Kouchner provoque. Puis tempère. Reprovoque. Retempère. Pschiit. Pschiit. Pschiit. Par petites touches, le ministre des affaires étrangères s’applique à déposer la marque de la France dans la crise, en initiant des pistes... Il a ainsi parlé d’une guerre que la France n’a pas les moyens de faire ou des sanctions qu’elle peut commencer mais ne désire pas faire.


06.10.2007

Iran : Kouchner, enfin !

Devant l’Association de la presse diplomatique française (APDF), Bernard Kouchner a estimé que c’était le régime des mollahs qui faisait « tout » en Irak, devenu son territoire d’exercice « rêvé ». C’est sans doute la première fois qu’un ministre français exprime ce que l’on peut lire uniquement sur le site IRAN-RESIST, à savoir que les mollahs aident aussi bien les milices chiites que les milices sunnites ou encore qu’ils sont à l’origine du « déclenchement des conflits inter-chiites » (comme à Kerbala il n’y a pas longtemps).


05.10.2007

Scoop : L’Iran, derrière le projet de partition de l’Irak !

C’est à l’initiative de Joe Biden [1] que le Sénat a approuvé mercredi dernier une résolution non-contraignante sur un découpage de l’Irak en trois régions de nature confessionnelle : chiite dans le sud, sunnite au centre et kurde dans le nord.


03.10.2007

Armes iraniennes en Irak : Pas de casus belli pour les Etats-Unis

Les mollahs et les Etats-Unis sont en guerre en Irak, mais ils sont également en négociation. C’est une guerre atypique, asymétrique mais aussi psychologique.


02.10.2007

Iran : Bush’s pacific strategy

The rumours of attacks or war against the mullahs follow each other and analysts without stature compare the case of Iraq with Iran. It is a total disdain for geopolitics. For our part, the war between the Americans and mullahs is unfounded because the geopolitical conditions are different from the situation in Iraq. Moreover, the American president has just confirmed his decision to resolve the crisis by a negotiation with what he names the Iranian regime.


26.09.2007

Iran : L’analyse des positions exprimées par Nicolas Sarkozy

Le président Français a pris la parole 2 fois au cours de ces dernières 48 heures pour parler de la situation internationale et de l’Iran, la première fois dans un long entretien accordé au New York Times et une seconde fois dans son discours devant l’Assemblée Générale de l’ONU. Dans sa première intervention, il a confirmé notre analyse quant à la poursuite de la diplomatie chiraquienne sur trois points essentiels (le dialogue avec les soi-disant modérés, le nucléaire et le Hezbollah), et dans sa seconde intervention il a démontré que le discours diplomatique français souffrait des mêmes lacunes géopolitique que sous son prédécesseur, Jacques Chirac.


25.09.2007

Liban : Le Hezbollah et l’Iran entendent arbitrer l’élection présidentielle

L’élection présidentielle prévue mardi au Liban sera reportée en raison de l’absence de consensus sur le nom de la personnalité appelée à remplacer le chef de l’Etat pro-syrien sortant Emile Lahoud, dont le mandat expire le 23 novembre. Le problème vient encore du Hezbollah.


24.09.2007

Iran : La stratégie pacifique de Bush

Les rumeurs d’attaques ou de guerre contre les mollahs se succèdent et des analystes sans envergure comparent le cas de l’Irak à celui de l’Iran. C’est un mépris total pour la géopolitique. Pour notre part, la guerre entre les Américains et les mollahs n’a pas lieu d’être car les conditions géopolitiques sont différentes de la situation en Irak. Le président Américain vient d’ailleurs de confirmer sa décision de résoudre la crise par une négociation avec ce qu’il appelle le régime iranien.


21.09.2007

The sharp sources of Iraqi space left by the withdrawal of US troops

After abnormally optimistic American declarations as to the need for a dialogue with the mullahs about Iraq, the indicators are once again in the red. The Mullahs intensified their terrorist interference in Iraq, they even try to cause a war by firing shells on Iraqi Kurdistan, and Ahmadinejad, the appointed agitator of the regime, promised to fill the space left by the departure of the American troops. | Deciphering


20.09.2007

L’Iran et l’ambiguïté de la diplomatie Israélienne

Shlomo Ben-Ami, ancien ministre Israélien des Affaires étrangères, vice-président du Centre international de Tolède pour la paix (CITpax) a écrit une tribune dans le Figaro qui a dû surprendre plus d’un juif français qui tremble pour l’avenir d’Israël. Sous le titre racoleur « en pacifiant le Proche-Orient, nous gagnerons contre l’Iran des mollahs », Ben ami affirme qu’Israël peut très bien coexister avec une république Islamique en Iran. Ce texte n’a pas surpris les rédacteurs d’Iran-Resist. | Décodages |


20.09.2007

Irak : L’Iran à l’écoute du gouvernement Irakien !

Depuis une semaine, Téhéran fait tout pour rappeler aux Américains qu’il est leur seul interlocuteur pour mettre fin au chaos en Irak. Les mollahs voient dans les négociations avec les Américains la preuve d’une reconnaissance de leur rôle régional. La poursuite du dialogue sur la sécurité en Irak est donc primordiale pour Téhéran. Il y a du nouveau dans ce domaine.


19.09.2007

L’Irak, victime d’un tir groupé de l’Iran

Le régime des mollahs se veut l’instigateur et l’arbitre du chaos en Irak. Pour y parvenir, il contrôle des groupes composés de djihadistes étrangers « ni sunnites-ni chiites » [2] qui sont sans attachement à l’Irak et hostiles à tous les partisans de la paix. Grâce à ces éléments les mollahs contrôlent la terreur, ils ont également des alliés politiques comme Moqtada Sadr qui entendent jouer un rôle semblable à celui joué par le Hezbollah au Liban, à la fois milice armée mais aussi parti politique susceptible de faire et défaire des majorités. Ce week-end, les mollahs ont mis en branle leurs différents éléments pour infliger un sérieux coup aux américains qui tardent à reconnaître officiellement leur rôle d’arbitre du Chaos en Irak.


17.09.2007

OPEP : Une petite victoire remarquable pour l’Iran

Les pays membres de l’OPEP ont finalement refusé de suivre les recommandations de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) qui représente les intérêts énergétiques des pays industrialisés. Téhéran avait appelé à ne pas voter une augmentation. La hausse adoptée est le quart de la hausse demandée. C’est une petite victoire pour Téhéran.


14.09.2007

Irak : L’absurde dialogue entre les Etats-Unis et l’Iran est en stand-by

Le 11 septembre, les 2 plus hauts représentants des Etats-Unis en Irak parlaient devant le Congrès de la situation en Irak pour expliquer la nécessité de ne pas retirer les troupes de ce pays. Pour faire peur à leurs interlocuteurs, ils ont évoqué une possible montée en puissance de l’Iran après le retrait. Cependant, l’Iran n’est pas seulement une possible future puissance régionale : les Américains ont entamé depuis plusieurs mois un dialogue avec les mollahs au sujet de la sécurité en Irak. Téhéran a immédiatement rappelé à ses interlocuteurs Yankees l’existence de ce dialogue.


13.09.2007

Gilad Shalit : Une libération complexe arbitrée par l’Iran

Un espoir est né suite à la capture d’un activiste du Hamas par les forces israéliennes. Le ministre israélien de la Sécurité publique, Avi Dichter, a évoqué la possibilité d’un échange de prisonniers permettant de libérer le soldat israélien Gilad Shalit enlevé en juin 2006.


11.09.2007

Irak : L’Iran accueilli à bras ouverts

La situation en Irak est bien affligeante. Les mollahs financent des groupes terroristes pour faire couler le sang afin de torpiller l’administration Bush dans l’opinion publique américaine. Les Américains espèrent une entente régionale avec les mollahs et se gardent de les accuser mais cherchent à compenser leurs pertes en finançant des actions terroristes par les guérilléros kurdes du PKK. En réponse à ces actions, les mollahs bombardent depuis trois semaines le Kurdistan irakien. Et face à toutes ces violences, le grand absent est le gouvernement irakien !


10.09.2007

Iran : Retour de Rafsandjani et des Autruches

Les différentes officines d’études géopolitiques françaises (IFRI, IRIS, Quai d’Orsay) espéraient son élection à la présidence de la république islamique, ils ont donc salué son élection à la tête de l’Assemblée des Experts. Avant que les ténors de ces officines prennent leurs plumes pour défendre le « retour » de ce bon camarade, les petites plumes de la presse ont commencé à déblayer le terrain et poser des jalons pour expliquer qui est Rafsandjani et en quoi son retour est important.


06.09.2007

Iran : Décodages des nouveaux pouvoirs de Rafsandjani

Rafsandjani, le demi-frère de Khomeiny, président du Conseil de Discernement et à ce titre le véritable patron du régime des mollahs, a encore étendu sa main mise sur la république Islamique d’Iran en prenant la direction de l’Assemblée des Experts, un organe chargé de superviser l’activité du Guide Suprême, et aussi de nommer son successeur en cas de décès ou d’incapacité.


05.09.2007

L’Iran bombarde le Kurdistan irakien pour son bien !

Le régime des mollahs poursuit ses tirs d’obus dans le nord de l’Irak en raison des activités des milices kurdes de PKK qui ont reçu l’appui de Washington pour harceler les mollahs. Ces milices font des opérations coup de poing en Iran et n’hésitent pas à abattre des hélicoptères des Gardiens de la révolution avec des roquettes Sol-air portatives made in US de type Stinger.


31.08.2007

Iran : Les sources vives du Vide Irakien

Après des déclarations américaines anormalement optimistes quant à la nécessité d’avoir un dialogue avec les mollahs au sujet de l’Irak, les indices sont à nouveaux dans le rouge. Les mollahs ont intensifié leur ingérence terroriste en Irak, ils cherchent même à provoquer un conflit armé en tirant des obus sur le Kurdistan irakien, et Ahmadinejad, l’agitateur attitré du régime, a promis de combler le vide laissé par le départ des troupes américaines. | Décodages


30.08.2007

Irak : Kouchner, porte-parole d’une diplomatie pressée

La semaine dernière, Bernard Kouchner, le sympathique ministre des affaires étrangères de Nicolas Sarkozy s’était rendu en Irak où il avait tenu des propos que nous avions jugés pro-mollahs d’autant plus que Moqtada Sadr, le pion des mollahs en Irak, avait accueilli avec bienveillance la principale proposition de Kouchner (solution Libanaise des mollahs pour l’Irak ) : la proposition d’un départ des Américains et leur remplacement par l’ONU.


27.08.2007

Iran : Le nouvel arbitrage des mollahs au Pakistan

La zone tribale du nord-ouest du Pakistan est une zone à dominante chiite : c’est un détail que l’on omet de préciser quand on parle de cette région refuge d’Al Qaeda et de leurs cousins les Talibans. Comme nous le répétons à souhait et contre l’avis des « experts » comme George Malbrunot ou Alexandre Adler, Al Qaeda n’est pas un mouvement sunnite, mais un mouvement islamiste djihadiste dans lequel tous les musulmans combattants sont unis pour combattre et éliminer tous les mécréants et les tièdes musulmans qualifiés de collaborateurs avec l’ennemi.


26.08.2007

Iran : Affaire Esfandiari, un signe d’apaisement global

L’universitaire irano-américaine Haleh Esfandiari, amie de la fille de Rafsandjani, détenue en Iran depuis le mois de mai pour des accusations d’espionnage, a été libérée sous caution. C’est un signe d’apaisement avec les Américains sur le plan intérieur, mais il n’est pas le seul. Les mollahs tentent également un apaisement avec les Américains sur le plan international.


22.08.2007

Iran : Vers de nouvelles sanctions ou vers un statu quo ?

Et l’on reparle d’une nouvelle résolution dans le cadre du contentieux nucléaire avec l’Iran. Cette résolution est attendue en septembre ou en octobre. Mais elle ne changera rien à ce contentieux qui ne se résume pas au droit des mollahs à l’enrichissement nucléaire. | Rétrospective et analyse


18.08.2007

Iran : La longue mésentente entre les Etats-Unis et les Pasdaran

Les Etats-Unis ont décidé de placer les Gardiens de la Révolution, les Pasdaran, sur la liste des groupes terroristes et sponsors du terrorisme. Ce corps de miliciens paramilitaires a été fondé en 1979 après la révolution islamique.


17.08.2007

Iran : Le 1er ministre irakien Nouri al-Maliki pris au piège

Jeudi dernier, le régime des mollahs a assuré le 1er ministre Nouri al-Maliki de son plein soutien à sa politique de retour à la sécurité en Irak, mais a souligné qu’un retrait de l’armée américaine était le seul moyen de rétablir la stabilité.


12.08.2007

Iran : Quand Rafsandjani prône la diplomatie – décodage

Pendant son sermon de la Prière de Vendredi à Téhéran, Rafsandjani, le patron du régime des mollahs, l’homme sous deux mandats d’arrêt international pour crime contre l’humanité, a estimé que l’Occident devait poursuivre par la voie diplomatique ses efforts visant à régler ses différends avec la république islamique d’Iran.


11.08.2007

Iran : L’arbitre de la crise des otages en Afghanistan !

Récemment, un important quotidien du régime, la Publication des Gardiens de la révolution, relevait l’importance du rôle d’arbitre du régime des mollahs du Moyen-Orient au Pakistan.


09.08.2007

Iran : La Gaffe inévitable du Président Karzaï

Jacadi Bush a encore frappé. Récemment nous vous avons parlé de ces changments dans les déclarations des responsables américains qui avaient donné le tournis à l’Etat indien au point que les dirigerants de ce pays ne savaient s’ils pouvaient continuer à fréquenter les mollahs ou pas. Au dernier nouvel, ils n’y sont pas autorisés et les médias du régime tempêtent contre l’Inde et ses Hindus. La même mésaventure frappe l’Afghanistan et son président Hamed Karzaï.


07.08.2007

Iran : L’épouvantail sans rival de Washington

La semaine dernière Condoleezza Rice et Robert Gates ont fait la tournée des pays arabes pour les rassurer en affirmant que les Etats-Unis voulaient contrer le régime des mollahs et ils ont répété à qui voulait les écouter que les Etats arabes devaient s’approcher d’Israël pour réaliser ce vœu des Américains. Cette frénésie que nous n’avons pas commentée sur ce site n’aura été qu’une autre manœuvre diplomatique de Washington dans son bras de fer avec Téhéran.


05.08.2007

Iran - Décodages : Le Hezbollah est hostile à la division du Liban

Le samedi 28 juillet, au cours d’une manifestation commémorant « sa victoire Divine » de l’année dernière, le secrétaire général du Hezbollah a évoqué ce que nous dénonçons comme une balkanisation programmée du Moyen-Orient. Ses propos sont dignes d’intérêt car Hassan Nasrallah est le porte-voix du régime des mollahs. Ses déclarations doivent être entendues comme venant de Téhéran et cette donnée change la teneur des propos.


02.08.2007

Iran : deux journalistes condamnés pour l’exemple

Deux journalistes iraniens vont marcher vers l’échafaud pour avoir combattu DIEU. Cette vaste ambition nous les rend déjà fort sympathiques, mais il est révoltant de lire ça et là que deux iraniens kurdes ou deux kurdes iraniens sont condamnés à mort. Cette formulation communautariste est un produit d’importation de ceux qui veulent bien nous aider mais en en nous imposant un modèle social communautaire avec une arrière-pensée partitionniste [3].


01.08.2007

Iran : Nouvelle rencontre américaine sous le signe de l’échec

Les États-Unis et le régime des mollahs ont confirmé la tenue de pourparlers sur la situation en Irak mardi à Bagdad. Les représentants des deux pays s’étaient rencontrés une première fois le 28 mai dernier. Il serait question d’instaurer la sécurité en Irak et ce avec le régime qui alimente les fauteurs du désordre en missiles chinois !


24.07.2007

Iran : La carte Hamas

Le président du régime des mollahs fait sa tournée trimestrielle des mouvements terroristes financés par la république islamique d’Iran. Après avoir rencontré Hassan Nassrallah, le chef du Hezbollah, pour parler du Liban, ce pays voisin d’Israël, il a rencontré Khaled Mechaal dont le mouvement le Hamas contrôle Gaza, un autre territoire voisin d’Israël.


23.07.2007

Iran : Décodages à propos de Moqtada Sadr et Al Qaeda

Toutes les agences de presse ont écrit unanimement que Moqtada Sadr était, selon les sources militaires américaines, reparti vers l’Iran. Il convient nuancer : Sadr travaille pour le régime des mollahs, il n’est donc pas reparti pour l’Iran, mais a été appelé à rentrer. Seconde nouvelle à propos de l’Iran mais de provenance irakienne : la mise en garde d’Al Qaeda contre le régime des mollahs. Décodages de ces deux nouvelles afin d’échapper à une euphorie qui n’a aucunement lieu d’être.


10.07.2007

Iran : La Russie et le désordre mondial

Le vice-président du géant gazier russe Gazprom, Alexandre Medvedev, estime que le groupe devrait atteindre une capitalisation boursière de mille milliards de dollars, pour devenir la première société du monde. Gazprom devrait quadrupler sa capitalisation actuelle de quelques 251 milliards de dollars, pour atteindre cet objectif de 1.000 milliards de dollars, soit le double d’Exxon Mobil.


09.07.2007

Gaza : Alan Johnston et la Stratégie Gigogne de l’Iran !

Alan Johnston, le correspondant de la BBC dans la bande de Gaza, qui avait été enlevé le 12 mars, a été relâché dans la nuit du 3 au 4 juillet après 113 jours de séquestration.


05.07.2007

Attentat au Yémen : Possible implication de l’Iran

Au moins une dizaine de personnes – sept touristes espagnols et deux chauffeurs yéménites – ont été tués au Yémen hier dans un attentat suicide. Une demi-douzaine d’autres touristes auraient été blessés.


03.07.2007



0 | 50 | 100 | 150 | 200 [Retour à l'index des mots-clés]