Accueil > News > Iran : Les détails délirants du mardi 1er mars



Iran : Les détails délirants du mardi 1er mars
03.03.2011

L’opposition officielle du régime des mollahs, le Mouvement Vert, partisane du maintien de ce régime islamiste, avait appelé les Iraniens à manifester ce mardi 1er mars. Elle a annoncé de nombreuses manifestations et des affrontements à Téhéran et à Chiraz. On peut en douter car sur les seules images existantes et exploitables attribuées à la manifestation à Téhéran, les gens sont en T-shirts alors qu’il faisait très froid ce mardi à Téhéran ! Les images publiées proviennent d’archives. Détails d’une nouvelle journée de mystification médiatique.



Il y a une semaine, l’opposition officielle inventée par le régime pour contrôler la contestation avait appelé les Iraniens à manifester tous les mardis soir car il s’attend à des manifestations importantes dans toutes les villes iraniennes dans la nuit du mardi 15 mars pour la Fête du Feu, fête iranienne non islamique qui coïncide cette année avec l’anniversaire de naissance de Reza Shah, la grande figure de la lutte pour la laïcité et la résurrection de l’identité iranienne.

A travers cet « appel à manifester tous les mardis » (en faveur d’opposants officiellement islamistes comme Moussavi et Karroubi), le régime cherchait à nier le message implicite des manifestations du 15 mars. Il cherchait également à marginaliser la date doublement hostile du 15 mars comme étant une date parmi celles qui ont été proposées par ses opposants officiels.

Mais depuis des mois, le peuple boycotte ces opposants qui ne dénoncent aucune loi existante issue de la charia. Pour éviter un nouveau boycott et réussir à démarrer son plan de marginalisation du mardi 15 mars, le régime devait nous offrir des images de belles manifestations ce mardi 1er mars. Pour cela, le régime a organisé un match de foot contre le Qatar dans le très grand stade de Téhéran qui se trouve à proximité du site de sa manifestation et ainsi bénéficier de facto d’un grand rassemblement de jeunes. Il a aussi exercé des pressions sur le milieu du foot pour obtenir une défaite de l’équipe qui jouait pour avoir une nuit d’agitation. Puis, il a annoncé l’arrestation de ses deux opposants pour associer l’agitation programmée à leur arrestation… Le régime pouvait ainsi même concurrencer le 15 mars !

Malgré ces efforts très imaginatifs, dans notre article publié lundi soir, nous tablions sur un échec du régime car le peuple boycotte depuis des mois le foot car les joueurs ont été très impliqués dans la promotion de la fausse opposition qui veut sauver ce régime. Notre diagnostic était juste car il y a eu environ 1000 personnes pour le match dans le stade qui peut en contenir 100,000 personnes !
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 277.3 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
En l’absence de spectateurs, le régime a été privé d’un apport important : il était déjà perdant car on allait voir que les gens n’ont aucun sentiment pour Moussavi et Karroubi.

Le régime a eu un autre coup dur : la météo !
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

PNG - 42.2 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Il a plu toute la matinée, il a même neigé, la température ressentie était déjà de 2° à 14h30 : une catastrophe car le régime n’a pas d’images de manifestations sous la pluie : ses archives sont basées sur les images du soulèvement populaire du juin 2009 ou des manifestations des rares partisans du Mouvement Vert en septembre et octobre 2009 quand le temps est frais, mais pas glacial.

Il n’a donc pas pu parler de manifestations pendant de longues heures ! La pluie s’est arrêtée vers 16 heures, mais il faisait alors très froid, il était donc exclu de monter des images d’archives, il fallait cependant des images, il a diffusé des vues de trottoirs (comme la 1ere vidéo ci-dessous), puis la seconde vidéo qui a été par la suite distribuée (en meilleure qualité) aux agences étrangères pour une diffusion télé (on la verra plus loin).
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/YouTube_-_Iran_Tehran_1_March_2011_Chants_of_Death_to_Dictat.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/YouTube_-_Iran_Tehran_1_March_2011_Death_to_diktator.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
L’image est sombre, mais en visionnant la vidéo au ralenti, on distingue des gens avec des vestes, mais aussi un homme en T-shirt (avec un chandail à rayures sur le dos), ce qui est impossible par une température de 2° ! L’image peut provenir d’une manifestation de l’opposition officielle en automne 2009.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

PNG - 137.1 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Par ailleurs, on a l’impression que le régime a saturé les couleurs pour assombrir l’image afin de dissimuler les détails dérangeants comme cette tenue ou encore le nombre réduit des gens.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Avec un nombre d’images intéressantes très réduit, le régime avait parlé d’affrontements pour pimenter ses récits de mobilisation en faveur de sa fausse opposition, c’est pourquoi il devait diffuser des images d’affrontement. Après quelques heures, il a diffusé ces scènes de rue en suggérant une action qui se déroulerait hors champs avec des slogans, une dizaine de personnes qui courent et une quinzaine de motards (une technique de mystification du régime).
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/YouTube_-_Iran_Tehran_protest_1_March_2011_riot_forces_attac.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
C’est vraiment lamentable. Par ailleurs, la semaine dernière, le régime avait évoqué ce même genre d’affrontements à Chiraz, il devait donc diffuser des images du même genre cette semaine. Dans ce cas, il a diffusé des scènes de rues accompagnées de récits en voix off (une autre technique de mystification du régime).
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/YouTube_-_Iran_-_Shiraz_1_March_2011_Arrest_of_Protester_by_.flv
IMG/flv/YouTube_-_Iran_Shiraz_1_March_2011_riot_forces_attack_people.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Il a également diffusé une vidéo tournée tardivement ce mardi (à Chiraz) où l’on ne voit rien, mais on entend la voix des centaines de personnes.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/YouTube_-_Iran_-_Shiraz_1_March_2011_-_Mubarak_Bin_Ali_Time_.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Ces images nous ont globalement enchantés car nous y avons vu très peu de personnes : 25 motards et moins de 100 manifestants en tout… C’est la preuve que le régime trouve de moins en moins de volontaire pour ses mises en scène. Ce n’est guère étonnant, l’insuccès de ses efforts remet en cause ses chances et pousse ses derniers partisans à ne pas être vus aux côtés d’un régime voué à disparaître.

C’est une nouvelle grande victoire pour la résistance passive qui se caractérise par le boycott des événements du régime et de sa fausse opposition. Mais il y a là un fait très frustrant, ce boycott hostile au régime n’a eu aucun écho en Occident.

Pire encore, les médias ont tous délibérément ignoré les mystifications grossières des vidéos que l’on a vues pour parler d’un soutien massif du peuple à l’opposition officielle comme dans ce reportage où la TSR rediffuse les images du régime tout en prenant soin de couper les choses inadéquates et à ajouter ses propres voix-off pour suggérer des choses que l’on ne voit pas !
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/00-Flash_Video_TSR-CH_03022011.flv
JPEG - 2.2 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Quelle belle complaisance Les Américains ont surclassé les Suisses en diffusant en direct sur la chaîne persanophone VOA des « témoignages de manifestants en danger » afin d’inciter les Iraniens à cesser leur boycott. Le But : ils ont besoin d’un Iran islamiste (et non d’un Iran laïque) pour agiter l’Asie Centrale.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/YouTube_-_VOA_10_.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
La France qui a de nombreux contrats pétroliers en Iran et qui est par ailleurs sur le point de perdre ses contrats en Afrique du Nord a surclassé tout le monde en apportant son soutien à « la démocratisation du régime » et en autorisant 4 « partisans de Moussavi » à couvrir lentement pendant des heures sous les yeux de ses CRS les murs de l’ambassade de graffitis et d’affichettes pro-Moussavi !

On appréciera le réalisme de la scène avec l’absence totale de protestation de la part des dizaines de miliciens qui résident à l’intérieur de l’ambassade.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/YouTube_-_Paris_1_March_2011_Iranian_activists_attack_the_Ir.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Il faut être réaliste, ceci ne peut sauver le régime. Ceci n’est rien. Les choses se décident là-bas, d’abord mardi prochain car le peuple iranien va encore boycotter le régime provoquant une nouvelle diminution du nombre de ses partisans actifs. Une semaine plus tard, le régime sera bien dépassé lors de la manifestation du 15 mars. Il s’écroulera avant peu. La France ferait mieux d’oublier ces fantaisies et de préparer un plan B pour effacer ses nombreuses bourdes depuis 30 ans car elle a plus à perdre que les autres.


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
l’origine des Mardis contestataires :
- ran : Une arrestation pour islamiser la contestation
- (1er Mars 2011)

Pour en savoir + sur l’opposition officielle :
- Iran-Karoubi : L’Occident parie sur un cheval mort
- (15 FÉVRIER 2011)

| Mots Clefs | Resistance : FAUSSE(s) OPPOSITION(s) |

| Mots Clefs | Réformateurs & faux dissidents : Le Mouvement Vert |
| Mots Clefs | Mollahs & co : Mir-Hossein Moussavi |
| Mots Clefs | Mollahs & co : Karroubi |

| Mots Clefs | Resistance : Boycott (du régime ou du Mouvement Vert) |

© WWW.IRAN-RESIST.ORG