Accueil > News > Iran : Le régime doit risquer le tout pour le tout (vidéo)



Iran : Le régime doit risquer le tout pour le tout (vidéo)
04.09.2010

Hier, le régime des mollahs fêtait la journée de Qods qui célèbre le projet de destruction d’Israël par le Hezbollah. Le Mouvement Vert, fausse opposition interne du régime, avait appelé les Iraniens à manifester ce jour « en faveur de l’Iran » afin de confirmer l’attachement des Iraniens au système en place. Cet appel faussement patriotique avait également été relayé sans cesse par les médias iraniens soi-disant d’opposition roulant en vérité pour Téhéran. Ceux-là affirmaient que les Iraniens devaient se déplacer car le quatrième vendredi du Ramadan ne serait plus la « Journée de Qods », mais la « Journée de l’Iran » ! Comme à d’autres occasions similaires, Washington a aussi relayé l’info et aidé les mollahs car il a besoin d’un allié islamiste en Iran et de fait, se voit obligé de faire son possible pour que les Iraniens soient perçus comme de bons musulmans. Malgré les efforts déployés par Téhéran et Washington ainsi que les références incessantes à cette « Journée de l’Iran », les Iraniens n’ont pas été dupes et ne se sont pas déplacés. On a même atteint le niveau de zéro mobilisation ! Il y a un an, face à ce même boycott, Téhéran avait changé les slogans du Mouvement Vert pour le rendre plus attractif, mais il observait une limite : éviter les slogans remettant en cause le régime. l’échec d’hier, le régime a enlevé cette limite.



Il y a un an, alors que le régime était dans l’impasse, il a eu l’idée d’organiser une révolution de couleur made in République islamique d’Iran autour de Moussavi, un ultra-islamiste qui dans son programme avait insisté sur le droit à l’enrichissement et le refus du dialogue avec l’Occident. Cette révolution d’opérette appelée Mouvement Vert devait donner une nouvelle légitimité à la politique nucléaire du régime ainsi qu’à sa ligne fondamentaliste. Calquée sur le modèle des révolutions de couleur made in USA, elle devait démarrer avec quelques milliers de manifestants à la suite d’une dénonciation des résultats électoraux par Moussavi avec un seul slogan : « Rendez-moi mon vote ! »

Au moment de cette intervention de Moussavi, la mayonnaise n’a pas pris. Il n’y a pas eu de grande mobilisation de la part des Iraniens qui devaient être les figurants involontaires de la fausse révolution de couleur du régime principalement parce qu’ils avaient boycotté les élections et ils ne reconnaissaient pas Moussavi comme un démocrate.

Les mollahs sont alors passés à la vitesse supérieure en faisant circuler la rumeur via une chaîne iranienne basée à Los Angeles qu’il s’agissait d’une vraie révolution anti-régime. Il n’était pas encore question de suggérer des slogans, le lendemain (15 juin 2009) des millions de personnes étaient dans la rue. Cependant, ces gens n’ont pas été de bons figurants car ils scandaient Mort à la République Islamique ! Le régime a alors dû réprimer cette présence avant de se rabattre sur ses quelques milliers de manifestants professionnels (environ 3000 à Téhéran).

Mais on ne fait pas de révolution de couleur avec 3000 manifestants. Le régime devait mobiliser les Iraniens. Il a alors eu l’idée intéressante de promouvoir des slogans simulant un aspect révolutionnaire sans pour autant être de nature à nuire à la structure du régime (comme le désormais célèbre « Mort à Khamenei »). Cela n’a pas réussi à remplacer le slogan tabou de « Mort à la république islamique » : non seulement, le Mouvement Vert n’a pas réussi à dépasser le nombre de ses 3000 manifestants, mais il a même perdu certains de ceux-là en route au point que sa dernière manifestation du 9 juillet 2010 a été invisible. Ceci explique l’entrée en jeu des Etats-Unis. Mais malgré cet apport médiatique non négligeable, hier, le régime et son opposition d’opérette ont vécu la mésaventure de juillet dernier : ils n’ont pas pu trouver un seul Iranien même pauvre pour accepter la mission de jouer le partisan du Mouvement Vert et ses chefs Moussavi et Karroubi. Ce fut un vrai fiasco !

Aux grands maux, les grands remèdes  : hier à l’occasion d’une agitation factice autour de Karroubi, show censé remplacer l’absence de mobilisation, le régime a laissé diffuser un clip où l’on a entendu un nouveau slogan : Mort à la République Islamique !

C’est du jamais vu. Enfin du presque jamais vu car jusque-là, à chaque fois que les manifestants avaient scandé ce slogan, le régime avait tenté de déformer la bande sonore et d’ajouter des conversations ou des commentaires sur le passage pour le rendre inaudible. Les commentaires par-dessus la bande sont par la suite devenu l’outil de base du régime pour déformer la réalité des images amateurs du soulèvement des Iraniens. Cette fois, il y a toujours deux personnes qui parlent, mais ils ne couvrent pas le passage avec le slogan « Mort à la République Islamique » : on entend ce slogan, puis il y a un bout de conversation de deux personnes visiblement juchées sur un toit en train de filmer la rue et puis à nouveau, on entend des slogans, mais cette fois, il s’agit de slogans islamistes pro-Moussavi.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/Qods_slgan_tabou.flv


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
En réécoutant ce clip, nous avons constaté que la qualité du son variait : les slogans hostiles au régime que l’on entend (de la 23e à la 27e seconde) avant la conversation ne sont pas identiques en tonalité ou en intensité aux slogans fondamentalistes que l’on entend après la conversation. En fait, il nous a fallu quelques écoutes pour réaliser qu’il s’agit d’une sorte de collage où la transition entre deux qualités de son a été masquée par les deux personnes qui chuchotent à un endroit où le chuchotement n’est pas de mise car les miliciens sont à 100 mètres face à des manifestants censés hurler.

Le régime a adroitement varié les tonalités sur des images délibérément floues pour faire son collage sonore. Autre fait intéressant : les deux types qui chuchotent n’ont nullement commenté les slogans hostiles au régime, mais à l’instar des commentaires collés sur les vidéos de l’été 2009, ils ont expliqué ce qui n’est pas visible : un soi-disant affrontement alors que les automobiles circulent. Ces commentaires sont une autre forme d’invitation à la mobilisation.

Autrement dit hier soir, personne n’a crié « Mort à la République Islamique » dans une manifestation nocturne près du domicile de Karroubi, mais c’est ce que le régime veut faire croire pour rassurer les gens et les déplacer dans la rue car son dernier joker reste sa fausse révolution de couleur.

La valeur de ce collage n’est pas inférieure à de vrais slogans hostiles au régime car c’est le signe que le régime est vraiment en bout de course et prêt à tout. C’est un bon début, devant la poursuite du boycott du Mouvement Vert par les Iraniens, le régime devra finir par les inviter plus explicitement à crier Mort à la République Islamique !

Il y a un an, le régime avait mis en place le slogan « Mort à Khamenei » pour sacrifier un homme afin de sauver le système. Aujourd’hui, il pourrait être amené à sacrifier d’autres branches mortes, ou plus exactement des vieux dirigeants impopulaires, pour sauver l’arbre. Ça devient jouissif car le patron ripoux du régime, Rafsandjani (qui est aussi l’interlocuteur des Américains) est en tête de cette liste.

Dans ce contexte où le régime doit risquer le tout pour le tout, Washington qui veut ce régime islamiste comme allié est à nouveau devenu sourd aux bruits qui lui viennent des rues iraniennes : il a censuré le passage le plus hot des clips de la soirée pour se focaliser sur la promotion du Mouvement Vert et Karroubi qui est lui-même l’un de ceux qui pourraient sauter pour sauver le régime.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

IMG/flv/Qods_CNN.flv


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Il y a là clairement l’expression d’un mépris pour le peuple iranien, mais aussi le signe d’un malaise face à un échec que l’on sait inévitable. C’est pathétique car le peuple n’a pas même pas bougé. On vient d’avancer d’un pas [1].


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
| Mots Clefs | Réformateurs & faux dissidents : Le Mouvement Vert |
| Mots Clefs | Mollahs & co : Mir-Hossein Moussavi |

| Mots Clefs | Décideurs : OBAMA |
| Mots Clefs | Enjeux : Apaisement (pour une entente) |

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

[1Pour notre part, pour fêter ce pas en avant, nous avons débouché une bouteille de Bergerac 2005 qui s’est révélée excellente.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

© WWW.IRAN-RESIST.ORG