Accueil > News > Iran : Coronavirus médiatique !



Iran : Coronavirus médiatique !
09.02.2020

Mardi prochain, le 11 février, les mollahs doivent mobiliser pour l’anniversaire de la victoire de Khomeiny. Le vendredi 21 février, ils doivent organiser le premier tour de leurs soi-disant élections législatives. Ils ont été boycottés lors des précédentes dates de ces événements et ils le seront encore, car il y a de nouvelles informations concernant leur déroute économique.



Les Chinois, principaux acheteurs des barils des mollahs, viennent de révéler qu’ils ont réduit leur importation pétrolière de 84% dans la même période et en se gardant de régler par ailleurs la facture de ces achats en compensation pour les contrats d’exploitation pétrolière passés avec les mollahs que ces derniers ne peuvent plus financer. L’annonce a terrassé les mollahs bien plus que le Coronavrius !

Tout le monde s’est dit que c’est alors que les mollahs auraient alors dû comprendre qu’ils n’auraient aucun soutien pour tenir tête à Trump. Les mollahs auraient alors dû se conformer à ses demandes notamment en cessant d’agiter le Moyen-Orient grâce à leurs groupes terroristes et en livrant les responsables de ce terrorisme aux juges des pays victimes.

Mais..., ils ne l’ont pas fait, car ils sont tous impliqués dans ce terrorisme. Ils ont même choisi d’accentuer leur terrorisme dans le golfe Persique et au Moyen-Orient aux dépens d’Assad et de Poutine et les ont incités à trouver un deal avec Trump. Cela a exclu les mollahs de la Syrie et a de facto coupé leur accès au Hezbollah pour déstabiliser la région.

Ces échecs économiques et stratégiques des mollahs ont paniqué leurs proches, ils n’ont cessé de vendre des actions afin d’acheter des dollars pour fuir avec leurs magots malgré les risques d’arrestation et de condamnation à mort. Les mollahs n’ayant plus de revenus et de moins en moins de dollars se sont vus condamnés à des terribles pénuries et un mécontentement susceptibles de précipiter leur chute.

L’arrivée du froid et l’augmentation de la consommation des Iraniens ont augmenté les risques de pénuries et de révoltes. Les mollahs ont alors augmenté les prix des carburants de 300% pour augmenter tous les prix afin de diminuer la consommation et se donner plus de délais à leur terrorisme ou à l’impeachment que ses ennemis de Trump.

Le résultat a été un soulèvement sans précédent qui a bien fait vaciller les mollahs. Mais ce soulèvement s’est essoufflé en l’absence de soutien occidental. Les mollahs ont pris le dessus en dissimulant leurs pertes et en s’attribuant par des rumeurs puis des annonces semi-officielles une répression hors du commun. L’Europe aurait pu lâcher le régime moribond des mollahs, mais elle a colporté leurs rumeurs sans en profiter pour les incriminer et aider les Iraniens.

Les mollahs n’ont pu vaincre les Iraniens, car la contestation a persisté Ils ont aussi été davantage affaiblis par la perte de leur Darth Vader., Qassem Soleimani et l’absence de toute mobilisation. en sa mémoire à plusieurs reprises. L’Europe a encore choisi le régime moribond des mollahs en répétant les mensonges sur la popularité de Soleimani dans l’espoir d’aider les ennemis de Trump qui voulait aussi un impeachment pour ce motif.

Les mollahs pressés ont été indisposés par le retard de l’impeachment. Ils ont proposé le dialogue à Trump à condition que les sanctions soient levées. Il a dit : Non merci ! Les Européens ont certes été déçus par les mollahs, mais ils n’ont rien dit malgré leur échec.

Le blocage de l’impeachment par la majorité républicaine au Sénat américain suivie de la déroute de Biden aux primaires démocrates, c’est-à-dire son rejet par les électeurs démocrates, a provoqué un changement en France, une des championnes européennes de soutien à l’impeachment. Le Point, le porte-voix du Quai d’Orsay a publié des textes élogieux sur Trump sous la plume de très anti-Trump Gérard Araud, avec des arguments alambiqués pour expliquer que la France avait été trop Trump en étant pro-Obama  !

Mais ce n’est point le Point qui peut attribuer des bons points à la France, mais Trump qui a subi l’animosité des dirigeants français qui doit apprécier ou pas leur ralliement après leur déroute.

Les Français agissent comme les mollahs qui croient que leur propagande est la vérité (la réalité). Les Français doivent aussi changer leur vérité médiatique sur l’Iran en cessant de s’aligner sur les mollahs et de colporter leur propagande le mardi prochain à l’occasion de l’anniversaire de la révolution islamique en diffusant comme d’habitude des images déconnectées de la météo et fournies 4 à 6 heures après le rassemblement annoncé.

Les Français doivent aussi éviter de répéter les annonces de participation populaire aux élections sans enjeu du régime puisque le Parlement n’a aucun pouvoir et par ailleurs, les mollahs utilisent des urnes opaques pour cacher le boycott de leurs élections.

JPEG - 60.3 ko

© IRAN-RESIST.ORG

La France doit choisir son camp avant l’effondrement des mollahs, car ce n’est point le Point et ses faux experts qui décident de la vérité, mais les Iraniens et ils ont 40 ans de reproches contre la France, son rôle dans la révolution islamique, ses mensonges médiatiques (notamment via ARTE, Cannes, ses experts-lobbyistes...) ou ses actions diplomatiques pro-mollahs...

Cette semaine, la Chine a fait quelque chose de fort contre les mollahs et a dit une vérité pour aider Trump et consolider les liens avec lui. Au passage, elle a terrassé les mollahs en dévoilant leur banqueroute et en incitant leurs proches à fuir. La France doit dire des vérités ou faire des actions pour aider les Iraniens puisqu’elle veut se réconcilier avec eux.

Le mardi 11 février 2020, nous serons devant nos écrans dès 6h30 à Paris (équivalent à 9h00 à Téhéran) pour faire des points sur la météo et sur les images fournies. L’absence d’image de foule ou d’images conformes à la météo sera alors la preuve de l’échec du régime. Nous verrons aussi que fera la France. Cela ne changera pas l’avenir du régime, mais celle de la France.

© IRAN-RESIST.ORG
© IRAN-RESIST.ORG
© IRAN-RESIST.ORG
© IRAN-RESIST.ORG