Accueil > News > Iran : Mauvaises amitiés françaises



Iran : Mauvaises amitiés françaises
12.02.2020

Ce mardi matin (11 février 2020 – 22 Bahman 1398), les mollahs ont été massivement boycottés par les Iraniens et aussi par les derniers collaborateurs de leur régime moribond. Nous avons exposé ce boycott du fait qu’il n’y avait aucune image à une demi-heure avant la fin des rassemblements et que par la suite on a vu des foules et des VIP à Téhéran sous un ciel sans nuage par un temps frais alors qu’il y avait une couverture nuageuse à 100 % à Téhéran et il y faisait une température ressentie de -16 °C à 10h du matin et -10 °C à midi à la fin de la manifestation. Plusieurs heures après nos rapports, l’AFP a parlé d’une forte mobilisation sans trop se tarder sur les images du régime et leur incompatibilité avec la météo de ce jour. Plusieurs médias français ont repris cette dépêche et ont amplifié cette fake news.



La France aime la presse libre et l’État subventionne la presse. De nombreux journaux dépendent de cette manne et produisent des articles similaires, quelle que soit leur couleur politique. Les Français lassés par cette soupe médiatique multiplient aujourd’hui les sources d’information sur le net. L’État qualifie volontiers ces nouvelles ou commentaires qui contredisent sa soupe médiatique de fake news. Dans le cas de l’Iran, les médias français reproduisent les annonces propagandistes des mollahs. Ce qui laisse entrevoir que les fake news sont du côté de l’AFP et des médias qui utilisent cette source.

Hier, dans ce contexte, les médias français ont atteint des sommets de malhonnêteté avec les articles évoquant de gigantesques foules pro-régime en Iran en zappant allègrement la diffusion des images pour illustrer (et confirmer) leurs affirmations !

Ainsi, le Point, que beaucoup qualifient de porte-parole du Quai d’Orsay, n’a diffusé aucune photo pour son article annonçant des foules immenses en Iran à l’occasion du 41e anniversaire de la révolution islamique. Le Point a seulement diffusé une photo montrant Rohani lors de son discours. Il y fait beau alors que le ciel était totalement gris à ce moment. L’article n’a pas été signé ! Mais nous savons qui l’a écrit. Cependant, cela ne sauvera pas le régime, car ce « journaliste » a commis de nombreux articles de ce genre qui n’ont été d’aucune utilité aux mollahs, car ils n’ont pas réussi à duper les investisseurs français de rester lié à la République islamique d’Iran.

PDF - 1.7 Mo

© IRAN-RESIST.ORG

Après la délirante approche du Point, la RFI (qui dépend davantage du Quai d’Orsay) a été un peu plus prudente en oubliant l’AFP et en utilisant une dépêche de Reuters faisant état de groupes de manifestants (termes flous qui ne veulent rien dire) tout en publiant une photo montrant une importante mobilisation à Téhéran.

PDF - 2.1 Mo

© IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 364.4 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Cette photo est clairement trafiquée, car le ciel y est clair et il y a des ombres marquées (une chose impossible par un temps nuageux). Détail plus important encore, les gens ont le soleil de ¾ dans le dos alors que la lumière vient dans le sens opposé sur le camion blanc qui se trouve sur leur chemin (au premier plan). On n’a également aucune ombre portée des bâtiments sur la foule ! Les petits portiques situés à gauche de l’image n’ont pas d’ombre portée sur la foule. En revanche, on a une ombre portée d’un portique qui se trouve 20 m plus loin !

JPEG - 439.8 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Cette unique et grosse ombre centrale (par ailleurs légèrement oblique) est en fait une rupture graphique pour changer d’échelle et densifier la foule ! On a aussi l’impression que les gens situés à droite se trouvent 2 m plus haut que les autres alors qu’ils marchent dans la même avenue ! Tout indique un grossier photomontage. La RFI a donc été floue sur le texte, mais a passé la fake news plus efficacement par l’image, sans doute pour aider le Point et le Quai d’Orsay !

Un peu plus tard, la Croix, qui s’illustre régulièrement dans la défense des mollahs a repris tout ça avec des arguments contre nos rapports en annonçant qu’il faisait très froid, qu’il y avait de la neige et les gens étaient chaudement vêtus ! Mais malheureusement, elle a aussi publié deux photos pour illustrer l’article et celles-ci contredisent son article, car on voit encore un ciel dégagé et aucune neige sur les arbres ! On ne voit pas aussi des manifestantes vêtues pour lutter contre un froid de -16 °C puisqu’elles ont dû être présentes tôt dans la journée sur les lieux de la manifestation !

PDF - 2.3 Mo
JPEG - 176.2 ko
JPEG - 128.9 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Que dire ! C’est de la désinformation, mais aussi du très mauvais journalisme, car on a des articles bâclés et très peu convaincants. Le régime des mollahs a eu mieux de la part des mêmes Fakeurs par le passé, mais cela ne l’a pas aidé à se consolider. Ces mauvais articles bâclés ne feront donc pas mieux. Le Quai d’Orsay qui les a commandés pour justifier ses choix diplomatiques devra oublier cette ligne diplomatique défectueuse ou changer de bonimenteurs.

En résumé, le régime des mollahs n’a pas mobilisé aujourd’hui et sa défaite a été si puissante que même la télévision du Hezbollah l’a trahi et a signalé sa défaite .

À la tombée du jour, les habitants de Téhéran ont repris les actions anti régime en incendiant des affiches du régime et ils ont aussi surclassé les Allah Akbar pré-enregistrés du régime en remplissant la nuit de slogans hostiles au régime.

© IRAN-RESIST.ORG

© IRAN-RESIST.ORG

Cette journée a ainsi été d’abord la vitrine de l’impopularité et l’isolement des mollahs puis celle de la vitalité de l’opposition du peuple et enfin, elle a démontré qu’ils avaient des alliés très inefficaces qui au lieu de les aider ridiculisent leur propagande !