Accueil > Photos > Iran : La semaine en images n°41



Iran : La semaine en images n°41
30.11.2008

La semaine en images a été placée sous le signe de la milice. Trois semaines après la semaine de la milice Bassidj, Téhéran a encore fêté la semaine de cette milice, une occasion d’aligner encore ses troupes anti-émeutes devant les caméras pour intimider les Iraniens.



En première partie, il y a eu la simulation d’une attaque aérienne américaine ou israélienne sur une école : intervention de jeunes miliciens dans l’enceinte de l’école. Une manière d’impressionner les plus jeunes avec peu de moyens. Il y a peu de miliciens.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 78 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 113 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 152.6 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Après cette mise en bouche, le régime a décoré en grande pompe le général du Bassidj, Firouzabadi, un hippopotame qui ne peut même pas courir le 100 m en 10 minutes. Il serait bien ridicule en cas d’un soulèvement.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 40.6 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 53.2 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Après cette décoration qui laisse perplexe, le président et son général sont allés à un grand rassemblement de bassidjis : les médias ont annoncé 15000 bassidjis de tout âge, des jeunes, des vieux, des mollahs, des femmes, des karatekas en action. Ces photos nous en apprennent pourtant plus : ils ne sont pas 15000. Il y a des effets de caméras, des cadrages serrés et un décor !

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 132.2 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 103.6 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 141.8 ko
© WWW.IRAN-RESIST.ORG
JPEG - 78.1 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 92.7 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 58.4 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 124.2 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 154.4 ko
Oups !


© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Un autre point intéressant : ils portent des treillis foncés inadaptés à la ville ou les paysages désertiques du Golfe Persique susceptible d’être un lieu de combat potentiel avec les troupes américaines (dans cette guerre qui n’aura jamais lieu). Ces treillis prouvent que Téhéran ne fabrique pas ces tenues en Iran, il les achète.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Cependant, le régime ne se résume pas au profil ridicule d’un gros milicien et les alignements de Bassidjis dans des décors peu convaincants filmés sous des angles artistiques pour amplifier leur nombre : ce régime a aussi une réalité terroriste et se maintient grâce à sa présence militaire au Liban via le Hezbollah, sa véritable armée.

Cette semaine, Téhéran recevait le président du Liban, élu grâce au Hezbollah. Il est venu vendre son pays aux mollahs. En signant un accord de livraison d’armes iraniennes à l’armée libanaise, il a ouvert l’aéroport du Liban aux mollahs qui peuvent désormais s’y poser pour alimenter le Hezbollah en armes. On le voit agrippé à la grille du mausolée de Khomeiny, l’inspirateur du Hezbollah. On le voit rire avec Khamenei, l’actuel saint patron du Hezbollah, avec Ahmadinejad, avec un milicien qui a fourni la dynamite pour l’attentat du Drakkar. Cet homme tient à son poste de président et à sa vie.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 97 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 92.1 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 98.6 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

JPEG - 68.3 ko

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Enfin, le régime a fini la semaine par un défilé de ses jeunes premiers pour défendre Gaza ! On aurait pu attendre les jeunes miliciens : il ne faut pas y compter, on s’engage dans la milice pour les sous, pas pour les idées. Si un jour les Iraniens bougent, le gros Firouzabadi devra apprendre à courir le 100 m un peu plus rapidement.