Accueil > Photos > Iran vs Mollahs | 11.02.18 : Anniversaire raté de la révolution & + (...)



Iran vs Mollahs | 11.02.18 :
Anniversaire raté de la révolution & + !

11.02.2018

Aujourd’hui, les mollahs et leurs complices doivent fêter le 39e anniversaire de la révolution islamique. Les Iraniens avaient annoncé la volonté de manifester avec le drapeau national iranien, le drapeau de la royauté pour montrer au monde entier qu’ils veulent la chute de la République islamique et la punition de ces chefs ou ses instigateurs.



Au cours des derniers jours, les Iraniens ont continué à affirmer la montée en puissance de leur contre-révolution par des grèves destinées à paralyser le régime, par l’immolation des portraits géants du Guide et les panneaux d’affichage de l’anniversaire de la révolution islamique, par les slogans sur les murs et enfin par des slogans criés dans la nuit depuis les toits de leur ville.

MPEG4 - 2 Mo
JPEG - 2.3 ko
JPEG - 19.8 ko
JPEG - 2.3 ko
JPEG - 256.1 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Le régime qui déjà n’arrivait pas à mobiliser les siens au cours des 15 dernières années avait intensifié sa propagande en promettant une mobilisation exemplaire dès les premières lueurs de la journée.

À l’heure de la rédaction de ce texte, il était 10 h du matin à Téhéran et il y a des dizaines de dépêches évoquant des millions de gens présents en faveur du régime à Téhéran avec une seule image d’archive (la seconde ci-dessous), mais nous n’avons vu aucun reportage photographiques sur les pages photos des principales agences de presse du régime !

PNG - 261 ko
JPEG - 2.3 ko
PNG - 1 Mo
JPEG - 2.3 ko
PNG - 998 ko
JPEG - 2.3 ko
PNG - 568.8 ko
JPEG - 2.3 ko
PNG - 871.1 ko

© IRAN-RESIST.ORG

En revanche, les miliciens de base qui ont commencé cette lutte contre le régime il y plus d’un mois ont annoncé qu’ils avaient investi les rues menant la vie dure aux derniers partisans du régime ! Un général de la police (en bas) a aussi annoncé qu’il était avec ses hommes en première ligne contre le régime !

Nous reviendrons vers vous dans quelques heures avec d’autres nouvelles et sans doute pour contredire la désinformation habituelle des journalistes iraniens ou français de l’AFP !