Accueil > Shirin Ebadi
0 | 50

Iran : Les mauvaises informations (sur Stuxnet, Sakineh, Derakhshan et Total)

Depuis des mois, le régime a perdu le contrôle sur ses jeunes miliciens. Ces derniers avaient notamment refusé de participer à la répression du soulèvement populaire de l’été 2009. A présent, le Bazar, allié historique du clergé et du régime, est en grève et n’abandonne pas malgré les intimidations et les menaces. Le régime des mollahs est en difficulté. Les Américains qui ont besoin d’une entente avec ce régime islamiste pour embrigader les musulmans dans le sens de leurs intérêts et les Européens pour qui la chute du régime est synonyme de l’annulation de leurs contrats ne parlent pas de ces difficultés afin que l’opposition ne puisse bénéficier du soutien de l’opinion occidentale. Pour leur grand malheur, notre site évoque la réalité et les attentes du peuple iranien, c’est pourquoi les Etats et les médias occidentaux (parfois en combinaison avec les mollahs) mettent en avant d’autres nouvelles pour accaparer les attentions et les détourner des réalités. Nous avons décidé de faire une liste de ces « mauvaises » informations dont il faut se méfier. C’est là une occasion pour rappeler les noms des lobbyistes non déclarés du régime des mollahs qui sont parfois financés par Washington !


02.10.2010

Iran : Shirin Ebadi sur de mauvaises pistes

Au cours des dernières années, Shirin Ebadi a fait de nombreuses apparitions dans les médias français ou occidentaux. Elle n’a non seulement jamais évoqué les sévices de dizaines de loi de la charia imposées au peuple iranien, mais au contraire, alors que le peuple espérait qu’elle les dénonce, elle a invariablement parlé des progrès apportés par les mollahs en matières des droits de l’homme. Cette semaine, elle a changé de discours et demande aux Occidentaux de se focaliser sur la condamnation de la lapidation. Ce discours n’est en fait pas aussi formidable qu’il n’y paraît. | Décodages |


22.09.2010

IRAN : BEHIND THE SCENES OF THE BOTH GREEN MOVEMENTS !

© IRAN-RESIST.ORG – March 19, 2010 | Two days ago, something amazing happened in Tehran : thousands of people went down to the streets in order to celebrate a ritual that is forbidden by the regime. They danced, they sang together what is forbidden and above all they refused to be instrumented by Mussavi’s Green Movement, this false internal opposition whose leaders sit in the leader decision-maker body of the country. The retraction was so important that the regime needed to change the colour balance of this night’s videos in order to make them green. However, the mullahs are not the only ones to colour anything in green : the Europeans and the Americans have just dedicated entire pages of their press to the Green Movement via long interviews which were made with Shirin Ebadi and Sazgara who claim to be the exiled leaders of the green opposition. | Decoding |


12.05.2010

Iran - CDH : Les dessous du retrait de la candidature des mollahs

La république islamique d’Iran qui en février dernier avait postulé pour siéger au Conseil des droits de l’homme de l’ONU a retiré sa candidature avant le vote attendu pour le mois de juin 2010 alors qu’il avait théoriquement toutes ses chances d’y accéder avec le soutien des Non Alignés. | Décodages |


26.04.2010

Iran : Shirin Ebadi et le système judiciaire des Mollahs

Le principal pilier des états islamistes, comme l’Iran ou le Pakistan, est la Charia, c’est-à-dire le droit islamique découlant directement du Coran et des enseignements du Prophète Mohammed. Sans la Charia, le qualificatif d’islamique deviendrait superflu. Les révolutionnaires de 1979 qui ont porté Khomeiny au pouvoir ne cherchaient pas autre chose que l’application de cette même Charia. Selon leur propagande, elle aurait en très peu temps transformé l’Iran en un paradis terrestre. La suppression de la loi coranique du droit iranien ne serait donc autre chose que la négation de cette même révolution islamique que certains prétendent vouloir réformer sans renier ses principes.

par Babak Khandani


03.04.2010

Iran : Dans les coulisses des 2 Mouvements Verts

Il y a deux jours, il s’est passé quelque chose d’énorme en Iran : des milliers de gens sont descendus dans la rue pour célébrer un rituel interdit par le régime. Ils ont dansé et chanté ensemble ce qui est interdit et surtout ils ont refusé de se laisser instrumentaliser par le Mouvement Vert de Moussavi, la fausse opposition interne dont les leaders siègent dans la plus haute instance décisionnaire du pays. Le désaveu a été si puissant que le régime a dû modifier la balance des couleurs des vidéos de la soirée pour les verdir. Mais il n’y a pas que les mollahs pour tout peindre en vert : les Européens et les Américains viennent de consacrer des pages entières de leur presse au Mouvement Vert au travers des longues interviews accordées à Shirin Ebadi et Sazgara qui se posent en chefs en exil de l’opposition verte. | Décodages |


19.03.2010

Iran : Ebadi a oublié de parler de l’essentiel

Shirin Ebadi, lauréate du prix Nobel de la paix 2003, qui est vue comme une bonne personne en Occident, est jugée par les Iraniens comme une lobbyiste du régime des mollahs. Au moment où le régime fait face à de graves problèmes économiques, elle a pris sa plume pour engager les grandes puissances à « adopter des sanctions diplomatiques mineures contre les mollahs pour éviter de nouvelles sanctions économiques », un comportement qui lui vaut en Iran le surnom de l’ayatollah Ebadi.


15.02.2010

Iran : Ebadi rewards a defender of the sharia

At the moment that Obama received his Nobel Peace Prize in Oslo, the former recipient of the prize, Shirin Ebadi, attributed her Human Rights Defender of the Year Prize to Ayatollah Montazeri. Montazeri was one of Khomeini’s first lieutenants and a partisan of an Islamic state based on the Sharia. This political choice was completely occulted by the Western press. | Deciphering |


13.12.2009

Iran : Ebadi récompense un défenseur de la Charia

A l’heure où l’on parle de Nobel d’Obama, l’organisme présidé par Shirin Ebadi a attribué son prix de défenseur des droits de l’homme à l’Ayatollah Montazeri, premier lieutenant de Khomeiny, partisan d’un état islamique basé sur la charia. Ce choix très politisé a été totalement occulté en Occident. | Décodages |


12.12.2009

Iran : Shishi’s misfortune

The Western media is crying a river for Shirin Ebadi : The Mullahs confiscated her Nobel Peace Prize medal and diploma and maybe even the just below one million Euro grant that accompanied her Nobelization. At the time when the regime continues to apply the most barbaric laws in Iran, the one who should be denouncing them is crying for her assets !


29.11.2009

Iran : Les malheurs de Shishi

L’ensemble de la presse occidentale pleure pour Shirin Ebadi : les mollahs ont confisqué sa médaille et son diplôme du Prix Nobel, mais aussi ses soussous ! Alors que l’on continue à appliquer des lois les plus barbares en Iran, celle qui doit les dénoncer pleure pour sa poche !


28.11.2009

Iran-Obama : Ayatollah Shirin Ebadi’s famous last words ?

The 2003 Nobel Peace Prize Laureate, Shirin Ebadi, has been nicknamed Ayatollah Ebadi by Iranians for her speech is always in line with Tehran’s policies : Iran’s right to uranium enrichment, support of Hamas, demands to put an end to sanctions linked to the nuclear issue, etc. Her latest announcements do not derogate from this trend : At the moment that Tehran is forced despite its wishes into a dialogue with Obama, Ayatollah Shirin Ebadi has asked the American President from abstaining from a dialogue with the Mullahs in denunciation of the violations of human rights in Iran.


15.10.2009

Iran-Obama : Shirin Ebadi regrettera ses paroles

La lauréate du Nobel de la Paix en 2003, Shirin Ebadi, a été surnommée l’Ayatollah Ebadi par les Iraniens car ses propos sont toujours allés dans le sens des attentes de Téhéran : la reconnaissance du droit à l’enrichissement, soutien au Hamas, exigence de la fin des sanctions dans le dossier nucléaire… Sa dernière prise de position ne déroge pas à la règle : au moment où Téhéran est contraint contre son gré de parler à Obama, l’Ayatollah Shirin Ebadi a interdit à Obama d’adresser la parole aux mollahs qui violent les droits de l’homme.


15.10.2009

Iran : The terrible Ban-Ki Moon’s congratilations

© IRAN-RESIST.ORG – August 13 2009 | The General Secretary of United Nations, Ban Ki-Moon, congratulated officially the Iranian President Mahmud Ahmadinejad for his June reelection : from now on the latter is officially the Iranian interlocutor of the Security Council.


13.08.2009

Iran : Les terribles félicitations de Ban Ki-moon

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a félicité officiellement le président iranien Mahmoud Ahmadinejad pour sa réélection en juin : ce dernier est désormais officiellement l’interlocuteur iranien du Conseil de Sécurité.


13.08.2009

IRAN : 25 JULY, A PARTICULAR DAY

© IRAN-RESIST.ORG | Today, Saturday 25 July, will take place the world action day to support Iranian people. It’s an excellent initiative but it is introduced under the green banner of islam, with a green logo and it is launched by persons and organizations that are much linked to the regime right after the 17 July, the black day for the mullahs’ regime which then noticed the death of the green movement. Such initiative of world solidarity will be one of the last attempts to revive a movement on which the regime relies to strengthen its bases. Thus this 25 July won’t be a day for the Iranians who are hostile to the regime but a day for their enemies.


26.07.2009

Iran : 13 vidéos inédites d’une révolution censurée

Les médias occidentaux ne cessent d’évoquer le nom de Moussavi comme étant le chef du mouvement qui a pris possession de la rue dans toutes les villes de l’Iran. Les mouvements politiques français appellent à soutenir Moussavi contre la milice Bassidj alors que Moussavi a été l’un des premiers membres dirigeants de cette milice. Cette focalisation sur Moussavi désole et excède les Iraniens : nous avons donc décidé de vous faire part des derniers témoignages venus d’Iran et aussi de diffuser toutes les vidéos disponibles pour montrer que personne dans les présentes manifestations ne scande plus le nom de Moussavi. Lisez, regardez, écoutez, imprimez et changez d’attitude car votre indifférence tue.


22.06.2009

Iran : Multiplication des appels à voter utile

Dans les colonnes du Monde [1], Shirin Ebadi, lauréate du Prix Nobel de la paix, a enfin pris la peine de commenter les chiffres des exécutions de l’année 2007 ! L’enthousiasme n’est pas de mise, car elle est comme d’autres Iraniens que nous qualifions de faux opposants dans une campagne plus ou moins explicite pour appeler à voter utile contre « une répression accrue contre des libertés ! » [2]


28.05.2009

Iran : Delara Darabi, exploitée même dans l’au-delà

Tout ce qui se passe en Iran est politique du moment qu’il est médiatisé : c’est le cas avec l’arrestation de Roxana Saberi ou la pendaison de Delara Darabi. Dans l’article que nous avons consacré à cette pendaison, nous étions loin d’imaginer que le régime voulait utiliser cette exécution pour animer une campagne présidentielle morose et sans surprise. L’info nous arrive via Delphine Minoui, l’attachée de presse du régime des mollahs !


05.05.2009

Iran : Delara ou la pendaison d’une « mineure en instance d’exécution »

Tous les Iraniens ont été touchés par la nouvelle de l’exécution de Delara Darabi, une jeune femme qui avait commis un meurtre alors qu’elle était mineure. Son cas présente un intérêt particulier car tout au long de ces 5 années, le régime n’a cessé de manipuler les médias et les activistes occidentaux contre la peine de mort pour bâtir des fausses carrières de défenseurs des droits de l’homme à des personnes liées au régime.


03.05.2009

Iran : La double mystification de Shirin Ebadi

Bientôt auront lieu en Iran les élections présidentielles. Les Iraniens vont boycotter massivement ces élections comme les précédentes. C’est un désaveu que le régime veut dissimuler. Pour cela, il compte sur le concours de ses lobbyistes qui ont accès aux médias occidentaux. L’un d’eux est Shirin Ebadi. Elle a signé dans le journal Le Monde un article sur la démocratie en Iran [3].


30.04.2009

IRAN : SABERI-EBADI-GHOBADI AFFAIR

© IRAN-RESIST.ORG – April 23 2009 | The tensions with the United States considered, at the end of January 2009, Tehran took it out on Roxana Saberi, an Iranian who set up in the United States but who works in Iran.It hoped for a strong-armed intervention from the Obama administration so to protest against the interference into the American affairs and avoid any future dialogue with the Americans. In the absence of such intervention, Tehran gets ready to free this hostage who became useless or even inconvenient. This release will be however a new spectacle with the participation of Shirin Ebadi and Bahman Ghobadi, two media faces of the mullahs’ regime.
Decodings of how and why |


23.04.2009

Iran : Affaire Saberi – Ebadi – Ghobadi

Sur un fond de tension avec les Etats-Unis, fin janvier 2009, Téhéran s’en était pris à Roxana Saberi, une Iranienne établie aux Etats-Unis mais travaillant en Iran. Il espérait une intervention musclée de l’administration Obama afin de crier à l’ingérence dans les affaires iraniennes pour bouder tout futur dialogue avec les Américains. En l’absence d’une telle intervention, Téhéran s’apprête à faire libérer cet otage devenu inutile voire encombrant. Cette libération sera néanmoins un nouveau spectacle avec la participation de Shirin Ebadi et Bahman Ghobadi, deux figures médiatiques du régime des mollahs.
| Décodages du comment et du pourquoi.


23.04.2009

Iran : En fait, Ebadi propose la fin des sanctions contre les mollahs

Nous ne cessons de dénoncer Shirin Ebadi. Elle vient de nous donner raison une fois de plus : dans son dernier entretien accordé à la presse canadienne, elle demande aux Etats-Unis de restituer aux mollahs les fonds iraniens gelés après 1979 avant de venir pour s’asseoir avec les mollahs et négocier sans aucune condition préalable. La demande contient toutes les exigences formulées ces derniers temps par le régime des mollahs !


20.04.2009

Iran : Ebadi vient à Paris pour les soldes d’Orsay !

Shirin Ebadi est actuellement à Paris pour participer à un conseil d’administration de l’Institut des Nations unies pour la formation et la recherche (Unitar). Elle a été accueillie à l’aéroport par Chahla Chafiq, le relais parisien des fausses féministes iraniennes, et par Ahmad Salamatian, un soi-disant exilé qui aurait coupé avec les mollahs ! Ces deux guides l’ont conduit au Quai d’Orsay où elle a aussi été reçue et saluée par Bernard Kouchner. Quels jolis spectacles !


01.02.2009

Iran : Un publi-reportage de Shirin Ebadi dans le Monde

Le Monde a accordé une tribune à Shirin Ebadi, lauréate iranienne du Prix Nobel de la Paix. C’est un portrait en creux d’une femme sans compassion qui ne cite pas une seule fois les cas de lapidations qui ont glacé le sang des internautes français cette semaine.


17.01.2009

Iran : L’Ebadi Show a fait 18 morts

Alors que le régime continue à exécuter des Iraniens pour des motifs aussi révoltants que l’adultère ou la mécréance, le monde entier a les yeux figés sur le calvaire de Shirin Ebadi, un spectacle médiatique produit par le régime des mollahs pour dévier les efforts en faveur du respect des droits de l’homme.


02.01.2009

Iran : Ebadi s’en remet au système judiciaire du régime

Dans notre dernière analyse consacrée à la fausse opposante Shirin Ebadi, nous avions affirmé qu’elle allait suivre un scénario préconçu pour s’en remettre au système judiciaire du régime qu’elle est censé dénoncer. Cette prévision se réalise : elle a annoncé sa décision d’écrire à l’ayatollah Shahroudi, le chef du système judicaire du régime des mollahs, pour dénoncer la « fermeture illégale » de son association comme « une violation de la loi », notamment des « articles 26 et 27 de la constitution de la république islamique ! »


27.12.2008

Iran : Ebadi invite Obama à rencontrer Ahmadinejad !

Après notre article sur la fermeture bidon du Centre des droits de l’homme de Shirin Ebadi, le régime a mis au boulot ses journalistes lobbyistes pour défendre cette dame et surtout embrouiller les lecteurs curieux. La palme revient à Delphine Minoui, la même qui défend les soi-disant modérés comme Rafsandjani. Nous avons décidé de passer en revue ses arguments et ceux de ses autres confrères.


23.12.2008

Iran : Un après-midi de chien pour l’AFP et Shirin Ebadi

Selon une dépêche de l’AFP qui cite Narguess Mohammadi, la plus proche collaboratrice de Shirin Ebadi, « les forces de l’ordre iraniennes sont intervenues dimanche après-midi à Téhéran pour fermer les bureaux du Cercle des défenseurs des droits de l’Homme, cercle dirigé par Shirin Ebadi qui prévoyait d’organiser cet après-midi une cérémonie pour marquer le 60ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme ».


22.12.2008

Iran : Shirin Ebadi au Musée des femmes !

Nasrine Sotoudeh, une autre figure de prou des fausses féministes de la campagne 1 million de signatures, adepte du féminisme islamique, est à l’honneur dans les médias. Selon l’AFP, elle a été empêchée mercredi par les autorités de se rendre en Italie pour y recevoir un prix que lui a décerné une ONG italienne. Cette version omet quelques détails plutôt intéressants.


11.12.2008

Iran : Shirin Ebadi dénonce toujours en retard

Le Cercle iranien des défenseurs des droits de l’homme (présidé par Shirin Ebadi) a dénoncé la pendaison de quatre condamnés mineurs [4] au moment des faits, entre le 21 juin et le 21 septembre !


11.11.2008

Iran : Opération sauvetage de Shirin Ebadi par l’AFP ?

Dans un récent article, nous avons remis en cause l’intégrité des textes produits par l’antenne iranienne de l’AFP en évoquant sa complicité pour diffuser des nouvelles propres à travestir la condition féminine en Iran et ce afin de préserver intacte l’image des faux opposants du régime comme Shirin Ebadi. Dès le lendemain, l’antenne iranienne de l’AFP a essayé d’y remédier par un nouveau mensonge !


07.11.2008

Iran : Victory ! Polygamy won’t be eased !

If we believe Delphine Minoui, the mullahs regime press-core, the Iranian Islamic feminists, lead by Shirin Ebadi, would have managed to cause the fail of a new law adoption that would ease polygamy. Victory ! Polygamy won’t be eased and it will stay as it is.


14.09.2008

Iran : Victoire ! La polygamie ne sera pas facilitée !

Si l’on en croit Delphine Minoui, l’attachée de presse du régime des mollahs, les féministes islamiques iraniennes menées par Shirin Ebadi auraient réussi à faire échouer l’adoption d’une loi qui facilitait la polygamie. Victoire ! La polygamie ne sera pas facilitée et restera telle qu’elle est.


04.09.2008

Iran : Ebadi considère que la conversion est une insulte !

Shirin Ebadi, alibi droits de l’hommiste du régime des mollahs, a encore dérapé. Le régime avait fait circuler les rumeurs de la conversion de sa fille au Bahaïsme (religion interdit en Iran depuis Khomeiny.), elle vient de porter plainte pour diffamation et insultes !


19.08.2008

Iran : Shirin Ebadi, le service minimum

Critiquée par certains sites indépendants comme le nôtre ou des opposants exilés, Shirin Ebadi a tardivement réagi après la pendaison collective qui a eu lieu à Téhéran le dimanche 27 juillet.


29.07.2008

Iran : 9 lapidations et deux avocates !

Les médias occidentaux ont annoncé hier la nouvelle bien triste de 9 cas de lapidation imminente en Iran. Ce sujet très grave retient toute l’attention des français et nous avons reçu un très grand nombre de visites. Cela tombe bien car dans quelques jours, le régime s’apprête à amputer les 4 doigts de la main droite de trois voleurs. Cependant ces cas de lapidation répertoriés depuis janvier 2008 par Amnesty sont utilisés pour promouvoir la carrière politique de deux fausses opposantes iraniennes : Shadi Sadr et Shirin Ebadi.


22.07.2008

Iran : Le rapport de Shirin Ebadi

Le Cercle des défenseurs des droits de l’Homme, dirigé Shirin Ebadi, a publié un rapport pour critiquer l’aggravation de la situation des droits de l’Homme durant la dernière année iranienne (21 mars 2007 à 21 mars 2008).


19.05.2008

Iran : Le Canada et le cas de Shirin Ebadi

Le ministre canadien des Affaires étrangères Maxime Bernier a félicité Téhéran pour l’ouverture d’une enquête visant à identifier les auteurs de menaces de mort contre Shirin Ebadi. Drôle d’affaire, puisque Shirin Ebadi a une relation très particulière avec l’Etat Canadien. Explications.


19.04.2008

Iran : Vice champion du monde des exécutions

Selon le rapport annuel d’Amnesty International, au moins 1252 personnes ont été exécutées dans 24 pays dont 470 en Chine et 317 en Iran. Ainsi le régime des mollahs a le triste privilège de totaliser 25,3% des exécutions au monde.


18.04.2008

Iran : Exécution d’un ex-détenu mineur

Un ex-condamné mineur a été pendu ce matin dans la ville d’Ispahan.

(source : le quotidien Etemad)


28.02.2008

Iran : Du pain, des jeux et des mensonges

La Cour suprême du régime des mollahs a ordonné la tenue d’une nouvelle enquête sur la mort violente de la photojournaliste montréalaise d’origine iranienne Zahra Kazemi. Le même jour, le système judiciaire des mollahs a innocenté Hossein Moussavian, un soi-disant modéré, victime d’une soi-disant fausse accusation d’espionnage. Les deux affaires auront pour objectif d’occuper les médias internationaux pour simuler des tensions démocratiques en Iran. | Décodages |


28.11.2007

Iran : Shirin Ebadi a encore oublié de parler des femmes !</HTML>

Alors que nous remettons en cause régulièrement le bilan de Shirin Ebadi, cette dernière a encore pris la parole pour dénoncer les violations des droits de l’homme, mais non pas en dénonçant la peine de mort ou la pédophilie dépénalisée, mais pour faire de la publicité pour des faux opposants qui critiquent uniquement Ahmadinejad et épargnent le reste du régime des mollahs.


27.11.2007

Iran : Grosse journée médiatique pour Shirin Ebadi

Shirin Ebadi qui avait reçu un prix Nobel pour dénoncer les violations des droits des femmes et des enfants par les mollahs ne parle jamais de ces sujets mais elle sillonne le monde pour tenir des discours islamiques, mais politiquement corrects. Elle est également l’ambassadrice des soi-disant modérés du régime des mollahs. Ainsi après avoir toujours fait sien le principal slogan des mollahs, « l’énergie nucléaire est notre droit », elle a été chargée de le compléter par « la paix est mon droit », allusion à l’hostilité des iraniens à la guerre contre leur pays. | Décodages |


20.11.2007

Iran : Décodages des discours de Shirin Ebadi à propos des sanctions

Shirin Ebadi était l’invitée du 1er Forum de l’économie responsable qui s’est tenu à Lille les 23, 24 et 25 octobre 2007. D’après les médias français, son discours avait été longuement applaudi. Cependant aucun de ces mêmes médias n’a révélé ce contenu qui avait enthousiasmé le public, au lieu de cela, le Figaro et Marianne ont interviewé Ebadi qui a dit son hostilité aux sanctions économiques. Ces interviews contenaient le même message que le discours longuement applaudi hormis un élément. | Révélation et décodages |


06.11.2007

Iran : Des étudiants torturés, la nouvelle farce du régime

Trois étudiants iraniens, détenus pour avoir publié des articles jugés anti-islamiques par les autorités, ont été torturés pour produire des aveux, a déclaré lundi la mère de l’un d’eux lors d’une conférence de presse organisée par l’avocate et Prix Nobel de la Paix Shirin Ebadi.


21.08.2007

Iran : Les pendaisons en série condamnées partout sauf en Iran

Quatre iraniens ont été pendu ces deux derniers jours en Iran. Trois hommes ont été pendus lundi dans la région Sistan et Boalouchistan et un autre a été pendu en public dans ville de Gonbad-Kavouss dans la région de Golestan dans le nord de l’Iran.


08.08.2007

Iran : Le come-back de Shirin Ebadi

Nous avions annoncé le come-back médiatique de Shirin Ebadi et voilà que c’est fait. Ce come-back avait été initié par la réouverture du dossier du meurtre de Zahra Kazemi : une réouverture bidon puisque Ebadi continue de refuser un témoignage clé. La réouverture avait pour fonction de refaire parler de cet alibi humanitaire du régime des mollahs. Ebadi sert également à faire de la promo aux faux opposants internes.


15.07.2007

Iran : Nouvelle mascarade judiciaire pour relancer la carrière d’Ebadi

La Cour suprême du régime des mollahs, celle-là même qui a confirmé la sentence de lapidation d’un homme en juin dernier s’apprête à rendre publique sa décision une semaine après avoir terminé l’examen du dossier du meurtre de Zahra Kazemi tuée dans une prison du régime des mollahs en 2003. C’est l’avocate Shirin Ebadi, une ancienne lauréate du Prix Nobel de la paix, qui représente la famille de Zahra Kazemi. Elle avait demandé un nouvel examen du dossier pour irrégularités. | Décodages de cette version officielle


11.07.2007



0 | 50 [Retour à l'index des mots-clés]