Accueil > Photos > Iran vs Mollahs | (18-19-20-21-22).01.18 : Actions avant l’assaut final (...)



Iran vs Mollahs | (18-19-20-21-22).01.18 :
Actions avant l’assaut final (J-7)

23.01.2018

L’Iran et en feu et des miliciens fidèles au régime se font rares. Les manifestations avaient été ralenties par le froid, mais le bon, temps revient pour l’Iran et les combattants sa libération. Les grèves continuent à paralyser le régime. Il y a chaque soir de nombreuses attaques au cocktail Molotov contre les bâtiments officiels. Il y a désormais des exécutions d’agents fidèles au régime. On parle d’une vague décisive à partir dimanche prochain 8 Bahman 1396 / 28 janvier 2018. Voici un rapport sur les actions menées contre le régime les 18, 19, 20 et 21 janvier 2018.



Les Grèves...

Dans le sud du pays, la grève des 400 ouvriers du gisement gazier Pars Sud continue et paralyse le régime.

MPEG4 - 2.4 Mo

© IRAN-RESIST.ORG

Également au sud du pays, la grève des employés de barrage ont continué. Idem, des ouvriers du sucre de canne de Shoushtar continue aussi. Les ouvriers de production de papier (avec les déchets de canne à sucre) ont rejoint ce mouvement contre le régime (ci-dessous).

MPEG4 - 378.4 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Les Manifestations diurnes...

Dans le nord du pays, les employés de la mairie de Mahshahr ont aussi arrêté de travailler en raison de plusieurs mois de salaires impayés. Également dans le nord du pays, les gardes forestiers de Tchaloos ont aussi arrêté de travailler pour manifester.

Dans le nord-ouest du pays, les employés de la mairie de Zanjan ont aussi arrêté de travailler pour manifester en raison de plusieurs mois de salaires impayés.

JPEG - 53.1 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Un peu plus au nord, à Jaafar-Abad de Mughan, les employés de la société Sazandeh Arislan (production automobile) ont aussi arrêté de travailler pour manifester contre leurs employeurs et le régime qui ne fait rien pour les obliger de les payer. Idem à Naghadeh, les ouvriers ont fermé l’usine de production de sucre pour manifester contre le régime (ci-dessous).

JPEG - 73.3 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Les ouvriers du sucre ont fait de même à Mashad (ouest du pays).

A Téhéran, les ouvriers du sucre ont fait de même et ceux des Pneus Kyan Tire (ci-dessous), ont aussi manifesté contre le régime qui ne fait rien pour les aider à obtenir plusieurs mois de salaires en retard.

MPEG4 - 3.5 Mo

© IRAN-RESIST.ORG

Les miliciens ruinés par la fausse faillite des organismes de crédit du régime se sont aussi réunis dans plusieurs villes dont Téhéran (vidéo 1), Robat Karim, près de Téhéran (vidéo 2), Mashad et Shoushtar, en scandant des slogans résolument contre le régime devant les banques étatiques qui s’étaient engagées à les rembourser, mais ne l’ont pas fait ! Dans certains cas comme Ardabil (photo), ces gens se sont réunis devant la mairie de leur ville !

MPEG4 - 2 Mo
MPEG4 - 1.8 Mo
JPEG - 51.7 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Les ouvriers de cimenteries de Chahar-Mahal Bakhtiari dans le sud du pays ont aussi arrêté de travailler pour manifester contre le régime !

JPEG - 19.5 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Idem pour les ouvriers de « High Lent » à Khorram-Abad.

Enfin ce lundi, les conducteurs de camions de chantier ont cessé de travailler dans de nombreuses régions de l’ouest du pays.

JPEG - 45.3 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Enfin, tous les retraités des fonctions publiques, des forces armées et de la sécurité sociale ont appelé à manifester le dimanche 8 Bahman 1396 (28 janvier 2018) devant le Parlement du régime en raison de l’arrêt de paiement de leur pension depuis des mois ! On pense que leur action fera débuter une grève générale qui sera la dernière vague fatale au régime !

JPEG - 66.1 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Les Manifestations (généralement) nocturnes & les attaques...

D’après nos propres sources, il y a eu de très nombreuses manifestations nocturnes très hostiles au régime à Téhéran, Chiraz, Esfahan, Mashad, Tabriz et Ahwaz, sans que les gens du régime osent s’y opposer, qui ont permis de nouvelles attaques au cocktail Molotov contre le régime. Les vidéos sont rares en raison du danger des attaques pour leur auteur , la nécessité d’aller vite. Mais voici un exemple avec l’immolation d’une automobile de patrouille de la police municipale à Chiraz !

MPEG4 - 806.8 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Aujourd’hui, les gens en lutte contre le régime ont aussi effectué plusieurs attaques diurnes à Qom, le siège du clergé, (1) en incendiant l’automobile d’un mollah devant chez lui, (2) en attaquant 4 mollahs à la machette avant de mettre le feu à leur automobile. (3) Un centre de formation du clergé a dû selon son directeur fermer après un incendie !

JPEG - 15.5 ko
MPEG4 - 813.3 ko
JPEG - 137.5 ko


© IRAN-RESIST.ORG

Par ailleurs, les habitants de la ville Iran-Shahr (Sistan-&-Baloutchistan) ont mitraillé lu bureau de la milice nommé Station Dalgan et ont pu prendre le contrôle de leur ville (ci-dessous après les faits) !

MPEG4 - 662.8 ko

© IRAN-RESIST.ORG

Les Intimidations du régime

Depuis quelque jours, un certain Seyed Mohammad Hosseini, ex-présentateur télévisé du régime, membre de la fausse opposition le Mouvement Vert (hostile à la lutte actuelle), soi-disant exilé en Californie, dit être à la tête d’un mouvement nommé Re-Start et d’une armée populaire qui lui permet de mener ces actions contre le régime et ses fidèles au régime, pour les renverser et établir un empire soufi en Iran ! Mais cela n’a aucun sens, car les soufis sont contre la violence !

JPEG - 58.6 ko


© IRAN-RESIST.ORG

Par ailleurs, Mohammad Hosseini est aussi opposé au prince Reza Pahlavi qui est la seule alternative et lui prête une alliance avec les Moudjahidines du peuple (honnis en Iran) pour le rendre impopulaire !

Enfin, il n’y a concrètement aucun lien entre ses annonces et les actions qu’ils revendiquent dont la majorité ont eu lieu avant ces appels.

Nous pensons qu’il ajoute des commentaires en voix off sur des vidéos d’attaques au cocktail Molotov pour s’inventer une armée et revendiquer le leadership de cette lutte contre le régime afin d’éliminer le prince Reza Pahlavi.

Nous pensons qu’il ordonne et annonce des assassinats de miliciens de base (qui ont commencé la lutte contre le régime) afin de démoraliser ces derniers et les amener à abandonner leur lutte et leur soutien décisif à la lutte du peuple contre le régime ! Mais il n’y a aucune image de ces assassinats et leurs victimes !

De fait, les actions invisibles et meurtrières qu’il annonce indiquent où se trouvent les plus importants foyers d’inquiétude du régime. Ces villes sont Téhéran, Ahwaz, Sanadaj, Khomein, Meybod, Mobarakeh (Ispahan) et Eslam-Shahr.

En conclusion, il faut être vigilant : ne pas éliminer les sabotages qui ont sa signature douteuse en voie off, mais sont la preuve de la vivacité de la lutte contre le régime. Il faut en revanche dénoncer ses appels au meurtre (faits pour diviser l’unité des miliciens de la base avec le peuple) ; tout en enregistrant leurs lieux pour signaler où le régime se voit en danger !

Mais nous ne doutons pas que les gens en lutte contre le régime sont informés, car l’intrus des mollahs a très peu de fans sur le Net, car ses pages ont très peu visiteurs (en raison du ralentissement imposé par le régime et en raison de ses liens douteux). Par ailleurs, il y a de nombreuses initiatives sur le Twitter contre ce personnage et ses collaborateurs comme Amad-News basé en France et par ailleurs contre tous ces faux opposants et aussi les soi-disant réformateurs du régime.

Par ailleurs, les actions terroristes que l’intrus dit avoir recommandé ont déjà boosté le moral des gens en lutte contre le régime et in fine, ils pourraient écouter la vie du régime.

C’est pourquoi, hier, le régime a insinué une grande capacité de répression en annonçant l’amputation d’un voleur à Mashad où avait commencé l’action contre le régime. Mais l’absence d’image de l’amputation et l’amputé ont laissé supposer qu’il s’agissait d’une pure opération d’intimidation ! Cependant, l’annonce a renforcé la motivation des gens à lutter contre le régime et à le renverser !

La lutte en Iran se porte donc bien ! Les ripostes maladroites du régime renforcent la motivation du peuple à renverser le régime. À l’heure où nous écrivons ce texte, on a su qu’il y avait de nouvelles manifestations, de grèves et d’actions contre le régime en attendant la grande manifestation de 28 janvier qui doit lancer une grève générale et la dernière vague pacifique pour anéantir le régime !

MPEG4 - 431.6 ko

© IRAN-RESIST.ORG