Accueil > News > Iran : Obama choisit comme colistier Biden, un grand ami des mollahs (...)



Iran : Obama choisit comme colistier Biden, un grand ami des mollahs !
24.08.2008

C’est officiel, Josheph Biden, le sénateur pro-mollahs, sera vice-président si Obama est élu. Cette nomination est importante surtout avant cette élection. | Explications |



Tous les iraniens résidant aux Etats-Unis savent que ces dernières années les campagnes électorales de Joseph Biden ont été financées par l’association caritative islamique du régime des mollahs basée en Californie et par le réseau Silicon Iran.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG


Joseph Biden | « The United States and Iran : Is Confrontation Necessary ? »


Mars 2002 | Organisateur : AIC, le lobby des mollahs aux Etats-Unis

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

En retour, le sénateur a fait de son mieux pour aider les mollahs. Tout d’abord, en tant que président de la commission des affaires étrangères du Congrès, il s’est toujours exprimé en faveur d’une reconnaissance du rôle régional des mollahs en recommandant une plus grande implication iranienne dans les affaires de l’Irak. C’est le point de désaccord entre les mollahs et l’administration Bush qui fait échouer leur commun projet d’entente et pousse Washington à augmenter les sanctions économiques contre Téhéran pour faire céder les mollahs sur ce point précis.

Biden a fait de son mieux pour aider les mollahs à éviter ces sanctions : il a ainsi été l’un des 16 sénateurs qui ont voté contre la loi qui classa les Pasdaran et les 130 entreprises commerciales qu’ils contrôlent sur la liste des entités terroristes.

Certes, la loi contre les Pasdaran a été votée, mais Biden s’est néanmoins distingué comme un allié valable des mollahs, prêt à mouiller sa chemise pour leur éviter la fermeture de la pompe à devises. Alors que les devises manquent cruellement à Téhéran, cette nomination sonne comme la promesse d’une levée des sanctions qui pèsent contre les Pasdaran et l’ouverture de négociations bilatérales et directes, dont la seule tenue sera une reconnaissance implicite des mollahs comme les principaux interlocuteurs régionaux des Etats-Unis.

Les démocrates s’adressent ainsi aux mollahs pour les dissuader de conclure une entente préélectorale avec les républicains en leur faisant miroiter une entente plus éclatante par l’entremise de leur obligé Joseph Biden.

Tout ceci est bien joli, mais les mollahs savent que les promesses électorales ont la vie courte. Une fois dans le bureau ovale, Obama ne conclura aucun accord qui soit en sens unique et au détriment des intérêts et objectifs américains au Moyen-Orient et en Asie Centrale.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Pourquoi les démocrates craignent une entente préélectorale avec Bush :
- Iran : Une folle partie de Docteur Maboul avec Bush
- (29 JUILLET 2008)

Pour en savoir + sur la prochaine politique iranienne d’Obama :
- Iran : Obama, le candidat de la rupture !
- (10 JUILLET 2008)

Obama, un candidat taillé sur mesure pour une entente avec Téhéran :
- Iran - Etats-Unis : Obama adopte le slogan présidentiel d’Ahmadinejad
- (10 JANVIER 2008)

| Mots Clefs | Décideurs : OBAMA |

| Mots Clefs | Décideurs : Les Démocrates US |

| Mots Clefs | Enjeux : Rétablir les rel. avec les USA & Négociations directes |

| Mots Clefs | Enjeux : Garanties Régionales de Sécurité : le DEAL US |

| Mots Clefs | Zone géopolitique / Sphère d’influence : USA |