Accueil > O.C.S (Organisation de Coopération de Shanghai)


Iran : On tourne en rond depuis 15 ans

Washington qui a besoin des mollahs pour affaiblir la Chine tente de forcer leur coopération en combinant des sanctions qui limitent leurs gains en devises et des promesses d’investissements à condition qu’ils acceptent. L’objectif anti-chinois de cette approche a contraint la Chine à réagir en s’opposant farouchement aux sanctions ou encore à braver les sanctions en investissant en Iran. Cette semaine, elle s’est montrée plus subtile en proposant sa participation financière au dernier projet d’investissement autorisé par les Américains pour noyauter leur tactique. Enfin presque...


31.03.2010

Iran-Russie : à surveiller de près !

Pour échapper aux sanctions qui les épuisent à petit feu, les mollahs ont choisi une stratégie d’amplification de la crise pour provoquer un état de guerre susceptible de faire reculer Washington. Face à cette logique jusqu’au-boutiste, Washington a opté pour un faux apaisement afin d’éviter une escalade, maintenir ses sanctions et les affaiblir à petit feu. Il espère de la sorte les contraindre à devenir ses alliés pour agiter ensemble les musulmans de l’Asie centrale et soustraire cette région à l’influence de la Chine. Alors que l’on parle beaucoup de cette dernière, la Russie, l’autre victime désignée de la même politique américaine, vient de donner la parole à Ahmadinejad dans VIP-PREMIER, le magazine économique destiné aux patrons russes pour évoquer longuement les projets inavouables de Washington pour cette région. L’affaire est peu banale car Moscou s’affiche comme un allié de Washington. Serions-nous à l’aube d’un renversement des alliances ?


18.02.2010

Iran : La Chine, un allié qui garde ses distances

À chaque fois que les mollahs se retrouvent en position d’être sanctionnés, ils repensent à une adhésion dans l’Organisation de Coopération de Shanghai pour bénéficier d’un soutien économique et militaire de la Chine et de la Russie réunies. Cette année encore la réponse des intéressés a été négative.


16.10.2009

IRAN : Where are my missiles ?

© IRAN-RESIST.ORG – August 14 2009 | For long time, Americans threatened to strike Iranian nuclear plants as military option In order to become able to face such threat, Tehran searched for long for acquiring a worthy anti-aircraft defence but it didn’t manage to get it. Because it lacks of such equipment, it is asking currently to the AEIA for a solution that could make such strike forbidden.


14.08.2009

Iran : Mais où sont passés mes missiles ?

Depuis longtemps, les Américains agitent la menace d’une frappe des installations nucléaires iraniennes sous le terme de l’option militaire. Pour y faire face, Téhéran a longtemps cherché à acquérir une DCA digne de ce nom sans jamais y parvenir. En l’absence de cet équipement, à présent, il demande à l’AIEA une résolution interdisant ce genre de frappe.


14.08.2009

Iran-Pakistan : La Russie rêve de l’Inde !

Les Russes seraient sur le point d’investir dans un gazoduc entre l’Iran et le Pakistan afin d’orienter le gaz iranien vers le marché chinois pour tuer dans l’œuf le projet Nabucco. Origine de la nouvelle : la Russie ! C’est en soi comique. Encore une fois, les médias ont commenté une déclaration russe sans déchiffrer ses sous-entendus très géopolitiques.


28.05.2009

Iran-Obama : Le ministre sera de retour de suite !

Le ministère iranien des affaires étrangères a annoncé hier le départ de son responsable Mottaki pour une « grande tournée africaine et latino-américaine » d’une durée indéterminée. Cette tournée impromptue est la dernière trouvaille des mollahs pour se rendre indisponibles pour la conférence sur l’Afghanistan, rendez-vous international où ils devaient croiser les Américains.


25.03.2009

Afghanistan : l’Iran, pris au piège à Moscou !

Il y a deux jours, les mollahs ont fait part de leur probable refus de se rendre à la conférence sur l’Afghanistan qui doit se tenir le 31 mars à La Haye. Ils ont cru avoir ainsi mis un terme aux espoirs des Américains qui avaient planifié un dialogue direct entre les deux pays à cette occasion. Leurs plans risquent d’échouer en raison d’un mauvais concours de circonstances dû à une ambiance électrique.


21.03.2009

Iran : Réactions américaine et russe après le rapport de l’AIEA

Le représentant permanent de l’Iran auprès de l’Agence internationale de l’Energie atomique (AIEA), Ali Asghar Soltanieh, a estimé hier que le dernier rapport d’El Baradai ne comportait « rien de nouveau ». Ce n’est pourtant pas le cas : le rapport évoque pour la première fois l’existence d’une quantité d’Uranium faiblement enrichi (UFE) idéale pour une bombe, et El Baradai parle de son intime conviction que Téhéran cherche à acquérir la technologie permettant d’accéder à l’arme atomique. L’indifférence feinte de Téhéran est un signe de très grand malaise face à une situation inédite.


21.02.2009

Poutine a eu sa petite frayeur iranienne !

En marge de la réunion du Conseil des chefs de gouvernement des pays membres de l’Organisation de Coopération de Shanghai, le 1er ministre russe Vladimir Poutine a rencontré le seul représentant iranien présent (un adjoint de ministre) pour lui faire part de l’intérêt qu’il porte à l’avenir de la coopération entre leurs pays. Généralement, les chefs de gouvernements n’adressent pas la parole à des subalternes, mais dans ce cas il y avait urgence !


01.11.2008

Iran : Le rendez-vous raté de Pékin

Mahmoud Ahmadinejad n’avait pas été invité à Pékin pour l’ouverture de JO. Les Chinois se sont rattrapés en l’invitant aux cérémonies d’ouverture des jeux Paralympiques. Avant les cérémonies, Ahmadinejad a été reçu par le président chinois Hu Jintao que les mollahs courtisent avec véhémence pour obtenir sa protection dans la crise nucléaire.


07.09.2008

Géorgie : L’Iran explique ses propos pro-russes

Au début des évènements tragiques qui se sont déroulés en Géorgie, le régime des mollahs avait assuré ce pays de son soutien moral et diplomatique. Mais quelques jours plus tard, Ahmadinejad et le ministère iranien des affaires étrangères se sont lancés dans une inexplicable défense des russes ou du droit des Ossètes à l’indépendance. Critiqué pour cette attitude, Téhéran a invoqué le droit à une indépendance diplomatique.


03.09.2008

OCS : Moscou et Pékin font patienter Téhéran !

Le sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai a débuté hier en présence du président russe Dmitri Medvedev et de son homologue chinois, Hu Jintao. Téhéran, qui désire adhérer à cette OTAN asiatique pour bénéficier de son parapluie de protection militaro-économique, avait laissé entendre qu’il pourrait accorder des contrats gaziers très avantageux à ces deux puissants membres.


28.08.2008

Iran : Le CEPP, un contrat pour séduire la Chine et la Russie

Le mollah Ghanimi-Fard, directeur des investissements de la Compagnie nationale du pétrole iranien (NIOC), a laissé entendre que l’Iran pourrait accorder des contrats de partage de production pour exploiter son pétrole dans la mer Caspienne (à condition que le Parlement l’accepte)... Qu’est-ce qu’un contrat de partage de production ? A qui s’adresse ce message et quel est sa signification ?


26.08.2008

Iran : L’OCS veut tester les mollahs

Il y a peu, la Russie rejetait la demande iranienne d’adhésion à l’Organisation de coopération de Shanghai et ce afin de punir les mollahs pour leur flirt avec Washington. Pour amadouer Moscou et profiter de la protection de ce pacte militaire, Téhéran a fait quelques gestes commerciaux vis-à-vis de Moscou et renouvelé sa demande. La réponse de l’OCS est plutôt mitigée.


31.07.2008

Iran : La grosse colère de Moscou

Téhéran cherche à renouer le dialogue avec Washington et cela déplaît très fortement à Moscou. Tout a basculé le 23 juillet après un discours d’Ahmadinejad invitant Washington à se montrer plus souple avec l’Iran. Moscou a alors bloqué les travaux d’achèvement de Bouchehr. Il vient d’imposer deux autres punitions aux mollahs suite aux propos d’Aghazadeh, un autre représentant du régime des mollahs.


26.07.2008

L’Iran demande la protection stratégique de la Chine

L’économie iranienne plonge et les compagnies européennes, sous la pression des sanctions bancaires américaines, désertent ce pays. Les mollahs cherchent à intéresser des investisseurs asiatiques. Une délégation ministérielle iranienne était ces derniers jours à Shanghai pour un « séminaire sur les possibilités commerciales et l’investissement en Iran ».


11.05.2008

Iran Turkménistan : Contrat gazier sur fond de marchandage géopolitique

Le Turkménistan, ex-république soviétique d’Asie centrale, qui depuis fin décembre 2007 avait interrompu ses livraisons de gaz vers l’Iran, vient brusquement d’annoncer la reprise de ces livraisons. | Décodages |


28.04.2008

RIA Novosti : Piotr Gontcharov | L’Iran se lance à l’assaut de l’OCS

Téhéran a apparemment décidé de se lancer à l’assaut de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS). Il faut reconnaitre que certaines circonstances l’obligent à le faire.


28.03.2008

OCS : L’Iran continue de courtiser les membres pour appuyer sa candidature

L’Iran veut entrer dans l’Organisation de Coopération de Shanghaï, alors que les deux parrains sino-russe de cette organisation n’y tiennent pas. Pour appuyer leur candidature les mollahs ont entrepris des opérations de séduction auprès des autres membres de cette organisation. Après le Kirghizistan et l’Ouzbékistan, voici venu le tour du Turkménistan.


27.03.2008

L’Iran cherche à trouver des alliés au sein de l’OCS

La république islamique d’Iran souhaite devenir un membre de plein droit de l’Organisation de Coopération de Shanghai (OCS : Chine, Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbékistan, Russie, Tadjikistan). Les mollahs souhaitent se placer sous le parapluie de protection économico-militaire sino-russe. Parmi les pays membres, ils ont le soutien du Tadjikistan, ce qui est insuffisant. Téhéran cherche à y remédier.


26.03.2008

Iran nucléaire : Les leçons de Shanghaï

Comme nous l’avions prévu dans l’article qui traitait de l’annulation de la visite de Larijani en Europe, il y avait un lien de cause à effet entre cette annulation annoncée le 14 juin et le voyage de Ahmadinejad à Shanghai le 15 juin [1]. Nous avions effectivement vu juste : le régime des mollahs voulait se concerter avec ses alliés du moment : la Chine et la Russie.


18.06.2006

Le Figaro : Pékin pousse l’Iran au compromis

Jean-Jacques Mével | 17 juin 2006 | Rubrique International
- Le numéro un chinois Hu Jintao n’a pas cédé à l’offensive de charme iranienne.


17.06.2006

A quel moment la Chine lâchera l'Iran pour s'éviter un désastre ?

A Shanghaï, Vladimir Poutine a réaffirmé le droit de l’Iran à utiliser le nucléaire. Le président russe a par ailleurs estimé que Téhéran avait réagi favorablement à l’offre présentée par les P5+1. Les mollahs ont cru déceler dans ces déclarations le signal (qu’ils attendaient) d’un appui inconditionnel de la Russie à la rectitude des positions iraniennes.


16.06.2006

Iran : Gare au Gorille (Russe)!

Le régime des mollahs navigue à vue dans les eaux troubles des compromis et des attentes. On dirait la scène d’arrivée de l’embarcation qui doit se rendre sur une île inconnue, ne figurant sur aucune carte, pour y cueillir King Kong dans la production hollywoodienne du même nom. Il fait nuit, le golfe est rocailleux et l’embarcation peut sombrer à tous moments mais l’appât du gain et l’envie de la renommée donnent du courage aux aventuriers.


13.06.2006

Iran : La Russie et la Chine ont peut-être trouvé la solution

Le 16 mai, la question de l’adhésion de l’Iran à l’Organisation de Coopération de Shanghai (OCS) n’était pas à l’ordre du jour et les déclarations allaient bon train pour expliquer que l’OCS n’était pas destinée à s’agrandir infiniment. Et ce n’était pas la première fois que l’OCS fermait la porte au nez des mollahs.


28.05.2006

La Chine ne ménage pas l'Iran

La question de l’adhésion de l’Iran à l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) n’est pas à l’ordre du jour, a déclaré lundi aux journalistes le ministre des Affaires étrangères du Tadjikistan, Talbak Nazarov, au terme d’une rencontre avec ses collègues des pays membres de l’organisation.


16.05.2006

Voici pourquoi les Indiens et les Chinois lâcheront aussi les mollahs !

Echaudés par la perspective des Représailles économiques du régime islamique, les Indiens se tournent vers les gisements gaziers russes.


31.10.2005

Des radars américains sur les eaux azerbaïdjanaises

A l’occasion de la conférence de presse de clôture de la 18ème session sur l’élaboration d’une Convention de la mer Caspienne, réunissant l’Iran, la Russie, le Turkménistan, le Kazakhstan et l’Azerbaïdjan, le représentant iranien, Mohsen Baharvandi, a affirmé que l’Iran n’était pas « concernée » par la mise en place, sur les eaux azerbaïdjanaises de la Caspienne, de radars financés par Washington.


09.10.2005

Axe Téhéran-Moscou-Pékin

Un axe Téhéran-Moscou-Pékin se dessine afin de contrer la menace des sanctions du Conseil de Sécurité en cas d’un échec des négociations entre l’UE et la République Islamique


12.07.2005



[Retour à l'index des mots-clés]