Accueil > News > Iran-Attentat : Le Jundallah dénonce la pendaison de 3 innocents



Iran-Attentat : Le Jundallah dénonce la pendaison de 3 innocents
31.05.2009

Jeudi soir, Téhéran annonçait une explosion dans l’une de ses grandes mosquées de la ville de Zahedan, chef-lieu de la région Sistan-Baloutchistan. Le soir même, il avait annoncé l’arrestation des trois coupables. Hier, il a annoncé la pendaison publique de trois autres, des complices, devant l’entrée de la mosquée plastiquée



Selon Téhéran, les trois hommes, Haji Nouti-Zehi, Gholam-Rasoul Shahoo-Zehi et Zabihollah Naroui avaient fourni l’explosif aux deux poseurs de bombes qui ont également été arrêtés et seront pendus bientôt. Cette annonce a fait immédiatement réagir le Jundallah, groupe armée à l’origine de toutes les attaques contre le régime dans cette région.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 72.4 ko


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Le Jundallah affirme que cette pendaison a été une opération de pure intimidation car Haji Nouti-Zehi, Gholam-Rasoul Shahoo-Zehi sont inconnus de ce groupe armé et le troisième Zabihollah Naroui était un simple distributeur de tracts et non un combattant. Téhéran a voulu blesser les habitants de la région en exécutant des innocents avec l’arrière-pensée de révolter les habitants de cette ville contre le Jundallah.

Ces pendaisons ont eu lieu sans aucun procès selon les normes mêmes du régime, mais elles n’ont provoqué aucune protestation chez les nombreux faux opposants de l’intérieur, alibis démocratiques du régime, comme Shirin Ebadi, Nasrine Sotoudeh, Nasser Zarafshan…

Ces pendaisons portent à 147 le nombre des personnes exécutées en Iran depuis le début de l’année 2009. Il faut néanmoins signaler qu’après une période de communication intensive sur les exécutions depuis 17 jours, le régime est revenu à plus de retenue : il a annoncé une seule pendaison depuis le 14 mai. De ce fait, le chiffre de 147 pendus reste très en-dessous de la réalité, certains sites iraniens plus spécialisés dans ce domaine parlent déjà de près de 200 exécutions alors que l’on n’a pas encore atteint le semestre.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Pour en savoir + sur cet attentat :
- Attentat en Iran : La guerre des revendications !
- (30 MAI 2009)

Une double pendaison télévisée :
- En Iran, la vie ne vaut rien (vidéo)
- (6 AOÛT 2007)

| Mots Clefs | Violence : Baloutchestan (Sistan & Baloutchistan) |
| Mots Clefs | Terrorismes : Attentats en Iran |

| Mots Clefs | Violence : Répression pour faire un exemple |
| Recherche Par Mots Clefs | Fléaux : Pendaisons | [1]

[1En Iran, plus de 111 délits sont passibles de la peine de mort : Guerre contre Dieu, trahison, espionnage, meurtre, attaque à main armée, trafic de drogue à partir de plus de cinq kilos d’opium, viol, sodomie répétée (homosexualité), adultère (par lapidation), prostitution, apostasie, troubles à l’ordre public et diffusion de vidéos privées sont passibles de la peine de mort en Iran.