Accueil > Articles > Iran-nucléaire : La grosse chose des mollahs



Iran-nucléaire : La grosse chose des mollahs
24.06.2010

Deux jours après avoir annoncé qu’il interdisait l’accès aux installations nucléaires iraniennes à deux inspecteurs de l’AIEA, le chef du programme nucléaire iranien Salehi a annoncé que son équipe avait produit « plus de 17 kilos » d’uranium enrichi à 20% et qu’elle avait la capacité de produire 5 kilos par mois. Avec un bon sens de timing que l’on lui connaît, le régime laisse supposer des progrès qu’il souhaiterait garder secrets, une manière de provoquer une amplification de la crise pour faire capituler l’Occident.



Téhéran s’agite et annonce toujours des quantités supérieures d’uranium enrichi à des taux plus élevés car il a certitude que cela va inquiéter l’opinion publique internationale : tout le monde va se ruer sur Internet pour savoir si les quantités annoncées peuvent donner la capacité nucléaire militaire aux mollahs. Là, une belle surprise attend le chercheur d’un jour : un site américain avantageusement bien placé par Google affirme qu’il est possible de fabriquer des bombes nucléaires avec de l’uranium enrichi à 20% ! Il n’y a pas d’erreur ! Cela est vrai. On peut même fabriquer des bombes nucléaires avec de l’uranium enrichi à 6%, mais tout est une question de quantité.

Une bombe nucléaire est un cocon complexe où se déroulera une fission nucléaire. Pour que la fission ait lieu, il faut une masse critique de près de 50 kg d’uranium hautement enrichi (UHE) à plus de 90%. En dessous de cette quantité, on ne peut pas provoquer de réactions en chaîne.

Pour déclencher la fission, il y a deux méthodes : l’implosion ou le revolver, la plus légère, qui consiste à projeter une masse d’environ 30 kg d’UHE vers une cible de 20 kg d’UHE. Sur cette base, avec 60 kg d’UHE, la bombe d’Hiroshima qui utilisait la seconde méthode pesait 4500 kg.

Si l’on utilise de l’uranium enrichi à 20%, la masse critique passe à 750 kg ! Il faudrait en conséquence un canon capable de projeter une masse de 450 kg à très haute vitesse vers une cible de 300 kg. Le mécanisme interne (sans le canon) prendrait la taille d’une maison Phénix ! On pourrait atteindre un poids de 20 à 50 tonnes pour la bombe iranienne à base d’uranium à 20% !
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

PNG - 108.1 ko

Les quantités de masse critique nécessaires pour une bombe selon le taux d’enrichissement (source NRPA [1])


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
© WWW.IRAN-RESIST.ORG
N’en déplaise aux experts qui pour vendre des livres parlent d’une bombe iranienne à base d’uranium à 20%, il n’existe pas à ce jour un missile pour l’expédier vers sa cible ou un bombardier pour la transporter. Il faudrait un gros transporteur avec un emport supérieur comme l’A300 (ci-dessous) que Téhéran ne possède pas…
© WWW.IRAN-RESIST.ORG
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 456.8 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Mais avant d’en arriver-là, il faudrait que les mollahs maîtrisent la fission, le détonateur, les étages de puissance et la miniaturisation sans quoi même avec de l’uranium enrichi à 90%, ils pourraient rester abonnés à la bombe à 20 tonnes qui est plus susceptible d’exploser sur place qu’au-dessus de Tel-Aviv.

Il faut arrêter les fantasmes car nos mollahs sont bien loin de ces capacités : la centrale civile de Bouchehr est achevée à 99,6% et ils n’arrivent même pas à la mettre en marche. La seule chose qu’ils maîtrisent est l’art de la rumeur anxiogène, un moyen pour provoquer une crise majeure afin d’échapper à la guerre d’usure économique menée par Washington.


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Pour en savoir + :
- Iran : Une escalade toujours niée par les Six
- (30 NOVEMBRE 2009)

| Mots Clefs | Nucléaire : Politique Nucléaire des mollahs |
| Mots Clefs | Institutions : Diplomatie (selon les mollahs) |
| Mots Clefs | Institutions : Provocations |
| Mots Clefs | Nucléaire : Crise & Escalade |

[1en savoir plus sur les quantités nécessaires d’UHE pour une bombe
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

PDF - 243.8 ko
NRPA : HEU as Weapons Material.pdf

source : The Norwegian Radiation Protection Authority (NRPA)