Accueil du site > News > Talabani en Iran : une rencontre amicale en trompe l’œil



Talabani en Iran : une rencontre amicale en trompe l’œil
28.11.2006

Après avoir échoué dans leurs efforts pour organiser une conférence de paix tripartite Iran-Irak-Syrie, les mollahs ont cru pouvoir limiter la casse en maintenant la visite à Téhéran de Jalal Talabani, le président kurde de l’Irak. Talabani, un ancien protégé des mollahs est arrivé lundi soir à Téhéran pour discuter de l’escalade des violences en Irak.



Contrairement aux affirmations politiquement correctes des agences de presse occidentales ou iraniennes, la délégation irakienne ne vise pas à obtenir de l’aide de l’Iran pour maîtriser le chaos conçu par les mollahs : car Talabani ne s’est pas rendu seul à Téhéran mais accompagné de plusieurs ministres dont Hochyar Zebari, le ministre irakien des affaires étrangères depuis 2003, qui s’est toujours plaint sans langue de bois des ingérences terroristes des mollahs en Irak.

Il est nécessaire de rappeler que Zebari s’est déjà rendu en Iran en août 2005. Il avait alors averti les mollahs que le gouvernement irakien était informé de leur ingérence en Iran, il avait ainsi répété ses assertions dans de nombreux quotidiens arabes.

Sa présence en Iran est de loin plus importante que la visite de Talabani car Zebari n’a jamais raté une occasion de mettre en cause le régime des mollahs et son aide aux groupes armés qu’il est le seul à qualifier de terroristes. C’est encore lui qui avait demandé à la Russie de recommander à l’Iran et à la Syrie de cesser leurs ingérences en Irak.

Certes aucune recommandation russe, américaine ou arabe n’a dissuadé les mollahs mais la présence de ce ministre courageux confirme que l’objet de la visite est la fin des ingérences iraniennes en Irak. On peut parler d’une demande de la fin des ingérences iraniennes car la Syrie est parvenue à convaincre l’Irak qu’elle désirait établir de bonne relation avec ce pays et mettre fin à son soutien aux milices armées en Irak.

Le passé de Talabani est bien trouble, il est connu pour avoir touché de l’argent de tout le monde : des Chinois, des Russes, de Saddam, des mollahs et ces derniers temps des Américains. En vrai expert en langue de bois, Talabani a toujours esquivé les questions sur ses liens avec l’Iran. Et il a depuis très longtemps joué les avocats de la bonne foi des mollahs en affirmant être certain que la partie iranienne fournirait toute l’aide nécessaire pour éradiquer le terrorisme qui frappe l’Irak !

La présence de Zebari qui a toujours été en décalage avec Talabani est également la preuve que le gouvernement irakien n’avait pas entièrement confiance en Talabani pour cette rencontre de mise au point avec les mollahs.

WWW.IRAN-RESIST.ORG

Pour en savoir + sur les raisons de cette ingérence iranienne en Irak :
- Iran-Irak-Syrie : la semaine du bricolage !
- (27.11.2006)

| Recherche Par Mots Clefs : Ingérence des mollahs en Irak |

Ingérence iranienne en Irak | notre analyse en janvier 2006
- L’absurde politique des mollahs en Irak
- (10.01.2006)

Ingérence iranienne en Irak | notre analyse en février 2006
- Les attentats à Samara et le rôle des mollahs...
- (23.02.2006)