Accueil > Ingérence des mollahs en Irak
0 | 50 | 100 | 150 | 200

Iran : Avec Hakim, les mollahs perdent leur dernier allié en Irak

Le plus important allié irakien des mollahs, Abdel-Aziz Hakim (ci-dessous) a rendu l’âme à Téhéran d’un cancer du poumon. Sa disparition affaiblit le rôle des mollahs dans ce pays et donc dans la région.


28.08.2009

Iran-G8 : Sortie ratée pour Washington qui aggrave la crise

Hier à l’annonce de la décision de G8 de donner deux mois de délais aux négociations, les mollahs faisaient valoir leur Niet ! Cette réponse a résulté des manœuvres ratées des Etats-Unis avant le G8.


13.07.2009

Iran : Méthode américaine pour dépasser le refus des mollahs

Le diplomate Christopher Hill désigné par Obama comme nouvel ambassadeur à Bagdad a expliqué à la commission des Affaires étrangères du Sénat que « le vrai problème dans la région pour l’Irak restait son voisin, l’Iran » qui se « mêle des affaires internes » de ce pays. Selon Hill, dans l’intérêt de l’Irak, il serait donc « nécessaire de dialoguer avec les diplomates iraniens ». Bien plus qu’une nécessité pour l’Irak, il s’agit en fait de justifier la poursuite d’un dialogue qui ne rencontre aucun succès auprès des mollahs.


26.03.2009

Irak-EU : Pourquoi l’info tardive sur le drone iranien abattu ?

Des avions de chasse américains ont abattu fin février un drone iranien dans l’espace aérien irakien, a indiqué lundi à l’AFP un porte-parole de l’armée américaine. Que faisait ce drone dans le ciel irakien et pourquoi Washington a-t-il mis un mois avant d’en parler ?


17.03.2009

Iran : Le régime propose un petit geste symbolique à Obama

Au début de la semaine, au moment du 30e anniversaire de la révolution islamique, Washington s’est montré très conciliant avec les mollahs en insistant sur la nécessité d’une entente. Téhéran en a conclu à une faiblesse et il est reparti dans un enchaînement d’exigences en échange de son accord. Sans réponse de Washington, il a opté pour une exigence plus modeste, mais néanmoins très symbolique.


14.02.2009

Selon le Pentagone, l’Iran continue son ingérence en Irak

Selon un rapport portant sur la période qui va de septembre à décembre 2008, le régime des mollahs continue « d’exercer une influence néfaste en Irak en y soutenant des groupes armés », et il cherchera « à peser sur la politique intérieure du pays à l’occasion des élections irakiennes » .


15.01.2009

Irak : Les mollahs revendiquent un lien avec la chaussure anti-Bush

En jetant ses chaussures à la tête de George Bush, par ce geste râleur, mais non meurtrier, Montazer Al Zeydi est devenu une sorte d’entarteur , suscitant une admiration générale qui va au-delà de l’Irak. Vu le danger qu’il encourait (bien plus qu’un coup de poing de BHL), Montazer Al Zeydi, dont le prénom très approprié signifie « celui qui attend, le guetteur » a donc accédé instantanément au rang du héros. Désormais chacun veut récupérer ce héros au prénom très approprié. Les derniers en lice sont les mollahs.


19.12.2008

Les Irakiens et les Américains saluent le rôle positif de l’Iran !

Le gouvernement irakien a appelé Barack Obama et sa future administration à « ouvrir le dialogue » avec l’Iran pour « résoudre » tous les problèmes du Proche-Orient. Ce n’est pas la première fois que le gouvernement pro-américain d’Irak agit ainsi.


13.12.2008

Iran : On reparle de l’influence des mollahs en Irak

L’état-major des forces américaines en Irak a annoncé la capture de deux membres présumés de Katai’b Hezbollah, mouvement armé soutenu par le régime des mollahs. Le communiqué évoque aussi la mort d’un autre membre au cours de l’arrestation.


06.12.2008

Irak : Décodages des signaux contradictoires en provenance de l’Iran

Les médias occidentaux ont été surpris par les réactions émanant des différents responsables du régime des mollahs à propos de l’accord cadre irako-américain Status of Forces Agreement (SOFA) qui permet aux Américains de rester en Irak, d’y avoir de nouvelles bases et même un statut légal d’exception diplomatique pour les militaires américains en poste en Irak. | Décodages |


20.11.2008

Iran : Importants revers irakiens pour le rôle régional des mollahs

Le gouvernement irakien a approuvé dimanche à la majorité+1 voix l’accord de sécurité avec les Etats-Unis sans remettre en cause la clause de l’immunité qui permet aux militaires américains de ne pas être jugé selon la charia. C’est une très mauvaise nouvelle pour les mollahs qui s’opposaient depuis des mois à cette adoption, faisant de leur résistance une preuve de leur influence régionale.


17.11.2008

Irak – Sofa : Il faut attendre la réaction de Téhéran

Le 1er ministre irakien Nouri al-Maliki a présenté aux Américains une nouvelle version du projet d’accord sur la présence américaine en Irak (sofa) sur la base des critiques formulées par les chiites proches de Téhéran qui bloquaient le processus de l’adoption nuisant ainsi à l’image du parti républicain.


29.10.2008

Obama : Les mollahs n’en veulent pas !

Le Pentagone a accusé mercredi l’Iran de chercher à saper le projet d’accord entre Bagdad et Washington sur la présence militaire américaine à long terme en Irak. Avec ce comportement, Téhéran poursuit en fait une double stratégie.


25.10.2008

Iran : Une nouvelle accusation américaine concernant l’Irak

Les Etats-Unis ont accusé lundi l’Iran de soudoyer des députés irakiens afin qu’ils s’opposent à l’accord en cours de négociation avec Bagdad sur le statut futur des forces américaines en Irak. L’accord évoque le maintien des forces américaines en Irak après expiration du mandat de l’Onu le 31 décembre et le droit des militaires ayant commis un crime d’être jugés selon les lois américaines et non selon les lois islamiques du pays.


14.10.2008

Iran : Un mauvais coup dans le flanc irakien de Bush

Il y un mois, Moqtada Sadr appelait ses partisans à déposer les armes alors que Téhéran et Washington semblaient prêts à reprendre le dialogue. Alors que rien ne va plus entre les deux capitales, Sadr se manifeste depuis Qom où il se cache pour tenir à nouveaux des propos anti-américains.


05.10.2008

Iran : Le paradoxe irakien

Hier, l’AFP a fait état d’une rafle américaine dans un quartier sunnite d’Adhamiyah de Bagdad permettant de démanteler une cellule terroriste de 9 combattants du Hezbollah qui opérait avec l’appui des Pasdaran dans la région de Bassorah. Dans la cache d’armes, les soldats américains ont trouvé du matériel électronique pouvant servir à la fabrication d’IRAM (« Improvised Rocket-assisted munitions »), un nouveau type d’explosifs puissants lancés par des roquettes apparus récemment.


13.08.2008

Iran : D’ou vient la rumeur irakienne d’une frappe israélienne ?

Cette semaine, fait inattendu, l’AFP a signalé un trucage sur une photo qui lui avait été transmise par les Pasdaran, milice chargée de la sécurité, du renseignement mais aussi de l’info. Les photos truquées sont presque une banalité sous le régime des mollahs et nos barbus sont même initiés au truquage des vidéos. Le faux est une institution du régime des mollahs : fausses manifestations peuplées de miliciens ou miliciennes des pasdaran, faux opposants jouant aux dissidents, faux missiles, mais aussi et surtout de fausses rumeurs très anxiogènes. La dernière en date n’est plus celle d’un missile longue portée, mais une attaque aérienne israélienne via le territoire irakien.


12.07.2008

Irak : L’Iran titille les américains

Récemment une importante délégation gouvernementale irakienne, comprenant le président, le 1er ministre, le mea, le ministre de la défense et celui du pétrole, s’est rendue en Iran les 7,8,9 juin afin d’affirmer la nécessité de coopérer avec l’Iran dans tous les domaines. Nous avions analysé ce rapprochement comme un préambule à une invitation américaine pour la reprise des négociations bilatérales irano-américaines de Bagdad. Washington avait d’ailleurs confirmé notre analyse en se disant le 12 juin prêt pour cette reprise et en autorisant l’ouverture du principal poste frontalier entre les deux pays après une fermeture de deux ans [1]. Téhéran qui n’y avait pas répondu vient de le faire d’une manière inattendue.


15.06.2008

Washington multiplie les gestes d’apaisement en direction de l’Iran

Après l’accord de Doha qui a renforcé la position du Hezbollah au Liban, les Etats-Unis qui l’ont encouragé et salué attendent un renvoi de l’ascenseur du côté des mollahs. Plusieurs signes en témoignent.


23.05.2008

Iran : Fusillade ambiguë à Bagdad

Selon le régime des mollahs en Irak, deux diplomates et 4 employés de l’ambassade d’Iran en Irak ont été blessés dans une attaque contre leur convoi sur la route Bagdad-Kazemeyn.


17.05.2008

Global Analysis of Iran-US relations

Some times ago, while David Petraeus, commander in chief of multi-national forces in Iraq, answered to questions from the 3 American candidates, Tehran incites its mentee Moqtada Sadr to evoke an open war to the United States. At the same time, the United States threatened Iran with new imposed economic sanctions and Tehran responded by new nuclear provocations… Without an interpretation key of the global analysis of Iran-US relations, the various initiatives of the two states remain incomprehensible.


09.05.2008

L’Irak, simple figurant dans le conflit Iran - Etats-Unis

Hoshyar Zebari, le ministre des affaires étrangères irakien a confirmé mercredi que « le quatrième round de négociations entre l’Iran et les Etats-Unis avait été renvoyé à une date indéterminée en raison des tensions dans la région ».


08.05.2008

Iran et Etats-Unis : L’un veut dialoguer, l’autre pas !

La semaine dernière, une délégation irakienne s’est rendue en Iran, et à l’issue de ce déplacement, le dimanche 4 mai, le gouvernement irakien a déclaré que les preuves d’une ingérence iranienne en Irak étaient infondées. Selon notre analyse, cette déclaration officielle devait sans l’ombre d’un doute faciliter la tenue d’une nouvelle rencontre irano-américaine à Bagdad. Mais coup de théâtre, au lendemain de cette déclaration, le régime des mollahs a annoncé qu’il ne tiendrait pas de nouvelles discussions avec les Etats-Unis à Bagdad.


06.05.2008

Iran – Irak : La délégation irakienne innocente les mollahs

Le régime des mollahs mène avec l’aide de Moqtada Sadr une guerre sans merci contre les américains sur le sol irakien. Téhéran entend forcer Washington à reconnaître officiellement son rôle régional et accepter une entente sur cette base. Une entente est vitale pour assurer l’hégémonie américaine au Moyen-Orient, mais sans cette condition inacceptable : Les Etats-Unis accusent les mollahs, les combattent, mais doivent nécessairement les rencontrer régulièrement pour renouveler leur offre de capitulation. Dans ces conditions, la visite en Iran d’une délégation parlementaire irakienne avec l’accord de Robert Gates ne peut en aucun cas être anodine.


05.05.2008

L’Iran dans l’édition 2007 du rapport américain sur le terrorisme

Les Etats-Unis ont publié leur liste noire annuelle des Etats qui soutiennent des mouvements terroristes. Elle désigne l’Iran comme « principal » pays terroriste du monde aux côtés de la Syrie, de Cuba et du Soudan.


02.05.2008

Iran Etats-Unis : Les deux guerres d’Irak

A peine deux jours après la conférence du Koweït sur la sécurité en Irak avec la participation des mollahs, deux hauts gradés, un irakien et un américain, ont évoqué séparément deux aspects du rôle joué par le régime des mollahs dans la guerre civile dans ce pays. | Explication de texte |


28.04.2008

Turquie : Un contrat avec l’Iran comme avertissement aux Etats-Unis !

Un protocole d’accord sur la coopération sur les questions de sécurité a été signé entre des officiels de Turquie et d’Iran. Cette décision intervient après une reprise des attaques des PKK et sa branche iranienne Pejak contre les postes frontaliers iraniens.


20.04.2008

Iran : Washington désespère d’une reprise de dialogue à Bagdad

Le ministre irakien des Affaires étrangères, Hoshiyar Zebari a déclaré mardi que Bagdad était prêt à organiser les négociations irano-américcaines sur la sécurité de l’Irak. Il a ajouté que le gouvernement irakien travaillait depuis novembre 2007 pour organiser ce quatrième tour des pourparlers irano-américains à Bagdad, soulignant que la date exacte du nouveau tour des négociations n’était pas encore fixée.


17.04.2008

Iran : Bush et Petraeus dansent la polka irakienne

Dans sa déposition devant le Congrès et les candidats américains, le Général Petraeus, commandant en chef des forces américaines en Irak, avait évoqué « le rôle destructeur » des mollahs en Irak et même « une libanisation due à la triple ingérence Iran-Syrie-Hezbollah ». Au lendemain de ces accusations, Bush s’est exprimé sans tenir compte des avertissements de Petraeus en affirmant qu’il y avait toujours une place pour s’entendre avec les mollahs.


11.04.2008

Analyse globale des relations irano-américaines

Hier, alors que David Petraeus, le commandant en chef des forces américaines en Irak, répondait aux questions des trois candidats américains, Téhéran a incité son poulain Moqtada Sadr à évoquer une guerre ouverte avec l’Amérique. Au même moment, les États-Unis ont menacé l’Iran de nouvelles sanctions et Téhéran a répliqué par de nouvelles provocations nucléaires… Sans la grille de lecture d’une analyse globale des relations irano-américaines, les différentes initiatives des deux Etats sont incompréhensibles.


10.04.2008

Irak : Par l’intermédiaire de Moqtada Sadr, l’Iran provoque les Etats-Unis

Alors que les médias américains sont focalisés sur la déposition du général David Petraeus sur la situation en Irak, les chiites évoquent une déclaration de guerre officielle contre les Etats-Unis.
| Décodages |


09.04.2008

Iran : Les Etats-Unis, sous pression !

Mohammad-Ali Hosseini, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, a déclaré que les Etats-Unis avaient adressé une note officielle à l’Iran (via l’ambassade de la Suisse) pour demander la reprise de leurs négociations bilatérales à Bagdad.


08.04.2008

Irak : Campagne pour réhabiliter l’influence « positive » de l’Iran

Selon l’AFP, le général David Petraeus, plus haut gradé américain en Irak, et l’ambassadeur américain à Bagdad, Ryan Crocker, qui doivent rendre compte la semaine prochaine devant le Congrès américain sur la situation en Irak, devraient reconnaître à demi-mot le rôle régional des mollahs en Irak.


05.04.2008

Irak : L’Iran a reçu le message de Washington

Après six jours de combats meurtriers avec les troupes régulières, les miliciens financés par les mollahs ont quitté les rues de Bagdad de Bassorah lundi, suite à un appel lancé par leur chef local Moqtada Sadr.


01.04.2008

Irak : La guerre bat son plein entre Washington et Téhéran

Les miliciens de l’Armée du Mahdi ne désarment pas. C’est Téhéran qui montre les dents pour obtenir une déclaration de reconnaissance de son rôle régional en Irak et des négociations officielles pour une entente officielle avec Washington.


30.03.2008

Les Etats-Unis invitent l’Iran à jouer un rôle régional en Irak !

La région de Bassorah est en état de guerre civile : Les forces de sécurité irakiennes ont lancé une vaste opération dans la ville de Bassorah, centre pétrolier du sud, pour lutter contre des « gangs » qui, selon le 1er ministre Nouri al-Maliki, ont pris le contrôle de certaines parties de la ville. L’armée américaine a appelé mercredi le « gouvernement iranien à user de son influence (régionale) pour stopper les violences à Bassorah ».


27.03.2008

Iran-Irak : Petraeus accuse les Pasdaran, mais pas les mollahs

Plusieurs obus de mortiers ont visé à quatre reprises dimanche la zone verte, siège du gouvernement irakien et de l’ambassade des Etats-Unis, où quinze civils irakiens ont été tués. Dans une interview diffusée lundi par la BBC, le général David Petraeus, commandant des troupes américaines en Irak, a rendu l’Iran responsable de ces attaques.


26.03.2008

Iran Al-Qaeda : McCain rappelé à l’ordre par Lieberman (décodages)

En visite officielle à Amman, la capitale jordanienne, John McCain, candidat du Parti républicain à l’élection présidentielle aux Etats-Unis a évoqué avec certitude l’existence de liens entre les mollahs et Al Qaeda avant de se contredire suite à un rappel à l’ordre de son possible vice-président, le sénateur démocrate du Connecticut Joe Lieberman que les iraniens connaissent très bien.
| Décodages |


20.03.2008

Irak : Téhéran relance Washington

Le quatrième round des discussions entre l’Iran et les Etats-Unis sur la sécurité en Irak programmé pour le jeudi 6 mars a été annulé dans une certaine confusion. A l’occasion de sa conférence de presse avec la suissesse Micheline Calmy-Rey en visite à Téhéran, Mottaki le ministre iranien des affaires étrangères a rejeté l’idée de la reprise rapide de ces rencontres bilatérales.


18.03.2008

Irak : Précisions sur la rencontre ratée entre l’Iran et les Etats-Unis

Le 7 mars, une délégation iranienne qui s’était rendue deux jours plus tôt à Bagdad pour des discussions bilatérales avec les Américains avait quitté ce pays avant la tenue de la réunion. Une semaine après, Mottaki, le ministre des affaires étrangères des mollahs a apporté des précisions sur cette rencontre.


10.03.2008

L’Iran annonce la reprise du dialogue avec les Etats-Unis sur l’Irak

Le quatrième round des discussions entre l’Iran et les Etats-Unis sur la sécurité en Irak aura lieu jeudi à Bagdad, a déclaré mercredi le chef de la délégation iranienne, Reza Amiri-Moghadam, cité par l’agence iranienne ISNA. Nous vous l’avions annoncé en exclusivité dans notre analyse consacrée à une accusation d’ingérence formulée par le général Raymond Odierno, le n°2 de l’armée américaine en Irak.


06.03.2008

Iran – Irak : vers une reprise du dialogue avec les Etats-Unis ?

« L’Iran soutient toujours les extrémistes chiites en Irak, qu’il continue d’entraîner, d’armer et de financer » , a affirmé le général Raymond Odierno, au lendemain de la fin de la visite d’Ahmadinejad dans ce pays.


04.03.2008

Iran-Irak-USA : Le feu d’artifice d’Ahmadinejad à Bagdad !

Mahmoud Ahmadinejad a déclaré qu’il envisageait de signer une dizaine d’accords bilatéraux lors de sa première visite officielle en Irak qui débutera le dimanche 2 mars. Il a également évoqué une coopération dans le domaine énergétique, la création d’une banque irano-irakienne ou encore un prêt d’un milliard de dollars accordé à l’Irak :
Ces déclarations sont porteuses d’un message subliminal non commercial !
| Décodages |


01.03.2008

Décodages : L’Iran serait lié à Al Qaeda Irak

Les services secrets iraniens « sabotent » le travail des groupes qui luttent contre les opérations de la branche irakienne d’Al-Qaeda, a affirmé mercredi le chef du renseignement irakien. Le choix des mots est subtil. | Décodages |


28.02.2008

Iran : Les Etats-Unis relancent les mollahs pour la reprise du dialogue

L’armée américaine a reconnu détenir en Irak 14 Iraniens, considérés comme des « menaces », en affirmant que la durée de leur détention reste à la libre appréciation des Etats-Unis. Contrairement aux apparences, cette déclaration annonce la possibilité d’une négociation pour leur libération.


26.02.2008

Iran : Rendez-vous ajourné avec les américains

Le régime des mollahs a ajourné la tenue d’une rencontre (le 18 février) à Bagdad entre ses représentants et des américains. L’annonce a été faite par le ministre irakien des Affaires étrangères Zebari.


15.02.2008

Irak : L’Iran dit oui à une rencontre bilatérale avec les Etats-Unis

Au cours des deux dernières semaines, les Etats-Unis ont entrepris une danse nuptiale pour inviter les mollahs à Bagdad pour des négociations privées. C’est ainsi que des officiers de l’état-major américain avaient évoqué le rôle positif et pacifiste des mollahs en Irak, mais Téhéran tardait à donner une réponse positive à la demande américaine et avait même montré des signes de gourmandise pour une reconnaissance de son rôle, non pas pacifiste mais d’arbitre du conflit en Irak. Téhéran a fini par excéder les américains qui ont changé plusieurs fois de tactique en l’espace de trois jours avant d’obtenir un accord préliminaire des mollahs.


09.02.2008

Iran : La danse nuptiale contradictoire entre Téhéran et Washington

Les américains et les mollahs ont prévu de se rencontrer à Bagdad pour des conversations très privées. Les deux cherchent à trouver une entente : Pour les mollahs, cette entente doit se traduire par leur maintien au pouvoir : l’opération passe par la reconnaissance de leur rôle régional. En revanche, pour les américains, c’est tout le contraire : Il leur faut un allié contrôlé en Iran (sans rôle régional positif ou négatif), juste un allié car celui qui contrôlera l’Iran, contrôlera le goulot du Golfe Persique et l’accès à l’Asie centrale, c’est-à-dire qu’il aura la mainmise sur la majeur partie du pétrole du monde. La divergence de vue sur le contenu de l’entente est donc à l’origine d’une danse nuptiale contradictoire.


06.02.2008

Iran – Irak : Un litige qui tombe à pic

Le Porte-parole de la diplomatie iranienne a qualifié d’infondées les allégations d’un responsable irakien concernant les forages diagonaux iraniens vers des puits de pétrole situés en Irak.


05.02.2008

Iran : Washington souhaite consulter rapidement les mollahs sur la sécurité en Irak !

Le 29 janvier 2008, Téhéran avait demandé à ses alliés irakiens d’évoquer la nécessité d’une reprise de négociations directes entre Washington et Téhéran, négociations officiellement consacrées à l’Iran.
Deux jours plus tard, Washington a esquissé un franc oui !


02.02.2008



0 | 50 | 100 | 150 | 200 [Retour à l'index des mots-clés]