Accueil > News > Iran : Dieudo Show à Téhéran (en images)



Iran : Dieudo Show à Téhéran (en images)
23.11.2009

En octobre dernier, pour échapper à l’adoption de nouvelles sanctions américaines, le régime des mollahs a accepté un projet de compromis américain portant sur un échange de ses réserves d’uranium faiblement enrichi contre du combustible nucléaire franco-russe pour le réacteur de recherche de l’université de Téhéran. Il s’agissait d’une reculade tactique, le régime des mollahs n’avait aucune intention d’honorer son engagement. C’est pourquoi, depuis cette date, il cherche un moyen de provoquer la France ou la Russie pour les pousser à rompre cet accord qui ne lui convient pas. Sa dernière tentative s’appelle Dieudonné !



Pour agacer la France et la pousser à réagir vivement, le régime des mollahs a fait appel à son vieux complice Dieudonné et à ses talents de provocateur. Le site de ce dernier a annoncé une entrevue cordiale avec Ahmadinejad et une tentative ratée de rencontre avec Clotilde Reiss, mais le clou de son Show à Téhéran restera la conférence de presse qui avait été organisée en son honneur par l’agence Mehr (organe de la propagande internationale du régime) et la Direction Cinématographique du ministère de Guidance islamique (organe de censure qui fait office de ministère de culture).

Assis à côté de son ami cinéphile, Yahya Al-Ghabbashi, président du Centre Al Zahra et chef du Parti anti-sioniste (organismes téléguidés par Téhéran), Dieudonné a lâché une petite bombe. « Téhéran financera ses 2 projets cinématographiques » : une fiction sur l’esclavage des noirs par la France et un projet baptisé « Ananas Show qui se moquera avec humour de la nature (l’authenticité) de l’Holocauste ».
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 111.8 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 89.5 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Dieudonné a affirmé qu’il était parvenu à l’« accord avec des producteurs, acteurs et techniciens iraniens au cours de dix derniers jours qu’il a passé à Téhéran comme jury du Festival du Court-métrage de Téhéran ».

Le contact aurait été « si plaisant » que Dieudo s’est engagé « à apprendre le farsi pour jouer dans des projets cinématographiques iraniens ! »

Nous doutons de l’authenticité de ce récit bon enfant car le festival en question n’avait fait aucune mention de la présence de Dieudonné à Téhéran. Vraisemblablement, Dieudonné n’a pas passé ces 10 jours à Téhéran « pour visionner 91 courts-métrages » et son accord de financement n’est pas le fruit de « rencontres enrichissantes avec des professionnels iraniens », mais le résultat d’une opération décidée à la dernière minute. Il est probablement arrivé ce vendredi à bord d’un Iran Air. Samedi, il est allé importuner Clotilde et dimanche, il a fait son show. Il sera payé pour cette prestation, mais peut être pas pour ses projets cinématographiques car si les mollahs avaient vraiment voulu le faire, ils l’auraient fait discrètement pour surprendre l’opinion avec le film. C’est dommage, car nous aurions enfin droit à un film made in mollahs qui n’aurait pas droit à un prix à Cannes !


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Pour en savoir plus :
- Iran : la France, un prétexte pour refuser l’apaisement
- (21 OCTOBRE 2009)

(Iran : France, an excuse to refuse appeasement)

Dieudonné, toujours présent pour des missions de dernière minute :
- Liban : Mbala Mbala au chevet du Hezbollah
- (1ER SEPTEMBRE 2006)

| Mots Clefs | Resistance : Lobby pro-mollahs en France et ailleurs ! |
| Mots Clefs | Décideurs : Les Infréquentables ! |

| Mots Clefs | Institutions : Diplomatie (selon les mollahs) |

| Mots Clefs | Pays : France |

| Recherche Par Mots Clefs : Anti-sionisme (des mollahs) |