Accueil > Audio et Vidéo > Iran : La fête du feu n’a pas viré au Vert !



Iran : La fête du feu n’a pas viré au Vert !
17.03.2010

La Fête du feu est un rendez-vous annuel des adversaires du régime. Elle avait lieu hier soir. Le bureau iranien de l’AFP a fait état d’une mobilisation faible suite à une demande de Moussavi. Ce qui est inexact. Selon tous les témoignages, la participation a été importante non seulement à Téhéran, mais aussi dans les régions et sans aucune référence au Mouvement Vert. | décodages en images |



Depuis quelques millénaires, selon le rite zoroastrien, à la veille du dernier mercredi de l’année, les Iraniens et tous ceux qui ont été influencés par leur civilisation font la fête toute la nuit en allumant des bûchers pour sauter par-dessus pour une purifier leur âme. Cela s’appelle « Tchahar Shanbeh Souri » ou la fête de la veille du mercredi. C’est une nuit colorée marquée par le son des pétards. C’est aussi une fête qui a été interdite à la révolution islamique par les mollahs qui associent les civilisations préislamiques à l’ère de l’ignorance. Cela a suffi pour en faire le rendez-vous annuel de la résistance contre le régime et l’islam vus comme une force d’occupation.

Cette année, nos compatriotes avaient un problème puisque le Mouvement Vert, fausse opposition pro-Khomeiny, qui n’arrive pas à les mobiliser sous sa bannière islamique, avait fait campagne depuis un mois pour une « Tchahar Shanbeh Souri » verte pour s’approprier leur présence dans les rues.

Dans cette campagne, le Mouvement Vert encourageait les participants à s’habiller en vert ou à s’attacher un bracelet vert au poignet. Il était aussi stipulé qu’au lieu de se réunir entre voisins, il fallait se rassembler sur des lieux précis pour brûler des portraits de Khamenei. Il était également recommandé de remplacer la phrase traditionnelle qui accompagne le saut par-dessus le feu pour des slogans Verts comme « Allah Akbar » ou encore « mort à Khamenei », un slogan qui ne signifie en aucun cas « mort à la république islamique ».

Malgré le nombre des médias roulants pour les Verts, les Iraniens n’ont encore une fois pas été sensibles à ces appels : ils sont descendus selon la tradition dans les rues de leurs quartiers pour mettre la musique à fond et danser dans la rue, filles et garçons mélangés, comme un grand pied de nez aux mollahs et leurs clones verts. En fait, avec les pétards assourdissants et la musique à fond, les Iraniens pensaient déjouer les ruses du régime qui ajoute des slogans préenregistrés sur les images des rassemblements qui lui sont hostiles.

Nos compatriotes pensaient qu’ils pouvaient ainsi gagner la partie, c’est-à-dire se rassembler contre le régime en dehors du Mouvement Vert, mais il faut admettre qu’ils avaient tort puisque pour s’approprier ces rassemblements où il n’était pas possible d’ajouter des slogans, le régime a modifié sa démarche. Il a tout d’abord fermé le web pendant 3 heures pour empêcher la transmission des images, ce qu’il se garde bien de faire quand ses manifestants professionnels du Mouvement Vert se donnent en spectacle. Sans ce délai de 3 heures, il a modifié des couleurs des vidéos (impossibles à transformer au niveau du son) pour rendre l’ambiance verte. Ainsi dans cette scène de délire filmée à l’Est de Téhéran, on pourrait croire que les gens sont habillés en vert, mais vers la fin, la chemise verte d’un garçon vire au bleu puis au blanc. Il y a aussi une tête qui est devenue toute verte !
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/4CS_1_Tehran_narmak.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Sur cette autre vidéo tournée à Karaj, l’image est aussi verte, mais le son est devenu inaudible ce qui laisse supposer des propos non conformes. Dans les deux cas, les images à l’origine anonymes, et l’on peut deviner pourquoi, ont été badgées (Freedom Messenger, INA...) pour être récupérées par le Mouvement Vert.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/4CS_1_Karaj.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Dans ce délai de 3 heures, le régime a aussi récupéré des vidéos avec moins de musique voire sans musique où il a pu ajouter ses slogans verts. Mais comme on le voit sur ces deux vidéos de Téhéran, ce choix n’a pas été approprié car les gens ne sont pas dans une posture hostile (ils marchent ou ils dansent).
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/4CS_2_Tehran_son_ajout.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/4cs_2_Tehran_mixte.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Après cette salve d’images récupérées et modifiées, nous avons reçu d’autres images très différentes dans le pur style du Mouvement Vert : c’est-à-dire avec un son limpide de slogans verts faisant état d’une très grande foule Verte, mais avec une image floue, saccadée ou encore désaxée pour dissimuler le nombre réduit des personnes. Il y a quelques semaines, la tendance était de filmer au niveau des fesses, hier soir, la tendance était de filmer le ciel ou flou. Au niveau du son, nous avons retrouvé les voix off qui expliquent ces scènes floues et aussi les mêmes voix que sur les vidéos de l’automne dernier.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/4CS_3_Tehran_slogan.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/4CS_3_Tehran_guisha_2.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/4CS_3_Tehran_son_ajout_2.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Il y a heureusement des gens qui ont gardé leurs vidéos pour les envoyer plus tard. Leurs films ont ainsi échappé aux modifications du régime comme ici à Anzali (Bandar Pahlavi) ou encore à Tabriz. Ils arrivent à point nommé pour contredire la version de l’AFP-Iran.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/4cS_4_Tabriz.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/4cs_4_tabriz_2.flv


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
| Mots Clefs | Resistance : Identité Iranienne |

| Mots Clefs | Resistance : Boycott (du régime ou du Mouvement Vert) |

| Mots Clefs | Réformateurs & faux dissidents : Le Mouvement Vert |

| Mots Clefs | Institutions : Désinformation et fausses rumeurs |
| Mots Clefs | Auteurs & Textes : Selon l’AFP |