Accueil > News > Iran : Le Yellowcake sent mauvais !



Iran : Le Yellowcake sent mauvais !
06.12.2010

Ce dimanche 5 décembre, à la veille de sa rencontre de deux jours avec le groupe des Six, le régime des mollahs a annoncé qu’il était parvenu à produire son premier lot de concentré d’uranium, le Yellowcake, produit intermédiaire dans le cycle de l’enrichissement alors qu’il avait déjà annoncé le même progrès en 2006. Malgré cela, les Américains ont qualifié l’information de « préoccupante ». | Décodages |



Le régime des mollahs est habitué aux grandes déclarations semant la zizanie avant les rencontres internationales. Il évoque souvent la défense de ses droits, mais étant donné que ces droits vont à l’encontre de tout apaisement avec les Américains, c’est un moyen délibéré ou une provocation pour refuser l’apaisement avec les Américains.

Les Américains esquivent toujours ces provocations et insistent sur le dialogue car ils ont besoin d’une entente avec ce régime pour contrôler les musulmans de l’Asie Centrale afin de les retourner contre les Russes et les Chinois qui dominent cette région très riche en minerais et hydrocarbure.

Mais plus Washington insiste sur le dialogue et plus les mollahs provoquent car toute entente passe nécessairement par un rapprochement qui les obligerait à autoriser le retour en Iran de pions islamistes de Washington, personnages qui entendent prendre le pouvoir de l’intérieur lors des élections organisées par le régime lui-même. Le processus d’apaisement est un piège mortel pour les mollahs : ils n’ont d’autres choix que d’aller à l’encontre de ce processus.

Au cours de ces dernières années, Téhéran a toujours cherché la juste provocation capable de rendre l’apaisement impossible notamment en visant à provoquer une escalade guerrière dissuasive. Le régime a ainsi annoncé des essais de missiles dont les caractéristiques annoncées insinuaient qu’ils étaient développés pour viser Israël : Washington a offert un parapluie anti-missile à Israël, pour neutraliser cette provocation sans entrer dans un conflit direct avec Téhéran et ainsi ruiner les chances de l’entente qui lui sert de billet de retour pour ses pions en Iran.

Le régime a alors évoqué des progrès nucléaires dans le domaine de l’enrichissement. La dernière réponse tactique de Washington a été de remettre en cause ces progrès. Téhéran a annoncé un agrandissement de son parc de centrifugeuses, Washington a aussi remis en cause cette prétention. Dernièrement, il a même remis en cause l’existence d’un projet nucléaire militaire iranien via une soi-disant confidence du chef de Mossad par l’intermédiaire des très douteuses révélations de WikiLeaks pour neutraliser par avance toutes provocations de cette nature. Téhéran devait riposter.

une riposte tactique | Au cours de ces années d’annonces de progrès nucléaires, la première étape des progrès annoncés avait été l’annonce festive d’Ahmadinejad en 2006 (ci-dessous [1]) au sujet de la « maîtrise du savoir faire pour produire le Yellowcake ». Cette première annonce était sans doute l’une des plus explosives de toutes celles que l’on a entendues par la suite car en 2002, Washington avait attaqué l’Irak sur la base d’un document (par ailleurs faux et fabriqué par John Bolton) faisant état de l’achat de Yellowcake par Saddam !
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 25.8 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
JPEG

Photo by Stinger / Reuters : Iranian artists perform as they hold up samples of enriched uranium
after Iran said on Tuesday it had produced low-grade enriched uranium, in Mashad, April 11, 2006.


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
A un moment où on lui nie des progrès qui lui servent de marchepied pour ses provocations, Téhéran sort d’un vieux tiroir ce dossier pour relancer une psychose médiatique sur un progrès que l’on ne peut pas nier pour relancer la psychose des autres progrès provocateurs que l’on nie.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Cela a lieu un moment où, après WikiLeaks, Téhéran cherche désespérément un face-à-face explosif, mais aussi à un moment où le refus de compromis pour sauver le pouvoir de quelques-uns a poussé les agents du régime à prendre leurs distances avec les dirigeants offrant ainsi au peuple l’opportunité de renverser ce régime. De fait, le retour du Yellowcake est à la fois un geste tactique anti-américain, mais aussi la preuve de la nécessité de faire profil bas sur le plan intérieur pour éviter de fâcher les éléments encore fidèles afin d’éviter l’accélération de l’effondrement interne du régime.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG
En gros, Téhéran est en train de ruser avec les Américains, mais aussi avec les siens. Mais si au cours des prochains jours, le régime ne parvient pas agiter l’opinion américaine pour forcer Washington à entrer dans une escalade guerrière et que dans le même temps l’effondrement interne du régime continue, il devra alors intensifier sa provocation en annonçant un usage militaire pour ce Yellowcake pour faire resurgir les suppositions les plus facheuses...
© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Le Yellowcake sent mauvais (pour les projets américains de dialogue et d’apaisement) !

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Pour en savoir sur la rencontre qui débute à Genève avec les Six :
- Iran : Téhéran a accepté le dialogue comme il l’avait déjà fait !
- (16 octobre 2010)

Pour en savoir + sur le Yellowcake des mollahs :
-  Iran : Les pays producteurs d’uranium lui disent merci !
- (14 Avril 2007)

| Mots Clefs | Institutions : Provocations |
| Mots Clefs | Institutions : Diplomatie (selon les mollahs) |
| Mots Clefs | Nucléaire : Politique Nucléaire des mollahs |
| Mots Clefs | Nucléaire 2 : DROIT à l’enrichissement et Maîtrise du cycle |

| Mots Clefs | Décideurs : OBAMA |
| Mots Clefs | Enjeux : Apaisement |

| Mots Clefs | Décideurs : P5+1 (les Six) |

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

[1L’historique du Yellowcake en Iran par Iran Watch
organisme fondé par de Ken Timmerman, associé de John Bolton.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

PDF - 112.3 ko
IRAN NUCLEAR MILESTONES

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Un reportage en langue française de Sahar TV en 2008 sur la production de Yellowcake : il a dû échapper aux Américains aujourd’hui préoccupés par ce savoir faire !
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/Sahar_iran-yellowcake_2006.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
© WWW.IRAN-RESIST.ORG