Accueil > Articles > Iran : Un 10 décembre très déprimant



Iran : Un 10 décembre très déprimant
11.12.2010

Avant-hier, le jeudi 9 décembre, les mollahs ont laissé supposer la libération de 2 prisonniers sur lesquels se focalisent les médias étrangers alors que selon les dernières statistiques, chaque jour, les mollahs pendent plus de 18 hommes de moins de 28 ans.

On était à la veille de la journée internationale des droits de l’homme. Les médias occidentaux ont alors annoncé une amélioration des conditions des droits de l’homme alors que le régime pend plus de 18 garçons de moins de 28 ans chaque jour.

Puis, le 10 décembre, journée internationale des droits de l’homme, le régime a précisé que l’une des 2 personnes libérées ne l’était qu’à un titre provisoire et l’autre, Sakineh, n’a pas été libérée [1].

De fait, pendant cette journée, tous les médias ont parlé de Sakineh au lieu de dire que tous les jours 18 jeunes sont pendus dans ce pays et que depuis le début de ce ramdam de trois jours au moins 54 Iraniens ont été pendus.



JPEG - 47.4 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Il n’y a nulle part une seule ligne sur la dénonciation de ces pendaisons qui forceraient les Occidentaux à se montrer très fermes vis-à-vis des mollahs. Or, cela ne risque pas d’arriver car l’Europe est un important partenaire commercial des mollahs et Washington cherche à devenir leur allié pour utiliser leur islamisme pour agiter les régions musulmanes de Chine et de Russie. Avec Sakineh, le monde occidental a trouvé un buzz pour occuper son opinion publique à des moments précis comme la journée mondiale des droits de l’homme !

Depuis le début de l’affaire Sakineh, nous dénonçons le buzz délibéré en rappelant le nombre des pendaisons et aussi des amputations annoncées par le régime lui-même afin d’intimider un peuple révolté. Mais cela aussi est un sujet tabou car si le régime tombe, d’une part les contrats européens s’annulent et d’autre part, l’islamisme utile aux Américains s’annule. C’est pourquoi pendant cette journée des droits de l’homme, on n’a guère parlé de la révolte des Iraniens et de leur boycott des événements organisés par le régime et sa fausse opposition interne, le très islamiste Mouvement Vert. Au lieu de cela, la France a attribué le prix du meilleur journaliste de l’année à Abdol-Reza Tajik qui se définit lui-même comme un activiste islamiste en faveur du Mouvement Vert, une opposition 100% partisane de Khomeiny, du Hezbollah et de la charia !

Ce 10 décembre a décidément été une journée de déprime.

Mais nous (les Iraniens) avons l’habitude car ce n’est pas la première fois et ce ne sera pas la dernière. Notre pays grogne de mille oppositions actives ou passives contre le régime, mais personne n’en parle. Des gens liés aux mollahs et liés aux Américains se focalisent sur Sakineh ou sur Derakhshan, un célèbre mouchard du régime qui se prête à ce genre de mises en scène.

Dernièrement, ces agents médiatiques ont même glorifié Shahla Jahed, une foldingue qui avait assassiné l’épouse de son ex, devant la fillette de cette dernière, de 38 coups de couteau dans la gorge.

On vous présente des assassins ou des islamistes comme étant nos héros car on sait que personne ne se reconnaît en eux et le pays restera silencieux à l’annonce de leurs malheurs scénarisés. On incite les Iraniens à se taire pour nier l’existence de leur révolte anti-régime. Mais, elle existe et plus ces gens mal intentionnés la nieront et plus elle deviendra exacerbée et violente.

On ne peut cependant s’en réjouir car avant qu’elle ne se déchaîne pour libérer le pays, chaque jour plus de 18 Iraniens de moins de 28 ans seront pendus.


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Pour en savoir + sur les sujets évoqués :
Iran : Les mauvaises informations
(sur Stuxnet, Sakineh, Derakhshan et Total)

(2 OCTOBRE 2010)

à propos de Sakineh : Iran : Lapidation et manipulations
(16 Août 2010)

Iran : 56 nouvelles pendaisons pour intimider le peuple
(26 OCTOBRE 2010)

En Iran, la vie ne vaut rien (vidéo)
(6 AOÛT 2007)

Iran : Controverse à propos de la Plume d’or 2010
(5 OCTOBRE 2010)


| Mots Clefs | Violence : Violations des Droits de l’Homme |
| Recherche Par Mots Clefs | Fléaux : Pendaisons |

| Mots Clefs | Institutions : Intox, rumeurs & hoax buster |

| Mots Clefs | Resistance : FAUSSE(s) OPPOSITION(s) |
| Mots Clefs | Resistance : Lobby pro-mollahs en France et ailleurs |

| Mots Clefs | Résistance : Grèves |
| Mots Clefs | Résistance : Menace contre le régime |</font

[1En fait, le régime a annoncé la libération de Derakhshan, avant de préciser qu’il s’agissait d’une libération provisoire. Mais il avait confié l’annonce de la libération de Sakineh à l’un de ses agents en Europe, la fausse opposante Mina Ahadi, puis il a attendu le 10 décembre pour démentir l’info et ainsi focaliser les débats sur ce sujet et non sur les pendaisons collectives qui préoccupent le peuple et les opposants et jamais les gens comme Mina Ahadi.