Accueil > News > Iran : Une arrestation pour islamiser la contestation



Iran : Une arrestation pour islamiser la contestation
01.03.2011

Le régime a annoncé l’arrestation de Moussavi et Karroubi, les chefs de l’opposition officielle. Les médias s’agitent alors qu’il s’agit d’une opération publicitaire pour donner une actualité à une opposition moribonde en raison du mépris du peuple pour cette alternative factice. L’annonce n’a d’ailleurs suscité aucun rassemblement malgré les efforts des sites des deux hommes qui continuent à fonctionner alors qu’ils devraient normalement être bloqués !



Depuis deux ans, le régime n’arrive plus à mobiliser ses propres employés pour ses manifestations officielles. Le dernier exemple a été l’annulation des festivités et du grand défié militaire célébrant l’adhésion des militaires à Khomeiny en 1979. Le manque de mobilisation au sein des milices et de l’armée a convaincu le régime qu’il était désormais seul, donc très vulnérable face à tout rassemblement ou manifestation populaire. Moussavi et Karroubi, les chefs de l’opposition officielle, ont alors appelé à manifester pour s’attribuer les mérites des agitations à venir !

Les deux hommes avaient proposé la date du 14 février. Dans nos émissions radiophoniques qui touchent près de la moitié des adresses IP en Iran, nous avons expliqué l’intention des mollahs et avons précisé que le régime tentait de placer ses hommes au sein d’un mouvement de contestation qu’il ne peut pas empêcher ou réprimer par manque de miliciens afin de permettre à ses dirigeants d’éviter des poursuites.

Notre appel au boycott a été entendu : la manifestation n’a pas eu lieu. Cet échec a remis en cause la capacité de ce plan à sauver le régime. Il a encore perdu une partie de ses partisans actifs de terrain, ceux qui servent à maintenir l’ordre.

Dans nos émissions, nous avons félicité nos compatriotes d’avoir érodé la base du régime, mais avons précisé que cette résistance passive par le boycott ne nous donnerait pas la victoire, il leur faudrait aussi manifester mais à des dates qui n’ont rien à voir avec la révolution islamique. Nous avions alors évoqué deux dates : le 15 mars car c’est l’anniversaire de Reza Shah Pahlavi, le père de la laïcisation et la modernisation de l’Iran, mais aussi la Fête du Feu qui a lieu le dernier mardi de l’année, en raison de son format nocturne et son identité non islamique. Nous ignorions alors que la Fête du Feu tombait cette année le 15 mars !

Vu la popularité de cette fête (haïe et interdite par les mollahs) et sa combinaison avec l’anniversaire d’un personnage historique incontestablement admiré par tous les Iraniens, le risque était important.

La fausse opposition, le Mouvement Vert, et ses dirigeants qui répètent a volonté leur respect au système islamique ont alors appelé à manifester « uniquement les mardis » afin de déposséder par avance le peuple de sa seule manifestation symboliquement hostile au régime.

Mais le régime ne s’est pas contenté de faire du préventif. Etant donné que l’appel incluait ce mardi (1er mars), une date du régime donc potentiellement vouée au boycott, le régime a programmé pour ce jour un match pour l’équipe nationale de foot dans le grand stade de Téhéran située à proximité de la place Azadi, lieu préconisé par la fausse opposition pour ses manifestations à venir tous les mardis. Le régime s’est ainsi assuré d’une grande présence à proximité de la place. Il peut même espérer une manifestation agitée des jeunes Iraniens en cas d’une défaite de l’équipe d’Iran face au Qatar.

Comme par hasard, la salle des fêtes du club sportif dirigé par l’ancien capitaine de l’équipe nationale, une salle qui était le lieu de rendez-vous des joueurs a été détruite hier matin à coups de massues par les sbires du régime (photo [1]), on peut supposer des pressions pour imposer la défaite aux joueurs afin de provoquer une nuit d’agitation.

Avant cette agitation programmée, le régime a annoncé l’arrestation de ses soi-disant opposants pour leur attribuer le mérite de cette contestation afin de prendre de vitesse le peuple qui espère marquer des points le 15 mars prochain.

Petite cerise sur le gâteau, les petites mains du régime ont même affirmé que Moussavi, né le 29 décembre 1941 [2], était né le 2 Mars 1942 [b] pour associer la présence des gens dans les rues ce 1er mars à son anniversaire afin de concurrencer le rassemblement du 15 mars en hommage à Reza Shah !

Quelle saloperie ce régime et ceux qui le défendent ! Cependant, dans le doute quant au succès de ce plan, notamment en raison du boycott par les jeunes de l’équipe nationale depuis plusieurs mois, les fils de Moussavi et Karroubi ont commencé à émettre des déclarations contradictoires qui sèment le doute quant à l’authenticité de l’annonce d’arrestation !

Le régime et ses derniers animateurs entendent présenter l’absence de rassemblements (ou de fêtes d’anniversaire pour Moussavi) comme un effet de l’absence d’arrestation !

En réalité, le régime et ses hauts responsables cherchent à dissimuler l’impopularité de leurs jokers afin de ne décourager leurs derniers partisans actifs car leur rupture entraînera l’effondrement du système.

Mais puisque les responsables du régime n’ont pas d’autres cartes en main, ils rejoueront la même comédie le mardi 8 mars, (la très médiatique) Journée internationale de la femme. Puis, ils recommenceront avec plus d’énergie et plus de mensonges le mardi 15 mars, la nuit qu’ils redoutent le plus.


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Pour en savoir + sur la journée du 14 Février :
- Iran-Karoubi : L’Occident parie sur un cheval mort
- (15 FÉVRIER 2011)

Pour en savoir + sur l’effondrement progressif du régime :
- IRAN : LA SEMAINE EN IMAGES N°157
- (20 FÉVRIER 2011)

| Mots Clefs | Resistance : FAUSSE(s) OPPOSITION(s) |

| Mots Clefs | Réformateurs & faux dissidents : Le Mouvement Vert |
| Mots Clefs | Mollahs & co : Mir-Hossein Moussavi |
| Mots Clefs | Mollahs & co : Karroubi |

| Mots Clefs | Resistance : Boycott (du régime ou du Mouvement Vert) |

| Mots Clefs | Resistance : Football comme prétexte |

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

[1Ali Parvin, ancien capitaine de l’équipe nationale et homme charismatique du foot iranien dans sa salle des fêtes redécorée par ses amis, les mollahs. Cet homme qui est connu pour un collabo a donné ce matin une interview intitulée : "Est-ce ma récompense ?"

JPEG - 34.5 ko

[2Date de naissance de Moussavi : 29 septembre 1941

PNG - 252 ko
PDF - 225.2 ko
Mir_Hossein_Mousavi_ Biography on "Biography.com"
PDF - 113.8 ko
Mir-Hossein Mousavi (about.com)
PDF - 513.1 ko
Bio de Moussavi (BBC.co.uk en persan)

[bFalsification (non datée et sans référence) de la date de naissance de Moussavi
uniquement sur Wikipedia Iran & US

PDF - 527.9 ko
Mir Hossein Mousavi on Wikipedia USA
PDF - 567.9 ko
Mir Hossein Moussavi on Wikipedia Iran

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Annonce du faux anniversaire sur le site de Moussavi

PNG - 292.2 ko


© WWW.IRAN-RESIST.ORG