Accueil > News > Coronavirus : Nouvelles souches (mutations) en Iran et ailleurs



Coronavirus : Nouvelles souches (mutations) en Iran et ailleurs
06.03.2020

Il y a un super-coronavirus en Iran selon les mollahs, mais les témoignages sont loufoques et les images encore d’avantages. En fait, les mollahs ont besoin de ce super-coronavirus pour empêcher les rassemblements hostiles à leur encontre. Par ailleurs, l’intox des mollahs est validée par une plateforme ou application de John Hopkins university (ou JHU proche des démocrates américains & du lobby officiel des mollahs aux Etats-Unis) qui propose une carte mondiale et en temps réel de l’évolution de coronavirus (sous la direction d’une certaine Kimia Ghobadi). Cette carte qui est donc fausse concernant l’Iran est devenue, paraît-il, une référence qui servira d’ailleurs ces initiateurs pour devenir les partenaires du monde !

Il y a d’autres "erreurs" sur cette carte notamment de localisation des contaminations en France, du nombre de morts en Italie, mais cependant les prévisions alarmantes de l’outil de JHU ne sont pas remises en cause. Il nous semble que beaucoup de gouvernements, dont celui de la France, s’en accommodaient bien et exploitaient la peur de coronavirus pour détourner l’attention de leurs problèmes politiques ou de les résoudre. Voici le dépistage de ces coronapolitucus en Iran, en France et ailleurs !



Le coronavirus est un fait, mais beaucoup doutent des risques évoqués par les médias, car il s’agit d’une grippe et celle-ci fait bien d’avantages de victimes sans qu’on en fasse des battages. On évoque une exploitation politicienne du virus pour vendre des vaccins ! Nous pensons que de nombreux gouvernements à travers le monde exploitent cette maladie pour désactiver la contestation sociale dans leurs pays et aussi pour réguler voire résoudre les différents problèmes auxquels ils sont confrontés ! C’est ce que nous avons appelé le coronapolitucus.

De plus, il n’y a pas un coronapolitucus, mais des souches endémiques différentes selon les problèmes rencontrés par les dirigeants de chaque pays.

En Iran, le régime diffuse des fake news via le Twitter : on voit des gens tomber dans la rue par des symptômes fulgurants (dont un écolier alors que les écoles sont fermées) ! On voit une ministre (Ebtekar écologiste et importatrice d’essence frelatée) dépistée positive dans un hôpital avec ses habits de ville et entouré de visiteurs ne portant aucun masque ! On voit de soi-disant infirmières déplorant le manque de médicament du coronavirus alors que cette cure n’existe pas encore  !


© IRAN-RESIST. ORG


© IRAN-RESIST. ORG

JPEG - 986.7 ko


© IRAN-RESIST. ORG


© IRAN-RESIST. ORG

En Iran, le coronapolitucus est censé cloitrer le peuple et éviter l’exploitation des revers politiques subis par les mollahs (le boycott de ses rassemblements en l’honneur de Soleymani ainsi que l’anniversaire de la révolution islamique puis le boycott à 99% du premier tour des législatives des mollahs). Le coronapolitucus leur permet aussi de mettre le pays de facto en quarantaine pour empêcher toute possibilité de fuite des proches nantis paniqués par la banqueroute du régime et enfin pour obtenir des aides et sortit leur régime de l’embargo des sanctions.

En France, le coronapolitucus est aussi censé cloitrer le peuple pour éviter de nouvelles manifestations après les 49.3 qui ont été décidés pour imposer des « réformes » majoritairement rejetées par les Français (grévistes ou pas) !

L’État français peut par ailleurs masquer les grèves de protestations par une quarantaine injustifiée au vu du nombre réel des victimes de coronavirus en comparaison avec celles de la grippe. Il va aussi essayer de redorer son blason et se poser en ami du peuple surtout les plus vieux (les retraités) en mettant en scène un plan de prévention contre cette menace (plutôt) fictive. Le président peut aussi séduire les personnes âgées fragiles et obtenir leur vote pour son ex-ministre de la santé aux élections municipales de Paris  !

PNG - 266.7 ko


© IRAN-RESIST. ORG

Une preuve qu’il s’agit de coronapolitucus et pas de coronavirus est que le salon de l’agriculture, qui est un rassemblement largement supérieur à 5000 personnes et peut être considéré comme un incubateur de tous les virus a eu lieu sans qu’aucun de ses visiteurs illustre dont le président Macron, y porte un masque chirurgical !


© IRAN-RESIST.ORG

On retrouve du coronapolitucus aussi au Liban pour cloitrer le peuple qui manifeste régulièrement de manière violente contre tous les composants de l’État ! Ce dernier a même décrété une quarantaine pour mieux paniquer les Libanais pour mieux les cloitrer.

Aux États-Unis, il y a une souche différente de coronapolitucus, car on trouve des victimes en foisonnement uniquement dans les États où les démocrates sont en recul constant depuis 12 ans et ils pourraient y perdre des hégémonies historiques lors des élections du 3 novembre 2020  ! Normalement, le nombre des victimes doit être plus élévé en Floride où il y beaucoup de retraités (potentiellement fragiles et vulnérables), mais le chiffre est bas car l’État est un swing State mais déjà plutôt républicain !

PNG - 176.8 ko
JPEG - 453.9 ko


© IRAN-RESIST. ORG

Ainsi via la plateforme de JHU, les démocrates misent sur la peur de la mort de leurs électeurs de la classe moyenne dans des États qui leur sont traditionnellement acquis pour réanimer le démantèlement du plan de santé d’Obama afin de les dissuader de basculer dans le camp républicain !

Les démocrates américains ont aussi mis de coronapolitucus dans leur plan de conquête des électeurs blancs ouvriers en essayant de les convaincre par moult analyses économiques que le patriotisme de Trump a été une erreur, car il a misé sur un accord avec la Chine (finie selon eux à présent) au lieu de miser sur le Mexique et les accords existants, car selon eux ce pays pourrait remplacer la Chine comme fournisseur du monde entier  ! C’est très improbable en raison de l’exode des ouvriers mexicains vers les États-Unis. Ces tentatives d’exploitation biaisée du coronavirus sont loin de faire mouche et montrent surtout le désespoir des démocrates américains.

On retrouve aussi ce genre de critiques anti-chinoises et anti-Trump chez certains Européens, mais le Mexique étant loin, il s’agit de faire pression sur les Chinois pour baisser leurs prix et aussi de contrer Trump et son plan anti-mollahs.

Mais il y a aussi des pays où il y a très peu de contamination au coronavirus et il n’y a pas de coronapolitucus comme l’Angleterre, l’Allemagne, la Belgique, l’Inde ou encore la Russie... où les gouvernements ne sont pas sévèrement contestés ou sont même plébiscités. Incroyable  !

PNG - 218.7 ko
PNG - 320.9 ko
PNG - 256.5 ko
PNG - 201 ko


© IRAN-RESIST. ORG

Les États européens qui nous mènent en bateau pour nous cloitrer n’aiment pas ces zones calmes qui contredisent leur alarmisme. Ils zappent les cas européens, oublient volontiers l’Inde, et accusent Poutine de mensonges et de totalitarisme !

Le coronavirus est un fait, mais le coronapolitucus aussi. Le premier peut tuer les personnes avec une santé fragile, le second est destiné à déstabiliser les personnes qui ont des problèmes économiques et les isoler avec leur consentement ! Lequel est le plus dangereux ?

Facebook (démocrate aussi) nous a soutiré les informations pour nous cerner. Le coronapolitucus nous persuade de rester inactifs ! Tout cela semble être inspiré par la pièce de Jules Romains : Knock ou le Triomphe de la médecine (ci-dessous avec Louis Jouvet).

PNG - 157.6 ko


© IRAN-RESIST.ORG

Récemment, un médecin iranien a très malicieusement tweeté ceci : si vos yeux brûlent, si vous avez la gorge sèche, si vous grelottez, si vous avez les mains qui tremblent et les pieds qui flanchent, vous n’avez pas les symptômes de coronavirus, car ce sont les symptômes de la panique !

Le coronavirus a des symptômes qui semblent taillés pour muer en coronapolitucus. Est-ce un hasard ?

Ne mourrez pas de peur avant d’être à 99% à l’abri de tout danger. Ne vous laissez pas déstabiliser par le coronapolitucus. Ne vous cloitrez pas, car vous risquez de perdre de grandes batailles pour votre raison, votre santé, votre liberté et votre avenir.

© IRAN-RESIST.ORG


© IRAN-RESIST.ORG
© IRAN-RESIST.ORG
© IRAN-RESIST.ORG