Accueil > Les Racines de la Révolution Islamique


IRAN : REALITY ABOUT REPRESSION UNDER THE SHAH

© IRAN-RESIST.ORG – FEB 27, 2010 | While it has to square up to its total collapse at every level which is expressed by the permanent boycott of its official demonstrations by Iranians, civilians or militiamen, the mullahs’ regime had the idea to stage an internal revolution against those the West identified as wicked people. Thus this would polish up the image of the revolution and link it with a democratic ideal by making Iranians appear as people who are attached to the Islamic revolution. Such operation which is lead by the Green Movement and Mussavi has focused right away its communication on a comparison between “the Shah’s bloody dictatorship and Ahmadinejad’s one” in order to pay tribute to the Islamic revolution of 1979 -the thing which needs to be rescued. Such speech didn’t have the expected impact in Iran because nowadays nobody believes the tales about the crimes of the Shah. Most authors of those incriminating words have confessed for years that they lied. However such talks were quoted and published solely in Persian language. De facto, the Shah has remained a criminal to Westerners’ point of view and this constitutes a great help for the Green Movement, the alter ego of a regime whose back is to the wall. It appeared necessary to us to expose the facts such as they are known by Iranians.

by Babak Khandani


19.03.2010

Iran : La réalité de la répression à l’époque du Shah

Face à sa faillite totale sur tous les plans qui se manifeste par un boycott permanent des manifestations officielles par les Iraniens, civils ou miliciens, le régime des mollahs a eu l’idée de mettre en scène une révolution interne contre ceux que l’Occident avait identifiés comme des méchants. Il pouvait ainsi redorer l’image de la révolution en l’associant à un idéal démocratique tout en donnant des Iraniens l’image d’un peuple attaché à la révolution islamique. Cette opération menée par le Mouvement Vert et Moussavi a d’emblée axé sa communication sur une comparaison entre la « dictature sanguinaire du Shah et celle d’Ahmadinejad » pour rester dans l’héritage de la révolution islamique de 1979 (la chose à sauver). Ce discours n’a pas eu l’impact souhaité en Iran car plus personne ne croit aux récits des crimes du Shah. Bon nombre des auteurs de propos incriminants ont depuis des années avoué qu’ils avaient menti. Ces propos ont cependant été dits et publiés en persan. De fait, le Shah est resté un criminel pour les Occidentaux, ce qui est d’un sérieux secours pour le Mouvement Vert, alter ego d’un régime aux abois. Il nous est paru nécessaire d’exposer les faits tels que les Iraniens les connaissent.

par Babak Khandani


27.02.2010

Iran-Russie : à surveiller de près !

Pour échapper aux sanctions qui les épuisent à petit feu, les mollahs ont choisi une stratégie d’amplification de la crise pour provoquer un état de guerre susceptible de faire reculer Washington. Face à cette logique jusqu’au-boutiste, Washington a opté pour un faux apaisement afin d’éviter une escalade, maintenir ses sanctions et les affaiblir à petit feu. Il espère de la sorte les contraindre à devenir ses alliés pour agiter ensemble les musulmans de l’Asie centrale et soustraire cette région à l’influence de la Chine. Alors que l’on parle beaucoup de cette dernière, la Russie, l’autre victime désignée de la même politique américaine, vient de donner la parole à Ahmadinejad dans VIP-PREMIER, le magazine économique destiné aux patrons russes pour évoquer longuement les projets inavouables de Washington pour cette région. L’affaire est peu banale car Moscou s’affiche comme un allié de Washington. Serions-nous à l’aube d’un renversement des alliances ?


18.02.2010

Iran : Les islamistes les plus dangereux s’habillent en Prada

sous-titre : Hommage à Ben Laden... Soyons clair d’emblée : Ben Laden est l’homme à abattre et nous l’aurons. Ce sera lui ou notre conception de l’Humanité. Mais, nous devons néanmoins reconnaître les qualités de notre ennemi : il est sincère et ne cherche pas à se faire passer pour autre chose que ce qu’il est. Le Coran dans une main, la Kalachnikov dans l’autre, Ben Laden n’essaie pas une seule seconde de poser devant les caméras en tant que philosophe, cinéaste, artiste, avocat ou tout autre intellectuel. De ce fait, il ne représente pas un réel danger puisqu’il est facile à identifier. Je serai même tenté de dire qu’il cache derrière sa longue barbe un certain romantisme, me faisant penser au Vieux de la Montagne [1].


11.02.2010

THE HIDDEN AGENDA OF KHOMEINI’S REVOLUTION… THE BLACK FRIDAY

© IRAN-RESIST.ORG – Feb 7, 2006 | The Friday 8 September 1978’s nickname is Black Friday. “It’s the day on which Iranian army opened fire on people. The 8 September is the official date of the beginning of the repression of the Islamic revolutionary movement by the Shah and his army.” This much spread version is nevertheless questioned by Iranian themselves, by those who attended this day’s events, by the contradictory proofs and by several Persian-written or French-written books.


07.02.2010

Iran : Moussavi se décommande pour le 11 !

Il y a quelques jours, le Mouvement Vert, Moussavi et Karroubi avait appelé les Iraniens à manifester sous leur bannière pendant la journée commémorative du 31ème anniversaire de la révolution islamique. En raison de l’identité pro islamique du Mouvement Vert, de ces deux hommes et aussi grâce à nos contacts en Iran, nous avions pronostiqué un nouveau boycott des trois par les Iraniens. Ce jugement s’avère juste puisque Moussavi vient d’évoquer des obstacles empêchant l’organisation de cette manifestation.


03.02.2010

Iran : La semaine en images n°99

Pendant des mois, le Mouvement Vert a mis en avant ses projets démocratiques autour de Moussavi, mais quand dernièrement les Occidentaux ont évoqué un renversement de régime, le Mouvement Vert et Moussavi ont reculé en rappelant leur attachement au modèle politique en place. Chacun a alors su que ce Mouvement n’avait rien d’hostile au régime. Le mythe s’est effondré. Cette semaine, le régime a tenté de le réanimer avec des menaces d’exécution pour les manifestants inexistants de ce Mouvement factice, puis en évoquant des restrictions pour les médias pro-Verts et enfin avec l’annonce de l’attaque à la carabine de la voiture de Karroubi, l’alter ego de Moussavi… Ce numéro de la semaine en images vous mène loin de ces rumeurs ou de ces mises en scène, au cœur de l’Iran, au cœur des problèmes réels provoqués par les sanctions américaines auxquels le régime ne sait comment faire face.


10.01.2010

Iran : Pas de sanctions, mais un nouveau Khomeiny made in US !

Washington avait laissé jusqu’au 31 décembre 2009 aux mollahs pour accepter sa proposition d’un allégement de son stock d’uranium pour mettre fin à la crise nucléaire. Nous avions affirmé que Téhéran refuserait, mais aussi que Washington ne prendrait aucune mesure hostile suite à cette réponse négative et c’est ce qui arrive : Hillary Clinton a exclu toutes nouvelles sanctions, mais aussi elle a refusé de définir une nouvelle date butoir !


06.01.2010

علي شريعتي يك مسلمان واقعي بود

نقدي بر مقاله اكبر گنجي در مورد يوتوپياي لنينيستي علي شريعتي

نگارش ناصر خالصي

پاريس، پائيز 2007


19.07.2009

Iran : La semaine en images n°74

Cette semaine, deux faits d’actualité ont reçu une couverture médiatique : le crash d’un avion de ligne et le sermon de vendredi dirigé par Rafsandjani, sponsor du mouvement vert qui veut refaire une nouvelle révolution islamique en Iran pour réactualiser les objectifs de la révolution islamique de 1979.


19.07.2009

Iran : La semaine en images n°72

Notre rubrique « la semaine en images » est victime des circonstances. Dès le soulèvement inattendu du peuple iranien que tout le monde évoque comme « la résurrection », les services de propagande photographique du régime dont nous étudions les productions ont arrêté leurs activités. Cette production a repris mais au ralenti car le soulèvement a perturbé les activités officielles du régime : les conférences pro-régime ont été annulées ainsi que les déplacements d’Ahmadinejad.


05.07.2009

Obama-Iran : L’instrumentalisation de Mossadegh est une erreur tactique

Dans son discours du Caire, pour accélérer l’ouverture du dialogue avec les mollahs, Obama a reconnu un rôle américain dans le renversement de Mossadegh en 1953. Washington a sous-entendu que le Chah était un « agent américain » afin de satisfaire l’ego des mollahs ! Mais, ce calcul est faux et la déclaration est loin d’être suffisant pour Téhéran. | Décodages |


06.06.2009

Iran : La semaine en images n°42

L’Iran a vécu une semaine marquée par des manœuvres dont les plus importantes pour l’avenir du régime ont eu lieu d’une part sur le net et de l’autre à Bruxelles, siège du Conseil de l’Europe.


07.12.2008

IRAN: THE FINANCIAL CRISIS IS WEAKENING UNDIRECTLY THE MULLAHS’ REGIME !

© IRAN-RESIST.ORG - October 15 2008 | Contrary to an article that is edited on the web version of Courrier International and written on the base of an info published on the Mardomak website which is linked to the regime, the Bazaars of Teheran, Isfahan, Mach’ had and Tabriz remained closed on Monday (and also on Tuesday).


25.10.2008

Iran : La crise financière ébranle indirectement le régime des mollahs !

Contrairement à un article paru dans la version web du Courrier International sur la base d’une info publiée sur le site Mardomak lié au régime, les Bazars de Téhéran, Ispahan, Mach’had et Tabriz sont restés fermés lundi (mais aussi mardi).


15.10.2008

Iran : A Islamabad, Al Qaeda a rendu hommage à Khomeiny

Selon l’AFP, un groupe inconnu appelé les « Fedayin de l’islam » a revendiqué lundi la responsabilité de l’attentat suicide contre le grand hôtel Marriott d’Islamabad qui a fait au moins 60 morts. Or, les « Fedayin de l’islam » n’est pas du tout un groupe inconnu, mais le nom exact d’un mouvement terroriste islamique dans lequel militait Khomeiny pour prendre le pouvoir en Iran !


25.09.2008

Iran : La semaine en images n°31

Le régime des mollahs a pris de plein fouet le rapport plutôt défavorable d’El Baradai. De nouvelles sanctions se dessinent à l’horizon : elles vont priver encore plus l’Iran de l’apport des investissements étrangers ce qui aura pour conséquence de nouvelles émissions de monnaie pour relancer la consommation, mais aussi l’inflation. Ce mécanisme destructeur pèse lourd sur la production et provoque des faillites qui sont synonymes d’encore plus de chômage. Le régime s’y prépare en cherchant à fédérer les iraniens en faisant appel à des commémorations religieuses, mais aussi patriotiques.


21.09.2008

Iran : La semaine en images n°28

La « semaine en images » vous propose de comprendre l’Iran à travers l’œil des caméras de la presse iranienne. Cette semaine, le gouvernement exposait son bilan aux représentants des institutions clefs du régime. Tous ont loué ce bilan et profité de l’occasion pour affirmer leur foi dans le système actuel et la pérennité nécessaire de ses institutions. Cette attitude prend racine dans les évènements qui ont eu lieu au cours du mois dernier, évènements que nous avons eu le privilège de détecter pendant leur déroulement, et que l’on peut qualifier de la plus grave crise politique du régime depuis ses débuts houleux dans les années 80. Voici l’histoire d’Akbar agha et les 40 voleurs !


31.08.2008

Iran – Ahmadinejad : Le mépris de Washington

Demain, le régime des mollahs commémore la disparition de Khomeiny le fondateur du régime dont le principal slogan était d’annoncer la disparition des Etats-Unis et d’Israël. A ce titre, différents responsables du régime se sont succédés aux différentes tribunes pour louer ce message de leur Imam. Il y a eu Khatami, mais aussi Mottaki et le dernier en date Ahmadinejad qui a répété des slogans fondateurs du régime. La réponse de la Maison-blanche à ces propos relève également de slogans.


03.06.2008

Iran : Chasser le treize !

Le treizième jour des fêtes du nouvel An Nowrouz, les iraniens ont coutume d’aller pic-niquer dans la nature pour chasser le mauvais sort. Qu’il vente ou qu’il pleuve, les iraniens quittent leur domicile presque par superstition pour faire Sizdah Bedar (chasser le treize) !


02.04.2008

IRAN, 1ST FEBRUARY 1979 : KHOMEINI AND HIS DEMOCRAT SUPPORTERS

© IRAN-RESIST.ORG – Feb 02 2008 | This time, the author of the Nouvel Obs block calendar didn’t mistake : on the 1st February 1979, Khomeini entered in Iran after 15 years of exile. At his arrival, he made a speech on the illegality of the Shah’s power. His speech was matching with the expectations of the democrats who were for long time described as laic (Mossadegh, Bakhtiar…) and who demanded that the king submits to the 1906 constitution and to the Parliament, two symbols of the limits of the absolute power. The non respect of the 1906 constitution made the Shah a dictator ! However the Iranian, European or American ones who followed the opinions of the Iranian democrats probably never read this constitution that is still presented as a laic one.
| Shocking Document |


02.02.2008

Iran, 1er février 1979 : Khomeiny et ses partisans démocrates

Cette fois, l’auteur de l’éphéméride du Nouvel Obs ne s’est pas trompé : le 1er février 1979, Khomeiny était rentré en Iran après 15 années d’exil. A son arrivée, il fit un discours sur l’illégalité du pouvoir du Chah , son discours rejoignait les exigences des démocrates longtemps qualifiés de laïques (Mossadegh, Bakhtiar…) qui exigeaient que le roi se soumette à la constitution de 1906 et au Parlement, les deux symboles de la limite du pouvoir absolu . La non-respect de la constitution de 1906 faisait du Chah un dictateur ! Mais ceux, iraniens, européens ou américains qui suivaient les avis des démocrates iraniens n’avaient sans doute jamais lu cette constitution, encore aujourd’hui présentée comme laïque. | Document choc |


02.02.2008

Iran : Une hyperinflation de la caste des gouvernants

L’Iran a passé 15 jours au frigo : importantes chutes de neige, tempêtes de neige sur les routes, une trentaine de SDF morts gelés dans des cartons ou tentes qui leur servent de domiciles, 150 enfants sans domicile fixe morts à Téhéran, des personnes âgées mortes chez elles, et il n’y a pas eu une seule image de ces horreurs. Dans une totale indifférence, c’est à ce moment précis que plus de 1000 gros bonnets du régime (et leurs familles) se sont retrouvés dans les quartiers chics de Téhéran sous une haute surveillance des miliciens pour faire la fête chez le très souriant Khatami qui mariait sa fille cadette !


13.01.2008

Iran : La croissance et l’inflation, hier et aujourd’hui

« L’ancien président iranien Akbar Hachémi Rafsandjani a critiqué vendredi la poussée d’inflation en Iran et comparé la gestion du problème par le président Mahmoud Ahmadinejad à la politique qui avait conduit au renversement du Chah. »


23.12.2007

Iran : Les droits des femmes et la lapidation sous Khatami

Khatami est présenté en Europe comme un champion de la modération qui aurait permis au régime des mollahs d’améliorer la condition féminine sous le soleil d’Allah. Le fan-club de Khatami est composé d’un grand nombre d’artistes et d’écrivains, principalement des femmes. La réalité de la condition féminine sous Khatami donne la mesure de la sincérité de ces femmes au service de l’image de Khatami.


12.07.2007

Iran : La crise improvisée au sein du régime

Le régime des mollahs a vraiment besoin de sortir de la crise nucléaire et ne pas se voir infliger de nouvelles sanctions. En réalité, il est très atteint alors que de nombreuses sociétés refusent d’appliquer les sanctions imposées par l’ONU. Ceci est la preuve que l’économie iranienne était déjà mal-en-point et que les déclarations sur son épanouissement et ses réserves étaient fausses.


09.07.2007

Iran : La Femme dans la Constitution du régime des mollahs

Actuellement, le régime des mollahs a entrepris des mesures de restrictions vestimentaires avec un souci permanent de les mettre en application devant des caméras. Le régime a des objectifs médiatiques très précis et nous les avons évoqués : montrer visiblement la dureté du gouvernement Ahmadinejad et ce afin de réhabiliter les soi-disant modérés (qui seraient également favorables au dialogue dans le dossier nucléaire)...


10.05.2007

Iran - 11 février : La révolution de Khomeiny, l’héritage de Mossadegh

Les racines historiques de la révolution de Khomeiny...


11.02.2007

L’Iran regrette cette révolution

Le vendredi 26 janvier a marqué le 44ème anniversaire des réformes entreprises par le Shah d’Iran en 1963. Ces réformes avaient été évoquées par le Shah dès son accession au trône, mais alors le jeune monarque manquait d’appui au sein du Parlement pour les entreprendre. Le Parlement était alors dominé par les propriétaires terriens et le clergé. Les réformes mettaient en péril cette domination… Dans les années 50, sous Mossadegh, le Shah avait tenté de les faire aboutir mais Mossadegh, lui-même un très grand propriétaire terrien, s’y était opposé et il a même évoqué cette opposition à la page 283 de ses mémoires.


29.01.2007

Iran : Le BIP au secours du Guide Suprême !

Selon un blog iranien citant le journal Rooz, des nouvelles activités ont lieu chez les gardiens de la révolution de la république islamique d’Iran qui ont pour but de rassembler ceux qui partagent des opinions et des vues idéologiques communes.


26.05.2006

La société de Hojjatieh Mahdavieh

Le nouveau président du régime des mollahs appartient à des cercles islamiques ultra intégristes. Le nom de Hojjatieh revient souvent. Un article écrit par un certain Abbas William (Bill) Samii prétend que le Chah était de mèche avec ces intégristes. Cette rumeur a été « copiée/collée » des centaines de fois sur Internet, mais elle est infondée voire à l’opposée de la réalité…


23.03.2006

Khomeiny : Le Gagne-pain de Jean Daniel et l’assassin d’1,000,000 d’Iraniens

Voici une liste de 50 choses que la république islamique a apportée aux iraniens depuis 1980.... Il parait que là où l’islam s’impose le monde va mieux, alors voici le meilleur qu’ont reçus en avant première les Iraniens...


11.02.2006

Les dessous de la Révolution de Khomeiny . . . Le Vendredi Noir

Le vendredi 8 septembre 1978 est surnommé le vendredi noir. « C’est le jour où l’armée iranienne a ouvert le feu sur le Peuple. Le 8 septembre est la date officielle du début de la répression du mouvement révolutionnaire islamique par le Chah et son armée ». Cette version très répandue est néanmoins contestée par les Iraniens eux-mêmes, par ceux qui y étaient ce jour-là, par les preuves contradictoires et par de nombreux ouvrages en persan ou en français.


07.02.2006

Saisine en Février quand les mollahs fêteront l’anniversaire de leur révolution

La Troïka (UE-3) a pris lundi à Londres la décision de demander la convocation d’une réunion extraordinaire sur le nucléaire iranien du Conseil des Gouverneurs de l’AIEA les 2 et 3 février.


16.01.2006

Khamenei ne croit pas à l’existence d’un terrorisme islamique

Khamenei a dit aujourd’hui au cours d’une rencontre avec les « pilliers » du régime des Mollahs, qu’il avait des doutes quant à l’existence des personnes musulmanes qui puissent les yeux fermés contre le monde entier poser des bombes dans les bus et métros sans liberté de pensée.


03.09.2005

Journée Int. du Souvenir des prisonniers politiques

Le 1er Septembre est reconnu par Amnesty International comme la « journée internationale du souvenir des prisonniers politiques » en souvenir du massacre de 1988 des prisonniers politiques en Iran.


02.09.2005

Un 2 septembre 1979

Le 2 septembre 1979, les Gardiens de la Révolution ont lancé une expédition punitive dans des villages du Kurdistan iranien. À l’aube du 2 septembre 1979 - 11 shahrivar 1358 -, les premières troupes des Pasdaran sont entrées dans le petit village de Gharny aux environs de la ville de Naghadeh et ont commencé à décapiter à la machette tous les habitants.


02.09.2005

Les Conseils des mollahs à Chirac !

Un membre de la « Commission de Sécurité et Politique Etrangère » du Parlement iranien dans ses conseils à Jacques Chirac concernant le sujet épineux du nucléaire iranien et son transfert au Conseil de Sécurité de l’ONU a affirmé que le langage d’intimidation était à bannir et que la république islamique ne négocierait pas sous la contrainte.


30.08.2005

Le milicien-président vilipende l’Occident et le libéralisme culturel

Sans évoquer explicitement la querelle nucléaire qui suscite de vives tensions avec les Etats-Unis et l’Europe, Ahmadinejad s’en est pris aux pays qui « ne sont pas prêts à reconnaître nos droits légitimes et entendent s’ingérer dans nos affaires par leurs accusations sans fondement et sous différents prétextes comme les droits de l’Homme » !!!!


21.08.2005



[Retour à l'index des mots-clés]