Accueil > Photos > Iran : La semaine en images n°101



Iran : La semaine en images n°101
24.01.2010

Il y a une dizaine de jours, le régime des mollahs a annoncé la suppression des prix subventionnés, officiellement pour mieux partager les allocations. En vérité, sous l’effet des sanctions, il n’a plus assez de devises pour approvisionner le marché et cela étant synonyme de pénuries et d’émeutes, il a juste décidé de réduire le pouvoir d’achat des Iraniens pour expliquer que la baisse de la consommation n’était pas économique, mais sociale ou écologique. Pas dupes pour un sou, les photographes issus de ce peuple que l’on veut affamer ont organisé la résistance avec des images bouleversantes d’une réalité économique très peu écologique (vous pouvez cliquer puis zoomer sur les images pour les agrandir une ou deux fois).



de l’Air Pur à gogo | Pour lancer sa semaine écologique éducative (pour encourager à moins rouler en voiture et éviter ainsi une pénurie explosive de l’essence), le régime a choisi un thème qui fait consensus : l’air très pollué de Téhéran qui est à l’origine d’au moins 27 morts par jour.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 251 ko

Téhéran en plein soleil, cette semaine.


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Le régime a associé ce thème anxiogène à l’enfance pour organiser le « Festival de l’Enfance et de l’Air Pur », pendant la « Journée Nationale de l’Air Pur », premier événement de la « Semaine Nationale de l’Air Pur ! »

Pendant deux jours, des enfants ont fait la leçon au ministre non pas de l’environnement, mais de l’intérieur car on ne badine pas avec l’air pur. Selon les bambins sélectionnés par le régime : « La propreté est signe de foi (photo 2)… L’air pur est notre droit », paraphrase du slogan nucléaire du régime (photo 4).
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 123 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 187 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 172.2 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 238.2 ko

Affiche réalisée par la Bureau National de la Gestion des Crises (du Ministère de l’Intérieur).


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Le ministre de l’intérieur, le sinistre Najjar, ex-artificier du Hezbollah chargé de l’attentat contre les paras français au Liban, a écouté avec beaucoup de modestie les conseils des enfants qui au retour lui ont décerné le titre de l’« Ami de l’air pur ». Il s’est, à ce titre, engagé à appliquer des mesures policières pour être digne de cette distinction et les enfants se sont engagés à dénoncer les « Ennemis de l’Air Pur ! »
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 241.6 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 222.5 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 66.7 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Pour clôturer ce festival qui annonce des PV très salés pour les « Ennemis de l’Air Pur », les enfants bien formatés ont défilé avec des déguisements un peu gore qui annonçaient le second volet de la « Semaine Nationale de l’Air Pur ».
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 226.4 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 67.3 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 123.1 ko

Ces chiots savants du ministère de l’intérieur n’ont évidemment pas critiqué le nucléaire.


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Je me meurs | Le second événement de la « Semaine Nationale de l’Air Pur » a été l’organisation d’une opération de lutte contre la pollution avec une distribution de masques anti-pollution aux personnes âgées et des simulations de malaise cardiaque par des personnes un peu plus jeunes et portant le masque. Cette opération organisée dans le 13ème arrondissement de Téhéran a évidemment donné lieu à une large couverture télé afin que chacun puisse bien voir les dangers de la pollution.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 185.5 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 174.6 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 202.4 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Gym tonic | Après ces deux spectacles largement médiatisés, est entré en scène notre Mahmoud national entouré de ses ministres, d’enfants (en rollers) et de vieux (en survêts) pour donner l’exemple : en faisant du sport façon Véronique et Davina et surtout en faisant du vélo, une activité qui est appelée à devenir très populaire quand le régime manquera d’essence.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG
JPEG
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 72.6 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 69.3 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 43.3 ko

Alexandrie, Alexandra !


© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 100.7 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
plans médias parallèles | Parallèlement à ce matraquage visuel insistant sur les dangers de la surconsommation d’essence, les Iraniens ont eu droit à une très forte production d’articles de presse sur la surconsommation populaire de tous les produits de base y compris le pain. Ce plan média nous a donc énervés car depuis trente ans toutes les statistiques publiées par les mêmes journalistes évoquent des carences d’offres dans tous les domaines ainsi que des carences alimentaires par défaut de consommation. Nous n’avons pas été les seuls à être énervés : les photographes iraniens issus de ce peuple que l’on veut affamer ont organisé la résistance en publiant des images de ces soi-disant super consommateurs.

Il n’y a jamais eu autant de sujets socio-économiques depuis deux ans que nous tenons cette rubrique. Les photographes iraniens qui payent parfois de leur vie le prix de cette audace ont mis cette semaine l’accent sur un seul thème : l’économie parallèle et ceux qui en vivent.

Ils ne pouvaient pas mieux choisir car presque tous les Iraniens qui ont un travail ont en plus un second ou un troisième « petit boulot » dont les revenus additionnés à ceux des « petits boulots » de leurs enfants et épouse permettent de payer le loyer d’un logement. Tout tourne autour des « petits boulots » (ci-dessous, des retraités attendent un petit boulot sur la Place Hassan-âbâd de Téhéran).
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 121.3 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 90.6 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
« petits boulots » | Ceci résulte du fait que les salaires décidés par les mollahs sont très bas alors que les loyers sont très élevés. On voit où le bât blesse quand on sait que les loyers sont élevés en raison des spéculations foncières menées par les mêmes mollahs qui dirigent. Cette situation résulte du fait qu’en 1979, les mollahs se sont appropriés les outils économiques en même temps que les manettes du pouvoir politique. Les différents secteurs économiques iraniens ont été officiellement étatisés ou placés sous la direction des organismes caritatifs. Mais en fait, ils ont été partagés entre différents mollahs qui s’étaient déjà partagés ministères et fondations. Sous la surface d’une économie étatique, l’Iran est devenu un champ ultralibéral de rivalités entre mollahs-entrepreneurs rivaux. Les salaires bas, la disparition de l’artisanat, les « petits boulots », le marché noir, les loyers élevés sont les conséquences de cette dérégulation.

home sweet home | Un des symboles de cette dérégulation sans solution est qu’étant incapables de payer les loyers dans les villes (et les banlieues) où le foncier est entre les mains des mollahs spéculateurs, de nombreux Iraniens sont tentés par les terrains vagues au beau milieu de nulle part, là où il n’y a aucune trace de canalisation d’eau ou d’électricité. Ces constructions sauvages sont régulièrement prises pour cible par les mollahs bi casquettes. Les photographes iraniens ont mis à l’honneur l’une de ces opérations punitives qui donne la mesure de l’injustice et aussi du dénuement dans lequel vivent les gens en marge.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 248.4 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 288.3 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 300.4 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 70.6 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
îles au trésor | Le second sujet marginal de la semaine a été le job qui est au top des « petits boulots » : le tri des poubelles de ceux qui consomment pour aller revendre les trésors retrouvés à d’autres un peu mieux lotis parmi ceux qui vivent en marge. Les photos du tri (en nb) ont été réalisées à Tabriz et celles de la vente (en couleur) ont été dans le quartier Atigh d’Ispahan.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 77.6 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 82.4 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 105.2 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 79.3 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 178 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 178.2 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 155 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
mot de la fin | Il y a désormais chaque jour un nouveau blog sur l’Iran avec un soi-disant expert de l’Iran qui ressasse les mêmes clichés caricaturaux sur ce pays avec les modérés, les conservateurs, les Verts… On parle beaucoup sur ces blogs, mais on n’y diffuse jamais les images de la vie quotidienne faites par les photographes iraniens alors que ces images sont libres de droit. Cela tient au fait que ces images (que nous diffusons depuis 101 semaines) ne collent pas aux récits caricaturaux des soi-disant experts qui ont toujours un livre en préparation. A ces autres acteurs bi casquettes des malheurs de l’Iran nous dédions ces images.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 85.7 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 67.7 ko