Accueil > Actions urgentes > Iran : Ce que les iraniens attendent de Nicolas Sarkozy



Iran : Ce que les iraniens attendent de Nicolas Sarkozy
07.05.2007

Le président élu Nicolas Sarkozy a exprimé dimanche soir, dans son premier discours, son engagement à soutenir les opprimés du monde, « c’est le message de la France, c’est l’identité de la France, c’est l’histoire de la France ».



Pour nous les Iraniens, l’histoire de la France inclut un certain Valery Giscard d’Estaing qui a favorisé l’intronisation de Khomeiny en laissant les agents secrets [1] (de l’administration Carter) agir sur le territoire français pour coacher le vieux mollah. L’instauration d’une république islamique en Iran a mis fin à la stabilité du Moyen-Orient et la France fut elle-même victime des bombes de ce mollah et du Hezbollah qu’il a inventé pour devenir l’arbitre du Moyen-Orient. Nous sommes liés à la France par ce choix de Valery Giscard d’Estaing, choix aux conséquences tragiques.

C’est pourquoi une partie du discours de Nicolas Sarkozy nous a interpellés. Cette partie qui parle de la mission humanitaire de la France. Nicolas Sarkozy a évoqué les femmes condamnées à la burqa et il a assuré que la France n’abandonnerait pas les femmes qui n’ont pas la liberté…

Nous avons compris que ce message englobait les femmes nées ailleurs, nous y avons vu une parabole astucieuse pour évoquer la future diplomatie française, car la burqa est une culture et cette culture voyage par parabole. La burqa afghane arrive chez nous dans les messages pernicieux des chaînes islamistes qui ne sont pas payées par les Talibans mais par les mollahs.

Les Talibans qui se battent contre une large coalition internationale sont également soutenus par les mollahs, et ce n’est donc pas un mystère s’ils regagnent du terrain dans les provinces afghanes de Herat, Farah et Nimroz, toutes voisines de l’Iran. Par conséquent, la parabole astucieuse qui évoque la burqa est vite dépassée si elle ne s’attaque pas aussi au Tchador.

Il n’y a pas de burqa en Iran, mais il y a beaucoup de femmes et d’enfants malmenés, vendus aux réseaux de prostitution ou à des trafiquants d’organes : il y a un océan de misère en Iran, ce pays où il n’y a pas de burqa. Dans ce pays, le peuple attend le soutien d’un grand pays étranger pour se débarrasser du Tchador, des mollahs, du Hezbollah et des paraboles qui acheminent la culture de la burqa jusqu’en France.

L’Afghanistan fait consensus. Tous les Etats occidentaux sont solidaires des Etats-Unis pour combattre les Talibans : leur victoire pacifiera le territoire afghan et ouvrira la voie pour des pipelines si vitaux pour l’occident et le Japon [2]. Il serait vraiment décevant que ces évocations de la burqa ne soient qu’une figure de style pour renouveler la mission de l’armée française en Afghanistan.

WWW.IRAN-RESIST.ORG

| Mots Clefs | Décideurs : Sarkozy |

| Mots Clefs | Zone géopolitique / Sphère d’influence : France |

| Mots Clefs | Zone géopolitique / Sphère d’influence : Afghanistan |

| Mots Clefs | Histoire : Révolution Islamique |

| Mots Clefs | Resistance : Identité Iranienne |

WWW.IRAN-RESIST.ORG

WWW.IRAN-RESIST.ORG

[1Les coachs de Khomeiny | Dans son livre intitulé « Carnets secrets, chute et mort du Shah », publié aux éditions Osmondes, Houchang Nahavandi rapporte comment une équipe de la CIA était installée dans une villa proche du lieu de la résidence de Khomeiny en France et comment elle coachait l’entourage du vieux ayatollah. | Le 18 novembre 2004, Maurice Druon rapportait cette même anecdote dans un article du Figaro consacré à l’Iran.

[2Le pipeline T.A.P. | La guerre en Afghanistan rend impropre la mise en place du pipeline T.A.P (Turkménistan, Afghanistan, Pakistan) et en son absence, l’Asie Centrale reste à la merci du couple Iran-Russie pour exporter son pétrole ou gaz. (pour en savoir + ...) |

WWW.IRAN-RESIST.ORG