Accueil > Chômage


Iran : Le bilan effarant d’un mois de prix libres

Depuis des années, Washington sanctionne Téhéran et lui propose en même temps le dialogue pour arriver à une entente globale. En fait, il cherche à normaliser ses relations afin de pouvoir revenir en Iran avec ses pions afin de prendre le pouvoir de l’intérieur via une révolution de couleur. De fait, bien qu’ils soient ruinés par les sanctions, ils ne peuvent pas accepter une entente. En prévision d’une incapacité à importer les aliments ou marchandises de base qu’ils ne produisent pas (notamment le kérosène nécessaire pour produire de l’électricité), dès 2009, ils ont commencé à augmenter les prix des produits importés pour habituer les Iraniens à très peu consommer afin de limiter le risque d’une pénurie soudaine suivie d’un soulèvement dévastateur. Le 25 décembre dernier, il y a exactement un mois, les mollahs sont allés encore plus loin en supprimant les prix subventionnés. Cela avait provoqué des manifestations et une baisse du nombre des partisans du régime. L’info a été censurée par Washington et ses alliés, les mêmes qui ont aidé Khomeiny en 1979. Un mois après cette mesure économique impopulaire, les mêmes Etats occidentaux ne produisent aucun reportage sur la situation. Voici le bilan que nous avons pu établir en nous basant sur des témoignages de nos lecteurs en Iran.


26.01.2011

Iran : La semaine en images n°115

Le début de la semaine a été marqué par les annonces d’attaques contre les pétroliers alors que les Gardiens de la Révolution procédaient à des tirs de missiles sur le golfe Persique, une provocation évidente pour bloquer tout apaisement avec Washington. Sans se laisser perturber par cette attitude négative des mollahs, Washington qui a besoin d’une entente pour étendre son hégémonie régionale, a expédié son émissaire, le ministre brésilien des affaires étrangères, à Téhéran pour trouver un terrain d’entente avec les mollahs. Ces derniers ont encore une fois dit non à tout compromis. La fin de la semaine a été différente car si nos enturbannés ont bien évidemment des priorités internationales, ils ont aussi des priorités intérieures : l’été revient et s’approche le 1er anniversaire du soulèvement du peuple iranien contre l’ensemble du régime. Ne sachant ce qui pourrait advenir nos barbus de toutes tendances se sont lancés dans des célébrations de type social pour se montrer proches du peuple.


02.05.2010

Iran : La semaine en images n°94

Il y a une semaine, les médias occidentaux pleuraient pour la médaille volée de Shirin Ebadi. Les Iraniens se sont alors rappelés qu’elle existait, mais continuait à ne rien dire de déplaisant sur le régime qui les opprime. Ebadi est une figure positive en Occident mais pas en Iran. Ce qui explique qu’il n’y ait pas eu la moindre manif en sa faveur en Iran. Cette semaine ces mêmes médias vibrent pour la manif du 7 décembre alors qu’elle n’est qu’une nouvelle tentative du régime pour relancer le Mouvement Vert, fausse opposition interne hostile à toute négociation nucléaire et donc à la fin des sanctions qui pèsent sur le peuple iranien. Puisque l’on oublie si souvent les habitants de ce pays, les voici.


06.12.2009

Iran-confidential : Massive lay-off

© IRAN-RESIST.ORG – March 17, 2009 | Recently, media told about the collective lay-off of 2,000 employees of an important Iranian company. Those employees had at least two months-wages unpaid that are lost for ever because of this lay-off. Such process is very common under the mullahs’ regime.


05.12.2009

Iran : La semaine en images n°87

L’Iran vit en léthargie. Le peuple attend les sanctions pour descendre dans la rue face à un régime plus affaibli que jamais. Il attend les échéances internationales pour savoir si son refus d’apaisement lui vaudra des sanctions ou pas. Les Occidentaux roulent aussi au ralenti en ce qui concerne l’Iran car ils ne savent pas s’ils vont ou pas sanctionner car ils tiennent encore à ce partenaire utile. Chacun attend et chacun meuble le vide médiatique selon ses objectifs : le régime avec de fausses nouvelles sur sa fausse opposition locale et les Occidentaux avec un peu n’importe quoi de sensationnel pour dissimuler le refus d’apaisement de Téhéran et leur propre absence de réponse à l’échec attendu des négociations Genève 2. Ainsi deux grosses nouvelles complètement fausses ont eu droit aux honneurs des médias cette semaine.


18.10.2009

Iran : Un apaisement provoqué par les sanctions

Il y a une semaine, le G8 a donné deux mois aux mollahs pour accepter l’offre des Six sous peine de renforcer les sanctions contre l’Iran. En réponse, Téhéran vient de changer le directeur de son programme nucléaire en nommant Ali Akbar Salehi qui prône le dialogue après une suspension provisoire de l’enrichissement, conformément aux exigences de l’offre des Six. Téhéran a vraiment peur de nouvelles sanctions.


20.07.2009

Iran : Demain sera identique à hier

C’est le jour J pour le régime des mollahs : aujourd’hui aura lieu la simulation d’un suffrage universel qui doit permettre au régime de renouveler la légitimité de son programme nucléaire ou son soutien au Hezbollah.


12.06.2009

Iran : Quand Paris Match et la Croix aident les mollahs !

A l’approche de l’élection présidentielle en Iran, les médias français produisent des reportages sur l’Iran. Ces documents ont été réalisés avec l’aval du régime sans quoi le média en question ne pourrait plus envoyer des journalistes en Iran. Il nous a donc paru utile de signaler les articles qui contiennent des propos non conformes à la réalité ou dictés par le régime des mollahs. Nous ouvrons le bal avec la Croix et Paris Match.


10.06.2009

Iran-Cannes : Les supercheries de Bahman Ghobadi révélées par lui-même

A l’occasion d’un entretien accordé à la section persane de la chaîne publique américaine Voice Of America, Bahman Ghobadi a tenu des propos radicalement opposés à ces déclarations à la presse française. Ce document vidéo disponible sur Youtube montre aussi des images de son film qui révèlent des supercheries dans le discours de Ghobadi.
| Arrêts sur images |


19.05.2009

Iran : Un certain regard !

La section « un certain regard » du 62eme Festival de Cannes a débuté avec un film iranien tourné clandestinement par Bahman Ghobadi sur la vie des rappeurs de la scène de la musique underground en Iran. On ne pouvait pas mieux choisir pour un certain regard car ce film est une nouvelle œuvre de propagande du régime des mollahs pour donner une certaine image de la jeunesse iranienne, une image qui ne correspond pas à la réalité de la vie en Iran.


15.05.2009

Iran : La génération Khomeiny meurt à 28 ans

La trêve médiatique est finie. Après avoir occulté les pendaisons pendant un mois, Téhéran annonce tous les jours de nouveaux cas. Avec les 9 cas annoncés aujourd’hui, on arrive à 110 exécutions depuis le début de l’année 2009.


06.05.2009

Iran : Delara ou la pendaison d’une « mineure en instance d’exécution »

Tous les Iraniens ont été touchés par la nouvelle de l’exécution de Delara Darabi, une jeune femme qui avait commis un meurtre alors qu’elle était mineure. Son cas présente un intérêt particulier car tout au long de ces 5 années, le régime n’a cessé de manipuler les médias et les activistes occidentaux contre la peine de mort pour bâtir des fausses carrières de défenseurs des droits de l’homme à des personnes liées au régime.


03.05.2009

Iran : Le régime ne communique plus sur les pendaisons

Depuis le 10 avril 2009, les médias du régime des mollahs ont seulement répertorié 6 pendaisons en Iran. Cette discrétion est liée à l’approche de l’élection présidentielle du 12 juin 2009.


30.04.2009

Iran confidentiel : Licenciement en masse

Récemment, les médias ont évoqué le licenciement collectif de 2000 salariés d’une importante entreprise iranienne. Ces salariés avaient au moins deux mois de salaires en retard, perdus à jamais par la faute de ce licenciement. Le procédé est très courant sous le régime des mollahs.


17.03.2009

Iran : Main basse sur le lucratif marché du Thé

La production du thé en Iran serait en train de vivre ses dernières heures d’existence. Il ne resterait qu’une seule usine rentable sur les 180 que comptait l’Iran il y a 6 ans. Selon le régime, ce serait la faute des importations étrangères de thé. La réalité est plus complexe et rappelle le cas de l’industrie sucrière iranienne.


03.01.2009

Iran : Deux amputations programmées

Récemment, le régime des mollahs, alors qu’il espérait une entente avec les américains, avait demandé à ses médias de ne plus diffuser les nouvelles relatives aux pendaisons ou aux flagellations. Depuis peu, il est revenu à ses habitudes, notamment pour intimider la population en annonçant les pendaisons et aussi les amputations. Nous avions ainsi évoqué le 11 novembre, deux verdicts d’amputations pour des voleurs, le régime annonce deux autres verdicts contre des voleurs récidivistes.


19.11.2008

Iran : L’assassin du jeune marié a été pendu | +221 pendaisons depuis 01.01.2008

Nosrat F. 43 ans avait avoué qu’il s’était fait passer pour un agent d’application de la charia pour arrêter un couple de jeunes mariés et les dépouiller, mais son projet avait mal tourné et il avait tué le mari de deux balles dans la tête et blessé gravement l’épouse à la tête.


04.10.2008

Iran : La semaine en images n°31

Le régime des mollahs a pris de plein fouet le rapport plutôt défavorable d’El Baradai. De nouvelles sanctions se dessinent à l’horizon : elles vont priver encore plus l’Iran de l’apport des investissements étrangers ce qui aura pour conséquence de nouvelles émissions de monnaie pour relancer la consommation, mais aussi l’inflation. Ce mécanisme destructeur pèse lourd sur la production et provoque des faillites qui sont synonymes d’encore plus de chômage. Le régime s’y prépare en cherchant à fédérer les iraniens en faisant appel à des commémorations religieuses, mais aussi patriotiques.


21.09.2008

Iran-économie : Le choix destructeur du Dollar Stable

Que le dollar monte ou baisse, son taux en Iran demeure relativement stable (+3,7% en 2008, +4,2% sur 24 mois). Ce dollar stable est un choix du régime des mollahs : une compensation à la chute du rial iranien qui ne vaut plus rien. Il contribue aussi à amplifier l’inflation monstrueuse qui sévit en Iran depuis 1979 et s’est aggravée ces deux dernières années.


16.09.2008

Iran - économie : Le programme des réjouissances

Il y a une semaine, la Banque Centrale iranienne a annoncé la maîtrise de l’inflation à 18,1% soit 0,3% en dessous de son seuil officiel en 2007. Le lendemain, elle a évoqué un taux d’inflation de 22,3% et le surlendemain un taux de 27,6%. Chaque chiffre incarne un message politique, les messages se succèdent au gré des besoins du régime, mais ils n’annoncent rien de vraiment réjouissant.


12.09.2008

Iran - économie : Une monnaie de singe nommée chèque-billet

Le régime des mollahs a annoncé le lancement du « chèque-billet », sorte de traveller’s chèque à l’usage national pour lutter contre la dévaluation et le nombre grandissant de coupures. Cette annonce est partiellement fausse ; ce projet avait déjà été lancé en catimini au début de l’année 2007.


22.08.2008

Iran : Mésententes sur les chiffres de chômage

Il y a une semaine, Ahmadinejad, son ministre de l’emploi et quelques responsables des services des statistiques du régime avaient évoqué un taux de chômage à un chiffre en Iran. Mohammad Abbasi, le ministre de la solidarité sociale du même gouvernement, a sans le savoir contredit la première annonce.


15.08.2008

Comment l’Iran se débarrasse de ses chômeurs

Selon le régime des mollahs, le ministre iranien du Travail et des Affaires sociales Mohammad Jahromi et son homologue qatariote, Hassan Al-Dosary ont entériné lundi un projet d’entente sur l’envoi de personnels qualifiés et spécialisés iraniens au Qatar.
| Décodages |


15.05.2008

Iran : Les vrais chiffres du chômage des jeunes

Selon le centre iranien des statistiques, le taux de chômage des jeunes de 15 à 24 ans serait de 28,9% dans les zones urbaines et de 19,4% dans les zones rurales. La différence est due à l’exode rural des jeunes, mais compte tenu des différents niveaux du seuil de pauvreté que nous vous exposerons ci-dessous, le chiffre à retenir est celui de 28,9%. Selon ce centre, le taux de chômage moyen est de 11,9% pour l’ensemble de la population active.


13.05.2008

Iran : Zamanian, un jeune homme fougueux épris de démocratie

Delphine Minoui a écrit un long article sur un certain Babak Zamanian, âgé de 22 ans, porte-parole des étudiants de l’université Amir-Kabir. L’article est un condensé des formules toute faites pour lancer une carrière de faux opposant.
| Décodages & Inventaires |


26.02.2008

Iran : Hausses vertigineuses des importations et du chômage

Le 28 décembre 2006, Hady Hagh-Shénass, membre de la commission des affaires budgétaires et des prévisions du Parlement Islamique avait révélé que les réserves iraniennes étaient désormais négatives. Un an plus tard, l’économiste français Jean-Pierre Chevallier est parvenu à trouver les différents chiffres de la Banque Centrale qui confirment la même réalité. De ce fait, nous estimons que l’on peut se fier aux déclarations de ce membre de la commission des affaires budgétaires. En décembre 2007, cet homme a révélé d’autres chiffres hallucinants sur l’économie désordonnée du régime des mollahs.


09.01.2008

Iran : Le chômage des jeunes a atteint les 85% !

Le régime des mollahs fait semblant d’être une démocratie en gestation : sur le plan international, ce jeu de rôle permet de prétendre que le régime est composé de modérés ou de durs, mais sur le plan intérieur, ceci crée des situations étranges. Ainsi, le nouveau dada des responsables du régime est de dénoncer les carences sociales de l’Iran. Ceci permet de crever les abcès et de ne plus avoir à cacher les évidences comme la toxicomanie des écoliers que nous évoquions hier ou encore l’énorme taux de chômage dans la société iranienne.


24.07.2007

Iran : 200.000 ouvriers impayés depuis des mois

Environ 200.000 ouvriers iraniens travaillant dans 500 usines n’ont pas été payés depuis des mois, a déclaré Alireza Mahjoub, député de Téhéran et secrétaire général de la Maison du Travailleur, syndicat officiel, a rapporté jeudi la presse iranienne.


13.10.2006

Ahmadinejad, l’acheveur de l’économie Iranienne

Mahmoud Ahmadinejad, surnommé le finisseur ou l’acheveur [1], n’est pas content. La directive pour la privatisation de l’Iran va à l’encontre de ses promesses électorales. Il a décidé donc d’utiliser le plan de privatisation annoncé par le guide suprême l’ayatollah Ali Khamenei pour distribuer aux plus pauvres des actions à un prix préférentiel.


05.07.2006

Habitation et social en Iran sous Ahmadinejad

Les constructeurs immobiliers iraniens se plaignent !


19.06.2006

1er mai à Téhéran : Les mensonges pieux de l’AFP

L’AFP écrit : Quelques milliers de manifestants iraniens ont célébré la fête du 1er Mai à Téhéran en protestant notamment contre des arriérés de salaires et les contrats de travail temporaires. [Décodage]


02.05.2006

Le régime islamique ne paye même pas ses sportifs

C’est un entrefilet sous la rubrique sportive et émanant de l’IRNA (agence de presse officielle iranienne)qui nous l’apprend : l’entraîneur national de l’équipe de boxe réclame que les salaires des joueurs de son équipe et porteurs des couleurs de l’équipe nationale (les pom pom boys) soient versés.


30.01.2006

Les ouvriers manifestent et le régime envoie les troupes

Les ouvriers de la verrerie Miral (située sur la route Téhéran-Saveh) ont protesté en raison de 10 mois de salaires impayés. La société Miral Glass Co fabrique également des pare-brises pour la puissante compagnie automobile Iran-Khodra qui assemble des Peugeot en Iran. La zone industrielle de Saveh abrite les principales verreries de l’Iran.


01.01.2006

La politique du Travail selon les Mollahs

Les fours à briques de Téhéran sont en état d’arrêt en raison du manque du sable rouge, la matière première de cette industrie. Les responsables régionaux refusent le droit d’exploitation du sable rouge aux dirigeants de l’usine de Khatoon-Abad. 4000 ouvriers sont sur le carreau.


30.07.2005



[Retour à l'index des mots-clés]