Accueil > Photos > Iran : La semaine en images n°61



Iran : La semaine en images n°61
19.04.2009

A l’occasion de la journée de l’armée, Ahmadinejad a tenu un discours très modéré. L’AFP parle d’un profil bas de Téhéran qui serait la preuve d’une volonté de favoriser le dialogue avec les Etats-Unis. Grâce à des images de la presse iranienne et des vidéos des JT des mollahs, nous vous livrerons une autre version de l’histoire.



Le régime des mollahs est actuellement dans une mauvaise passe : il veut éviter de s’engager dans le processus de dialogue et compromis proposé par Washington. Son malaise vient du fait que depuis environ une semaine, Washington a décidé de ne plus se laisser embarquer dans une escalade verbale en réponse aux provocations de Téhéran. Washington a ainsi amélioré son image et contribué à isoler les mollahs qui paraissent désordonnés et peu coopératifs.

Téhéran a d’abord essayé d’exploser l’esquive américaine en doublant ses provocations, mais ayant constaté l’inefficacité de sa riposte, il a décidé de s’adapter en troquant ses provocations pour un discours qui est offensif sans être agressif. Téhéran est désormais un grand partisan d’un monde plus équitable.

On a ainsi entendu Ahmadinejad parler en faveur d’un siège au Conseil de Sécurité pour les pays musulmans : ce n’est pas quelque chose que Washington puisse esquiver, le faire serait politiquement incorrect. Cependant, cela ne contribuera pas à améliorer l’image en Occident, c’est pourquoi, parallèlement, Téhéran a décidé de mener une offensive de charme en direction de l’Occident.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Business Plan | Pour draguer les milieux d’affaire en Occident, Téhéran a fait appel aux hommes d’affaires iraniens expatriés liés aux milieux d’affaires, de tourisme et d’édition afin d’utiliser leurs réseaux.

Plus de 800 d’entre eux ont été invités à Téhéran pour être briefés sur les nouvelles possibilités d’investissements discrets et non imposables dans une ville nouvelle en Iran dont on voit la carte sur l’une des photos. (cliquez sur les images pour agrandir)
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 64.6 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 65.2 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Le président s’est déplacé en personne ainsi qu’un grand nombre de responsables du ministère des affaires étrangères. Il y a eu des discours, des photos souvenirs et même des embrassades. Nous avons sélectionné quelques images peut-être reconnaîtriez-vous des connaissances.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 53.1 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 57 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 78.3 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 79.5 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 52.6 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 72.8 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 71.9 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Army Day | Nous verrons sous doute éclore bientôt des initiatives culturelles qui feront le plus grand bien au régime et à son image. Cependant, cette amélioration est comme nous l’avons dit la partie mineure de la métamorphose du régime. Le plat de résistance de l’Iran apaisé est le discours sur les droits des musulmans.

Mercredi dernier à Kerman dans le centre de l’Iran, Ahmadinejad lançait ce nouveau discours avec l’évocation de la nécessité d’une réforme des institutions pour une meilleure représentativité du monde musulman au Conseil de Sécurité.

Hier à Téhéran à l’occasion de la journée de l’armée, il est allé beaucoup plus loin en proposant que les forces armées iraniennes comme les possibles casques bleus de ce monde plus équitable.

Un détail a échappé à presque tous les observateurs : pas une seule fois, ni Ahmadinejad, ni les commentaires de la télé iranienne n’ont utilisé le mot Pasdaran, principale entité armée du régime, mais uniquement le mot Armée ! Pour les besoins de sa nouvelle identité gentille, le régime des mollahs a volontairement oublié ses Gardiens de la révolution.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 34.8 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
D’autres changement ont été observés dans les slogans anti-israéliens et anti-américains qui ornent ses missiles : ils ont disparu.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 62.1 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

vidéo 1 | Ces slogans ont été remplacés par des propos positifs axés sur les droits des musulmans. Ainsi dans son discours, Ahmadinejad n’a pas cité ses deux ennemis, et il a uniquement insisté sur le caractère pieux et islamique de cette « armée » avant d’affirmer qu’elle se mettait « à disponibilité de tous les pays pour contribuer à la stabilité de la région ou qu’elle était également disposée à assurer une présence ailleurs pour promouvoir un monde plus équitable ».
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/61_Army_day_1.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

vidéo 2 | Ce discours d’intention a été complété par les commentaires de la télé iranienne sur les « qualités de l’armée de la république islamique ». Dans ces commentaires destinés aussi aux télévisions arabophones du régime, l’accent a été mis sur deux points : l’origine des armes et la vocation de cette armée.

En insistant sur le fait que les armes sont 100% iraniennes, Téhéran entend affirmer qu’il possède la seule armée indépendante de la région, une armée qui ne dépend pas des desiderata des pays fournisseurs dénoncés par Téhéran.

Les commentaires ont également insisté avec vigueur sur la vocation 100% islamique de ses soldats qui ont toujours agi pour combattre les ennemis (de l’islam).
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/61_Army_day_2.flv

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Cette force expéditive imaginaire des mollahs devra d’abord résoudre un sérieux problème : une pénurie de carburant. Comme lors d’un précédent défilé de septembre 2008, les chars 100% iraniens du régime (en fait principalement des T-72 russes) ont défilé non pas sur leurs chenilles mais posés sur des camions, permettant ainsi d’économiser des dizaines de litres de carburants. Depuis septembre dernier, le régime ne fait d’ailleurs plus voler ses chasseurs pour les défilés militaires. Cette fois il avait annoncé un show aérien avec 140 chasseurs, mais l’événement a encore été annulé à la dernière minute en raison d’un excès de pollution réduisant la visibilité horizontale !

Les observateurs locaux ont été étonnés car hier à Téhéran la visibilité était bonne, c’est la veille (ci-dessous) que la ville avait été envahie par la poussière.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 72.1 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
En réponse à ses remarques, un responsable de l’armée a affirmé qu’il s’agissait d’une pollution en haute altitude invisible à l’œil nu depuis le sol ! Soit. Dans ce cas, Téhéran devrait diffuser une circulaire : Les ennemis seront priés de nous attaquer par beau temps !

Cette excuse de pollution en haute altitude ne tient vraiment pas la route car le régime aurait pu opter pour un vol à basse à altitude comme la dizaine d’hélicoptères (au lieu des 150 promis) qui ont survolé hier les troupes.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 21.5 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Ces chars posés sur des camions, le nombre très réduit des hélicoptères et bien sûr l’absence des chasseurs des différentes cérémonies confirment la nécessité de faire des économies ! C’est bien car le régime adopte la recommandation du Guide suprême qui a à l’occasion de ses vœux de Nowrouz évoqué cette année comme étant celle d’« un nouveau modèle de consommation ! » Les Iraniens ne sont plus les seuls à en pâtir, le régime en souffre aussi un peu.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Fillette | Cependant, il n’y a pas de commune mesure. Les mollahs compensent leurs lacunes par des slogans ou des dessous-de-table versés par les investisseurs étrangers, ce que ne peuvent faire les Iraniens. Une image prise cette semaine à Kerman, pendant la visite d’Ahmadinejad montre la distance entre ces deux mondes parallèles : Ahmadinejad avait fait monter une fillette à ses côtés pour saluer la foule...
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 104.6 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 112.8 ko