Accueil > News > Iran : Le dernier bluff militaire d’Ahmadinejad



Iran : Le dernier bluff militaire d’Ahmadinejad
23.09.2008

Avant de s’envoler pour New York afin de s’adresser à l’Assemblée Générale des Nations Unies, Ahmadinejad a assisté à un défilé militaire où il a tenu des propos qui s’adressaient également à la communauté internationale. Dans ce discours, il a évoqué la force de frappe du régime des mollahs comme un avertissement contre toute initiative militaire. Or, il aurait suffi de regarder attentivement les images de ce défilé pour comprendre le bluff des mollahs.



© WWW.IRAN-RESIST.ORG

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Windows Media Video - 20.4 Mo
Journée nationale des camions de transport !

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Comme vous pouvez le constater, sur les images qui suivent l’ensemble des équipements comme les blindés, des chars ou encore des drones étaient posés sur des camions et ne se déplaçaient pas par leurs propres moyens. Cette présentation particulière est liée à la très forte consommation des équipements lourds dont dispose Téhéran à savoir les chars russes T-72 datant des années 60 et qui consomment 450 litres au 100 Km (en été et 600 litres en hiver). Leur intérêt réside dans le fait qu’ils ont été conçus pour la guerre froide et peuvent utiliser indifféremment du gazole, de l’essence, du kérosène ou encore du mazout (selon la légende, en cas d’offensive vers l’Ouest, ils étaient prévus pour refaire le plein dans les caves à mazout des immeubles à chauffage central).

Le problème est que l’Iran fait face à une grave pénurie de carburant comme le gazole et le mazout pour faire tourner ses centrales nucléaires et le pays est privé chaque jour pendant plusieurs heures de courant électrique. Ces coupures ont des conséquences dramatiques sur le fonctionnement des usines, des centrales téléphoniques, des systèmes de défense ou encore les hôpitaux.

Les mollahs et les Pasdaran ont donc fait le choix de ne pas faire rouler les gourmands chars T-72 qui consomment 450 litres au 100 km ou encore les blindés BMP-2 qui consomment aussi 100 litres au 100. Ils ont préféré poser ces gros bébés de 44 et 12 tonnes sur des poids lourds qui consomment 25 à 30 litres au 100 km. Il y a une semaine aussi, le régime a soi-disant organisé des manœuvres militaires de défense aérienne, mais aucun Mig-29 Fulcrum (également très gourmand en carburant) n’a décollé, signe d’une possible rupture des réserves de kérosène.

Téhéran a une capacité de défense réduite sans carburant et en cas d’attaque ou même de blocus maritime sa situation empirera en peu de temps. Le régime des mollahs et sa milice compensent cette faiblesse par de l’intox, de la propagande, des slogans ou encore en exhibant de soi-disant combattants ethniques (kurdes, baloutches turkmènes, ahwazis) qui seraient organisés en milices pour défendre le régime aux côtés des Pasdaran, force de répression de ces mêmes populations des régions périphériques.

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

Or, selon une dépêche de l’IRNA fidèlement reproduite par l’agence chinoise Xinhua, seuls les Pasdaran et les Bassidjis ont pris part à cette parade devant le mausolée de Khomeiny. Il s’agissait donc de miliciens déguisés ! Téhéran use et abuse de propagande militaire, mais il lui arrive de gaffer. Il suffit de lire les dépêches et de regarder les images !

© WWW.IRAN-RESIST.ORG

| Mots Clefs | Institutions : Slogans des mollahs |

| Mots Clefs | Instituions : Puissance militaire des mollahs |

| Mots Clefs | Institutions : Pasdaran, Gardiens de la Révolution |