Accueil > Articles > Le coronavirus, le confinement et la refonte, pour qui pour quoi ? © (...)



Le coronavirus, le confinement
et la refonte, pour qui pour quoi ?

© IRAN-RESIST.ORG

14.04.2020

Le président Macron a décrété le prolongement de son confinement illogique pour encore 28 jours (au moins). Les enfants cessent (presque) d’être des vecteurs de contamination. Il a aussi parlé de « très peu de contamination », ce qui signifie qu’il n’y a pas d’épidémie, mais aucun média n’a relevé. Il a enfin parlé d’une refonte nécessaire malgré l’absence d’épidémie et de grosse contamination prévue selon les modèles élaborés par l’université John Hopkins. Il n’y a aucune logique dans ce que dit Macron. Mais les journalistes se contentent de faire un commentaire de texte scolaire et neutre sans critiquer le contenu de son discours. Tous répètent ad nauseum ses propos sur la guerre en cours (contre rien) et ses conclusions évoquant des changements, une refonte et le jour d’après !

Mais aucun ne précise la nature de ces changements car certains pensent plus de social, alors que ce jour d’après a d’ailleurs déjà commencé et l’avenir ne sera pas celui qu’on peut espérer.



Pour nous, dès le début, la gestion anxiogène de l’épidémie par le gouvernement français avec l’aide des grands médias a été une opération pour faire accepter aux Français des sacrifices sociaux et économiques à venir. Nous avons alors réuni et envoyé nos analyses et nos conclusions à un panel de journalistes français « grandes gueules ». Mais ils ont continué à suivre la ligne gouvernementale. Il est devenu évident qu’ils étaient alliés du pouvoir. Les râleurs énervés donnant ainsi l’impression que l’on n’était pas seul afin que l’on ne se mobilise pas tout de suite.

L’annonce sans nuance du patron du Medef contre tous les acquis sociaux, ce que nous avions prévu dans notre courriel, ainsi que l’avis favorable d’un membre du gouvernement ou encore l’absence de réaction de la part des journalistes grandes-gueules nous ont convaincus de publier nos conclusions.

Analyse & conclusions sur la corona-crise
© IRAN-RESIST.ORG
L’origine de cette crise
Le cas français
Que faire ?


© IRAN-RESIST.ORG
© IRAN-RESIST.ORG

L’origine de cette crise
© IRAN-RESIST.ORG
Au départ, il s’agit d’un plan contre Trump (même si vous ne l’aimez pas), car en 2016 ce dernier a été élu par les électeurs, mais aussi des patrons américains pour mettre fin à la désastreuse diplomatie d’ingérences islamisantes des administrations précédentes, aussi bien démocrates que républicaines, qui avaient ainsi affaibli l’Amérique et renforcé ses adversaires internationaux.

JPEG - 61.8 ko


© IRAN-RESIST.ORG

Trump a créé la surprise en sortant de la diplomatie islamisante de ces prédécesseurs, il a stoppé la guerre froide des démocrates contre la Russie et la Chine et a enchainé les succès internationaux qui, hélas, ont été dépeints comme des échecs notamment par les dirigeants français, majoritairement issus du réseau franco-américain « young leaders » (mis en place par l’Establishment US en 1973).

Trump est aussi parvenu à une entente avec la Russie en Syrie pour éliminer Daesh (œuvre de l’Establishment sous une administration démocrate) et a exclu du Moyen-Orient les Mollahs qui étaient aussi arrivés au pouvoir en 1979 grâce à l’Establishement US et les Britanniques.

L’actuel président américain a aussi troublé l’hégémonie pétrolière pétrolière des Britanniques en les excluant du bassin pétrolier de la Caspienne et en encourageant le rapprochement entre la Russie et l’Arabie Saoudite pour la création d’une OPEP+.

Il a mis au point un plan de paix arabo-israélien grâce à ces alliances. Ce plan a le soutien de pays arabes, car il apporte des solutions créatives comme un réel accès à la vie économique par l’intégration des Palestiniens aux pays où ils résident actuellement sans avoir aucun droit. Le plan offre aussi aux Palestiniens un réel accès à la mer morte via la Jordanie.

Il a trouvé une entente avec Kim-Jung UN grâce à Poutine. Ceci a ouvert l’accès US aux mines d’uranium de Kim-JU UN et a surtout permis d’exploser les missiles (d’origine nord-coréenne) des mollahs dans leurs bases souterraines.

Il est parvenu à une entente avec les Talibans (œuvre raté de l’Establishement démocrate), ce qui ouvrira économiquement L’Afghanistan et l’accès à des gazoducs américains vers l’Asie Centrale et ainsi exclure les mollahs de l’Afghanistan et de l’Asie Centrale.

Il est en négociation avec les Houthis pour exclureles mollahs du Yémen et mettre fin à leur menace sur l’approvisionnement pétrolier européen via la mer rouge et le canal de Suez.

Il soutient enfin le peuple iranien contre les mollahs. Cela semble en bonne voie et peut redynamiser toute la région, car l’Iran a les plus grandes réserves d’hydrocarbures du monde notamment grâce aux gisements de Caspienne, possèdant le 2d plus grand gisement de cuivre au monde ainsi que des terres rares, mis aussi 30% de plus de terres agricoles que la France, des produits phares comme le Safran et le caviar, enfin des dizaines de milliers d’exilés surdiplômés désireux de revenir à dans leurs pays.

Les membres de l’Establishement redoutent en revanche ce changement, car ils ont toujours caché les méfaits terroristes des Mollahs en vue d’arriver à une entente avec eux !

Enfin l’administration Trump a conclu en novembre 2019 les bases d’un accord économique majeur avec la Chine faisant d’elle, de facto, le grand allié de l’économie américaine !

Un mois après ce succès, l’université John Hopkins (JHU) reconnue coupable d’expérimentation médicale sur des enfants dans les années 1940-1950 sous une présidence démocrate, mais aussi très liée à l’Establishment criminel américain à dominance démocrate pour la promotion d’une entente avec la république islamique d’Iran, qui a par ailleurs un campus à Wuhan (et une seconde en Italie), a annoncé avec l’aide d’une staticienne médicale iranienne, l’émergence d’une épidémie en Chine et le risque d’une pandémie dans le monde entier sans tenir compte des chiffres extrêmement plus élevés de la grippe saisonnière et leur évolution peu alarmante dans le temps. Connaissant la JHU et ses pratiques louches, nous avons cru qu’il s’agissait d’une approche malintentionnée contre la Chine pour atteindre Trump.

Notre point a été confirmé par l’arrivée de l’épidémie en Italie où la JHU a également un campus. Notre hypothèse a été aussi confirmée par l’absence d’étude de traitement et de vaccin par la JHU. Les Mollahs associés à cette pandémie naissante ont aussi contribué à sa publicité en annonçant un nombre incroyablement élevé de victimes malgré l’usage de chloroquine contre le paludisme qui devait les protéger.

La stratégie anti-Trump pourrait se résumer ainsi :
La Chine perd sa capacité de production
Elle devient une source de méfiance et ne peut pas rebondir.

Résultats globaux espérés :
(attention l’addition est très chère )
Récession chinoise
Pénurie mondiale

Récession en Europe
Endettement de l’Europe
Europe doit baisser ses coûts de production pour devenir compétitive

Baisse de demande du pétrole
Effondrement du prix du pétrole
Endettement de la Russie et des Saoudiens

Possibilités proposées aux patrons US :
Agiter les pays endettés avec l’aide de Soros
Agiter les bourses dans ces pays
Éliminer les petits porteurs

Permettre l’arrivée de nouveaux capitaux
Endetter des PME & les avaler

Éliminer les plus vieux qui ne sont pas rentables
Abonner les autres à la panique sanitaire
Engraisser durablement Big-Pharma
(anxiolytiques & remèdes ou vaccins chers)

Engraisser des Gdes Cies d’assurances par des contrats contre les pandémies

FIN de la protection sociale publique dans les pays qui en sont dotés
au profit des Mutuelles privées et des patrons
ce qui nous ramène au cas français.

© IRAN-RESIST.ORG
Le cas Français
© IRAN-RESIST.ORG
En France, Macron et sa fine équipe de Young Leaders (au service de l’Establishment US) sont entrés en jeu activement en entretenant d’une part la panique par l’absence de masques et de dépistages et d’autre part, en décrétant le confinement pour installer la récession, afin d’aider leurs amis de l’Establishment US, mais aussi pour accélérer les projets déjà programmés qui avaient été bloqués par le mouvement syndical de l’hiver dernier.

Macron a aussi parlé d’une guerre au lieu d’une catastrophe sanitaire pour exonérer les compagnies d’assurance à payer les primes empêchant la faillite des PME.

Il s’est aussi posé en sauveur du peuple pour faire monter sa propre côte et faciliter ainsi la mise en place de ses réformes sociales qui vont étrangement dans le même sens que les projets de l’Establishment américain qui avait jadis le contrôle des affaires aux États-Unis.

Aucun journaliste français n’a pour le moment remis en cause cette dérive, car les journaux ont des donateurs financiers membres de Medef qui profiteront de cette crise engendrée par le président.

Le confinement doit empêcher les manifestations contre ses funestes projets et classer les opposants comme des mauvais français et les isoler.

On n’entend guère les grands patrons industriels français du Medef : ils sont ravis et ne proposent rien pour mettre fin à la panique sauf ce trop cher Bernard Arnault, patron d’LVMH, qui ne peut pas s’enrichir dans un monde peuplé de pauvres.

La bourse a vite décrété l’annulation des dividendes.

Les banques sont aussi ravies, car déjà forcées au confinement en raison des violences hebdomadaires en marge des manifestations du mouvement des Gilets jaunes qui a été une exploitation Sorosienne d’un vrai malaise social avec l’aide de Facebook-Twitter-CNN, des blacks-blocs). Rappelons que ce mouvement est apparu quand Macron avait décidé d’abonder la ligne de Trump concernant ler régime des mollahs en Iran. Mais à présent, on n’entend plus les anciennes vedettes Gilets Jaunes sur les mensonges de Macron. Ils n’appellent à aucune mobilisation, à aucune désobéïssance civique. Ce mouvement a besoin de se reconstituer et se séparer des porte-paroles qui ont des ambitions politiques et des liens avec l’opposition (FN/RN & LF) qui accompagne la propagande anxiogène de Macron.

Les banques (donc déjà perturbées) pourront bazarder des agences et opter pour des services online, des conseillers en télétravail, des paiements par carte en respect de la distenciation pour éliminer la monnaie papier et avoir ainsi un total contrôle de l’argent de tous les Français.

Les big Pharma sont ravis aussi. C’est pourquoi aucun ne distribue des masques par solidarité. Tous jouent la pénurie et la panique pour vendre leurs camelotes (antidépresseurs, vitamines) en attendant les vaccins pour le Covid-19 et sa prétendue persistance malgré l’immunité acquise après la contamination.

Les chefs des services des hôpitaux publics jouent aussi le jeu de la panique et de pénurie de tout (au mépris de leur devoir de soigner par tous les moyens) en espérant les hausses de salaires qu’ils réclament depuis si longtemps. Mais ils n’obtiendront rien en raison de l’appel à des fonds privés demandés par le gouvernement pour privatiser en douce les hôpitaux. Ils pourraient même être licenciés en raison de l’incongruité de leur future démarche syndicaliste dans nos si chers hôpitaux ainsi bientôt privatisés.

Les patrons de la Grande Distribution sont ravis car ils pourront avaler les plus petits et étendre leur hégémonie. L’État les a aidés en fermant les marchés alimentaires.

Les producteurs de produits ménagers et d’habillement sont ravis, car ils pourront éliminer les distributeurs et ainsi vendre directement via internet.

Le confinement nous prépare à vivre de livraison.
Les petits commerces de luxe survivront, car ils ont les moyens de livrer.
Les autres ruinés devront s’orienter vers des UBER-jobs.

Le grand gagnant sera Amazon dont le patron est opposé à Trump pour des raisons fiscales. Le gouvernement français aide d’ailleurs Amazon en autorisant ses livraisons.

Autres grands gagnants seront les producteurs d’ordinateurs et de logiciels et les fournisseurs d’accès car il faudrait plusieurs ordinateurs par famille (ainsi que des imprimantes+des logiciels à gogo) et de très bonnes connexions nécessaires pour le télétravail et les études numérisées ! Dès lors, on comprend l’enthousiasme de Bill Gates ainsi que la participation des sites comme Khan Academy et de son partenaire Grant Sanderson pour promouvoir le confinement ou discréditer le remède du Pr. Raoult !

En revanche, les plus pauvres devront s’endetter pour s’intégrer à cette économie low cost ou pour bénéficier de l’école désocialisée par internet ou des contenus en plus bas de gamme et très tendancieux de Khan Academy notamment à propos des sujets historiques ou philosophiques.

Les patrons de la presse et les grands journalistes souvent Young Leaders accompagnent le mouvement car ils s’estiment indispensables pour la propagande du gouvernement. La presse se porte mieux que jamais, mais elle devra sous peu renoncer au papier et devenir virtuelle.

Les Éditeurs doivent aussi numériser.
C’est le début d’une censure nouvelle instantanée.

Beaucoup d’éditeurs disparaitront avalés par les GAFA comme Amazon.
Le savoir critique n’a pas de place dans ce monde futur.

Les start-up numériques profitent de ce confinement mais le télétravail désolidarisera leurs employés géniaux et ils se feront avaler par les GAFA. Le Big Brother n’est pas loin. Vraisemblablement, on aura affaire à une mafia de Big Brothers.

Certaines grandes entreprises privées devront aussi tomber. Il s’agit notamment des grandes compagnies aériennes en raison de la paupérisation de la population resédentarisée, collée à sa tablette et abonnée aux jobs sous-payés. Le marché des voyages ira aux low cost qui seront avalés par les GAFA. ADP va sans doute être privatisé ou partagé entre les futurs acteurs de ce secteur.

Les entreprises publiques, la SNCF, la Poste voire les musées nationaux... Déficit, dégraissage, privatisation, télétravail et vente de leurs biens immobiliers.

On ne peut compter sur l’opposition des partis politiques, car aucun ne remet en cause la version officielle. Certains par obédience Young Leaders, d’autres par obédience franc-maçonne dans l’intérêt des Britanniques, eux aussi opposés à Trump. On ne s’étonne guère de l’intérêt porté à la couronne anglaise dans ce pays qui se dit scrupuleusement républicaine. Tous les dirigeants français font ainsi le jeu des grands patrons, qui profiteront de la refonte programmée.

Les dirigeants médiatiques des gilets jaunes restent invisibles ou bien ils dénoncent le manque de masques aidant de facto le faux débat anxiogène qui aide le gouvernement au lieu de poser des questions sur ses intentions. Aucun ne dénonce le fait qu’il n’y pas un danger planétaire, donc pas de refonte nécessaire, car cette maladie a fait pour l’instant environ 100,000 morts alors que le nombre annuel des victimes mondiales de maladies respiratoires s’élèvent selon l’OMS à 6,000,000 et que l’on est ainsi à une mortalité 60 fois inférieure !

JPEG - 65.5 ko


© IRAN-RESIST.ORG

Ce scénario ne dépeint pas une guerre économique à venir, car la récession a déjà commencé et on est en pleine invasion pendant que l’on applaudit le tri-morbide dans les établissements hospitaliers en raison du refus du pouvoir d’administrer le traitement efficace mis au point par le Pr Raoult et adopté dans de nombreux pays.

© IRAN-RESIST.ORG
Que faire ?
© IRAN-RESIST.ORG
On n’est pas en situation de force, mais tout n’est pas perdu, car on voit que le programme initial a été perturbé par le traitement de Raoult et le choix de Trump de l’adopter. Ce traitement a été dès lors adopté dans de nombreux pays. En Italie, il est fort probable que la Mafia victime du projet anti-PME ait imposé la Chloroquine en Lombardie. Cependant, Raoult est systématiquement torpillé par les médias grand public et des experts inconnus.

Mais hormis son intervention médicale inattendue, le projet est un semi échec mondiale car la Chine a aussi vite vaincu cette guerre biologique tout comme ses voisins asiatiques. Elle a perdu seulement 20% de sa capacité de production. Trump a aussi finalisé l’accord avec la Chine le 15 janvier dernier et a pris de nombreuses initiatives pour sauver l’économie dans son pays et donner un nouveau souffle au marché pétrolier afin d’inciter les producteurs à vendre au lieu de stocker. Mais il agit pour les intérêts des Américains. Nous devons aussi agir pour nos propres intérêts.

Nous devons retarder le processus de la refonte pour décourager ses partisans parmi les membres du Medef en les privant des bénéfices rapides escomptés !

Vous, citoyens français, pouvez aussi neutraliser ce véritable complot pour nous asservir tous, en vous emparant des réseaux sociaux, décriés par les médias et les journalistes qui se disent sérieux, pour refuser les débats formatés et leurs indignations superficielles ou hors sujet de ces derniers et dénoncer la refonte à venir de nos dirigeants.

Vous pouvez gêner la passivité coupable des membres du Medef et des patrons des GAFA en les appelant sà participer à la lutte contre la (supposée) pandémie den cours en proposant des kits de dépistages gratuits à tout le monde et aussi à soutenir financièrement Raoult et permettre l’accès gratuit de tout le monde à son traitement et à d’autres remèdes utilisés actuellement en Allemagne et au Japon.

Vous pouvez aussi applaudir les soignants, mais en manifestant votre désaccord avec le gouvernement et sa refonte économique en cours et à venir.

Vous pouvez enfin afficher silencieusement et pacifiquement votre désaccord avec le confinement qui ne sauve pas des vies, mais retarde l’immunité définitive, provoque l’asphyxie de la France, en portant un ruban noir à votre bras à chaque sortie et en installant des drapeaux noirs à vos fenêtres.

Il est certain qu’il y a des patrons qui refusent ce modèle, car ils y voient la disparition de leur entreprise et leur pays. Il faut l’unité de tous ceux qui aiment ce pays, croyants ou laïcards, patriotes ou républicains de toutes tendances, riches et pauvres, pour empêcher le gouvernement de continuer dans la voie actuelle et faire le lit d’un désordre monstrueux qui achèvera ce pays.

Changez les mots, car ils ont un sens : Pas guerre, mais Chaos contrôlé. Pas confinement mais Terres brûlées. Il faut agir vite car le jour d’après a déjà commencé !

© IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 4.3 ko


© IRAN-RESIST.ORG

© IRAN-RESIST.ORG