Accueil > Photos > Iran : 3 grandes puissances et le peuple contre le régime



Iran : 3 grandes puissances et le peuple contre le régime
16.01.2020

Hier les mollahs ont reçu 3 très mauvaises nouvelles : Trump a conclu un accord avec la Chine. Les mollahs ne peuvent plus évoquer le soutien de la Chine. Nous avions déjà parlé de la coopération des Chinois et des Russes avec Trump. Les démocrates américains qui refusaient de remettre au Sénat leur dossier d’impeachment qui est vide de preuve afin que Trump ne puisse s’en débarrasser ont lâché leur complot pour ne pas s’isoler davantage. Ils devront sans doute aussi renoncer à leur opposition de soutien aux opposants aux mollahs ! Enfin, un important think tank américain devait recevoir le prince Reza Pahlavi comme la figure emblématique de l’opposition s’exprimant en Iran.

Les mollahs, certains que le succès de Trump, la preuve de l’inimitié de la Chine et l’invitation des l’establishment américain jusque indifférent à un changement de régime en Iran étaient synonymes d’un bien trouble temps pour leur régime (plus de contestation, mais aussi de nombreuses trahisons de proches), ont réduit encore davantage la bande passante de l’internet iranien tout en diffusant des fakes vidéos de la prise en main de la rue par leur milice afin de rassurer leurs proches (pour qu’ils restent à ses côtés) et pour démoraliser les opposants (pour qu’ils restent chez eux). Voici un rapport de ces efforts et de nouvelles très réjouissantes de mercredi qui nous sont parvenues vers 2h de ce matin !



© IRAN-RESIST.ORG

Hier, les Iraniens devaient encore manifester avec les étudiants (gosses du régime qui ont enfin choisi le peuple). Le temps était moins froid que les jours précédents.

PNG - 1.1 Mo

© IRAN-RESIST.ORG

Mais hier, nous n’avons vu aucune vidéo sur le réseau social Twitter malgré bon nombre de comptes prêts à les réceptionner.

En revanche, on a vu des images faisant état d’une répression très musclée avec notamment deux vidéos confuses et très longues intitulées : Oh la la  ! Ils tirent sur la foule. La lourdeur des fichiers (dont la plus longue datait d’il y a 3 jours) n’était pas compatible avec leur présence en temps réel sur Twitter, car avec la bande passante existante elles auraient dû être uploadées en 4 et 8 heures ! Par ailleurs, on n’y voyait rien et surtout aucun manifestant tombant par terre !

© IRAN-RESIST.ORG

On a aussi été sans cesse harcelé par une courte vidéo, mais en HD et donc lourde faisant état d’un sévère matraquage d’un jeune par 3 miliciens à Téhéran il y a 3 jours. Mais l’image nous a paru immédiatement comme fake car les gens sont peu vêtus, car il faisait très froid à Téhéran au moment de la date indiquée pour ce matraquage.

© IRAN-RESIST.ORG

On a aussi sans cesse vu une soi-disant arrestation avec un arbre vert, en arrière-plan  !

© IRAN-RESIST.ORG

Nous avons aussi été matraqués d’annonce de déploiements massifs des miliciens devant les universités, mais sur les images de la Télévision Manoto (gérée par les gens du régime à Londres) on ne voyait pas ce déploiement. Dans les vidéos qui accompagnaient les rumeurs, on a à chaque fois vu une dizaine de motards sur un bout de trottoir sans que le lieu soit vraiment identifiable.

© IRAN-RESIST.ORG

Du fait de l’artificialité de ces preuves de la puissance du régime, on a tenu bon jusqu’à tard dans la nuit et on a enfin eu quelques images tournées au cours de la journée de mercredi 25 dey 1398 (15 janvier 2020). Les Téhéranais étaient encore dans les rues (ci-dessous sur la place Enghelab) sans qu’ils soient menacés par les miliciens tireurs du régime !

© IRAN-RESIST.ORG

Il y a également eu des rassemblements dans les universités du Kurdistan iranien !

© IRAN-RESIST.ORG

À Kerman, on a eu la preuve de l’opposition du peuple au régime par l’immolation d’une nouvelle affiche géante de Soleimani sans les responsables locaux menacent d’arrêter les auteurs de ce coup.

© IRAN-RESIST.ORG

Enfin grâce à une vidéo qui a mis 3 jours à nous parvenir, on a compris la raison des soi-disant vidéos de tirs sur la foule : il y a 3 jours, quelques jeunes de la tribu des Bakhtiaris ont pu prendre la base de la milice à Dezfoul, 2e ville de la région pétrolière de Khouzestan !

© IRAN-RESIST.ORG

Normalement, demain (jeudi 16 janvier), il était prévu que les habitants de Téhéran marchent vers le siège des médias audiovisuels du régime (Seda-va-Sima) pour en prendre le contrôle. Entre temps et après le discours du prince Reza Pahlavi (et aussi en raison de l’anniversaire du départ du Shah d’Iran en 1979), tout le monde parle d’une manifestation en sa faveur pour une rupture symbolique vers lui.

Le régime devrait maintenir sa cyber-censure et sa désinformation, mais ses proches qui ne peuvent plus croire en sa survie pourraient entrer en scène et aider le peuple. Restez connectés et aidez svp les Iraniens, ils ont besoin de vous et vous d’eux pour un Moyen-Orient laïque, tolérant et amical.