Accueil du site > News > Gaza : L’Iran s’invite à Charm el Cheikh



Gaza : L’Iran s’invite à Charm el Cheikh
03.03.2009

Le régime des mollahs a fait savoir qu’il avait demandé à Interpol d’intercepter partout dans le monde quinze responsables israéliens pour « crimes de guerre et violations des Conventions de Genève ». Contrairement aux apparences, il ne s’agit pas d’une nouvelle provocation anti-sémite ou anti-sioniste des mollahs. | Décodages |



Il y a exactement 7 jours, dans le cadre d’une conférence consacré à Gaza, le régime des mollahs annonçait la création de son propre tribunal pénal international pour combattre le crime international contre l’humanité et en particulier contre les musulmans ! Il avait alors clairement annoncé que l’objectif prioritaire de ce tribunal atypique était de s’attaquer aux coupables des crimes de guerre à Gaza, comprendre les officiels israéliens.
© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 31.1 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Hier, le régime a annoncé via la presse (ci-dessus) que Mortazavi, le procureur de Téhéran, avait « au cours de la semaine dernière complété l’enquête sur une quinzaine d’individus figurant au nombre de 148 criminels recensés ». Aussitôt, il avait « transmis les dossiers et les preuves à Interpol » qui aurait d’ores et déjà notifié aux gouvernements de 180 pays l’ordre de « procéder à l’arrestation des suspects pour crimes de guerre et violations des Conventions de Genève. »

Qui sont les 15 sélectionnés par les mollahs ?
01) Ehud Olmert, Premier ministre
02) Ehud Barak, ministre de la Défense
03) Tzipi Livni, ministre des Affaires étrangères
04) Gabi Ashkenazi, lieutenant, chef de l’état-major de l’armée
05) Ido Nehoshtan, commandant en chef de l’armée de l’air
06) Yoav Galant, commandant de l’opération « Plomb durci »
07) Amos Yadlin, chef du renseignement militaire
08) Oren Cohen, commandant du 13e Bataillon de la Brigade Golani
09) Ron Ashrov, vice-commandant de la Brigade Givati
10) Hertzi Halevy, commandant de la brigade des parachutistes déployés à Gaza
11) Yigal Slovik, commandant du convoi de la Brigade de chars du 401e corps de blindés
12) Avi Blot, commandant du Bataillon 101 de la Brigade des Parachutistes
13) Yoav Mordechai, commandant du13ème Bataillon d’infanterie de la Brigade Golani
14) Tomer Tsiter, commandant de l’escouade Givati
15) Avi Peled, commandant de Brigade du Bataillon 51

© WWW.IRAN-RESIST.ORG
Comme par hasard, parmi les 15 premiers dossiers bouclés par les mollahs figurent ceux des principaux interlocuteurs du Fatah. C’est le moyen trouvé par les mollahs pour s’inviter dans le conflit israélo-palestinien par la porte improbable du conflit inter-palestinien, conflit entre ceux du Fatah qui parlent aux Israéliens et ceux du Hamas qui s’y refusent.

Après avoir poussé le Hamas à reprendre les armes, le régime des mollahs a sans cesse et sans succès soufflé sur les braises pour diviser les Arabes et embraser la région. Au moment où les deux camps palestiniens parlent enfin d’unité afin de reconstruire une base pour le dialogue avec Israël, Téhéran revient pour les diviser avec ce projet polémique dont le but est de discréditer les partisans du dialogue avec Israël en les accusant de complicité avec des « criminels ».


© WWW.IRAN-RESIST.ORG
| Mots Clefs | Enjeux : Rôle régional de l’Iran |
| Mots Clefs | Terrorismes : HAMAS |
| Mots Clefs | Institutions : Sauver la Palestine |

| Mots Clefs | Pays : Egypte |

| Mots Clefs | Zone géopolitique / Sphère d’influence : Israël |
| Recherche Par Mots Clefs : Anti-sionisme (des mollahs) |

| Mots Clefs | Pays : Egypte |