Accueil > Arabie Saoudite


Iran : Un front arabe contre les mollahs ?

Selon la presse, un diplomate de haut rang des Emirats Arabes Unis a fait savoir que son pays soutenait une frappe (américaine ou israélienne) des installations nucléaires iraniennes. On a entendu des propos arabes similaires tout au long de la semaine dernière. Sur la base de cet ensemble, de nombreux sites pro-israéliens ont conclu qu’il y avait un front arabe contre l’Iran. Or, il s’avère que les propos ont été mal rapportés…


09.07.2010

Selon l’Iran, la réconciliation n’est pas à l’ordre du jour !

De nombreux Etats arabes s’inquiètent d’un possible rapprochement entre Téhéran et Washington. Ils ne sont pas les seuls... | Décodages |


06.05.2009

Iran : L’Arabie Saoudite dénonce des liens avec Al Qaeda

Le roi d’Arabie Saoudite, chargé de faire pression sur les mollahs, s’était opposé à la participation d’Ahmadinejad au sommet de la Ligue Arabe qui se tient aujourd’hui à Doha. Puisque l’émir du Qatar, cheikh Hamad bin Khalifa Al Thani avait refusé d’accéder à sa demande, Ryad a décidé de faire des révélations compromettantes sur le régime des mollahs.


30.03.2009

L’Iran calme le jeu avec les Saoudiens pour rebondir

Sur un fond de tensions entre les mollahs et les autres alliés arabes des Etats-Unis, en particulier l’Arabie Saoudite, le ministre iranien des affaires étrangères est arrivé à Ryad sans se faire annoncer. | Décodages |


16.03.2009

Iran : La (mauvaise) piste d’une rupture syrienne

Pour faire fléchir Téhéran, Washington a demandé à l’Arabie Saoudite de lancer une invitation à la réconciliation interarabe à la Syrie, allié-clef des mollahs sans lequel ils seraient privés de liens terrestres avec leur principal allié, le Hezbollah.


13.03.2009

Iran : Les Arabes et le « défi iranien »

Téhéran refuse la main tendue par Washington et ce dernier renoue avec les intimidations indirectes pour le forcer à accepter des négociations en direct. Après le retour des menaces de frappes israéliennes, nous assistons à un appel saoudien qui demande la création d’un front arabe pour faire face au « défi iranien ».


04.03.2009

Iran : Gates a fait peur aux alliés arabes d’Obama

Dans le cadre d’une conférence sur la sécurité du Golfe Persique, l’actuel et futur secrétaire américain à la Défense Robert Gates s’est exprimé sur l’Iran et sur leurs voisins arabes. Propos qui méritent une lecture iranienne.


14.12.2008

Iran : Tentative manquée d’internationalisation du conflit

Selon le quotidien Jomhouri Eslami (une des voix non officielles du régime), le lundi 9 novembre, Sheikh Ali Dehvari, responsable d’une école coranique sunnite de la province de Sistan-Baloutchistan, a été tué devant sa mosquée par deux hommes à moto. Cette version quasi officielle attribue la paternité de cet acte terroriste à ceux qui cherchent à dresser les sunnites contre les chiites.


14.11.2008

Iran : La presse israélienne oublie l’essentiel

Actuellement c’est la fièvre iranienne dans la presse israélienne : tous les jours on reparle d’une possible attaque surprise d’Israël sur le modèle d’Osirak, sans prendre en compte les réalités géographiques et politiques des Etats musulmans qui devraient autoriser le survol de leur territoire ou encore les données géopolitiques. Mais cette fièvre iranienne fait vendre. Pris dans l’engrenage, la presse israélienne a oublié de traiter une initiative qui pourrait pourtant nuire plus aux mollahs qu’un bombardement de l’Iran.
| Explications |


11.06.2008

Iran : La semaine en images (édition n°16)

La semaine en images est chargée : Les mollahs commémoraient la disparition de Khomeiny, Ahmadinejad se rendait à Rome pour parler de la faim dans le monde et poser avec le Pape.


08.06.2008

Iran : Riyad joue l’entremetteuse pour Bush

Les Etats-Unis ont besoin d’une entente avec les mollahs pour pouvoir accéder à l’Asie Centrale et soustraire cette région de la double influence sino-russe. Or, Téhéran refuse de dialoguer avec l’équipe Bush en laissant croire qu’il pourrait obtenir de meilleures contreparties avec ses successeurs démocrates. Il s’agit d’attiser l’ardeur de l’administration Bush. Cette dernière a d’ailleurs commencé à répondre positivement à ses appels du pied et franchira une autre étape importante ce lundi à Riyad.


02.06.2008

Liban : Accusations américano-saoudiennes, l’Iran répond !

Après avoir été aux abonnés absents pendant le coup de force du Hezbollah, qui s’est depuis retiré des rues, l’Arabie Saoudite et les Etats-Unis ont donné de la voix pour accuser les mollahs et promettre une riposte puissante (après la fin des hostilités) ! Pour embellir leurs interventions ils ont dramatisé la situation. Sans attendre, le régime a répondu à l’un et à l’autre par l’intermédiaire d’Ahmadinejad.


14.05.2008

Russie : L’Arabie Saoudite ne peut pas remplacer l’Iran comme partenaire stratégique

Selon le quotidien russe Kommersant, proche de Poutine, le chef de la diplomatie saoudienne, Saoud al Fayçal, a essayé de convaincre la Russie qu’un renforcement de l’Iran pourrait sérieusement déstabiliser la situation au Proche-Orient. En échange d’un gel des contacts russo-iraniens, Riyad promet de procéder à des achats massifs d’armement russe et de porter le volume des échanges bilatéraux par 200 d’ici cinq ans


16.02.2008

Iran : L’insubordination arabe face à Bush

Après le refus des saoudiens d’accepter d’aider les américains à isoler l’Iran, ce sont d’autres alliés des américains qui ont suivi cet exemple. Le Koweït a affirmé que son pays était l’ami de l’Iran ; et à la veille de l’arrivée de Bush en Egypte, le président égyptien Moubarak et son homologue turc Abdullah Gül en visite aux pays des pharaons, ont tous deux appelé à la résolution pacifique du problème du nucléaire iranien.


17.01.2008

Bush utilise l’Iran pour combattre les arabes

L’Arabie saoudite a implicitement rejeté la demande de Bush de « tendre la main » à Israël pour faciliter un règlement du conflit israélo-palestinien. Elle a également refusé de s’associer aux efforts visant à isoler l’Iran. À son escale à Abou Dhabi, Bush avait prononcé un discours sur la menace iranienne afin de justifier cette demande de coopération. Décodages d’un refus programmé.


16.01.2008

Le discours de Bush sème le désordre mais pas en Iran

Le discours de Bush à Abou Dhabi reconnaissant les mollahs comme les principaux parrains du terrorisme dans le monde a suscité beaucoup de commentaires, les iraniens y ont vu à tort la preuve d’une nouvelle orientation diplomatique de Washington qui ne chercherait plus à conclure une entente avec les mollahs. Or, le 15 mars 2006, Washington avait déjà qualifié les mollahs de Banque Mondiale du Terrorisme (central bank of terror), mais avait par la suite changé de cap pour leur proposer à plusieurs reprises un dialogue bilatéral sur tous les sujets. Washington cherche encore et toujours à intimider les mollahs afin de les forcer à accepter un dialogue bilatéral pour conclure une entente.


15.01.2008

Iran : Washington sonne la cloche de ralliement pour ses arabes

Le rapport américain de dévaluation de la menace nucléaire des mollahs n’en finit pas de nous surprendre. Si les mollahs rechignent à lâcher leur stratégie de base qui est de promouvoir la crise pour pousser l’adversaire à accepter un consensus made in mollahs, d’autres pays, principalement, les alliés arabes des Etats-Unis, ont compris que ce rapport trahissait la volonté de Bush d’arriver à un accord avec les mollahs avant la fin de son mandat. Ces Etats ont entrepris des opérations de séduction envers les mollahs avec l’accord de Washington.


14.12.2007

Iran : Les mollahs ont refusé le projet de consortium nucléaire arabe

Les pays du Conseil de Coopération du Golfe (Bahreïn, Koweït, Oman, Qatar, Arabie Saoudite, Emirats arabes unis) ont proposé jeudi 1er novembre la création d’un consortium localisé dans un pays neutre et qui fournirait de l’uranium enrichi pour des centrales nucléaires à l’Iran, mais aussi à l’ensemble des pays du Moyen-Orient.


03.11.2007

Iran : Le Hezbollah passe à la nuisance « politique »

Le président du Parlement libanais Nabih Berri, un des principaux alliés du Hezbollah et du régime des mollahs, a refusé mardi de convoquer les députés pour une séance destinée à approuver la création d’un tribunal international chargé de juger les responsables de l’assassinat de l’ancien 1er ministre Rafic Hariri.


04.04.2007

Iran : A Riyad, Abdallah d’Arabie a violemment attaqué les mollahs

Le Roi Abdallah d’Arabie a ouvert mercredi à Riyad un sommet de deux jours, au cours duquel les pays arabes doivent adopter le plan de paix approuvé lors du sommet de Beyrouth de 2002.


29.03.2007

Iran : La Syrie est tentée par le monde arabe

Bachar Assad aurait-il envie de rompre avec les mollahs ? alors que le torchon brûle entre les Saoudiens et les mollahs et que ces derniers ont été contrés dans plusieurs domaines par l’Arabie Saoudite , dans une interview accordée au quotidien saoudien Al-Jazirah, Assad a affirmé que les relations historiques entre la Syrie et l’Arabie Saoudite étaient une longue histoire de famille !


22.03.2007

Iran - Soudan : Unis dans les déboires

Ahmadinejad est persona non grata dans de nombreux pays (musulmans) en raison de ses dérapages verbaux (anti-Israéliens). Il lui arrive cependant de sillonner le monde, principalement pour prouver que le régime des mollahs n’est pas isolé en raison de ses ingérences aux conséquences désastreuses ou encore pour son obstination face au Conseil de Sécurité.


05.03.2007

Iran : En Arabie Saoudite, Ahmadinejad est devenu un modéré !

Ahmadinejad est actuellement en Arabie Saoudite afin de se montrer solidaire de l’accord de La Mecque. Il y a fait des déclarations ‘modérées et responsables » loin de ses tirades habituelles sur Israël et les sionistes.


04.03.2007

Iran : Les mollahs exclus de la Conférence islamique au Pakistan !

Les ministres des Affaires étrangères de sept pays musulmans (le Pakistan, l’Arabie Saoudite, la Jordanie, la Turquie, l’Egypte, la Malaisie et l’Indonésie) se sont réunis dimanche au Pakistan afin de tenter d’établir une initiative commune en vue de dénouer la crise au Proche-Orient.


01.03.2007

Terrorisme : Meurtres en Arabie Saoudite

Le bilan de l’attentat perpétré lundi contre un groupe de Français dans le nord-ouest de l’Arabie saoudite est passé mardi à quatre morts, avec le décès d’un jeune homme de 17 ans des suites de ses blessures. Cet attentat contre des occidentaux présents en Arabie Saoudite est avant tout un acte anti-saoudien.


28.02.2007

Iran : Tentatives Saoudiennes pour isoler les mollahs

Selon le quotidien koweitien Al Siyassa, l’Arabie Saoudite aurait lancé une invitation à Khaled Mash’al, le chef du Hamas exilé à Damas ainsi qu’à ses hommes, de quitter la Syrie pour s’installer dans un pays arabe du Golfe Persique (confidentiellement il s’agirait de l’OMAN). L’information a été divulguée par un diplomate d’Abou Dhabi qui a précisé que Khaled Mash’al aurait accepté pour échapper aux pressions exercées par la république islamique.


14.02.2007

Iran : Les mollahs financent un mouvement armé chiite au Yémen

Il existe au Yémen une minorité chiite qui comme toute minorité chiite dans le monde intéresse la république islamique de Téhéran. A plusieurs reprises, des étrangers ont d’ailleurs été enlevés au Yémen, et cela fut mis sur le compte de tribus désireuses d’obtenir des avantages du pouvoir central en échange de leur libération. En fait de tribus, dans de nombreux cas, il s’est avéré qu’il s’agissait justement de ces minorités chiites.


12.02.2007

Liban : L’Iran demande au Hezbollah de calmer le jeu

Pendant que Jacques Chirac organisait à Paris une conférence pour lui venir en aide, le Liban a renoué pour deux jours avec le spectre de la guerre civile. Consciente des enjeux, l’Arabie Saoudite a dépêché ses émissaires à Paris et à Téhéran : le Prince Saoud al-Fayçal, son ministre des affaires étrangères et le Prince Bandar, le secrétaire général du Conseil de Sécurité Nationale saoudien.


26.01.2007

Pétrole : L’Iran est contré par l’Arabie Saoudite au sein de l’OPEP

Depuis le début du bras de fer nucléaire entre Téhéran et la communauté internationale, le régime des mollahs a promis de faire monter le prix du baril à 200 $, 400 $, voire à 500 $. Or, les tendances indiquent un mouvement contraire et le baril ne cesse de descendre.


26.01.2007

Iran : L’Arabie Saoudite envoie un message subliminal à la France

La semaine dernière, l’Arabie Saoudite, après des mois de silence, avait pris la tête des états arabes afin de protester contre l’ingérence des mollahs en Irak. Elle réitère cette position par l’intermédiaire de son ministre des affaires étrangères dans une interview accordée au Figaro à l’occasion de la conférence sur le Liban, qui a lieu demain à Paris.. Mais nous y avons surtout décelé un message subliminal adressé à la diplomatie française.


25.01.2007

Le Monde | Huit pays arabes aux côtés des Etats-Unis contre l’Iran

Même s’il n’est pas nommé, l’Iran est le principal Etat visé par l’appel lancé, mardi 16 janvier, par les Etats-Unis et huit pays arabes à « la non-ingérence dans les affaires intérieures irakiennes ». Cet appel a été lancé au terme d’une réunion qui a réuni au Koweït la secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, et les chefs de la diplomatie du groupe dit des « 6+2 », c’est-à-dire les six monarchies pétrolières du Conseil de coopération du Golfe (CCG), ainsi que l’Egypte et la Jordanie. Mme Rice était venue solliciter leur soutien et leur contribution à la mise en oeuvre de la nouvelle stratégie américaine en Irak.


18.01.2007

Iran : la France prise au piège de sa propre diplomatie

Depuis plus de 4 ans, les mollahs ont une diplomatie bien sinueuse qui a pour objectif de forcer les Etats-Unis à négocier avec l’Iran et aboutir à des Garanties de Sécurité Régionale.


18.01.2007

Iran : 254 millions de dollars d’indemnités !

254 millions de dollars... une belle somme mais moins que ce que la république islamique a versé en contribution au Hamas pour continuer à refuser la voie de la modération.


23.12.2006

Iran : les Arabes entrent dans la danse !

Comme prévu, la perspective de la bombe atomique de la république islamique d’Iran fait peur, mais là où elle fait sans doute le plus peur, ce n’est ni en Europe, ni en Israël ! En effet, aujourd’hui la très sunnite Arabie Saoudite et les autres pays arabes du Golfe Persique, réunis à Riyad au sein du CCG (Conseil de Coopération du Golfe), ont fait savoir qu’ils n’hésiteraient pas à se lancer dans une course à l’armement si la république islamique chiite (c’est eux qui le précisent) d’Iran se dotait de la bombe nucléaire.


15.12.2006

France-Iran : Les conséquences internationales du rapprochement

Une réunion extraordinaire du Comité exécutif de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI) consacrée au Proche-Orient se tiendra mercredi dans la capitale malaisienne, Kuala Lumpur. Cette réunion a été convoquée sur l’initiative du régime des mollahs, avec l’appui de la Malaisie, présidente de l’OCI, et de la Turquie, dont un représentant occupe le poste de secrétaire général de cette organisation.


03.08.2006

Liban : L’Iran et le Hezbollah désavoués par les pays arabes

Avec cette bataille entre Israël et la milice islamiste du Hezbollah nous venons d’assister à un fait rare, celui de voir les gouvernements arabes blâmer publiquement le Hezbollah, en démontrant au passage leur peur face au commanditaire principal du conflit qui n’est autre que la république islamique d’Iran.


24.07.2006

Les Saoudiens désaprouvent le Hezbollah et l'Iran

Hier, en termes forts diplomatiques, l’Arabie Saoudite a blâmé le Hezbollah et les Iraniens pour la situation actuelle au Liban en ajoutant que le Hezbollah devait en porter l’entière responsabilité. Selon l’Arabie Saoudite, c’est au Hezbollah et à l’Iran de mettre fin à la crise qu’ils ont créé, crise qui d’ailleurs fait courir un risque à la nation arabe.


16.07.2006

Nucléaire : Les Saoudiens et les Egyptiens cherchent à imiter les mollahs

Plusieurs pays musulmans du Proche-Orient pourraient suivre l’exemple de l’Iran et chercher à se doter de l’arme nucléaire, indique un rapport classé « top secret » dont le quotidien israélien Haaretz publie les grandes lignes dans son n° du 24 Avril 2006.


24.04.2006

L’Arabie Saoudite financera le Hamas

L’Arabie saoudite a assuré samedi qu’elle soutiendrait le Hamas politiquement et financièrement, lors d’une visite d’une délégation du mouvement radical palestinien à Ryad, a affirmé un de ses membres.


12.03.2006

Pétrole & Gaz : La république des mollahs perd ses amis

Le Roi Abdallah d’Arabie Saoudite est attendu mardi en Inde où l’on espère obtenir un accès plus large au pétrole saoudien pour alimenter la forte croissance du pays, à l’instar de ce que vient d’obtenir Pékin, précédente étape de la tournée asiatique du souverain.


23.01.2006

La Chine et l’Arabie Saoudite renforcent leur coopération pétrolière

En quête de pétrole pour nourrir sa forte croissance, la Chine, deuxième consommateur d’énergie au monde, a renforcé lundi sa coopération avec l’Arabie Saoudite, premier exportateur mondial de brut, à l’occasion de la première visite d’un souverain saoudien.


23.01.2006

OPEP : Les Saoudiens se prononceront pour une augmentation de la production

Les mollahs essaient de convaincre les dix autres pays membres du cartel (Arabie saoudite, Algérie, Indonésie, Irak, Koweït, Libye, Nigeria, Qatar, Emirats arabes unis, Venezuela) pour demander une baisse de la production. Afin que l’OPEP ne puisse pas remplacer les barils de l’Iran si ceux-ci venaient à manquer.


23.01.2006

Pétrole : l’Arabie s’engage à approvisionner « suffisamment » le marché

L’Arabie saoudite s’est engagée samedi à alimenter «  suffisamment » le marché pétrolier, mais a appelé les principaux pays consommateurs à réduire les taxes sur les produits pétroliers pour contrer la hausse des prix.


20.11.2005

L’Arabie saoudite accuse les mollahs…

Le chef de la diplomatie saoudienne, le prince Saoud al Faysal a déclaré durant une visite à New York au début de la semaine que la politique américaine avait approfondi la scission en Irak au point qu’ils étaient effectivement en train de livrer le pays à l’Iran.


25.09.2005



[Retour à l'index des mots-clés]